Étiquette : carton

Une taupinière pour Petite Taupe

Pour prolonger la lecture du dernier album étudié en classe et que nous lisons également régulièrement à la maison, Petite Taupe, ouvre-moi ta porte! d’Orianne Lallemand et Claire Frossard, nous avons fabriqué hier et encore ce matin une taupinière pour Petite Taupe pour raconter l’histoire à la façon Narramus.

Pour ce faire, j’ai commencé par découper dans des cartons usagés ce qui constituera la taupinière. Sur un côté, j’ai utilisé un cutter pour faire la porte. Nous avons peint en bleu la porte en même temps qu’un autre petit morceau pour la cuisinière. Nous avons également collé sur un morceau de carton plus fin les figurines des différents animaux de l’histoire que j’avais redimensionnés à partir d’une activité trouvée sur le blog de La maternelle de Vivi.

Le temps que cela sèche, j’ai découpé d’autres morceaux de carton pour fabriquer le canapé et le lit. Nous avons collé et scotché les différents morceaux, en rajoutant deux bâtonnets en bois pour des étagères et un autre bâtonnet pour soutenir le lit. Nous faisons également l’échelle à partir de brochettes en bois dont j’ai ôté les parties pointues (et qui serviront pour faire les bâtons de la grenouille et une cuillère en bois pour la soupe).

Pendant la sieste de l’après-midi, j’en ai profité pour coudre les petits coussins et la couverture. J’ai cousu à chaque à l’envers deux morceaux identiques, les ai retournés une fois presque cousus et les ai rembourrés avec des nicofibres. Puis j’ai coupé un dernier bout de tissu pour le rideau de la porte comme dans l’histoire et fait des trous pour y passer une brochette en bois.  Je découpe également tous les personnages en laissant un petit bout à replier en bas pour les maintenir debout.

Plus tard dans l’après-midi, nous reprenons la fabrication de la taupinière: nous collons des boutons de récup’ sur la cuisinière pour les plaques. Nous rajoutons des tiroirs et un four sur la cuisinière, après les avoir peint en bleu et rajouté des traits au feutre gris à la règle. Nous collons sur le sol deux morceaux de feutrine pour les tapis de Petite Taupe. Je fais une petite caisse en carton pour le cageot d’oignons. Nous utilisons pour la marmite un de nos légos.

Et mine de rien, cela permet à l’enfant d’apprendre en s’amusant puisque la fabrication du décor a mobilisé plein de compétences: observation des détails des illustrations, repérage des formes, couleurs et quantités, développement du vocabulaire et du langage pour nommer les objets et animaux, motricité fine pour couper, coller, peindre ou colorier, etc… Et surtout un très bon moment ensemble!

Ce matin, je reprends les personnages car ils ne tenaient pas vraiment lorsque nous racontions l’histoire. Nous utilisons pour chaque deux petits morceaux de cartons que nous collons sur la « languette » ce qui stabilise nos figurines fait maison.

Nous continuons à faire les petits livres de Petite taupe car nous avions repéré que Petite Taupe avait 5 livres posés sur une petite table: un bleu, deux rouges et deux verts. Nous en colorions un en bleu et les autres en peinture. Je rajoute à l’intérieur des petites feuilles blanches que j’agrafe et colle. Puis nous fixons des petits bouts de ruban auto-aggripant adhésif. Je refais également un autre cageot pour les pommes de terre et nous y mettons des perles (comme pour les oignons qui sont en réalité des perles oranges).

Nous faisons également une décoration avec des bougies que nous peignons en blanc et jaune. Nous faisons ensuite la fenêtre en peignant un morceau de carton arrondi en bleu et une fois sec, en faisant des flocons de neige avec un coton tige. Nous collons dessus deux autres bouts de carton colorié en marron. Et maintenant il est temps de s’amuser et de raconter l’histoire de Petite Taupe (avec le loup bien sûr!).

Des activités sur le thème de l’amour

Pour ce mois de février 2020, je participe une nouvelle fois, également via mon compte Instagram, au rendez-vous sur le fil organisé par MamanSurLeFil. Le thème de ce mois-ci est « Love, love, love ».

Nous avons réalisé une petite activité de collage et de gommettes. Je dessine une cigogne comme patron puis découpe les différentes parties dans des feuilles cartonnées de couleur adéquate: orange pour les pattes et le bec, noir et blanc pour le corps et le plumage. Nous utilisons comme décor une demi-page d’une feuille cartonnée bleue. Qu’il est amusant de tout assembler et de finir en collant des yeux mobiles! Puis nous collons un baluchon rempli de gommettes en forme de cœurs. Puis nous dispersons plein de cœurs tout autour.

Nous nous sommes aussi beaucoup amuser avec des coeurs en bois de différentes tailles. Nous en avons peints et/ou pailletées aux couleurs de l’amour (rose et rouge bien sûr!). Nous avons gardé certains petits à l’état brut pour les disposer sur une pomme de pin peinte en rose.

Nous avons aussi collé des sequins et/ou des yeux mobiles sur des grands coeurs. Mais avant de coller les sequins, nous les avons triés par couleur et mis dans des petits pots en verre comme le Monstre des couleurs d’Anna Llenas. Nous avons resorti pour l’occasion nos marionnettes à doigt et La couleur des émotions. 

