Étiquette : Fabien Öckto Lambert

Nos lectures spécial « Poisson d’avril »

Pour le 1er avril 2022, j’avais prévu deux lectures spécial « Poisson d’avril » avec deux romans premières lectures à partir de 6 ans et mettant à l’honneur cette tradition qui remonterait à l’Antiquité de blagues et poissons en papier collés dans le dos dans sa version moderne.

  • (Roman jeunesse) Des enquêtes au poil, Poisson d’avril d’Anne-Marie Desplat-Duc, Anne Dumergue et Fabien Öckto Lambert (T4)

Nous lisons le tome 4 des Des enquêtes au poil, Poisson d’avril d’Anne-Marie Desplat-Duc, Anne Dumergue et Fabien Öckto Lambert (éd. Flammarion Jeunesse, 2021, 32 pages), un roman jeunesse à partir de 6 ans (pour des jeunes lecteurs confirmés à mon avis) et joliment illustré. L’inspecteur Oslo et Miss Kiss, son assistante enquêtent sur l’assèchement soudain de l’étang de Crotte-sur-Mer, tout comme le policier Rex qui prend un malin plaisir à faire des farces à son collègue Oslo. Qui a bien pu vider l’étang?

Nous découvrons la série Des enquêtes au poil avec ce quatrième tome qui peut être lu indépendamment des autres. semble que les tomes puissent être lus dans le désordre. Un bon moment de lecture avec cette histoire rigolote avec des poissons d’avril! Sans oublier un message écologique avec l’eau comme bien commun à préserver pour tous. Il est certain que nous continuerons à découvrir les autres enquêtes policières.

  • (Roman jeunesse) Poisson d’avril! d’Emmanuelle Massonaud et Thérèse Bonté

J’avais également acheté une autre histoire dans la collection « J’apprends à lire avec Sami et Julie »: Poisson d’avril! d’Emmanuelle Massonaud et Thérèse Bonté (éd. Hachette Éducation, 2020, 31 pages), un roman jeunesse Premières Lectures (Niveau 2, Milieu de CP) à partir de 6 ans.

En ce 1er avril, Sami et Julie vont à l’école avec de nombreux poissons en papier comme les autres écoliers. Qui fera la meilleure plaisanterie? Un bon moment de lecture pour apprendre à lire tout seul, la lecture étant facilitée par des aides à la lecture (lettres muettes en bleu et le son indiqué pour la liaison entre deux mots).

Participation #9 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Tradition

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Animal: « Poisson »

Participation #21 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Point lecture hebdomadaire #35

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures) et ma lecture en cours, après un passage à la médiathèque.

Nos lectures du  28 mars au 3 avril 2022:

Des lectures jeunesse:

  • (Album jeunesse) Pendant qu’il dort… d’Ayano Imai (éd. Minedition, 2013)

Nous lisons et relisons Pendant qu’il dort… d’Ayano Imai (éd. Minedition, 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un ours solitaire porte un chapeau dans lequel viennent nicher de plus en plus d’oiseaux jusqu’à ce que l’hiver arrive. Un bon moment de lecture avec cette histoire onirique qui aborde la solitude et la préservation de l’environnement!

  • (Album jeunesse) Songe dans la forêt d’Ayano Imai (éd. Minedition, 2018)

Nous lisons et relisons également Songe dans la forêt d’Ayano Imai (éd. Minedition, 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans cette histoire tout aussi onirique que la première, nous retrouvons le même thème de la préservation de l’environnement avec cette fois un petit garçon qui rêve d’un lièvre qui plante des glands dans une clairière désolée, bientôt imité par d’autres animaux. Un bon moment de lecture également!

  • (Documentaire jeunesse) La préhistoire de Cécile Benoist, Baptiste Amsallem, Benjamin Bécue, Hélène Convert et Julie Mercier

Nous lisons La préhistoire de Cécile Benoist, Baptiste Amsallem, Benjamin Bécue, Hélène Convert et Julie Mercier (éd. Milan Jeunesse, coll. Mes années Pourquoi, 2013, 94 pages), un documentaire jeunesse à partir de 3 ans selon l’éditeur. Après celui sur Les dinosaures, mon mini lutin en  apprend plus sur nos ancêtres préhistoriques, leur mode de vie, leur habitat ou bien encore les animaux qui vivaient à la même époque… Encore un tome de cette collection pédagogue et à hauteur d’enfant!

