Étiquette : Des livres (et des écrans) en cuisine 2024

Au fil des pages avec Les enfants du blizzard

J’ai lu Les enfants du blizzard de Melanie Benjamin (éd. Albin Michel, novembre 2023, 400 pages), un roman historique retraçant un terrible fait divers américain et qui a coûté la vie à de nombreux enfants, à travers des personnages fictifs. Le 12 janvier 1888, la journée a commencé par un redoux inattendu dans les plaines du Nebraska et Dakota, invitant les fermiers et les écoliers à sortir avec des habits plus légers, sans leurs longs manteaux d’hiver. Mais, à l’heure de la sortie des classes, un blizzard s’abat sur la région, obligeant de jeunes institutrices, comme Raina et Gerda Olsen, deux sœurs d’à peine 16 et 18 ans qui vont devoir faire un bien difficile choix pour sauver leurs élèves, les garder dans l’école au risque de manquer de bois de chauffage ou les renvoyer chez en espérant qu’ils survivent ou qu’ils ne meurent pas de froid piégés dans le blizzard. Pour ceux qui survivront, comment continuer à vivre après un tel événement?

Le roman se décompose en deux parties, la première prenante, tout en tension, survie et suspense, est une course contre la montre contre le blizzard puis la seconde partie, plus introspective et journalistique à partir de la moitié du livre (chapitre 12) qui s’attache aux conséquences pour les survivants, entre syndrome du survivant, culpabilité, remords, volonté de s’en sortir et espoir à travers la « cagnotte des héroïnes ». J’ai bien plus apprécié la première partie que la seconde qui se focalise plus sur le journaliste Gavin Woodson en pleine épiphanie et qui collecte pour son journal, l’Ohama Daily Bee, les témoignages des survivants alors qu’il a participé, article de presse après article de presse pour le compte des compagnies ferroviaires, des promoteurs et du gouvernement américain, à faire venir en nombre des familles d’immigrés, souvent du Nord de l’Europe (Scandinavie, Norvège par exemple), séduites par les promesses d’une vie meilleure. On découvre également le sort des deux sœurs institutrices (Raina considérée comme une héroïne tandis que Gerda culpabilisant d’avoir choisi de passer cet après-midi là avec son amoureux Tiny), de l’une des élèves de Raina, Anette âgée de 10 ans et d’autres familles de fermiers. 

Il y est ainsi question des conditions de vie rudes et précaires surtout des fermiers immigrés (un peu des Indiens dans les réserves ou des afro-américains) devant faire face aux préjugés et au climat dans l’Ouest américain, des politiques américaines afin de peupler ces futurs États à tout prix ou bien encore de la négligence et corruption dans le Service des transmissions météorologiques, des opportunités offertes aux enfants de ces familles d’immigrés, les garçons n’ayant pas vraiment le choix en continuant à gérer des terres durement acquises, au prix du sang et des sacrifices de leurs aînés…

Un bon voire très bon moment de lecture, les choix faits dans ce roman pouvant très bien se représenter à notre époque de déréglementation climatique! Même si, en France, des protocoles ont été mis en place dans les écoles en cas d’alerte rouge avec des exercices de mise en situation, que ce soit en cas de séisme, de risque pluies-inondations…

Cela m’a fait d’ailleurs penser à d’autres fermiers américains et à une autre époque, ceux du Dust Bowl dans les années 30 (Les raisins de la colère de John Steinbeck ou Jours de sable d’Aimée de Jongh).

Malgré ce récit difficile, j’ai quand même noté quelques passages gourmands lorsque Gavin se rend au Gilded Lily, un bar tenu par Ollie Tenant « Old Lieutenant » qui sert par exemple, à « l’heure du déjeuner, les sempiternels œufs durs, betteraves au vinaigre et langue de bœuf en tranches » (p.21).

