Comme le mois dernier, voici un petit retour bloguesque sur février 2021 avec encore une fois beaucoup de lectures. Nous avons continué nos lectures hivernales et nous y avons ajouté nos lectures autour du carnaval avec un coup de coeur pour Le carnaval de l’ogre de Catherine Tamain et Marjorie Béal (éd. Âne bâté, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et sa recette de bugnes.

Février 2021, c’était le mois des contes en cuisine avec le Challenge des Contes et Légendes 2021 en duo avec le Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2021, Bidib et FondantGrignote ayant concocté pour l’occasion un RAT gourmand de St-Valentin. J’ai ainsi pris le temps de relire ou redécouvrir des contes qui me sont moins familiers ou que j’apprécie moins comme Peau d’Âne ou Le bonhomme de pain d’épice. J’ai également été agréablement surprise par une suite donnée au Petit Chaperon rouge avec Cœur de bois d’Henri Meunier et Régis Lejonc (éd. Notari, 2016), un album jeunesse pour les adolescents, à partir de 15/16 ans.

C’était aussi un mois dédié à l’époque victorienne pour les dix ans du Mois Anglais qui devient un challenge annuel cette année, A year in England 2021. J’ai ainsi fini la série Lizzie et Ben Ross d’Ann Granger avec les deux derniers tomes: Le témoignage du pendu et Le brouillard tombe sur Deptford. Cette série me permet aussi de participer au Challenge British Mysteries. Je n’ai pas eu le temps de les chroniquer et ai prévu de commencer en mars une nouvelle série qui rappelle chez beaucoup celle-ci et écrite bien avant, celle de Charlotte et Thomas Pitt d’Anne Perry, le premier tome étant L’étrangleur de Cater Street.

Voici d’ailleurs mon petit bilan de participations pour ce mois de février:

  • Challenge Petit Bac d’Enna: j’ai terminé deux autres lignes et ai commencé ma 5e ligne
  • Challenge Contes et Légendes de Bidib: 12 participations
  • Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et FondantGrignote:  10 participations gourmandes
  • Challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie: 5 participations avec des contes traditionnels ou revisités
  • Challenge A Year in England de Lou, Titine et Cryssilda: 2 participations avec des albums jeunesse
  • Challenge Lire au féminin de Typhania: 5 participations avec des albums jeunesse écrits et/ou illustrés par des autrices européennes ou d’Amérique du Nord (essentiellement françaises).

J’ai également pris le temps de rassembler dans un même billet nos dernières lectures jeunesse sur un thème récurrent chez nous, les pirates. Et d’ailleurs, ce billet n’est déjà plus à jour puisque notre dernière lecture d’hier après-midi parlait de pirate avec Le voleur d’histoires de Graham Carter (éd. Kimane, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans.

Sans oublier mon deuxième Alphabet des animaux illustrés dans la littérature jeunesse que j’ai terminé avec les semaines 43 à 45: U comme Unau, V comme Ver de terre et W comme Wapiti. En semaine 46, j’ai débuté un troisième Alphabet avec A comme Araignée.