Étiquette : Benjamin Lacombe (Page 1 of 3)

Nos lectures « Coraline »

Cette année, pour le Challenge Halloween 2022, j’ai eu envie de relire Coraline de Neil Gaiman en lecture commune avec Syl que j’avais déjà lu il y a deux ans mais que je n’avais pas encore chroniqué.

  • (Roman jeunesse) Coraline de Neil Gaiman

En juin 2020, j’avais lu Coraline de Neil Gaiman (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz, rééd. 2019, 171 pages), un roman jeunesse paru pour la première fois en 2002 pour les adolescents, à partir de 12/13 ans et à la très jolie illustration de couverture de Benjamin Lacombe.

En cette fin d’été pluvieuse et à l’approche de la rentrée des classes, Coraline Jones vient d’emménager avec ses parents dans un des appartements d’une très vieille propriété avec un jardin à l’abandon. Jeune fille unique et se sentant délaissée par ses parents qui travaillent beaucoup, elle s’ennuie et décide d’explorer les lieux en faisant connaissance des voisins qui ne cessent de l’appeler Caroline – les deux vieilles demoiselles Spink et Forcible avec leurs chiens et « un vieux toqué à la moustache » qui dit avoir un cirque de souris savantes – puis de la maison elle-même jusqu’à être intriguée par une porte condamnée dans le salon. Un après-midi, trop curieuse et malgré l’interdit parental, elle décide d’ouvrir cette porte qui l’amène à un appartement identique au sien habité par une famille identique à la sienne et qui lui paraît, de prime abord, bien plus accueillant. Mais peu à peu, cet étrange endroit devient inquiétant et cauchemardesque. Aidée par un chat noir, pourra-t-elle échapper à cette fausse famille en brisant le maléfice et rentrer chez elle?

Comme Alice au Pays des Merveilles et De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll, Coraline passe de l’autre côté de la porte (et non du miroir comme Alice). Mais cet autre côté se révèle bien plus angoissant et terrifiant que celui d’Alice. Réalité ou cauchemar? La féérie et la candeur enfantine du début du récit laissent place à l’horreur lorsque la jeune fille découvre la véritable nature de cette nouvelle famille qui veut, à tout prix, la garder près d’elle. Coraline fait alors preuve de beaucoup de courage et de débrouillardise. Il y est ainsi question de famille, de peur, d’imagination enfantine, d’ennui et d’aventure initiatique dans un monde parallèle inquiétant… Un très bon moment de lecture avec ce conte fantastique noir et horrifique qui pourra faire frissonner les plus jeunes lecteurs!

  • (Roman jeunesse illustré) Coraline de Neil Gaiman et Aurélie Neyret

Déjà lue lors du challenge Halloween 2021, j’ai relu sa version illustrée par Aurélie Neyret (éd. Albin Michel Jeunesse, 2020, 176 pages) et aussi traduite par Hélène Collon.

Avec une ambiance à la Tim Burton, les illustrations d’Aurélie Neyret donnent vie à l’univers à la fois enfantin, étrange, onirique et horrifique imaginé par Neil Gaiman tout en soulignant le moment de bascule où l’ennui de la jeune fille rend fécond son imaginaire troublé et pesant. On y retrouve ainsi le chat noir au langage énigmatique et véritable soutien pour la jeune fille, les voisins excentriques ou bien encore la terrifiante fausse mère… Une adaptation très réussie du roman éponyme!

Sans oublier des passages gourmands pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine avec un goûter pris par Coraline chez ses voisines (p.25/27), les repas avec sa fausse famille (p.35) ou la pizza préparée par son père (p.150)…

Pour d’autres avis sur ce roman jeunesse: Syl, Chicky Poo et L’Orouge.