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Personne humaine: « Enfants »

Participation #2 (Parcours littéraire) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de Bidib #États-Unis

Participation #3 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2024 de Bidib et Fondant #Cuisine de l’Ouest américain

Au fil des pages avec le tome 5 des Sœurs Grémillet

Pendant le RAT post-Noël, j’ai lu le tome 5 des Sœurs Grémillet, Les trois souhaits de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (éd. Dupuis, novembre 2023, 48 pages), une BD jeunesse à partir de 9 ans. À l’approche de Noël, les trois sœurs – Sarah, Cassiopée et Lucille – pensent avoir tout bien préparé pour le repas du réveillon. Mais alors qu’elles finissent les derniers préparatifs, elles se rendent compte qu’elles ont oublié de s’offrir des cadeaux entre elles. Un étrange Père Noël leur offre alors à chacune une allumette magique permettant d’exaucer un vœu. Que finiront-elles par choisir? Se faire plaisir ou faire plaisir aux autres?

On retrouve le trio attachant de sœurs avec leurs lots de chamailleries et de réconciliations dans un esprit de Noël. Il est bien difficile pour chaque sœur aux caractères et centres d’intérêt si différents de savoir ce qui pourrait plaire à l’autre. Sarah, en tant que grand sœur est toujours aussi rationnelle et directive tout en appréciant prendre des photos. Cassiopée est toujours aussi rêveuse et amoureuse, son plus grand souhait étant de voir une licorne. Lucille, quant à elle, s’inquiète pour son chat malade. Il y est ainsi question de fratrie, de sororité, d’entraide et d’esprit de Noël avec un soupçon de magie (du cœur)!

 Graphiquement, l’ambiance de Noël est très bien retranscrite. On suit avec plaisir cette enquête des trois sœurs et leur recherche du cadeau parfait, ce qui entraîne tout un tas de questionnements sur ce qu’il doit être. Un bon moment de lecture tout plein de bons sentiments et de bienveillance avec cette BD jeunesse toujours aussi joliment dessinée. Sans oublier des passages gourmands avec cette fois, non plus le nougat de la grand-mère mais les profiteroles de Cassiopée ou bien encore des cookies avec un verre de lait.

Pour d’autres avis sur ce tome 5: Bidib et Chicky Poo.

Participation #23 Challenge Il était 11 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #BD de Noël

Participation #21 Challenge Christmas Time 2023 de MyaRosa #BD de Noël

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Chiffre/Nombre: « Trois »

Participation #3 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de Bidib #Italie

Participation #2 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2024 de Bidib et Fondant #Profiteroles et Réveillon de Noël

 

Au fil des pages avec Un chant de Noël, une histoire de fantômes

J’ai lu Un chant de Noël, une histoire de fantômes de José Luis Munuera (éd. Dargaud, novembre 2022, 80 pages), une BD adulte adaptant la nouvelle éponyme de Charles Dickens parue pour la première fois en 1843. A Londres, en ce 24 décembre 1843, tout le monde se prépare à fêter Noël si ce n’est Elizabeth Scrooge, une riche et intelligente femme d’affaires égoïste, capitaliste, avare, hautaine, ambitieuse et misanthrope. La jeune femme célibataire se décrit, quant à elle, comme ayant l’esprit pratique, les festivités de Noël n’étant que futilités et pertes d’argent, donnant à contre-cœur son jour de congé à son employé Bob Cratchit. La veille de Noël, trois esprits viennent lui rendre visite, comme le lui avait annoncé quelques instants plus tôt le spectre de son ancien associé décédé 7 ans auparavant: celui des Noëls passés, du Noël présent et des Noëls futurs. Cette rencontre permettra-t-elle à la jeune femme de revoir sa philosophie de vie? Ou restera-t-elle inflexible face à ces esprits?

J’ai beaucoup apprécié cette réécriture moderne et féministe de la nouvelle originelle, le personnage de Scrooge et de son neveu devenant des femmes, ce qui permet de s’interroger à la fois sur la condition de la femme et des inégalités sociales à l’époque victorienne et en en permettant une « morale » plus nuancée et subtile que celle du conte originel.

En faisant du personnage principal une femme, José Luis Munuera apporte, en effet, un regard moderne sur un débat sociétal qui perdure pourtant encore un peu trop souvent aujourd’hui, comme s’il n’y avait que deux figures possibles de la femme, le choix se réduisant alors entre carrière professionnelle et vie privée, la réussite professionnelle de la femme ne pouvant se réaliser qu’au détriment d’une vie de famille et inversement et non en recherchant un équilibre entre les deux ou tout autre épanouissement personnel; ce qui ressort de l’opposition entre Scrooge et sa nièce qui s’est mariée par amour.