  • (Album jeunesse) Chrysalide de Fog et Maurèen Poignonec

Nous lisons Chrysalide de Fog et Maurèen Poignonec (éd. Cépages, coll. Mes tendres feuilles, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans un jardin d’hiver entretenu par une vieille dame, une petite fée attend de naître de son cocon. J’ai bien plus apprécié magnifiques illustrations aux tons pastel de Maurèen Poignonec que le texte qui aborde la magie de la naissance. En effet, il se dégage beaucoup de douceur et de sérénité des illustrations.

  • (BD jeunesse) Dans la tête de Sherlock Holmes, L’Affaire du Ticket Scandaleux de Cyril Liéron et Benoît Dahan, d’après Sir Arthur Conan Doyle (T2)

Après avoir relu le premier tome, je lis le tome 2 de Dans la tête de Sherlock Holmes, L’Affaire du Ticket Scandaleux de Cyril Liéron et Benoît Dahan, d’après Sir Arthur Conan Doyle (éd. Ankama, 2021), une BD jeunesse à partir de 13 ans pour la LC du 30 mars 2022 de la Quinzaine British Mysteries avec Blandine, Nathalie et Hilde. C’est avec plaisir que je lis ce deuxième tome qui vient clore l’enquête de Sherlock Holmes accompagné du Dr. Watson en suivant le fil rouge de ses indices et déductions et qui concerne de mystérieux tickets pour assister à des représentations d’un spectacle chinois de magie. Une conclusion à la hauteur du premier tome! J’ai déjà vu qu’un troisième tome est prévu avec une nouvelle enquête pour Sherlock Holmes.

  • (Roman jeunesse) Des enquêtes au poil, Poisson d’avril d’Anne-Marie Desplat-Duc, Anne Dumergue et Fabien Öckto Lambert (T4)

Pour le premier avril, nous lisons le tome 4 des Des enquêtes au poil, Poisson d’avril d’Anne-Marie Desplat-Duc, Anne Dumergue et Fabien Öckto Lambert (éd. Flammarion Jeunesse, 2021, 32 pages), un roman jeunesse Premières Lectures à partir de 6 ans. L’inspecteur Oslo et Miss Kiss, son assistante enquêtent sur l’assèchement soudain de l’étang de Crotte-sur-Mer. Qui a bien pu vider l’étang? Une histoire rigolote avec des poissons d’avril!

Des lectures ados/young adult:

  • (Roman ado) Glace de Christine Féret-Fleury

Je lis Glace de Christine Féret-Fleury (éd. Scrineo, 2021, 317 pages), un roman pour les adolescents qui est réécrit, dans un environnement dystopique le conte de La Reine des Neiges d’Hans Christian Andersen. Après le Nuage qui a dévasté la Terre, Sanna vit ou plutôt survit avec Grand’ la grand-mère de Kay, ses parents étant décédés et Kay ayant été enlevé par les Glacés. Chaque jour, elle descend des les mines pour extraire comme les autres Cramés des métaux précieux qui servent à l’entretien du bouclier climatique derrière lequel, dans les montagnes enneigées, vivent les Glacés en échange d’une maigre ration de survie et d’un peu d’eau. Mais après le décès de Grand’ et désirant la promesse qu’elle lui avait faite, Sanna part à la recherche de Kay. Son dangereux voyage commence alors avec de nombreuses rencontres qui la conduiront sur les traces de la Reine des Neiges. Je ressors très mitigée de ma lecture, l’histoire se mettant en place lentement puis avançant avec de trop nombreuses facilités scénaristiques et un schéma narratif très répétitif, même si j’ai apprécié retrouver des éléments revisités du conte originel sans l’aspect religieux.

