Étiquette : coloriage (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Elmer

Nous empruntons à la médiathèque Elmer de David McKee (éd. Kaléidoscope, 1989, rééd. 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui est devenu un classique de la littérature jeunesse. Elmer est un petit éléphant farceur qui aimerait être gris comme les autres éléphants. Mais il est tout bariolé et est facilement reconnu par les autres animaux de la jungle. Cela le rend triste. Un matin, il quitte le groupe d’éléphants à la recherche d’un arbrisseau de baies grises. Mais Elmer sera-t-il plus heureux en gris? Comment réagiront les autres éléphants? L’auteur aborde avec humour et tendresse les thèmes de la différence et de la tolérance. Un très bon moment de lecture avec Elmer, un éléphant tout bariolé, farceur et attachant! Cette histoire me rappelle celle de Chacun sa couleur d’Isabelle Carrier (un hippopotame qui est triste d’être gris) ou encore Le loup qui voulait changer de couleurs d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités autour de l’histoire: un coloriage magique trouvé sur le blog (en anglais) de Lines Across et aussi d’autres sur le blog de la Maternelle de Moustache autour des couleurs, des chiffres, etc. Pour des idées d’exploitation pédagogique, n’hésitez pas à aller, comme moi, sur ces blogs. Je rajoute par exemple sur le tableau à double entrée une information supplémentaire en coloriant les éléphants. D’autre part, la journée du 23 mai étant celle d’Elmer, l’École des Loisirs a également mis sur son site des activités pour les enfants.

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Prénom: « Elmer »

Petit dessin printanier

Ce 25 mars 2020 après-midi – jour 3 de la semaine 2 de confinement, nous faisons venir à nous, à notre façon, les parcs et jardins à l’intérieur. Pour ce faire, nous commençons par les fleurs. Sur une feuille blanche, je dessine des cercles en pointillés et tout autour des points qui permettront de dessiner les pétales des fleurs. Avec un feutre, nous faisons le contour des pétales puis pour le remplissage, nous utilisons des crayons de couleur.

Nous passons ensuite à la partie peinture. Pour le fond du décor, nous utilisons une fourchette et de la peinture verte pour faire l’herbe. Puis pour l’oiseau, nous faisons l’empreinte d’une main à la peinture rouge. Pendant que la peinture sèche, je découpe les fleurs et l’oiseau. Puis nous collons les fleurs sur l’herbe. Nous rajoutons ensuite les yeux mobiles, un petit morceau de papier cartonné noir en forme de triangle pour le bec de l’oiseau. Nous finissons en collant les plumes. Et voici notre petit dessin printanier et qui nous a permis d’utiliser plusieurs techniques artistiques!

Une taupinière pour Petite Taupe

Pour prolonger la lecture du dernier album étudié en classe et que nous lisons également régulièrement à la maison, Petite Taupe, ouvre-moi ta porte! d’Orianne Lallemand et Claire Frossard, nous avons fabriqué hier et encore ce matin une taupinière pour Petite Taupe pour raconter l’histoire à la façon Narramus.

Pour ce faire, j’ai commencé par découper dans des cartons usagés ce qui constituera la taupinière. Sur un côté, j’ai utilisé un cutter pour faire la porte. Nous avons peint en bleu la porte en même temps qu’un autre petit morceau pour la cuisinière. Nous avons également collé sur un morceau de carton plus fin les figurines des différents animaux de l’histoire que j’avais redimensionnés à partir d’une activité trouvée sur le blog de La maternelle de Vivi.

Le temps que cela sèche, j’ai découpé d’autres morceaux de carton pour fabriquer le canapé et le lit. Nous avons collé et scotché les différents morceaux, en rajoutant deux bâtonnets en bois pour des étagères et un autre bâtonnet pour soutenir le lit. Nous faisons également l’échelle à partir de brochettes en bois dont j’ai ôté les parties pointues (et qui serviront pour faire les bâtons de la grenouille et une cuillère en bois pour la soupe).

Pendant la sieste de l’après-midi, j’en ai profité pour coudre les petits coussins et la couverture. J’ai cousu à chaque à l’envers deux morceaux identiques, les ai retournés une fois presque cousus et les ai rembourrés avec des nicofibres. Puis j’ai coupé un dernier bout de tissu pour le rideau de la porte comme dans l’histoire et fait des trous pour y passer une brochette en bois.  Je découpe également tous les personnages en laissant un petit bout à replier en bas pour les maintenir debout.

