En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures) et pour une fois notre lecture jeunesse en cours.

Nos lectures du  2 au 8 mai 2022:

Des lectures jeunesse:

Cette semaine, peu de nouveauté car nous avons surtout relu des histoires, que ce soit celles dans nos bibliothèques (comme par exemple les histoires pour apprendre à lire de Céline Alvarez ou le recueil d’histoires Star Wars) ou dans les derniers emprunts à la médiathèque (les BD des Quiquoi par exemple).

  • (Album jeunesse) Un poil de liberté de Caroline Therrien et Geneviève Desprès

Nous lisons Un poil de liberté de Caroline Therrien et Geneviève Desprès (éd. Bilboquet, 2014), un album jeunesse à partir de 3 ans avec l’histoire de Monchou, un chat qui profite d’une fenêtre ouverte pour s’enfuir. Mais pour un chat d’extérieur habitué à être dorloté, le jardin de la maison devient un endroit bien dangereux. Parviendra-t-il à rentrer sain et sauf à la maison? Un moment de lecture rigolo avec un chat qui comme Garfield n’est pas tendre avec le chien de la maison!

  • (Album jeunesse) 3 aventures de Caroline de Pierre Probst

Nous lisons 3 aventures de Caroline de Pierre Probst (éd. Hachette, 1994): Caroline en vacances, Caroline à la ferme et une troisième que nous avions déjà lu l’été dernier, Caroline à la mer. Un goût nostalgique pour moi qui replonge dans ces histoires de mon enfance tandis que mon mini lutin s’amuse avec les amis de Caroline!

  • (Album jeunesse) Trois petits points de Jérémie Kisling et Lli

Nous lisons également Trois petits points de Jérémie Kisling et Lli (éd. LamaO, 2016), un album jeunesse au format à l’italienne, à partir de 6 ans selon l’éditeur et contant en alexandrins l’histoire de Chloé, une triste petite coccinelle qui était moquée du fait de n’avoir que trois points sur le dos. Un jour, elle décide de partir et commence un voyage initiatique. Il y est ainsi question d’amitié, d’estime de soi, du regard des autres et de construction de soi. Un bon moment de lecture!

Des lectures adultes:

  • (Roman adulte) La Marche de Mina d’Yoko Ogawa

Avec retard pour la LC du 15 avril 2022, j’ai fini de lire La Marche de Mina d’Yoko Ogawa (éd. Actes Sud, 2008, 318 pages), un roman initiatique dans lequel Tomoko, désormais adulte se souvient lorsqu’elle a vécu, pendant un an, en 1972, chez son oncle et sa tante, après le décès de son père, lorsqu’elle était âgée de 12 ans et son amitié avec sa cousine, Mina, d’un an plus jeune qu’elle. Un bon moment de lecture au rythme lent et qui va bien avec l’histoire teinté de nostalgie et de doux sentiments, pleine d’anecdotes et de souvenirs d’enfance de Tomoko, que ce soit des faits historiques ou des épisodes familiaux auprès auprès des habitants de la maison d’Ashiya avec chacun leur personnalité excentrique!

  • (Romance surnaturelle) Les Anges d’Elysium, Céleste d’Olivia Wildenstein (T2)

Après avoir lu il y a quelques semaines, Plume, j’ai repris la suite de la trilogie des Anges d’Elysium avec le tome 2, Céleste d’Olivia Wildenstein  (éd. Autédition, 2021, 618 pages), une romance surnaturelle qui est consacrée à la meilleure amie de Leigh, Céleste qui a été recueillie par Mimi et qui se refuse à terminer la collecte de ses plumes pour son ascension vers Elysium et ainsi devenir immortelle. Mais au décès de Mimi, l’intervention du Séraphin Asher sera-t-elle suffisante pour la faire changer d’avis? Avec cette romance, j’en apprends plus sur le fonctionnement d’Elysium et le personnage de Séraphin Asher apparaît bien plus complexe que dans le tome précédent.

  • (Romance surnaturelle) Les Anges d’Elysium, Étincelle d’Olivia Wildenstein (T3)

J’ai fini la trilogie avec le troisième et dernière tome des Anges d’Elysium, Étincelle d’Olivia Wildenstein  (éd. Autédition, 2022, 720 pages), une romance surnaturelle entre Naya et Adam dont les âmes avaient été sauvées par Asher. Auront-ils droit à une seconde chance? Un tome qui vient conclure cette trilogie et qui offre une jolie seconde chance tout en redistribuant les cartes sur le fonctionnement d’Elysium!

  • (Romance historique) Une épouse peu encline de Jennie Goutet

J’ai également lu en e-book Une épouse peu encline de Jennie Goutet (éd. Autoédition, 2022, 296 pages), une romance se déroulant à l’époque de la Régence anglaise, en 1810. Kitty Stokes accepte à contrecœur un mariage arrangé par son frère aîné, un riche marchand avec Lord Phineas Hayworth. Ce dernier a lui-même consenti à cette union pour sauver son domaine de la ruine et échapper à l’autorité paternelle allant jusqu’à refuser de voir sa future épouse avant le jour de leur mariage. Un moment de lecture convenu et une romance trop calme à mon goût, Lord Phineas attendant patiemment que Kitty tombe amoureuse de lui en retour pour consommer leur union!

  • (Romance urban fantasy) Les Tribulations d’une pâtissière, Pugilat et Pavlova de Bones Vercetti (T3)

Après avoir lu en e-book les deux premiers tomes fin février 2022, j’ai lu le troisième tome qui vient de paraître: Les Tribulations d’une pâtissière, Pugilat et Pavlova de Bones Vercetti (éd. Autoédition, 2022, 233 pages), une romance d’urban fantasy. Ce tome 3 reprend là où le tome 2 s’arrêtait, en plein suspense. Désormais installée en Écosse dans la meute d’Erwann, Lola doit faire face à de nouveaux ennuis et dangers tout en apprenant à gérer ses pouvoirs surpuissants, ses sentiments à l’égard de Fergus, toujours aussi taciturne et taiseux. Je retrouve avec plaisir tous les personnages farfelus et/ou attachants qui gravitent autour de la jeune femme, que ce soit l’adorable fils d’Erwann, Landon ou bien encore le kelpie protecteur Callum et même Baba Yaga Encore un très bon moment de lecture pleine d’action et d’humour! Comme les tomes précédents, l’histoire finit en pleine suspense avec un Fergus en danger. Hâte de lire le prochain tome!

Notre lecture en cours:

(Roman jeunesse) Hôtel Heartwood, Ensemble, c’est mieux de Kallie George et Stephanie Graegin (T3)

Mercredi après-midi, nous avons commencé à lire les trois premiers chapitres (p.36) du tome 3 d’Hôtel Heartwood, Ensemble, c’est mieux de Kallie George et Stephanie Graegin (éd. Casterman Jeunesse, 2019, 190 pages), un roman jeunesse à partir de 8 ans et aux jolies illustrations en noir et blanc avec la suite des aventures de Mona une petite souris travaillant dans l’hôtel d’un blaireau, Monsieur Heartwood, au cœur de la forêt des Fougères. Après un rude hiver, le printemps s’installe dans la forêt. Il est temps de préparer le festival du Printemps.