De même pour les inégalités sociales, Scrooge soutenant que les pauvres étant coupables de l’être et « méritant » leur sort, comme Cratchit et sa famille nombreuse qui, malgré des revenus très modestes, a 6 enfants dont le dernier malade et qui va dépenser ses maigres économies, et même s’endetter, pour fêter Noël en famille.

Il y est ainsi question d’esprit de Noël, de famille, de choix de vie, de résilience, le passé de la jeune femme ayant influencé ce qu’elle est devenue et forgé ses convictions profondes.

J’ai également été conquise par les dessins de José Luis Munuera que ce soit pour décrire une ville enneigée avec ses miséreux ou pour retranscrire l’ambiance fantastique et magique des 3 esprits de Noël. Il y a un côté un peu Peter Pan dans l’allure d’Elizabeth Scrooge, prise dans les limbes du temps, les 3 esprits tentant de lui ouvrir les yeux sur ce qui est bon ou juste afin de s’éviter une mort solitaire. 

J’allais écrire un très bon moment de lecture mais finalement je choisis que c’est un coup de cœur pour cette bande dessinée! Je l’ai lue en version consultable en ligne grâce à  ma médiathèque mais j’ai vu que la version papier est de nouveau disponible alors je l’ai empruntée avant-hier car certaines doubles pages rendent bien mieux en version papier.

Cette lecture entre, avec un peu/beaucoup de retard (ou d’avance!) pour Noëlloween et le challenge British Mysteries, avec ces esprits mystérieux et bienveillants malgré leur apparence un peu inquiétant, surtout celui du Noël présent lorsqu’il vit ses derniers instants. Sans oublier des bulles gourmandes pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2024 avec l’esprit du Noël présent et la dinde de Noël.

C’est aussi une participation au challenge Contes & Légendes 2024 de Bidib (conte de Noël).

Pour d’autres avis sur cette BD: Hilde et Chicky Poo.

Participation #20 Challenge Il était 11 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #BD de Noël

Participation #19 Challenge Christmas Time 2023 de MyaRosa #BD de Noël

Participation#2 Challenge 2024 sera classique aussi! de Nathalie #Conte de Noël

Participation #2 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de de Bidib#Espagne

Participation #1 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2024 de Bidib et Fondant #Réveillon de Noël

Mes challenges livresques 2024

Avant de vous donner un avant-goût de l’édition 2024 des différents challenges livresques auxquels je participe, je tiens à vous souhaiter une très belle année et à vous présenter mes meilleurs vœux. Appréciant beaucoup mes participations et échanges autour des challenges livresques depuis quelques années, je continue encore en 2024, accompagnée pour certains de mon mini lecteur. La plupart sont des challenges annuels et d’autres limités à un mois particulier de l’année et qui reviennent d’année en année. Alors voici la liste qui sera complétée au-fur-et-à-mesure de l’année.

  • Le Petit Bac d’Enna

Challenge Petit Bac d’Enna

Pour la sixième année consécutive, je participe au Challenge Petit Bac organisé par Enna et qui se déroule du 1er janvier au 31 décembre 2024. Comme les années précédentes, il y a 10 catégories avec les 5 premières identiques: prénom – lieu – animal – objet – couleur et une facultative: gros mot. Puis 5 nouvelles: adjectif – partie du corps (humain) – chiffre/nombre – personne humaine et sentiment. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog. Et mon billet de suivi: ici.

  • Le tour du monde en 80 livres 2024

Challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de Bidib

Je participe pour la troisième année consécutive au challenge Le tour du monde en 80 livres 2024 de Bidib, un challenge livresque autour de la littérature étrangère (traduite ou pas) en découvrant des auteurs du monde entier avec comme l’année dernière: un pays de départ (j’ai choisi la France) et deux parcours distincts: un littéraire et un illustré. On valide chaque étape (pays) en lisant un livre d’un auteur/illustrateur qui en est originaire. Ce challenge se déroule du 1er janvier au 31 décembre 2024. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog. Et pour mes cartes 2024: ici.

  • 2024 sera classique aussi!