  • (Roman young adult) Le Prince cruel d’Holly Black (T1)

Je lis Le Prince cruel d’Holly Black (éd. Rageot, 2020, 540 pages), un roman fantasy et young adult qui est le premier tome de la trilogie Le peuple de l’air. Jude, une jeune fille mortelle de 17 ans vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ avec sa sœur jumelle Tyren, sa demi-sœur fæ Vivienne chez Madoc, le père de cette dernière et assassin de ses parents. Mais il est bien difficile pour une mortelle de vivre au sein de la Haute Cour. Les brimades, humiliations et dangers sont quotidiens pour Jude qui tentent de survivre et trouver sa place au sein des Faes, des créatures sublimes, immortelles et cruelles en se protégeant le plus possible des sortilèges, des fruits fæs et de ses camarades de classe comme le prince Cardan et en apprenant à se battre à l’épée et la stratégie tant politique que militaire sous les conseils de Madoc.

J’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire tantôt très jeunesse côté romance et ressenti de Jude, tantôt young adult dans la violence des Fæs tels que Madoc et ne réussissant pas non plus au début à m’imprégner de l’univers fantasy développé par l’autrice et à comprendre les intentions et comportements de protagonistes, en particulier Jude. Puis une fois que le complot sanglant contre la Couronne se dévoile et que Jude devient l’espionne du prince Daim, j’ai commencé à apprécier l’intrigue au point que j’ai enchaîné avec le tome 2, Le Roi maléfique. Un bon moment de lecture dans l’ensemble surtout quand l’action démarre avec son lot de rebondissements, trahisons et retournements de situation!

Nos lecture en cours:

  • (Roman jeunesse) Hôtel Heartwood, Un hiver si doux de Kallie George et Stephanie Graegin (T2)

Nous continuons de lire, comme chaque mercredi depuis janvier, le tome 2 d’Hôtel Heartwood, Un hiver si doux de Kallie George et Stephanie Graegin (éd. Casterman Jeunesse, 2019, 187 pages), un roman jeunesse à partir de 8 ans. Au cœur de l’hiver bien glacial, l’hôtel Heartwood vit au ralenti, la plupart des clients et membres du personnel hibernant ou hivernant. Après avoir participé pour la première fois au réveillon de la Saint-Édredon, Mona est ravie de recevoir des cadeaux et décide de fabriquer en retour et en secret un cadeau tout en s’occupant d’une cliente âgée et exigeante, la Duchesse Amandine et en cherchant à débusquer celui ou celle qui vole dans les réserves de l’hôtel alors qu’une tempête de neige empêche le ravitaillement.

Nous en sommes désormais au chapitre 11 (p.131), l’identité du voleur des réserves de l’hôtel Heartwood ayant été révélée, ce qui nous a surpris et ému. L’histoire est toujours aussi douce, bienveillante et gourmande que le tome précédent et Mona, la petite souris est toujours aussi attachante, débrouillarde et généreuse. Le tome 3 se déroulant au printemps, Ensemble c’est mieux, nous attend déjà.

  • (Roman adulte) L’auberge de la Jamaïque de Daphné Du Maurier

J’ai commencé à lire jusqu’au chapitre 4 (47 pages) L’auberge de la Jamaïque de Daphné Du Maurier (éd. Le livre de poche, n°77, 1941, rééd. 2021, 318 pages), un roman que m’avait offert l’année dernière MissyCornish après ma participation à son challenge Cottagecore (encore merci à toi). Après le décès de sa mère, Mary tient sa promesse de se rendre chez sa tante Patience qui vit avec son époux cruel et ivrogne, Josh à l’auberge de la Jamaïque, dans la lande des Cornouailles. L’auberge est lugubre et a mauvaise réputation. Mais pour sa tante, Mary reste et doit affronter d’étranges et inquiétants visiteurs à la nuit venue. J’apprécie toujours autant le style d’écriture de cette autrice.

Point lecture hebdomadaire #19

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière et celles en cours et sans doute à venir, avec un passage à la médiathèque et un à la librairie.

