Étiquette : calcul

Au fil des pages avec Cinq dans le lit

Nous empruntons à la bibliothèque un album jeunesse pour continuer de s’amuser autour des premiers chiffres, après avoir lu 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3. Il s’agit cette fois de Cinq dans le lit de Marie-France Painset et l’Atelier Saje (éd. Didier Jeunesse, coll. Les tout-cartons petite enfance, 2018), un album jeunesse pour les moins de 3 ans. Reprenant la comptine anglaise « There were ten in the bed », nous suivons cinq lapins dans un lit. Le plus petit pousse les autres un à un du lit, jusqu’à se retrouver seul, tout terrifié. Cet album cartonné avec des tirettes permet aux tout-petits de participer activement à l’histoire en faisant tomber les lapins au fil des pages. Il permet ainsi une première approche de la soustraction mais aborde également les émotions comme la peur d’abandon au moment du coucher. Les illustrations tout en rondeur et épurées des petits lapins apportent une touche de fantaisie à cet album à manier avec beaucoup de plaisir. Simple et efficace pour les jeunes lecteurs!

Participation #45 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Objet: « Lit »

Au fil des pages avec 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3

Nous lisons 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3 de Michel Van Zeveren (éd. L’école des loisirs, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous apprécions beaucoup. Tendre et drôle à la fois, cette histoire permet aux tout-petits de compter jusqu’à 3 avec les personnages de trois chatons dont la mère est un peu tête en l’air ou au bord du burn-out parental! La lecture de l’histoire se transforme alors en un cherche et trouve ou un jeu des trois différences pour repérer avant les chatons les objets oubliés par la mère. Cet album jeunesse renvoie également aux différents moments clés de la vie quotidienne du tout-petit, du lever au coucher. Beaucoup de fous rires à la clé!

Pour prolonger la lecture, place cette fois à une initiation aux mathématiques. Cet album jeunesse est parfait pour appréhender les chiffres de 1 à 3 et débuter les premiers calculs, comme dans Pop à l’école, Un ours à l’école ou Cassis veut jouer. Nous nous amusons à compter jusqu’à 3, avec les doigts ou en parlant. Nous jouons également avec des cartes à compter, des légos ou en recherchant 1 ou 2 ou 3 objets dans la chambre, associés ou non par couleur. Nous reprenons également notre livret à compter créé à partir de La chenille qui fait des trous. Il y a tant de façon rigolote de s’amuser avec les chiffres!

Participation #37 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec l’école

En attendant la rentrée des classes et pour continuer de se familiariser avec l’école maternelle, nous empruntons à la bibliothèque deux albums jeunesse sur ce thème et qui permettent aux tout-petits, dès 3 ans, de dédramatiser leur première rentrée.

Il s’agit tout d’abord d’Un ours à l’école de Jean-Luc Englebert (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2015). Dans la forêt, à quelques heures du début de son hibernation, un petit ours découvre un bonnet perdu dans la forêt et s’aventure plus loin que de coutume jusqu’à découvrir une école. Quelle n’est pas sa surprise en découvrant dans la cour de récréation des enfants jouant avec le même bonnet! Intrigué, il s’approche et est emporté dans une drôle de journée par les enfants l’acceptant comme un de leurs pairs et avec beaucoup de bienveillance. Que d’expériences pour ce petit ours qui assistera également à une leçon de calcul élémentaire, avant que la réalité sous les traits de la maîtresse ne le rattrape! Les tout-petits peuvent s’identifier facilement à ce petit ours, petit écolier d’un jour. Les illustrations à l’aquarelle sont aussi tendres que l’histoire de cet album jeunesse qui aborde joliment les thèmes de la découverte de l’école, de la tolérance et de l’autonomie.

Puis nous lisons Mon premier jour d’école de Debi Gliori et Alison Brown (éd. Gautier-Laugereau, 2018). C’est le premier jour d’école de Petit Hibou qui préférerait rester auprès de sa mère et de Bébé Hibou. Pourtant, au fur-et-à-mesure de la journée, il va prendre plaisir à être à l’école grâce aux activités organisées par la maîtresse, l’accueil chaleureux des autres élèves, etc. Une premier journée bien remplie qui en appellera bien vite d’autres! Comme dans le précédent album, le tout-petit peut s’identifier à Petit Hibou qui doit affronter ses craintes face à une situation inédite: être élève. Petit Hibou a une frimousse toute craquante, à l’instar des illustrations de cet album jeunesse toutes colorées.

Participation #29 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégories Lieu: « École » et Adjectif: « Premier »

Au fil des pages avec Dix petites graines

Nous lisons Dix petites graines de Ruth Brown (éd. Gallimard Jeunesse, 2010), album jeunesse cartonné aux très jolies illustrations et qui a remporté le Prix Sorcière 2002. Un enfant plante dix graines. Arriveront-elles toutes à pousser? Cet album au texte très court permet une exploitation pédagogique très riche: le cycle de la plante, les dangers d’une plantation, la pollinisation, les chiffres (et un peu de calcul), les animaux du jardin, la protection de l’environnement, l’écologie, etc. En effet, cet album permet de jolis moments d’échanges dans ce qui est dessiné mais non écrit.

Pour prolonger la lecture, nous jouons avec des cartes plastifiées faites à partir des illustrations de l’album. Comme pour La chenille qui fait des trous, nous nous amusons à compter mais cette fois-ci à rebours comme dans l’histoire.

Participation #14 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégorie Végétal: « Graine »

Au fil des pages avec La chenille qui fait des trous

Nous lisons La chenille qui fait des trous d’Éric Carle (éd. Mijade, 2014), un album jeunesse cartonné avec des trous et des rabats. Quelle gourmande cette petite chenille qui mange de plus en plus au fil des jours jusqu’à en être malade! Une petite feuille plus tard, elle deviendra un splendide papillon. Nous suivons avec beaucoup de plaisir gourmand la transformation de cette chenille. Un joli coup de cœur pour cet album qui permet une vaste exploitation pédagogique: les jours de la semaine, les couleurs, les aliments, les chiffres et le cycle de vie du papillon.  Et dire que cet album jeunesse date d’il y a 50 ans, la première publication remontant à 1969!

Pour prolonger la lecture, nous jouons avec des cartes plastifiées faites à partir des illustrations de l’album. Nous faisons également des collages avec les jours de la semaine et les aliments mangés par la chenille.

Nous nous amusons également à compter à partir d’un livre à compter que j’ai fabriqué en reprenant les feuilles faites pour les collages. Je les ai complétées avec des ronds: 1 à 5 et 10. Puis j’ai plastifié le tout et en ai fait un petit livret relié avec un bout de laine verte. Nous pouvons ainsi compter jusqu’à 5 comme Cassis avec les cailloux.

Participation #11 Je lis aussi des albums

 

Participation #15 Devine qui vient Bloguer?

 

Challenge Petit Bac d’Enna – #6 catégorie Animal: « Chenille »

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