Challenge 2024 sera classique aussi! de Nathalie

Je participe aussi, pour la cinquième année consécutive, au Challenge « 2024 sera classique aussi! » organisé seulement par Nathalie cette année, Blandine souhaitant faire une pause. Comme les années précédentes, elle a prévu un programme facultatif avec un thème par mois, du 1er janvier au 31 décembre 2024. Étant précisé que les classiques s’entendent comme ayant été écrits avant 1970. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog.

  • Challenge Pages de la Grande Guerre

Challenge Pages de la Grande Guerre de Nathalie

En fin d’année dernière, après avoir pendant longtemps seulement suivi le challenge, j’ai participé au challenge de Blandine sur la Première Guerre Mondiale, De 14-18 à Nous et qui est repris cette année par Nathalie en devenant: Pages de la Grande Guerre. C’est donc tout naturellement que je participe, à nouveau, à ce challenge. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog.

  • Les Étapes Indiennes 2024

Challenge Les Étapes Indiennes 2024 de Hilde

Je participe également encore cette année aux Étapes Indiennes, challenge organisé par Hilde et qui se déroule du 8 janvier 2024 au 8 janvier 2025. Elle nous a concocté une programme facultatif, avec 12 étapes indiennes, des partages de recettes, des rendez-vous mensuels ou bien encore des lectures communes… J’ai d’ores et déjà prévu deux lectures communes: la 3e enquête de Perveen Mistry, Le Prince de Bombay de Sujata Massey et en juin avec Hilde La photographe du Maharadjah de Dinah Jefferies. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog.

  • Des livres (et des écrans) en cuisine 2024

Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2024 de Bidib et Fondant

Je rempile également, par pure gourmandise, pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant. Ce challenge se déroule également du 1er janvier au 31 décembre 2024 avec cette année un p’tit assaisonnement qui consiste préparer un plat ou une boisson pour accompagner notre lecture, après le défi accord mets/livre de l’année dernière. Il également prévu 2 RAT gourmands en mars et en juin 2024. Il s’agit de partager des lectures gourmandes, tout type de livres étant acceptés ou des films, séries, etc. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leur blog.

  • Challenge Romance Historique 2024

Challenge Romance Historique 2024 de Sarah M. Carr

Courant janvier 2024, je me suis inscrite pour le challenge Romance Historique 2024 proposé par l’autrice, Sarah M. Carr avec chaque mois un thème dédié. Un collectif d’autrices avec sa tête Thallie Perrot s’est également joint au challenge, La Guilde des Histos. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à y participer à votre tour et à rejoindre le groupe FB dédié « Romances historiques et autres futilités »: ici et/ou La Guilde des Histos sur Instagram: ici. Je ferai un billet dédié tous les mois au thème concerné, comme en janvier « Amour interdit/Différence de classe sociale »: ici.

  • L’African-American History Month Challenge 2024

AAHM Challenge 2024 d’Enna

Après avoir pendant longtemps seulement suivi le challenge, j’ai décidé cette année de m’inscrire à l’African-American History Month Challenge (AAHM Challenge) organisé par Enna et qui se déroule tout au long du mois de février 2024. Il s’agit de parler des Afro-Américains dans l’histoire ou dans la fiction. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog ou sur le groupe FB: ici. Mon billet de suivi: ici.

  • Challenge Contes & Légendes 2024

Challenge Contes & Légendes 2024 de Bidib

Je participe à nouveau à un autre challenge qui me tient à cœur: le challenge Contes et Légendes de Bidib et qui se déroule du 19 février 2024 au 28 février 2025, même si j’ai déjà commencé mes participations depuis le 1er janvier. Pour cette nouvelle édition, Bidib a prévu des rendez-vous inter-challenges avec un RAT de contes et légendes d’Inde du 28 au 30 juin 2024, les contes classiques en août 2024 et des contes en cuisine toute l’année. Tous les supports sont acceptés: tous les contes classiques, les mythes et légendes, réécritures modernes, adaptation cinéma, BD, manga… Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur son blog.

  • Challenge British Mysteries 2024

 

  • Un Mois au Japon 2024
  • Le Mois Anglais 2024
  • Challenge Halloween 2024
  • Il était 12 fois Noël
  • Challenge Christmas Time 2024

© 2024 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