Nos lectures du 6 au 12 décembre 2021:

Des lectures jeunesse:

Il y a surtout eu des relectures d’albums jeunesse avec quelques nouveautés découvertes dans notre calendrier de Noël.

  • (Album jeunesse) Dis Ours, tu m’aimes? de Jory John et Benji Davies

Découvert à l’ouverture de la case 7 de notre calendrier de Noël, nous lisons Dis Ours, tu m’aimes? de Jory John et Benji Davies (éd. Little Urban, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. L’histoire est construite comme les trois autres de ce duo Canard/Ours (que nous relisons d’ailleurs à cette occasion) et avec la fameuse réplique « tu l’as déjà dit ». Encore une histoire rigolote dans laquelle Canard ne laisse pas un moment de repos à son voisin Ours!

  • (Album jeunesse) Rêve de neige de Sibylle Delacroix

Découvert à l’ouverture de la case 8 de notre calendrier de Noël, nous lisons et relisons depuis Rêve de neige de Sibylle Delacroix (éd. Bayard Jeunesse, 2021), un album à partir de 3 ans et dans lequel nous retrouvons avec plaisir les deux enfants de Graines de sable. La veille de Noël, Lucie et son petit frère Ulysse vont se coucher regrettant l’absence de neige. Beaucoup de magie de Noël (sans Père Noël) et d’imagination enfantine dans cette histoire magnifiquement illustrée (que d’expressivité chez les deux enfants)! Coup de cœur pour cet album jeunesse comme tous ceux que nous avons lu de cette autrice!

  • (Album jeunesse) Qui a volé le bonnet du Père Noël? d’Emmanuelle Rey et Fabien Öckto-Lambert

Découvert à l’ouverture de la case 9 de notre calendrier de Noël, nous lisons et relisons depuis Qui a volé le bonnet du Père Noël? d’Emmanuelle Rey et Fabien Öckto-Lambert (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse grand format cartonné et à flaps à partir de 3 ans sur le même principe qu’un autre album jeunesse illustré par Fabien Öckto-Lambert et que nous adorons, Noël dans le grand arbre. Encore un très bon moment de lecture à soulever les flaps et observer les magnifiques illustrations, même si l’histoire de la disparition du bonnet du Père Noël est classique!

  • (Album jeunesse) Paddington reste à la maison de Michael Bond et R. W. Alley

Pendant le RAT de Noël, nous lisons Paddington reste à la maison de Michael Bond et R. W. Alley (éd. Hachette Jeunesse, 1999), un album jeunesse à partir de 3 ans. Resté seul à la maison, l’ours Paddington fait, à sa façon, un grand nettoyage de printemps tout en préparant un gâteau au chocolat. Il enchaîne les maladresses voire même les bêtises, s’épuisant à chaque fois pour tout ranger et recommencer à nettoyer. Une histoire vintage rigolote avec l’attachant ourson et bien sûr gourmande!

  • (Roman jeunesse) Starfell, Violette Dupin et le jour perdu de Dominique Valente (T1)

Emprunté au départ pour le Challenge Halloween avec le tome 2, je ne lis que cette semaine le tome 1 de Starfell, Violette Dupin et le jour perdu de Dominique Valente (éd. Casterman Jeunesse, 2020, 287 pages), un roman jeunesse fantasy pour les 9/12 ans et que j’avais repéré chez Chicky Poo.

Violette Dupin est la cadette d’une famille de sorcières qui se désole de ne pas avoir eu un don magique aussi puissant que ses sœurs aînées ou que sa mère. Elle a, en effet, le pouvoir assez banal de retrouver les choses perdues et fait l’objet de moqueries. Mais un jour, Moreg Vaine, la sorcière la plus puissante du royaume de Starfell lui demande son aide car une journée entière a disparu de la mémoire de tous les habitants, que ce soit chez les sorciers, les dragons ou les trolls. Un très bon moment de lecture avec ce premier tome mêlant quête initiatique, amitié et aventures fantastiques pour éviter la fin du monde!