Participation #20 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #LC

Participation #28 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte horrifique

Participation #105 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

Orange et Jaune Vilain Mignon Halloween Affiche

Participation #13 Challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish #Les propriétés et jardins dissimulés

Participation #53 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Teatime

Au fil des pages avec le tome 5 de Charlock

Nous lisons le tome 5 de Charlock, À la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2022), un roman jeunesse pour les 8/10 ans et même avant et qui est paru le 22 juin 2022. En 1657, dans l’océan Pacifique, Charlock est le capitaine d’un bateau pirate. Avec l’aide de ses amis (Tropico le perroquet, Shaki le rat borgne et Jackie le ouistiti), il vient en aide à une chatte noire malchanceuse Vira. Ensemble, ils partent à la recherche d’un mystérieux talisman, le Tikki d’or afin de conjurer la malchance de Vira. Y parviendront-ils malgré les dangers auxquels ils seront confrontés dans leur aventure?

Côté intrigue, c’est encore une très chouette aventure, plus qu’une enquête cette fois, pour le chat bleu détective pirate, Charlock! Nous adorons toujours autant les illustrations qui accompagnent à merveille un texte non dénué d’humour avec des personnages ayant chacun leur propre personnalité. Ce duo auteur/illustrateur fonctionne toujours aussi bien et en plus cette fois ils associent chats et pirates, un combo gagnant chez nous avec une fin digne des Goonies. Un très bon moment de lecture! Nous espérons vivement un tome 6, chaperlipopette!

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Couleur: « Or »

Participation #50 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Point lecture hebdomadaire #48

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures) et ma lecture en cours.

Nos lectures du  27  juin au 3 juillet 2022:

Des lectures jeunesse:

  • (Roman jeunesse) Charlock, À la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (T5)

Nous lisons le tome 5 de Charlock, A la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2022), un roman jeunesse pour les 8/10 ans et même avant et qui est paru le 22 juin 2022. Encore une très chouette aventure (plus qu’une enquête cette fois) pour le chat bleu détective, Charlock qui vient en aide avec ses amis à une chatte noire malchanceuse Vira! Ce duo auteur/illustrateur fonctionne toujours aussi bien et en plus cette fois ils associent chats et pirates, un combo gagnant chez nous (avec une fin digne des Goonies). On espère un tome 6, chaperlipopette!

  • (Album jeunesse) Le Maître des Neiges d’Isabelle Garcia-Chopin et Clémence Pollet

Pendant le RAT des Contes et Légendes d’Inde, nous lisons Le Maître des Neiges d’Isabelle Garcia-Chopin et Clémence Pollet (éd. Glénat, 2020), un album jeunesse à partir de 6 ans selon l’éditeur. Après la mort du chef spirituel de son village, le Maître des Neiges part à la recherche de l’enfant dans lequel ce chef s’est réincarné. Accompagné d’un jeune novice du monastère, il commence un long périple fait de dangers et de rencontres de divinités qui lui apparaissent en rêve pour le guider. Il y est question de quête, de spiritualité, de bouddhisme, de méditation avec ce conte à la structure narrative classique se déroulant dans les montagnes tibétaines. Un moment de lecture nous imprégnant dans la culture tibétaine et ses croyances!

  • (Album jeunesse) Maman Oie Ours et le cousin catastrophe de Ryan T. Higgins

Nous lisons également Maman Oie Ours et le cousin catastrophe de Ryan T. Higgins (éd. Albin Michel Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans. L’ours Michel toujours aussi grincheux part à la pêche. Mais ni les souris ni les oies ne s’en aperçoivent et pensent que leur vœu de voir Michel amusant est exaucé lorsqu’il confonde son cousin, Kevin toujours prêt à rigoler pour lui. Un bon moment de lecture rigolo au cours duquel nous apprenons les prénoms des trois souris!

  • (Album jeunesse) Tombée du Ciel des The Fan Brothers

Nous lisons et relisons aussi Tombée du Ciel des The Fan Brothers (éd. Little Urban, 2021), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Un matin, les insectes et araignées découvrent un mystérieux objet sur le sol. très vite, l’Araignée décrète en être la propriétaire, l’objet étant tombé sur sa toile et fait payer les autres animaux pour venir voir ce spectacle. Mais cette bille n’est-elle pas un bien commun qui devrait être accessible gratuitement? Il y est question de curiosité, de découverte du monde (celui des petites bêtes) et de l’inconnu, de convoitise, de profit et de partage d’un bien commun. Les illustrations en noir et blanc (à l’exception de la bille et des feuilles) sont magnifiques et vintages, pleines de détails de la société hiérarchisée des petites bêtes du jardin portant des hauts-de-forme du XIXe siècle. Il y a aussi une critique du capitalisme avec l’Araignée égoïste et le vert symbolique des feuilles. Un très bon moment de lecture!