Une fois tous ces coeurs coloriés, que faire d’autant de coeurs? Un jeu de morpion de l’amour! Rien de plus simple pour fabriquer ce jeu de société DIY. Nous en avions déjà fait pour Halloween, Noël (et bientôt un nouveau pour Pâques). Je découpe un carré de 15 cm sur 15 cm sur une feuille blanche que je colle sur un morceau de carton usagé. Puis une fois le tout séché, nous quadrillons par carré de 5 cm sur 5 cm avec une règle. Puis nous collons du ruban rouge pour emballage cadeau qu’il nous restait de Noël. Et voilà notre jeu de morpion fait maison prêt!

Outre ces activités manuelles, nous avons bien évidement lu et relu des albums jeunesse sur ce thème en reprenant dans notre bibliothèque:

Et de nouveaux emprunts à la médiathèque (rentrant pour certains également dans nos lectures hivernales):

L’amour peut, en effet, revêtir plusieurs formes comme l’amour avec un grand A et donc le sentiment amoureux (merveilleux ou douloureux), l’amour parental (maternel/paternel mais aussi des grands-parents), l’amour filial, etc. Un vaste sujet qui fait tourner le monde et est une source intarissable d’inspiration, heureusement la plupart du temps pour la joie et le bonheur des plus petits comme des plus grands!

Enfin, pour l’occasion, nous avons refait des petites activités manuelles en jouant avec de la pâte à modeler et nos perles en forme de cœur, d’étoile et de fleur. Nous avons également découpé des cœurs dans du papier que nous avons colorié aux feutres ou aux crayons de couleurs avant de perforer les contours pour y passer de laine. Il y a eu également des cœurs en peinture, avec des pinceaux et/ou du papier bulle. D’ailleurs, ces activités permettent, tout en s’amusant, de développer la motricité fine des tout-petits.

Participation 2 #rvsurlefil de MamanSurleFil #Love, love, Love

Des activités automnales avec Pop

Après avoir lu et relu Un automne avec Pop de Pierrick Bisinski et Alex Sanders, nous continuons également à faire des activités avec Pop. Nous commençons par fabriquer un paysage d’arbres aux couleurs automnales. Pour ce faire, nous utilisons une boîte en carton de mouchoirs qui servira pour le décor. Puis je découpe des arbres dans du papier épais marron. Nous plaçons ensuite des gommettes rouges, vertes, oranges, jaunes et marrons pour constituer les feuilles des arbres. Nous plaçons ces gommettes des deux côtés des branches des arbres. Puis après avoir plié le bas des troncs des arbres, nous les scotchons au bas de la boîte. J’imprime ensuite une illustration de Pop avec son parapluie de feuilles. Nous passons ensuite à la pluie: j’utilise à la fois un cutter et une perforatrice pour faire des trous des deux côtés de la boîte. Nous passons ensuite le fil bleu pour recréer la pluie. Je découpe ensuite des nuages dans du papier épais gris que nous scotchons en haut de la boîte. Et voilà notre décor automnal fini!

Nous nous amusons aussi à faire des nuages découpés dans du papier épais bleu et blanc. Nous y collons des gommettes. Puis après avoir fait des trous avec une perforatrice, nous y passons du fil blanc et bleu.

Puis nous faisons à nouveau des coloriages qui nous avait déjà plu en mars, lorsque nous lisions Pop mange de toutes les couleurs. Nous reprenons un coloriage hachuré de Pop. D’abord, ce sera de la peinture. Puis une fois les dessins séchés, nous collons des lettres en gommettes pour écrire Pop puis sur certains, nous collons des gommettes et des yeux mobiles. Et voilà des Pop multicolores!

Des monstres des couleurs tout barbouillés de laine

Un peu de motricité fine avec de la laine et le Monstre des couleurs! Une activité repérée sur le blog de MC en maternelle qui relayait un article du blog de Parties de scrap à 4 mains qui met en avant les créations d’élèves de moyenne section, soit à partir de 4/5 ans. N’hésitez pas à aller les voir.

Avec le temps pluvieux de ce week-end, nous avons réalisé, à notre tour, nos petits monstres tout barbouillés de laine! J’ai recyclé du carton pour y découper des monstres des couleurs à partir d’une illustration de la Couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017). J’ai dessiné les contours et les visages. Puis nous les avons coloriés avec des feutres de toutes les couleurs. Nous avons ensuite choisi la couleur des fils de laine que nous avons entourés tout autour des monstres.

Et voilà nos monstres des couleurs tout barbouillés! Nous nous amusons à les accrocher avec des petites pinces à linge et jouons aussi avec nos marionnettes à doigt.

Pop en peinture

Après avoir lu, une nouvelle fois, Pop mange de toutes les couleurs de Pierrick Bisinski et Alex Sanders (éd. L’école des loisirs, coll. Les lutins, 2013), nous faisons un peu de peinture avec Pop. Mais avant je fabrique l’accessoire indispensable pour pouvoir peindre Pop. Je dessine un patron de Pop sur une feuille de papier. Je le reproduis sur un morceau de carton à recycler puis sur un morceau de papier bulle. Je colle le tout. Une fois notre modèle sec, nous prenons un pinceau pour colorer la partie avec le papier bulle: du jaune, du bleu, du vert, de l’orange, du violet et du rouge. Et voilà presque terminé un Pop multicolore! Il ne reste plus qu’à attendre que le dessin sèche pour dessiner les contours de ce petit dinosaure avec un feutre noir.

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