  • (Roman jeunesse) Un garçon nommé Noël de Matt Haig et Chris Mould

Pendant le RAT de Noël, je lis Un garçon nommé Noël de Matt Haig et illustré par Chris Mould (éd. Actes Sud, coll. Hélium, 2016, 254 pages), un roman jeunesse pour les 9/12 ans. Orphelin de mère et âgé de 11 ans, Nicolas vit pauvrement avec Joël son père bûcheron dans la forêt finlandaise. Mais un jour, un chasseur propose, au nom du Roi, un travail à Joël pour rapporter la preuve de l’existence des lutins et de leur royaume, Lutinbourg. Joël accepte en laissant Nicolas avec sa méchante tante Carlotta. Mais ne supportant plus l’absence de son père, le jeune garçon s’enfuit. Parviendra-t-il à retrouver son père?

Cette histoire de quête initiatique est drôle et magique, malgré certains passages plus tristes, en compagnie d’un jeune garçon qui a été drimwické par des lutins. Je retrouve tous les ingrédients et qualités qui feront de lui le Père Noël: le bonnet à pompon qu’il tient de son père comme son surnom Noël, sa bonté, sa générosité, des lutins distillant la magie et leurs rennes… Sans oublier une souris rêvant de fromage et une fée de Vérité qui adore faire exploser des têtes. Un bon moment de lecture aux origines du Père Noël et avec des passages gourmands à Lutinbourg!

  • (Documentaire jeunesse) L’univers, Collectif (éd. Larousse, coll. Ma première encyclopédie, 1993, rééd. 2000)

Nous lisons L’univers de Jean-Pierre Verdet (éd. Larousse, coll. Ma première encyclopédie, 1993, rééd. 2000), un documentaire jeunesse écrit par un Astronome à l’Observatoire de Paris permettant de découvrir notre système solaire, les planètes, le Soleil, la Lune, la conquête spatiale… même si certaines données sont à mettre à jour, au vu des découvertes de ces dernières années, comme pour Pluton qui est désormais considérée comme une planète naine et non plus la neuvième planète de notre système solaire. De même, il n’y a plus de station MIR. Un documentaire intéressant qui répond donc à certaines questions tout en soulevant d’autres!

Des lectures adulte:

  • (Roman) Princess Bride de William Goldman

En voyant ce roman sur le rayon des nouveautés de ma médiathèque, j’ai eu envie de le lire après avoir vu il y a très longtemps le film éponyme de Rob Reiner sorti en 1987 avec dans les rôles principaux Robin Wright en Bouton d’Or et Cary Elwes en Westley, d’après le scénario de William Goldman qu’il a lui-même adapté de son roman paru pour la première fois en 1973: Princess Bride (éd. Bargelonne, 2004, rééd. 2021, 381 pages).

En commençant à lire, je suis surprise des nombreuses digressions et notes de l’auteur, anecdotes plus ou moins autobiographiques (plûtot fictives) entourant l’écriture de cette histoire d’aventures rocambolesques et de romance farfelue entre la princesse Bouton d’Or et son fidèle valet de ferme Westley. Je retrouve d’ailleurs le côté complètement loufoque du film avec ce roman sous-titré Le Grand Classique du Conte de Grand Amour et de Grande Aventure de S. Morgenstern et qui se veut être une version abrégée avec les meilleurs moments. Cela me donne envie de revoir le film!

  • (Cosy Mystery) Les Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la menace de Julia Chapman (T7)

Je lis en quelques heures, pendant le RAT de Noël, le tome 7 des Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la menace de Julia Chapman (éd. Robert Laffont, coll. La Bête Noire, 2021, 354 pages). L’histoire reprend au moment où le tome 6 s’arrêtait, au mois de mai et alors que la vie de Samson est une nouvelle fois, et peut-être la dernière fois, menacée. Mais Delilah va tout faire, avec l’aide des villageois de Bruncliffe en qui elle a confiance, pour empêcher un tueur à gages de parvenir à ses fins. Un très bon moment de lecture addictif avec ce tome qui se déroule sur une journée bien mouvementée, chaque minute étant comptée (un 24h chrono en mode « campagne anglaise »)! Vivement le tome 8!