  • (BD jeunesse) Linette, Les pieds qui poussent de Catherine Romat et Jean-Philippe Peyraud (T1)

Nous lisons et relisons le tome 1 de Linette, Les pieds qui poussent de Catherine Romat et Jean-Philippe Peyraud (éd. Les éditions de la Gouttière, rééd. 2018, 2022), une BD jeunesse sans texte, tendre et rigolote à partir de 3/4 ans et que j’avais achetée lors des 48h BD en avril 2022 avec l’histoire de Linette, une petite fille débordant d’imagination qui voudrait bien aider sa mère au potager. Un bon moment de lecture!

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine, je ne parlerai dans ce billet que de certains.

  • (Cosy Mystery) Les Thés Meurtriers d’Oxford, Point de glas sage d’H.Y. Hanna (T4)

Je lis le tome 4 des Thés Meurtriers d’Oxford, Point de glas sage d’H.Y. Hanna (éd. Autoédition, 2022, 312 pages), Gemma Rose ne pensant pas que Dame Clare Eccleston qui concourait à l’exposition féline de la fête de son village en présentant un de ses chats persans soit décédée d’une crise cardiaque. Serait-ce un meurtre comme le pense la mère de Gemma et les vieilles chouettes? Gemma arrivera-t-elle à persuader son petit ami, Devlin d’enquêter sur ce décès? Une lecture agréable, ayant apprécié l’ambiance cosy et gourmande mais beaucoup moins le tour pris par la relation Gemma/Devlin pas assez enflammée à mon goût et un peu (trop) niaise alors qu’ils sont presque trentenaires. Cette fois, l’autrice termine avec une recette de Victoria sponge cake.

  • (Romance feel-good) Notting Hill with Love… Actually d’Ali McNamara

J’ai fini de lire Notting Hill with Love… Actually d’Ali McNamara (éd. Bragelonne, coll. Milady Romance, 2013, 526 pages), un romance feel-good contemporaine repérée chez Fondant. Fiancée à David et proche de son père qui l’a élevée seul après le départ de sa mère lorsqu’elle était bébé et avec qui elle travaille dans son entreprise de machines à popcorn, Scarlett O’Brien décide, à 23 ans, de faire un point sur sa vie et accepte une « retraite » d’un mois, à Londres pour garder une maison de Notting Hill et prouver à son entourage que la vie peut être à l’image des films. En effet, cette passionnée du Septième Art passe son temps à vivre des « instants-ciné ». Dès son arrivée, Scarlett sympathise avec des habitants du quartier et fait la connaissance de son voisin, Sean. Elle entreprend également de retrouver sa mère, avec l’aide de Sean. Une lecture agréable avec de nombreuses références à des films romantiques très connus comme pare exemple Coup de foudre à Notting Hill, Quatre mariages et un enterrement, Quand Harry rencontre Sally, Le Journal de Bridget Jones, Love Actually et des acteurs tout aussi célèbres comme Johnny Depp, Hugh Grant, Colin Firth ou bien encore Kate Winslet… même si j’aurai aimé un peu plus de « piquant » et de joutes verbales entre Scarlett et Sean!

Ma lecture en cours:

(Roman policier) Les enfants sont rois de Delphine de Vigan

Dimanche soir, j’avais prévu de commencer à lire Les enfants sont rois de Delphine de Vigan (éd. Gallimard, 2021, 348 pages), un roman policier se déroulant dans l’univers des réseaux sociaux.

Point lecture hebdomadaire #11

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière et celle en cours, avec un passage à la médiathèque et une fin de semaine placée sous un Halloween cosy RAT.