Plus tard dans l’après-midi, nous reprenons la fabrication de la taupinière: nous collons des boutons de récup’ sur la cuisinière pour les plaques. Nous rajoutons des tiroirs et un four sur la cuisinière, après les avoir peint en bleu et rajouté des traits au feutre gris à la règle. Nous collons sur le sol deux morceaux de feutrine pour les tapis de Petite Taupe. Je fais une petite caisse en carton pour le cageot d’oignons. Nous utilisons pour la marmite un de nos légos.

Et mine de rien, cela permet à l’enfant d’apprendre en s’amusant puisque la fabrication du décor a mobilisé plein de compétences: observation des détails des illustrations, repérage des formes, couleurs et quantités, développement du vocabulaire et du langage pour nommer les objets et animaux, motricité fine pour couper, coller, peindre ou colorier, etc… Et surtout un très bon moment ensemble!

Ce matin, je reprends les personnages car ils ne tenaient pas vraiment lorsque nous racontions l’histoire. Nous utilisons pour chaque deux petits morceaux de cartons que nous collons sur la « languette » ce qui stabilise nos figurines fait maison.

Nous continuons à faire les petits livres de Petite taupe car nous avions repéré que Petite Taupe avait 5 livres posés sur une petite table: un bleu, deux rouges et deux verts. Nous en colorions un en bleu et les autres en peinture. Je rajoute à l’intérieur des petites feuilles blanches que j’agrafe et colle. Puis nous fixons des petits bouts de ruban auto-aggripant adhésif. Je refais également un autre cageot pour les pommes de terre et nous y mettons des perles (comme pour les oignons qui sont en réalité des perles oranges).

Nous faisons également une décoration avec des bougies que nous peignons en blanc et jaune. Nous faisons ensuite la fenêtre en peignant un morceau de carton arrondi en bleu et une fois sec, en faisant des flocons de neige avec un coton tige. Nous collons dessus deux autres bouts de carton colorié en marron. Et maintenant il est temps de s’amuser et de raconter l’histoire de Petite Taupe (avec le loup bien sûr!).

Semaine 3 du Projet 52-2020: Motif

Pour la semaine 3 du Projet 52-2020 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Motif« . J’aurai pu parler des motifs juridiques et le fameux « par ces motifs » des décisions de Justice qui répondent à ceux d’une assignation ou d’une requête ou de conclusions. Mais ce n’est pas très photographique et beaucoup moins amusant que les motifs de ces mandalas d’hiver: manchots empereur et flocons de neige. J’ai trouvé ces mandalas sur Pinterest et si vous souhaitez les faire, voici le lien vers le blog de CHD’école. Une chouette activité de coloriage pour les enfants et qui développe leur motricité fine tout en s’amusant!

Des cahiers d’activités de Noël

En ce mercredi 11 décembre 2019, nous continuons à colorier et coller des gommettes dans nos cahiers d’activités de Noël. Nous commençons par le dernier acheté cette année: Noël colle et colorie (éd. Ballon, 2018), à partir de 3 ans selon l’éditeur en raison des petites gommettes à coller. Nous retrouvons des décors avec le Père Noël et des lutins par exemple.

Puis nous continuerons Ma pochette d’autocollants – Noël de Charlotte Ameling (éd. Auzou, 2016) que nous avions presque terminé l’année dernière. Dans cette pochette, six décors ont été prévus sur lesquels nous pouvons collons de nombreuses gommettes sur le thème de la banquise, du Pôle Nord ou bien encore du Marché de Noël. 

J’avais également repéré et acheté après Noël dernier Merveilleux hiver de Sarah Wade (éd. Kimane, 2015) dont la couverture m’avait beaucoup plu.  Les illustrations à l’intérieur sont tout aussi mignonnes avec les animaux de la forêt, le Père Noël ou la fête foraine par exemple.

Nous ferons également Le livre d’activités du loup – spécial Noël d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2014), en particulier les parties avec gommettes et coloriages, sans oublier de réaliser la recette des petits sablés de Noël de Gros-Louis.

Challenge Christmas Time 2019 de Mya Rosa

Avec ces cahiers d’activité, je participe, avec un peu de retard et pour la première fois, au Challenge Christmas Time 2019 organisé par Mya Rosa. A vos crayons et gommettes de Noël!

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