Ma lecture en cours:

(Roman jeunesse) Winterhouse Hôtel de Ben Guterson et Chloé Bristol (T1)

Pendant le RAT de Noël, j’ai commencé à lire le tome 1 de Winterhouse Hôtel de Ben Guterson et Chloé Bristol (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz, 2018, 431 pages), un romance jeunesse à partir de 9 ans jusqu’au chapitre 6 (56 pages lues) avec le départ pendant les vacances de Noël d’Elizabeth, une jeune fille orpheline de 11 ans, pour l’hôtel Winterhouse.

Mes prochaines lectures envisagées:

  • (Roman jeunesse) le tome 2 de Starfell, Violette Dupin et le souvenir oublié de Dominique Valente ( éd. Casterman Jeunesse, 2021, 286 pages)
  • (Romance de Noël) Joyeux Noël et laisse-moi tranquille! d’Ève Borelli (éd. Harper Collins Poche, n°194, 2020, 236 pages)

Au fil des pages avec Noël dans le grand arbre

J7 de notre calendrier livresque: il s’agit de Noël dans le grand arbre de Sylvie Misslin et Fabien Öckto Lambert (éd. Fleurus, 2019), un album jeunesse cartonné grand format à flaps à partir de 3 ans. Chacun des habitants du grand arbre préparent dans la joie et la bonne humeur Noël. Mais dans la famille Écureuil, Gaspard, un des enfants, a disparu? Serait-il chez la voisine d’en-dessous? Papa Écureuil part à sa recherche.

Les illustrations de Fabien Öckto Lambert sont colorées et toutes mignonnes. Nous suivons aussi avec plaisir la recherche de Gaspard puis des autres enfants animaux en soulevant les flaps, à chaque étage du grand arbre. Où sont-ils bien passés? En descendant le grand arbre en compagnie de Papa Écureuil, nous pouvons observer les différents préparatifs du réveillon de Noël avec l’installation des décorations comme les guirlandes ou les boules de Noël, les répétitions des chants de Noël ou encore la préparation du repas avec une bûche de Noël ou une soupe de carottes.

Car qui dit réveillon de Noël dit chants et gourmandises! Cela nous donnerait bien envie de nous joindre à eux pour fêter le réveillon. Un très bon moment de lecture pour se plonger dans l’esprit de Noël sans Père Noël! C’est aussi l’occasion de découvrir la famille lérot et d’en apprendre plus, en prolongeant la lecture, sur ce petit animal.

Challenge Christmas Time de MyaRosa #Album jeunesse

Challenge Il était 8 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Album Jeunesse

Participation #26 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Réveillon

Au fil des pages avec L’ogre et les sept frères Biquet

Nous empruntons à la médiathèque L’ogre et les sept frères Biquet de Véronique Cauchy et Fabien Öckto Lambert (éd. Circonflexe, 2016), un album jeunesse à partir de 5 ans et détournant de façon hilarante le conte du Loup et des sept chevreaux des frères Grimm. A l’approche de Noël, un ogre affamé jette son dévolu sur sept frères Biquet que leur mère a laissé seuls chez eux le temps de faire des courses. Mais contrairement à ce qu’il s’attendait, ce n’est pas si simple de les amadouer pour les dévorer. L’ogre sera-t-il plus rusé que les enfants pour arriver à ses fins?

L’histoire est un mélange d’humour et de suspense, l’ogre usant comme dans le conte revisité de nombreux subterfuges modernes pour rentrer dans la maison jusqu’à emprunter les habits du Père Noël. Les illustrations sont remplies de détails et de clins d’œil à notre monde moderne en incluant même, de façon totalement incongrue, une page de pub. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse loufoque qui fait la transition entre Halloween et Noël!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Ogre

Participation #60 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Challenge Petit Bac d’Enna #13 Catégorie Mot au pluriel: « Frères »

Challenge Christmas Time de MyaRosa #Album jeunesse

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