Nos lectures du 11 au 17 octobre 2021:

Des albums jeunesse:

  • (Album jeunesse) Ouvre ce petit livre de Jesse Klausmeier et Suzy Lee

Nous lisons Ouvre ce petit livre de Jesse Klausmeier et Suzy Lee (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans ce livre participatif, le jeune lecteur s’amuse à tourner les pages de livres de plus en plus petits jusqu’à la chute finale avec sa mise en abîme! Un bon moment de lecture rigolo, ode à la lecture et à l’imagination!

  • (Album jeunesse) La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii

Nous lisons La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans, appréciant particulièrement le travail de cette illustratrice. Par une nuit de pleine lune, Grande Sorcière emmène Petite Sorcière dans une cabane afin de soigner la forêt, sous le regard inquiet des animaux la peuplant. Il y est question de Nature, de sorcellerie, et de transmission d’un savoir magique et écologique entre une mère et sa fille. Les illustrations sont magnifiques, poétiques et très expressives. C’est encore un coup de cœur pour cette histoire!

  • (Album jeunesse) La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot

Nous lisons aussi La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021), un album jeunesse à partir de 6 ans rigolo et aux jolies illustrations. La sorcière Crabibi rêve de remporter le concours du Sorcier de l’année. Bien qu’impulsive et s’emportant facilement au point de tout rater, elle est certaine de réussir les différentes épreuves (course de balai, sortilèges et potions magiques). Et ce n’est pas un autre concurrent un peu trop collant à son goût qui va la déconcentrer. Il y est ainsi question de confiance en soi et d’amour. Un très bon moment de lecture!

  • (Album jeunesse) Gaspard dans la nuit de Seng Soun Ratanavanh

Pour l’histoire du soir, nous lisons Gaspard dans la nuit de Seng Soun Ratanavanh (éd. de la Martinière Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans. Un jeune garçon Gaspard a bien du mal à s’endormir le soir.  Il se sent si seul dans l’obscurité de sa chambre. Trouvera-t-il un ami pour le rassurer à affronter la nuit et ses ombres inquiétantes? De cet album jeunesse, il se dégage une atmosphère poétique, onirique et apaisante qui appelle à la rêverie et au sommeil. Dans les différentes rencontres que fait Gaspard tout au long de la nuit, il y a même un passage gourmand avec un dîner préparé par Patrick, un cochon mycologue. Coup de cœur pour cet album jeunesse aux magnifiques illustrations toutes douces!

  • (Album jeunesse) La soupe magique de Katerina Gorelik

Nous lisons La soupe magique de Katerina Gorelik (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans que j’ai acheté après avoir craqué sur la magnifique couverture d’illustration. Pour l’anniversaire de Mamie Chat, des chatons décident de lui apporter une grande marmite de soupe, celle de leur mère qui paraît-il est magique. En chemin, ils rencontrent de nombreux animaux à qui ils offrent un bol de soupe. Restera-t-il un peu de soupe à la fin? Mamie Chat aura-t-elle son cadeau? Coup de cœur pour ce conte-randonnée aux jolies illustrations qui fourmillent de détails. Outre l’histoire des petits chatons, il est amusant de s’arrêter sur les personnages secondaires qui ont leur propre histoire muette à suivre en parallèle de page en page.

  • (Album jeunesse) Edmond et ses amis, La fête sous la lune d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant

Edmond et ses amis, La fête sous la lune d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant (éd. Nathan Jeunesse, 2019), un album jeunesse pop-up à partir de 3 ans et dans lequel nous découvrons les débuts d’une amitié entre les trois habitants du grand châtaigner. Edmond l’écureuil parviendra-t-il à vaincre sa timidité, avec l’aide de Georges Hibou, pour participer à la fête organisée par l’ours Édouard? Il y est question de timidité, d’amitié et de vivre ensemble. C’est avec plaisir que nous retrouvons le petit univers coloré et bienveillant d’Edmond et ses amis.

  • (Album jeunesse) Un trésor d’anniversaire de Karen Hottois et Chloé Malard

Nous lisons ensuite Un trésor d’anniversaire de Karen Hottois et Chloé Malard (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. C’est l’anniversaire d’Elmo un blaireau. Pudique et discret, il décide de profiter seul de cette journée en se baladant dans la forêt. Mais le soir venu, il regrette un peu de ne pas avoir pu partager tous les petits trésors découverts et qui ont égaillé sa journée. Et si le soir venu, une surprise l’attendait? Encore une magnifique histoire délicate et poétique comme le tome précédent, Un thé à l’eau de parapluie.

