Catégorie : Mini challenger (Page 1 of 16)

Un Halloween cosy RAT 2021

Bidib, Hilde, Fondant et Lou nous ont prévu du 15 au 17 octobre 2021 un Halloween Cosy RAT. Il est également possible de faire toute cette semaine un journal de bord. De mon côté, je continue de mettre à jour régulièrement mon billet de suivi. Nos 4 sorcières gourmandes et spookosy ont prévu des défis à la carte pour pimenter le week-end:

  • des défis effrayants: « Ratatinons nos PAL » (défi remporté à partir de 2 vestiges de PAL ratatinés), « Trio maléfique » (si l’on croise 3 sortes de créatures de la nuit différentes au cours de nos lectures) et « Cocktail empoisonné » (partager un ou plusieurs cocktails ensorcelés)
  • des défis cosy et à l’écoute de la Nature: « Cosy drink & Spooky meal » partager une ou plusieurs boissons de votre choix ou un repas halloweenesque), « Ecoloween » (partager une initiative écologique ou en rapport avec la nature), « Grimoire vert » (au moins une lecture en rapport avec la nature) et « Smile and say: witch » (partager des clichés pris dans la nature, à l’ambiance automnale)
  • des défis littéralement gourmands: « Tentations du diable » (relever tous les passages gourmands de vos lectures) et « Gourmandises littéraires infernales » (partager une photo d’un plat inspiré d’une lecture).

Alors que vais-je lire pendant ce RAT? Je vais piocher dans les emprunts qu’il nous reste encore à la lire et que je vais devoir bientôt rendre à la médiathèque et aussi des nouveaux albums jeunesse qui vont rejoindre nos bibliothèques ce week-end.

Pour d’autres idées halloweenesques (lectures, recettes et autres activités), les autres participantes: Bidib, Hilde, Fondant, Nathalie (IG), L’Orouge, Myrtille, Nathchoco (IG), Blandine (IG), Soukee et Touloulou.

Ce 15 octobre 2021, je commence je commence la journée en rédigeant mon billet de suivi du RAT puis avec la lecture d’une BD jeunesse repérée chez Blandine et Bidib: le tome 1 d’une trilogie Les Croques, Tuer le temps de Léa Mazé (éd. de la Gouttière, 2018). Je retrouve avec plaisir le coup de crayon de cette autrice dont j’avais bien apprécié les illustrations dans le diptyque Elma, une vie d’ours (avec un univers graphique similaire dans les mêmes tonalités et des personnages aux cheveux bleus). Au passage, je coche la case 7 « Cimetière » du bingo et note des passages gourmands comme « la tartine Frankenstein ».

Je fais ainsi connaissance avec les Croques. Ce sont deux jumeaux adolescents, Céline et Colin qui vivent très mal le fait d’être les enfants d’un couple tenant les pompes funèbres d’un village et qui sont harcelés quotidiennement par les élèves de leur collège qui les surnomment « Croquemitaine » et « Croque-mort ». Trop occupés par leur travail surtout à l’approche de la Toussaint, leurs parents ne voient rien et même pire ils les punissent en leur ordonnant de nettoyer le cimetière, après une bagarre de trop au collège.

Poussin, le tailleur de pierres occupe les deux adolescents en leur racontant des histoires fantastiques sur les visiteurs du cimetière et les entraîne sur la piste d’étranges inscriptions sur certaines tombes. Retrouvant le sourire, Céline et Colin partent mener l’enquête avec leur imagination débordante. De quoi tuer le temps et égayer leur quotidien? Rien n’est moins sûr au vu du suspense sur lequel se conclut ce premier tome. Un bon moment de lecture avec ce thriller jeunesse à partir de 9 ans! J’espère pouvoir rapidement emprunter les deux tomes suivants.

Après un tour au cimetière, direction les limbes avec une autre BD jeunesse à partir de 10: le diptyque L’île de Puki de Ludovic Danjou, Djet et Maëlle C. (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2011 pour le T1 et 2012 pour le T2). Dans le premier tome, Au début le cœur…, une jeune fille amnésique se réveille sur une île étrange Iaga peuplée d’enfants et de créatures fantastiques. Elle rencontre le vieux Phylégos qui l’appellera Puki et qui lui servira de guide et de protecteur pour l’aider à quitter l’île en reconstituant un totem cassé et en retrouvant sa dernière pièce, le cœurâme. Quel est donc ce monde?

