Étiquette : banquise (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec La femme phoque

Dans le cadre de son challenge Contes et Légendes, Bidib propose un thème facultatif pour mars 2021, les contes et légendes d’Amérique qui m’inspirent moins que les contes en cuisine du mois précédent. Je me suis toutefois rappelée avoir lu il y a quelques mois une légende inuite que je n’avais pas encore pris le temps de chroniquer: La femme phoque de Catherine Gendrin et Martine Bourre (éd. Didier Jeunesse, 2008), un album jeunesse à partir de 6 ans.

Alors qu’il est parti chasser les phoques sur la banquise, Natatok, le meilleur chasseur du village inuit surprend la transformation d’un groupe de phoques en femmes. Il tombe immédiatement amoureux de l’une d’elles. Il lui vole sa peau de phoque pour la garder auprès d’elle. Les années passent, le couple devenant parent de deux enfants. Mais la jeune femme sent qu’une part d’elle lui manque. En découvrant que son mari lui a menti, choisira-t-elle l’appel du grand large en laissant derrière elle ses enfants?

J’avais déjà abordé la légende des selkies en lisant Une saison au bord de l’eau de Jenny Colgan (éd. Prisma, 2018), une histoire se déroulant sur l’île fictive écossaise de Mure. Cette fois c’est une version inuite. L’histoire de la selkie s’entremêle avec celle de Natatok qui agit comme un chasseur lorsqu’il tombe amoureux. L’amour peut-il justifier de priver l’être aimé de sa liberté? Peut-on empêcher quelqu’un d’être ce qu’il est? Il y est ainsi question d’amour, de liberté et de respect de l’autre. Les illustrations mêlant blanc, doré et bleu invitent au voyage. Un très bon moment de lecture!

Participation #29 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #légende inuite

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Être humain: « Femme »

challenge 2021 lire au féminin

Participation #10 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Auteure européenne

Au fil des pages avec Un jour d’été

Nous empruntons à la médiathèque Un jour d’été de HeyJin Go (éd. Maison Eliza, 2019), un album jeunesse à partir de 2 ans. Par un jour d’été, des ours blancs sont épuisés par la chaleur assommante. Ils se jettent à l’eau pour se rafraîchir. Débute alors une étrange danse jusqu’à ce qu’un des ours aperçoive une connaissance au fond de l’eau.

Le texte court appuie des illustrations douces qui, dès la couverture de l’album, interrogent le lecteur (sans doute moins les plus jeunes): des ours polaires au comportement intriguant qui se déplacent dans un décor aquatique bien trop coloré pour des fonds marins de la Banquise (très joliment illustrée en page de garde). Un moment de lecture engagé qui permet d’aborder avec le jeune lecteur le droit des animaux, le sort des animaux en captivité, le réchauffement climatique et le respect de l’environnement!

Au fil des pages avec Noulouk

Nous empruntons à la médiathèque Noulouk d’Agnès Bertron-Martin et Gwen Keraval (éd. Flammarion, coll. Les albums du Père Castor, 2010), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jeune esquimau,  Noulouk vit dans la banquise dans le respect de la Nature, en préservant l’équilibre de ses éléments comme le feu, le vent et l’eau. Désormais prêt à conduire seul le traîneau aux douze chiens, il part rejoindre son amoureuse, Anouk qui vit de l’autre côté de la banquise.  Mais trois monstres l’attendent sur le trajet: la Sorcière Glacée,  le Morse Géant et le Dragon qui Souffle le Froid. Courageux et rusé, parviendra-t-il à surmonter ces épreuves (de l’Amour?)? Il pourra compter sur la Nature protectrice. Ce conte joliment illustré aborde les thèmes du courage, de l’amour, de l’écologie et de l’autonomie sous un angle fantastique et magique. Un très bon moment de lecture!

Participation #147 Je lis aussi des albums

Participation #9 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Prénom: « Noulouk »

Au fil des pages avec Petit Pingouin a le hoquet

Nous empruntons à la bibliothèque Petit Pingouin a le hoquet de Tadgh Bentley (éd. Kaléidoscope, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans à lire à haute voix. Après avoir mangé un plat à base de pili-pili (ah bon vous ne saviez pas non plus que les pingouins raffolent de pili-pili?!), un petit pingouin a le hoquet et interpelle le jeune lecteur en l’invitant à lui faire peur. Parviendrons-nous à lui ôter son hoquet? Ce petit pingouin est tout mignon et l’histoire toute rigolote. Les illustrations bien que simples et épurées rendent très expressif ce petit pingouin, notamment sur les pages de garde. Un très bon moment de lecture à crier « Bouh »!

Participation #129 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Animal: « Pingouin »

Au fil des pages avec Alors, ça mord?

Nous empruntons à la bibliothèque Alors, ça mord? de Jean Gourounas (éd. L’atelier du poisson soluble, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans totalement loufoque, surréaliste et qui n’est surtout pas un manuel de pêche. Il fait d’ailleurs partie d’une série avec les mêmes personnages: Elle est bonne? et Ça marche pas? du même auteur.

Un manchot empereur est en train de pêcher sur la banquise avec une canne à pêche. Mais aucun poisson ne mord à l’hameçon, ce qui intrigue de plus en plus d’animaux venus s’agglutiner autour de lui. Devant tant de vacarme et d’impatience de la part de tous ces animaux, le manchot empereur, de plus en plus énervé, parviendra-t-il à pêcher un poisson?

Le texte répétitif participe à l’humour très décalé de cette histoire. Cet album jeunesse permet ainsi  d’aborder avec les tout-petits le comique de répétition et l’absurde dans une histoire pourtant simple, à l’instar des illustrations très épurées. Fous-rires garantis avec cet album jeunesse et surtout la chute totalement improbable!

Participation #68 Je lis aussi des albums

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