  • (Album jeunesse) Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu

Nous lisons aussi Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans. Dans ce livre-jeu, nous choisissons quelle aventure vont vivre deux pirates en herbe, Mary et Jack prêts à découvrir le mystérieux trésor de Z la terreur sur l’île des Perroquets. Une histoire rigolote et pleine de suspense, le choix du jeune lecteur influant sur les péripéties des deux enfants de l’histoire. Arriveront-ils au trésor ou devront-ils revenir sur la plage de départ? Coup de cœur pour cet album jeunesse très rigolo!

Des BD jeunesse:

  • (BD jeunesse) Les Croques, Tuer le temps de Léa Mazé (T1)

Je lis le tome 1 d’une trilogie Les Croques, Tuer le temps de Léa Mazé (éd. de la Gouttière, 2018), une BD jeunesse à partir de 9 ans avec l’enquête de deux jumeaux adolescents, Céline et Colin autour d’étranges inscriptions sur certaines tombes du cimetière de leur village. Il y est question du mal-être adolescent, de harcèlement scolaire, des rapports parents/enfants sous fond d’enquête dans un lieu insolite. Un bon moment de lecture avec ce thriller jeunesse!

  • (BD jeunesse) L’île de Puki de Ludovic Danjou, Djet et Maëlle C. (T1 et T2)

Je lis également le diptyque L’île de Puki de Ludovic Danjou, Djet et Maëlle C. (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2011 pour le T1 Au début le cœur…. et 2012 pour le T2 …à la fin l’âme). Une jeune fille amnésique se réveille sur une île étrange Iaga peuplée d’enfants et de créatures fantastiques. Que lui est-il arrivé? Et où est-elle désormais? Les jolies illustrations parfois très enfantines permettent d’atténuer les thèmes graves abordés qui se révèlent dans le second tome. Un bon moment de lecture!

  • (BD jeunesse) Lili Crochette et Monsieur Mouche, Le fléau du bord de l’eau de Joris Chamblain et Olivier Supiot (T1)

Nous lisons le tome 1 de Lili Crochette et Monsieur Mouche, Le fléau du bord de l’eau de Joris Chamblain et Olivier Supiot (éd. de la Gouttière, 2017), une BD jeunesse à partir de 5/6 ans. Elizabeth, jeune fille unique du gouverneur d’une île des Caraïbes échappe à la surveillance de sa nourrice Solange. Devenue Lili Crochette, la jeune pirate accompagnée de Monsieur Mouche, son fidèle colibri, part affronter le redoutable pirate Viggo Barbelongue, ennemi de son père. Une histoire de pirate rigolote avec une jeune fille espiègle, débrouillarde et pleine d’énergie! Nous ne manquerons pas de découvrir ses autres aventures, 6 tomes existants actuellement. 

Des romans jeunesse:

  • (Roman jeunesse) Charlock, L’affaire du collier de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (T3)

Nous finissons de lire également le tome 3 de Charlock, L’affaire du collier (éd. Flammarion Jeunesse, 2021), un roman jeunesse pour les 8/10 ans. Cette fois, Charlock, chat détective aux multiples vies doit résoudre une nouvelle enquête qui le conduit en Autriche, en 1763: le collier de la Reine Lisbeth ayant disparu. Encore une chouette histoire d’amitié, d’aventures et de préjugés! Le tome 4 va paraître le 20 octobre 2021.