Ce premier tome est entouré de mystères et on sent bien qu’il s’est passé quelque chose de grave. Il pose de nombreuses questions qui trouveront leurs réponses dans le second tome,… à la fin l’âme, Puki étant rattrapée par la réalité et un choix à opérer. Les jolies illustrations parfois très enfantines et qui me rappellent des dessins animés de mon enfance permettent d’atténuer les thèmes graves abordés que sont la maladie, le coma et la mort chez les enfants. Un bon moment de lecture qui me rappelle l’intrigue de Brindille de Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci et qui évoluait dans un univers d’heroic fantasy!

J’ai noté un autre passage gourmand pour le défi « Tentations du diable » dans le premier tome: une décoction qui permet d’apaiser les douleurs à base de plantes aromatiques et qui me donne une idée de ma lecture suivante. En attendant bon appétit!

Je reviens pour vous dévoiler cette lecture: il s’agit de Secrets de sorcières, Une initiation à notre histoire et à no savoirs de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez (éd. de la Martinière Jeunesse, 2019, 77 pages), un livre entre documentaire et manuel pour toute apprentie sorcière et qui me fait penser à ma lecture d’il y a quelques jours, Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’Art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020, 61 pages), un documentaire qui décrypte 25 œuvres d’art à travers la représentation de la sorcière à travers les siècles.

L’après-midi est passé bien trop vite et nous voilà déjà à l’heure du goûter. J’ai quand même réussi à faire un passage à la librairie (parution attendue cette semaine de La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii et  de La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot) et à la médiathèque. J’en profite, en buvant une tasse de café, pour faire un petit tour chez les autres participantes: Hilde en pleine lecture de Maudite poupée d’Amélie Antoine (une poupée qui semble faire peur à réveiller les morts, serait-ce suffisant pour un prompt rétablissement d’Hilde?), Bidib en mode Sorcière verte après un après-midi jardinage, Fondant qui nous rejoint ce soir dans la « confrérie des marathoniennes sans peur », L’Orouge qui a prévu de lire La vie invisible d’Addie Larue de Victoria Schwab, Myrtille qui est en pleine lecture du Journal de Claire Cassidy d’Elly Griffiths et Nathalie en pleine lecture des Contes du cimetière.

En fin d’après-midi, nous lisons le tome 1 de Lili Crochette et Monsieur Mouche, Le fléau du bord de l’eau de Joris Chamblain et Olivier Supiot (éd. de la Gouttière, 2017), une BD jeunesse à partir de 5/6 ans. Elizabeth, jeune fille unique du gouverneur d’une île des Caraïbes échappe à la surveillance de sa nourrice Solange. Devenue Lili Crochette, la jeune pirate accompagnée de Monsieur Mouche, son fidèle colibri, part affronter le redoutable pirate Viggo Barbelongue, ennemi de son père. Une histoire de pirate rigolote avec une jeune fille espiègle, débrouillarde et pleine d’énergie! Nous ne manquerons pas de découvrir ses autres aventures, 6 tomes existants actuellement. 

Puis nous lisons Gaspard dans la nuit de Seng Soun Ratanavanh (éd. de la Martinière Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans. Un jeune garçon Gaspard a bien du mal à s’endormir le soir.  Il se sent si seul dans l’obscurité de sa chambre. Trouvera-t-il un ami pour le rassurer à affronter la nuit et ses ombres inquiétantes? De cet album jeunesse, il se dégage une atmosphère poétique, onirique et apaisante qui appelle à la rêverie et au sommeil. Dans les différentes rencontres que fait Gaspard tout au long de la nuit, il y a même un passage gourmand avec un dîner préparé par Patrick, un cochon mycologue. Coup de cœur pour cet album jeunesse aux magnifiques illustrations toutes douces!

