Étiquette : 5-8 ans (Page 1 of 8)

Au fil des pages avec le tome 2 de La famille Passiflore

En septembre 2021, nous avions lu le tome 2 de La famille Passiflore, La chorale de Loïc Jouannigot (éd. Dargaud, 2013, 32 pages), une BD jeunesse à partir de 5 ans et aux illustrations vintage et un brin désuet. La chouette Louna recherche des choristes pour participer au concert de Roméo, le chat chanteur. Pirouette est ravie de pouvoir faire partie de cette chorale et ainsi rencontrer sa star préféré.  Pendant qu’elle participe aux répétitions, ses 4 frères font la connaissance d’un groupe de jeunes écureuils. Malgré l’intransigeante chouette Louna, Pirouette réalisera-t-elle son rêve en chantant avec Roméo?

Il est amusant de lire à voix haute le texte et de chanter les comptines célèbres qui parcourent la BD comme par exemple Dans la forêt lointaine, Un kilomètre à pied… Un agréable moment de lecture musical en compagnie de la famille Passiflore, une adorable famille de lapins, après avoir lu auparavant le tome 1, L’anniversaire de Dentdelion (éd. Dargaud, 2012, 32 pages)!

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Art: « Chorale »

Participation #76 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Les mûres

Après avoir lu Le bateau de fortune d’Olivier de Solminihac et Stéphane Poulin (éd. Sarbacane, 2015), nous avons lu sa suite, Les mûres (éd. Sarbacane, 2017), un album jeunesse à partir de 5 ans. Nous retrouvons les personnages de l’album jeunesse précédent – un renardeau-narrateur, l’ours Michao et la chèvre Marguerite, à la fin de l’été, au moment du départ, se remémorant déjà les souvenirs passés de leurs vacances à la montagne. De douces vacances au goût de mûres?

Les illustrations à l’huile sont magnifiques et apportent douceur, nostalgie et poésie au rythme lent et introspectif du texte relatant une fin de vacances estivales, cet instant qu’on tente de suspendre encore un peu – ici le temps d’une dernière balade pour cueillir des mûres. Coup de cœur pour cet album jeunesse que j’ai encore plus apprécié que Le bateau de fortune! Il existe une autre histoire avec les mêmes protagonistes que nous n’avons pas encore lu: La rivière (éd. Sarbacane, 2018).

Et c’est aussi une nouvelle participation gourmande au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine avec ce renardeau qui se régale de mûres sauvages.

Participation #9 Challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish #Promenons-nous dans les bois

Participation #34 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Mûre

Participation #75 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France (Auteur) et Canada/Québec (Illustrateur)

Au fil des pages avec Le rêve de Jonas

Nous lisons et relisons Le rêve de Jonas de Marlies van der Wel (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021), un album jeunesse au format à l’italienne à partir de 5 ans. Lorsque Jonas découvre la mer à l’âge de 2 ans, il rêve alors de vivre au milieu des poissons. Mais est-ce possible, les pêcheurs riant de lui?

 Au fil des pages, nous voyons Jonas grandir et poursuivre son rêve, malgré les échecs et les rires moqueurs des pêcheurs. Sa volonté et son optimisme perdurent tout au long de sa vie, malgré les échecs, qu’il soit âgé de 2 ans, 8 ans, 18 ans, 30 ans puis 80 ans. Il continue à fabriquer des inventions de plus en plus élaborées pour réaliser son rêve à partir des déchets rejetés par la mer. Dans le même temps, nous voyons également évoluer les techniques de pêche des pêcheurs (de simples cannes à pêches au départ jusqu’à de gros bateaux de pêche avec des filets…).

Il y est ainsi question de persévérance, de patience, de croire en ses rêves, de pollution marine… Les illustrations sont très jolies, jouant avec les ombres et lumières et en nous immergeant, comme Jonas, dans les profondeurs de la mer. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui s’inspire du court-métrage d’animation, Jonas and the sea, réalisé par l’autrice elle-même en 2017 et que nous avons aussi regardé, après avoir flashé le QR code en fin d’album (le court-métrage comprenant plus de scènes, notamment lorsque Jonas est pris dans les filets du chalutier)!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Prénom: « Jonas »

Participation #68 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Pays-Bas

Au fil des pages avec L’ours qui jouait du piano

Nous avions lu et relu en avril 2021 L’ours qui jouait du piano de David Litchfield (éd. Belin Jeunesse, 2016), un album jeunesse à partir de 5 ans. Un matin, dans la forêt, un ours découvre un piano abandonné et apprend jour après jour, avec patience et persévérance, à en jouer pour le plus grands plaisirs de ses amis qui viennent l’écouter. Mais ils ne sont pas les seuls: un homme et sa fille découvrant son talent de pianiste invitent l’ours à les suivre dans la grande ville. Malgré le succès, l’ours se sent bien seul, loin de ses amis. Les retrouvera-t-il à son retour dans la forêt?

Dans la première partie de l’histoire, nous voyons bien l’Ours se prendre de passion pour la musique et devenir un pianiste talentueux. Puis après avoir quitté sa forêt, l’Ours est amené à s’interroger sur la vie qu’il souhaite réellement, partagé entre les émotions ressenties par la célébrité et le plaisir de vivre de sa passion mais une vie de solitude et de doutes qui l’assaillent. L’équilibre entre vivre son rêve et conserver ses racines n’est pas si simple à trouver. L’un exclut-il l’autre ou peuvent-ils se concilier? Il y est ainsi question de musique, de vie rêvée, de célébrité, d’épanouissement personnel et d’amitié. Un très bon moment de lecture avec une fin toute mignonne! Il existe deux autres suites que nous n’avons pas encore lus: L’ours et son orchestre (2018) et L’ours et le concert de Petite Ourse (2020).

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Art: « Piano »

Participation #67 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

Au fil des pages avec le tome 3 du Loup en slip

Nous avons continué à découvrir la série du Loup en slip avec le tome 3: Le loup en slip, Slip hip hip! de Wilfrid Lupano, Mayanna Itoïz et Paul Cauuet (éd. Dargaud, 2018, 40 pages), une BD jeunesse à partir de 5 ans. Dans la forêt, tout le monde se prépare avec effervescence et enthousiasme pour la course annuelle « Rapide et furieux! ». Mais quelqu’un vandalise toutes les affiches de la course. Serait-ce l’œuvre  d’une bête féroce mécontente? Le loup parviendra-t-il à apaiser sa colère en découvrant l’identité du malotrus?

En menant l’enquête, le loup en slip apporte conseil et bienveillance à un jeune oiseau ado parlant verlan souffrant tellement de sa différence lui permettant d’accepter qui il est. Il est ainsi question de compétition, de course, d’acceptation de soi, de tolérance et de différence. Encore un très bon moment de lecture avec ce tome toujours aussi rigolo et dans lequel le slip du loup a un rôle d’importance à jouer!

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Objet: « Slip »

Participation #63 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