  • (Roman jeunesse) Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (T2)

J’ai fini de lire le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages), un roman jeunesse fantasy à partir de 12 ans. Charly et Sapotille sont envoyés à Saint-Fouettard, une institution pour jeunes magiciers indisciplinés à Thadam, en Bretagne. L’endroit est lugubre et glacial avec des professeurs peu enclins à leur apprendre la magie et des pensionnaires surveillés par des croquemitaines et des rumeurs qui se faufilent partout pour tout rapporter au directeur. L’avenir de Charly et Sapotille semble bien compromis. Arriveront-ils à se sortir de ce mauvais pas? Un très bon moment de lecture, encore plus que pour le tome 1. Vivement le tome 3 qui paraîtra l’année prochaine et qui clôtura cette trilogie! J’en reparlerai bientôt, une LC étant prévue dans le cadre du Challenge Halloween T1 et/ou T2.

Des essais/documentaires jeunesse:

  • (Documentaire) Secrets de sorcières de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez

Lors du Halloween cosy RAT, j’ai lu Secrets de sorcières, Une initiation à notre histoire et à no savoirs de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez (éd. de la Martinière Jeunesse, 2019, 77 pages), un livre entre documentaire et manuel pour toute apprentie sorcière.

  • (Documentaire) Sorcières! de Pauline Duclos-Grenet

En début de semaine, j’avais également lu Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’Art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020, 61 pages), un documentaire qui décrypte 25 œuvres d’art à travers la représentation de la sorcière à travers les siècles.

Ma lecture en cours:

(Roman jeunesse) La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz

J’ai presque fini de lire La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019, 351 pages), un roman jeunesse pour les 9/12 ans. Le narrateur est un livre qui nous raconte, à travers essentiellement des notes de bas de page, ce qui semble être une improbable amitié entre une vieille sorcière et une jeune orpheline du Foyer Salles-Cardeur à Fabulia. L’histoire avance au fil des échanges épistolaires.

 

Point lecture hebdomadaire #10

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière et celle en cours, avec un passage à la médiathèque et qui rentrent presque toutes dans le cadre du Challenge Halloween de Lou et Hilde.

Nos lectures du 4 au 10 octobre 2021:

Des albums jeunesse:

(Album jeunesse) Et si la nuit avait peur de toi? de Peter Vegas et Benjamin Chaud

Encore beaucoup de relectures cette semaine et une découverte avec Et si la nuit avait peur de toi? de Peter Vegas et Benjamin Chaud (éd. Milan Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un très bon moment de lecture avec cette histoire toute mignonne pour dédramatiser l’heure du coucher et la peur du noir chez le jeune lecteur!

Des BD jeunesse et adulte:

  • (BD jeunesse) Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (T3)

En lecture commune avec Hilde, je lis le tome 3 de Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (éd. Glénat Jeunesse, 2017), une BD jeunesse à partir de 9 ans. C’est avec plaisir que je retrouve l’univers de Spooky, une jeune princesse qui est, dans ce tome, dans les préparatifs de sa fête d’anniversaire d’Halloween, étant née un 31 octobre. LC avec Hilde prévue le 13 octobre 2021.

  • (BD adulte) Les filles de Salem de Thomas Gilbert

J’ai lu Les filles de Salem, Comment nous avons condamné nos enfants de Thomas Gilbert (éd. Dargaud, 2018, 198 pages), une BD adulte. Une jeune fille de 14 ans, Abigail Hobbs est accusée de sorcellerie avec une centaine d’autres filles et femmes de son village sous la pression du révérend Samuel Parris. Entre attaques des Indiens Wabanaki et mauvaises récoltes, le mal semble se répandre au sein de la petite communauté de Salem Village. Serait-ce le fait de sorcières sous l’emprise du Malin? Qui survivra à la série de pendaisons annoncée?

Thomas Gilbert s’inspire très librement des procès des sorcières de Salem en 1692 en en reprenant des protagonistes comme Abigail Hobbs ayant été l’une des personnes reconnues coupables de sorcellerie et exécutées. On y retrouve des hypothèses souvent mentionnées pour expliquer ces procès hors norme et la folie qui les ont entourés: une petite communauté isolée, patriarcale et hétéroclite, chacun tentant de défendre ses intérêts, qu’ils soient personnels (conflits entre familles ou voisins), marchands ou religieux/puritain (le pouvoir religieux déclinant) et régulièrement frappée par les attaques des Amérindiens… Nous retrouvons ainsi des figures représentatives des accusées qui me donnent une impression d’accumulations caricaturales: des catholiques irlandaises (mère et fille) tenant la taverne de Salem, une femme déficiente mentale et mise enceinte par le Révérend, une vieille esclave indienne…

Cela faisait un moment que je voulais lire cette BD mais je pense que j’en attendais plus et ai plus apprécié l’illustration de couverture que celles à l’intérieur, les personnages étant parfois à mon goût trop grotesques ou l’intrigue pas assez poussée en particulier celle du troublant Indien Wabanaki.

