Étiquette : écureuil (Page 1 of 4)

Au fil des pages avec Minusculette en automne

Nous empruntons à la médiathèque Minusculette en automne de Kimiko et Christine Davenier (éd. L’école des loisirs, coll. Loulou & Cie, 2018), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits, à partir de 2 ans. Par un jour d’automne, Minusculette la petite fée se promène dans la forêt lorsqu’elle rencontre Maurice, un muscardin en pleurs d’avoir perdu ses frères et sœurs. Arriveront-ils à les retrouver? En chemin, il croise la route de Gustave l’écureuil qui prépare ses réserves pour l’hiver. 

Les illustrations de Christine Davenier sont toutes douces et automnales, à l’image de la très jolie page de garde. Un très bon moment de lecture avec Minusculette et cette jolie histoire d’entraide! C’est également l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le muscardin, petit animal qui ressemble à une souris et qui hiberne. Nous revoyons également la façon dont les animaux de la forêt préparent l’arrivée de l’hiver. A noter que les aventures de Minusculette se décline selon les saisons.

Au fil des pages avec La belle journée

Nous lisons La belle journée d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant (éd. Nathan, 2015, rééd. 2019), un album jeunesse dans la série Edmond et ses amis et à partir de 3 ans. À peine les yeux ouverts, l’ours Édouard se dépêche de réveiller son ami Edmond l’écureuil pour une journée à la plage. Mais le temps se dégrade de plus en plus. La pluie va-t-elle compromettre cette journée qui s’annonçait si belle? C’est sans compter sur l’amitié et l’imagination d’Edmond! Nous apprécions beaucoup cette bande d’amis qui partagent des petits moments simples de leur vie. Les personnages sont toujours aussi attachant. Encore une belle histoire avec cet album jeunesse aux illustrations tendres et colorées!

Au fil des pages avec Oh, le beau jour!

Nous empruntons à la médiathèque Oh, le beau jour! de Lane Smith (éd. Le Genévrier, 2017), un album jeunesse à partir de 2/3 ans. Dans l’arrière-cour du jeune Albert, des animaux profitent d’un bel après-midi estival jusqu’à l’arrivée d’un ours sans gênes. Les illustrations accompagnées d’un texte court sont magnifiques et décrivent ces petits instants simples de plaisir estival, le parterre de fleurs pour le chat ou un épi de maïs pour l’écureuil. Un très bon moment de lecture avec cet album qui s’amuse avec le moment présent puis passé!

Au fil des pages avec La soupe de potiron et Un délice!

Nous empruntons à la bibliothèque La soupe au potiron d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2001) et sa suite, Un délice! d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2007), ce qui nous permet de terminer en ce début du mois de novembre le Halloween Challenge de Hilde et Lou tout en reprenant nos lectures sur le thème de l’automne.

Nous commençons par lire La soupe au potiron. Dans un vieux cabanon au fin fond d’une forêt, vivent un écureuil, un chat et un canard qui se régalent de soupes au potiron. Tout semble parfait jusqu’au jour où le canard s’empare de la cuillère en bois d’écureuil. S’ensuit une dispute qui finit par le départ de canard. Les trois amis arriveront-ils à se réconcilier? L’histoire se lit tant dans le texte que dans les illustrations qui rendent très dynamiques la lecture. Cet album jeunesse aborde l’amitié, le vivre ensemble, le partage mais aussi les émotions comme la colère, l’inquiétude et la joie. Un bon moment de lecture! De quoi donner envie aux tout-petits de manger une bonne soupe?

Dans Un délice!, l’histoire est plus légère et rigolote. Les trois amis sont bien en peine, les potirons n’étant pas encore mûrs pour en faire de la soupe. Ils dénichent dans leur bibliothèque un vieux livre de recettes. Trouveront-ils la recette idéale pour satisfaire le canard, le plus malheureux des trois de ne plus avoir de soupe au potiron? Les illustrations sont aussi plaisantes que dans le précédent album. Elles fourmillent de petits détails puisqu’il y a une histoire dans l’histoire avec des insectes du potager qui récupèrent les soupes refusées par le canard. En effet, le canard personnifie à merveille le tout-petit au moment de la diversification alimentaire ou au moment de néophobie alimentaire, le potiron du canard remplaçant le lait du bébé. Un album très rigolo pour faire apprécier les légumes aux tout-petits!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou # Cosy Halloween

Participation #84 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Végétal: « Potiron »

Au fil des pages avec Le lapin magicien

Nous empruntons à la bibliothèque Le lapin magicien de Mickaël Escoffier et Éléonore Thuillier (éd. Kaléidoscope, 2015), album jeunesse à partir de 3 ans. Nous reconnaissons le coup de crayon de l’illustratrice, Éléonore Thuillier puisque c’est elle qui donne vie à Loup et P’tit Loup. Dans la forêt, un gentil p’tit lapin tombe nez à nez avec une boîte de laquelle sort un lapin qui affirme changer les carottes en noisettes. Rien de plus simple, la boîte est magique. Est-ce vraiment le cas? Serait-ce aussi simple d’avoir des carottes à volonté, sans rien faire, pour le gentil p’tit lapin et les autres lapins de la forêt? Cet album jeunesse aborde avec beaucoup d’humour la valeur du travail pour les tout-petits et le fait de ne pas prendre tout pour argent comptant. En effet, il faut parfois se méfier de ce qui paraît très alléchant de prime abord et de certaines personnes qui pourraient nous escroquer, à l’instar de l’écureuil de l’histoire un brin fainéant mais suffisamment rusé pour leurrer de nombreux lapins. Que cela ne reste qu’un tour de magie et non une escroquerie, comme peut l’être par exemple la technique du wash-wash!

Participation #25 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégorie Métier: « Magicien »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