Étiquette : cascades (page 1 of 2)

Dettifoss, une cascade monumentale

Pour cette semaine 40 du Projet 52-2019 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Monumental« . Pour illustrer ce thème, j’ai choisi la plus haute cascade d’Europe qui se situe en Islande (plus de 40 mètres de hauteur), Dettifoss que nous avions pu voir en juillet 2011. Mais ce jour-là, nous n’avions pas pu vraiment nous approcher au plus près, un hélicoptère survolant la zone pour un tournage. J’ai appris plus tard qu’il s’agissait du tournage de Prometheus de Ridley Scott.

Un lendemain de pluie au Boréon

Ce 7 septembre 2019, nous partons balader dans la Vallée de la Vésubie, après avoir garé la voiture sur le parking supérieur du Boréon. La température a bien chuté et nous rappelle, après la pluie de la veille, que l’automne approche  à grands pas. Il fait à peine 14 degrés et nous avons bien fait d’avoir emporté un thermos de café. Nous prenons le sentier en direction de la cascade de Peïrastrèche, après être passés à côté de trois poneys.

Tout au long de notre marche, nous voyons de nombreux champignons arrachés, des promeneurs précédents étant passés avant nous dans l’espoir sans doute de dénicher des champignons comestibles comme des pieds-bleus, des sparassis crépus ou des russules.

Il y a également de nombreuses fraises des bois et framboises. Nous traversons un premier pont après la balise n°421a. Aux teintes prises par la végétation, nous voyons bien ce changement de saison tout proche. Nous avons déjà hâte de revenir nous y balader cet automne!

Russule

Nous n’irons guère plus loin, le ciel commençant à se charger de plus en plus de nuages bien sombres. Nous faisons demi-tour et retournons à notre voiture.

Cascade du Boréon

Avant de repartir, nous nous arrêtons rapidement pour prendre une photo de la cascade du Boréon. Il est alors temps de rentrer chez nous, sous des températures plus clémentes.

Dans les Gorges du Cians

Ce 21 juillet 2019, nous allons chercher de la fraîcheur dans les Gorges du Cians, après une courte averse à Roubion. Nous marchons le long des quatre sentiers aménagés en redescendant en voiture sur Touët-sur-Var. Le premier sentier permet de découvrir une jolie cascade.

Apollon

Apollon

Puis nous reprenons la voiture pour nous garer à la sortie d’un autre tunnel traversant les Gorges du Cians. Nous voyons de nombreux papillons voleter de fleurs en fleurs, notamment des Apollons et des Tabacs d’Espagne.

Lézard des murailles

Tabac d’Espagne

Bercés par le clapotis de l’eau, nous prenons notre temps, tout en observant fleurs, papillons, oiseaux et même des lézards. Nous sommes, en effet, les seuls dans ces lieux à profiter de la Nature.

Grande Clue

Grande Clue

Puis nous repartons cette fois pour la Grande Clue des Gorges du Cians. Un autre tag avec la phrase « Souriez à la vie » a remplacé celui du lapin et des tortues. Le bruit des gorges se fait de plus en plus puissant à mesure que les parois se rapprochent. La température est autour des 20 degrés.

Petite Clue

Petite Clue

Nous finissons enfin cette sortie dans les Gorges du Cians par la Petite Clue. A notre approche, plusieurs oiseaux décollent du fond des gorges. Une bergeronnette des ruisseaux se pose même sur le sentier à quelques mètres de nous. Il nous semble également voir un cingle plongeur. Puis, alors que je suis en train de photographier des papillons, une hirondelle rustique plonge sur moi tout en émettant des cris défensifs. Je devais être, sans le savoir, trop proche de son nid. Il n’y a pas que les sternes arctiques qui attaquent! Nous regagnons une dernière fois la voiture pour rentrer chez nous.

Balade dans la vallée de la Gordolasque

Cascade du Ray

Ce 23 juin 2019, nous passons par Belvédère pour gagner, une dizaine de kilomètres plus loin, la vallée de la Gordolasque faisant partie du parc national du Mercantour. Nous faisons une pause déjeuner sur une table de pique-nique installée à côté de la cascade du Ray (1.360 mètres d’altitude), toute proche de la route.

Lac de Saint-Grat

Puis nous reprenons la voiture sur quelques kilomètres et gagnons à pieds le lac de Saint-Grat (accessible en voiture) en passant devant une bâtisse servant l’été de colonie de vacances pour les enfants niçois de l’association La Semeuse (et ce, depuis 1946). Des tables de pique-nique ont été installées le long du sentier et autour du lac.

Le lac, situé à 1.550 mètres d’altitude, est l’occasion pour moi de prendre une photo pour la semaine 25 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème étant « Nature« . En effet, nous sommes en pleine nature avec le lac et au loin les sommets du Mercantour. Nous pouvons voir de nombreuses fleurs comme des orchidées ou des rhododendrons, des papillons voletant autour de nous.

Il est également possible de rejoindre la Vallée des Merveilles par la Gordolasque en passant par le pas de l’Arpette. En effet, la Gordolasque est le point de départ de nombreuses randonnées, notamment à partir du pont du Countet.

La cascade de Gairaut

Nous avons l’habitude d’aller marcher ou courir sur le canal de Gairaut et ses anciens petits ponts mais n’avions jamais pris le temps d’aller jusqu’à la cascade de Gairaut, située plus haut sur l’ancien chemin de Gairaut. C’est chose faite ce 22 juin 2019, malgré le temps orageux.  En réalité, tout est artificiel et a été créé par la Compagnie Générale des Eaux en 1883: un chalet alpin en bois d’inspiration autrichienne,  la cascade, les bassins et la grotte avec ses stalactites et accessoires en rocailles. Le canal permettait d’alimenter Nice en eau provenant de la Vésubie à partir de la fin du XIXe siècle et pour la première fois en 1883. Le site était d’ailleurs un incontournable à la Belle Époque.

L’ensemble est inscrit au Monument historique depuis 2001 et a gardé son cachet très pittoresque, même si le chalet est à l’abandon. Le lieu offre également une vue panoramique sur Nice avec notamment le littoral méditerranéen et la Colline du Château. Nous ne nous attardons pas, l’averse s’étant invitée.

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