  • (BD jeunesse) Pome de Marie Desplechin et Magali Le Huche

Je lis également en vue d’une autre lecture commune avec Hilde, l’adaptation en BD jeunesse du roman éponyme lu l’année dernière, Pome de Marie Desplechin et Magali Le Huche (éd. Rue de Sèvres, 2018), à partir de 8/9 ans. Verte fait la connaissance d’une autre sorcière de son âge, Pome et qui va elle aussi apprendre la sorcellerie auprès d’Anastabotte, la grand-mère maternelle de Verte qui n’oublie jamais de remettre du rouge à lèvre lorsque Raymond, le grand-père paternel de Verte est dans les parages et qui est toujours prête à faire des crêpes entre deux études de sortilèges.

La BD est fidèle au roman mais sans l’écriture chorale comme dans le premier tome, ne retenant que le point de vue de Verte. Un bon moment de lecture! LC avec Hilde prévue le 20 octobre 2021.

Des romans jeunesse:

  • (Roman jeunesse) Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw

Je finis de lire Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw (éd. Rageot, 2020, 399 pages) confirmant mes intuitions sur l’intrigue sentimentale et magique. Descendante d’une lignée de sorcières et âgée de 17 ans, Nora Walker vient en aide à Oliver Huntsman, après l’avoir découvert dans la neige une nuit de pleine lune dans la sombre forêt de Wicker Woods et alors que celui-ci a disparu depuis 15 jours du camp de redressement, en pleine tempête hivernale. Les chapitres alternent les points de vue entre Nora et Oliver sous fond de huis-clos oppressant et qui permettent au lecteur de reconstituer les faits de la nuit de la disparition d’Oliver Hunstman. Il y est question également de parcours initiatique, Nora Walker découvrant son pouvoir. Un bon moment de lecture!

  • (Roman jeunesse) Sorcière Blanche d’Anne-Marie Desplat-Duc

Je lis Sorcière Blanche d’Anne-Marie Desplat-Duc (éd. Rageot, 2006, 221 pages), un roman jeunesse à partir de 12 ans pour la thématique Wicca, sorcellerie et paganisme. Le roman retrace la vie d’Agathe de Préault-Aubeterre, de sa naissance à son mariage à 17 ans, au XVIIe siècle et de son initiation aux secrets des plantes et de la découverte de son don de guérison (coupeur de feu) auprès d’une vieille guérisseuse bretonne puis d’un vieux sage de Saint-Domingue, Zaka, ce qui lui permet d’être engagée comme assistante d’un apothicaire. Il y est aussi question de la condition des femmes (et un questionnement autour du mariage qui me rappelle celui de La Belle et la Bête), du sort des esclaves et des engagés (« les 36 mois ») dans les territoires d’Outre-Mer au XVIIe siècle.

  • (Roman jeunesse) La capucine de Marie Desplechin (T3)

Je lis aussi La capucine de Marie Desplechin (éd. L’école des Loisirs, 2020, 220 pages) avec une jolie illustration de couverture de Mayalen Goust. et qui clôt la trilogie des filles du siècle après Séraphine et Satin grenadine. La jeune héroïne Louise, âgée de 13 ans et travaillant pour un patron qui la bat régulièrement dans un petit village de maraîchers, Bobigny à 10 kilomètres de Paris peut compter sur sa mère, domestique chez de riches bourgeois parisiens et sur Bernadette, douée pour la cuisine et ayant le don de voir des fantômes alors que le spiritisme est en vogue à Paris.

A travers le choix de vie de Louise, jeune fille au fort caractère, indépendante malgré son jeune âge et aux mains vertes, on découvre le quotidien des maraîchers à Bobigny et celui des domestiques à Paris au début du XIXe siècle, époque encore marquée par la Commune (et la chanson de Jean-Baptiste Clément, une ronde pour enfants, Dansons la capucine). Un bon moment de lecture! Pour un autre avis: Bidib.

  • (Roman jeunesse) Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (T1)

Je lis aussi le tome 1 d’Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (éd. Talents Hauts, 2016, 125 pages), un roman jeunesse pour les 8/12 ans. A l’école des Sorcières, Esther Fleurdefer, élève de première année, se voit décerner le premier prix de curiosité lui permettant de se rendre quand elle le souhaite dans l’Autre Monde, chez les Humains avec son chat Mandragore (un familier râleur) avec interdiction de se servir de sa magie. C’est ainsi qu’elle va vivre chez la sorcière Agatha et qu’elle va aider une petite Zoé à retrouver son chaton noir Puce.

Il est question d’amitié, d’entraide et de l’amour que l’on peut porter à son animal de compagnie. Une histoire pour les jeunes lecteurs amateurs de sorcellerie et de chat! J’ai également emprunté à la médiathèque les tomes suivants.

  • (Romans jeunesse) Charlock de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (T1 et T2)

Nous lisons le tome 1 de Charlock, La disparition des souris de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2020), un roman jeunesse pour les 8/10 ans. Charlock est un chat bleu aux multiples vies et détective. Alors qu’il vit à Paris en 1975 chez Mamzel Marcelle, il se lie d’amitié avec une souris Magali. Mais un jour, son amie disparaît. Charlock réunit leur bande d’amis (un cacaotès, un chat, un chihuahua et un lapin) pour enquêter.

En s’inspirant de Sherlock Holmes, l’histoire est également une revisite rigolote du Joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm. Il est question d’amitié, de peur, de tolérance et d’entraide avec des animaux qui a priori n’étaient pas vraiment fait pour s’entendre. Le duo Perez/Lacombe fonctionne toujours aussi bien pour cette fois un lectorat plus jeune. Un bon moment de lecture avec un texte rempli de jeux de mots (en particulier le nom des animaux)! A noter toutefois que pour les jeunes lecteurs, l’histoire révèle le secret de la Petite Souris.

Nous enchaînons avec le tome 2 de Charlock, Le trafic de croquettes (éd. Flammarion Jeunesse, 2020). Cette fois, aidé de Claude, un pigeon voyageur un brin zozo et qui louche, Charlock est chargé de découvrir qui empoisonne des croquettes pour chiens à New York en 1917, sous fond de guerre des gangs entre chiens et chats. Les personnages sont tout aussi bien croqués que dans le tome précédent. De façon rigolote, il est question d’amitié et de liberté pour des animaux vivants à la rue depuis toujours ou après avoir perdu leurs maîtres. Encore un bon moment de lecture!

Nos lectures en cours:

  • (Roman jeunesse) Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (T2)

Je suis en train de lire le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages), un roman jeunesse fantasy à partir de 12 ans. Dimanche soir, je m’arrête, vu l’heure, au chapitre 13 (264 pages lues). Charly et Sapotille sont envoyés à Saint-Fouettard, une institution pour jeunes magiciers indisciplinés à Thadam, en Bretagne. L’endroit est lugubre et glacial avec des professeurs peu enclins à leur apprendre la magie et des pensionnaires surveillés par des croquemitaines et des rumeurs qui se faufilent partout pour tout rapporter au directeur. L’avenir de Charly et Sapotille semble bien compromis.

  • (Roman jeunesse) Charlock, L’affaire du collier de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (T3)

Après avoir lu samedi en fin d’après-midi les deux premiers tomes de Charlock, nous commençons dimanche soir pour l’histoire du soir le tome 3, avec les deux premiers chapitres: Charlock, L’affaire du collier (éd. Flammarion Jeunesse, 2021), un roman jeunesse pour les 8/10 ans. Cette fois, Charlock, chat détective aux multiples vies doit résoudre une nouvelle enquête qui le conduit en Autriche, en 1763: le collier de la Reine Lisbeth ayant disparu. 

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