Après le repas, il est l’heure des histoires du soir avec de gentilles sorcières: la mère et la fille qui viennent soigner la forêt malade dans La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii (éd. Seuil Jeunesse, 2021) et une jeune sorcière qui rêve de gagner le concours de Sorcier de l’année dans La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021). Nous relisons également C’est un petit livre de Lane Smith.

En soirée, je commence La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019), un roman jeunesse pour les 9/12 ans. Le narrateur est un livre qui nous raconte, à travers essentiellement des notes de bas de page, ce qui semble être une improbable amitié entre une vieille sorcière et une jeune orpheline du Foyer Salles-Cardeur à Fabulia. Je m’arrête au chapitre 5 (63 pages lues).

Le 16 octobre 2021, je ne serai pas beaucoup présente mais j’espère l’être un peu plus demain. Bon samedi à tous ceux qui passeront par ici!

Il est déjà 21 heures et je reprends le cours du read-a-thon en commençant par un petit tour chez les autres participantes et en prenant connaissance de vos commentaires. Je ne découvre qu’avec (un peu de) retard le passage en mode ectoplasmique de Lou, les délicieuses madeleines (de réconfort comme dans Magic Charly peut-être?) de Blandine pour accompagner un joli programme de lectures et qui a donné l’envie à Bidib d’en faire aussi, les défis effrayants et gourmands relevés par Hilde (boissons et petits plats diaboliquement tentants) et de nouvelles participantes: Soukee en pleine lecture de La vie secrète de la forêt de Grégoire Solotareff et Touloulou qui, après une chouette journée à Paris a fini de lire le premier tome d’Esther et Mandragore de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux que j’ai moi-même lu la semaine dernière. C’était aussi balade chez Fondant avec son lardon et un peu de lecture avec l’Atelier des Sorciers. L’Orouge se replonge avec plaisir dans la relecture de L’homme gribouillé de Serge Lehman et Frederik Peeters et que j’avais lu cet été. Enfin, Myrtille a sorti son chaudron pour mitonner une soupe et une pumpkin pie.

Et de mon côté me diriez-vous? J’ai délaissé balai, chaudron et grimoire pour la journée. Mais il y a quand même eu les histoires du soir (et leurs passages gourmands) avec La soupe magique de Katerina Gorelik (éd. Seuil Jeunesse, 2021), des chatons rendant visite à Mamie Chat pour son anniversaire avec une grande marmite de soupe et Edmond et ses amis, La fête sous la lune d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant (éd. Nathan Jeunesse, 2019), un album jeunesse pop-up à partir de 3 ans, l’ours Edouard organisant une fête à laquelle Edmond l’écureuil hésite à participer par timidité mais c’est sans compter sur Georges Hibou.

Alors je triche un peu pour vous présenter un peu plus deux de nos lectures jeunesse d’hier. J’avais repéré et noté depuis un moment La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans, appréciant particulièrement le travail de cette illustratrice. Par une nuit de pleine lune, Grande Sorcière emmène Petite Sorcière dans une cabane afin de soigner la forêt, sous le regard inquiet des animaux la peuplant. Il y est question de Nature, de sorcellerie, et de transmission d’un savoir magique et écologique entre une mère et sa fille. Les illustrations sont magnifiques, poétiques et très expressives. C’est encore un coup de coeur pour cette histoire! Et au passage je coche la case 4 « Écologie » du bingo et valide le défi « Grimoire vert ».

De même pour La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021), un album jeunesse à partir de 6 ans rigolo et aux jolies illustrations. La sorcière Crabibi rêve de remporter le concours du Sorcier de l’année. Bien qu’impulsive et s’emportant facilement au point de tout rater, elle est certaine de réussir les différentes épreuves (course de balai, sortilèges et potions magiques). Et ce n’est pas un autre concurrent un peu trop collant à son goût qui va la déconcentrer. Il y est ainsi question de confiance en soi et d’amour. Un très bon moment de lecture!

Déjà plus d’une heure sur l’ordinateur, il est temps pour moi de me replonger dans la lecture La pathétique histoire de Birdie Bloom. Bonne soirée et à demain!

Ce matin, 17 octobre 2021, je continue La pathétique histoire de Birdie Bloom jusqu’au chapitre 12 où il est désormais question de la quête d’un dragon bleu. Je n’avance pas beaucoup malgré les tasses de café et un réveil matinal, entre l’assemblage d’un puzzle Pat’Patrouille et parties de légos Super Mario ou encore tours de circuit électrique avec Marcus et Chase.

Nous relisons également ce matin Cher Monstre d’Emma Yarlett (éd. Albin Michel Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans avec des lettres à ouvrir. Un monstre capture un jeune enfant appétissant et décide d’inviter ses amis à partager ce futur festin autour d’un dîner. Mais le garçon entend bien rester en vie. Chaque convive répond par lettre au monstre lui soumettant une exigence alimentaire bien particulière: un plat gras et juteux pour l’un, bien salé pour un autre…

Un très bon moment de lecture rigolo et gourmand avec cet album jeunesse aux jolies illustrations colorées et pleines de peps! A choisir nous préférons les doigts en chocolat plutôt que les ongles et frites sur compotée d’orteils. D’ailleurs, pour le dessert ce midi, nous mangeons à nouveau du gâteau au chocolat d’hier. Bon appétit de votre côté et à plus tard!

Cet après-midi, après le déjeuner, nous sommes allés au Fort de la Revère pour une bien agréable sortie automnale entre chasse au trésor et parties de cache-cache dans la Nature à l’image d’Elmo dans Un trésor d’anniversaire de Karen Hottois et Chloé Malard (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. Et hop défi « Smile and say: witch » du Halloween costy RAT validé! Mais il est vrai que pour le moment, l’ambiance automnale n’est pas encore à son apogée par chez nous, même s’il fait un peu plus frais…

Nous relisons d’ailleurs pour les histoires du soir cet album jeunesse. C’est l’anniversaire d’Elmo un blaireau. Pudique et discret, il décide de profiter seul de cette journée en se baladant dans la forêt. Mais le soir venu, il regrette un peu de ne pas avoir pu partager tous les petits trésors découverts et qui ont égaillés sa journée. Et si le soir venu, une surprise l’attendait? Encore une magnifique histoire délicate et poétique comme le tome précédent, Un thé à l’eau de parapluie.

Nous lisons également Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans. Dans ce livre-jeu, nous choisissons quelle aventure vont vivre deux pirates en herbe, Mary et Jack prêts à découvrir le mystérieux trésor de Z la terreur sur l’île des Perroquets. Une histoire rigolote et pleine de suspense, le choix du jeune lecteur influant sur les péripéties des deux enfants de l’histoire. Arriveront-ils au trésor ou devront-ils revenir sur la plage de départ? Coup de cœur pour cet album jeunesse très rigolo! Au passage, je valide le défi « Trio maléfique » puisque nous croisons dans cette histoire des pirates fantômes, après des sorcières (surtout des sorcières) et des monstres dans les autres livres.

Pour cette dernière soirée, je vais essayer de conclure ce RAT avec de la lecture, sans doute la fin de La pathétique histoire de Birdie Bloom. Bonne soirée à tous! Je reviendrai demain matin pour un petit bilan et un dernier petit tour chez les participantes.

Petit bilan en ce lundi matin: ce fut encore un chouette week-end cocooning et cosy avec un peu de lectures, des jeux et une balade automnale, en validant par-ci par-là les défis proposés mais sans vraiment chercher à le faire et avec comme thèmes prédominants: Sorcière, Pirate, anniversaire, amitié, imagination et Nature. Encore merci pour ce RAT aux coorganisatrices et aux nombreux échanges avec les participantes! Bonne semaine!

Participation #9 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #RAT

Participation #65 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Le Haunted Reading Bingo du Challenge Halloween 2021

Cette année, dans le cadre de leur challenge Halloween, Hilde et Lou nous ont concocté un bingo spécial Halloween: le Haunted Reading Bingo avec une grille de 25 cases halloweenesques, plus tentantes les unes que les autres à valider. J’ai donc pris une grille. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur les blogs de Lou et Hilde.

Reste à savoir quel palier vais-je atteindre? Heureusement, il est possible de cocher plusieurs cases à la fois. J’espère qu’il finira bien mieux que celui auquel ont participé Esther et l’agent Loan dans Les tribulations d’Esther Parmentier.

Alors voici les 4 paliers:

  • Palier 1 « Crapaud-prince en phase de mutation » (entrer dans les cases, bof, ça ne vous dit rien… mais vous êtes tout de même joueur/joueuse !): palier validé avec 1 à 9 cases de bingo
  • Palier 2 « Marraine fée de Brocéliande » (vous laissez parfois traîner votre baguette magique n’importe où, vous n’apparaissez pas toujours au moment le plus opportun, mais vous n’allez pas vous laisser marcher sur les pieds par de vieilles sorcières rabougries qui pensent en savoir plus que vous. N’en déplaise à certaines ratatinées du chaudron ! * Cela vaut aussi pour les parrains fées, même s’ils sont moins nombreux.): palier validé avec 10 à 19 cases de bingo
  • Palier 3 « Sorcière experte surdiplômée » (une vieille sorcière rabougrie? Vous? Ttt ttt ttt! Cela vous fait bien rire! Encore des mesquineries de fées qui ont raté leur stage de sorcellerie élémentaire. Vous, vous êtes certaine de vos pouvoirs, ultra organisée, et vous avez l’esprit de compétition. * Sorciers experts bienvenus aussi, justement, on recrute!): palier validé avec 20 cases de bingo
  • Palier 4 « Vampire écologiste en reconversion » (elles vous font bien rigoler, les sorcières expertes. Vous, vous êtes un ou une artiste, au plus proche de la nature et des éléments. Adepte de wicca le jour, limant vos canines le soir, vos communiez avec les arbres à vos heures perdues, un verre de rouge à la main. C’est sans le moindre effort et dans un smoking décontracté que vous parviendrez, sans nul doute, à valider le bingo entier): palier validé avec 25 cases de bingo.

Et voici la grille de bingo avec le détail des cases:

  • Case 1 « Sorcières » (tous ses portraits, de Baba Yaga à la guérisseuse, sorcière effrayante ou sachante, source d’inspiration féministe… hommage aux femmes sorcières. Essais, romans, albums, films, séries…)
  • Case 2 « Jeunesse » (albums, romans jeunesse tous âges, Young adult, BD/manga /série à destination des enfants et ados)
  • Case 3 « Dark London » (direction Londres et ses bas-fonds lugubres en lien avec le Challenge British Mysteries)
  • Case 4 « Écologie » (partage d’une initiative Halloweenesque écologique ou d’une lecture en rapport avec le thème (pas forcément horrifique ! La forêt, les arbres, l’écoute de la nature, c’est parfait)) tamponnée
  • Case 5 « Vampire » (films, lectures, séries, jeux… à croquer!)
  • Case 6 « Asie » (Yokaï, films d’épouvante, albums & mangas inquiétants, fantômes japonais en lien avec Un mois au Japon et Les Étapes Indiennes)
  • Case 7 « Cimetière » (rendez-vous au cimetière! Partage d’une photo, d’une illustration, ou d’un film/série/lecture se déroulant en partie dans un cimetière) tamponnée
  • Case 8 « Contes et nouvelles » (effrayants, gothiques, horrifiques ou d’automne. Fantômes et légendes urbaines bienvenus. En lien avec le challenge Contes et Légendes de Bidib)
  • Case 9 « Cocooning » (plaid, teatime, petit plat réconfortant, décorations d’automne, roman douillet d’automne)
  • Case 10 « Lovecraft & Dérivés » (romans et nouvelles d’H.P. Lovecraft et toutes ses adaptations! Jeux de société, jeux vidéos aussi!)
  • Case 11 « DIY » (Scrapbooking, déco maison, broderie, peinture, aquarelle, dessin, découpage, patchwork… Toutes les créations sont les bienvenues même si les coutures ressemblent à celles de Frankenstein!  En lien avec les Ateliers créatifs de Syl) tamponnée
  • Case 12 « French touch » (romans, films, séries se passant en France. Ou pourquoi pas, une visite de cimetière, des catacombes ou encore du Manoir hanté à Paris?)
  • Case 13 « Marmite » (faites bouillir vos chaudrons! Recette, photo… ou des lectures et films/séries gourmands! En lien avec le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et FondantGrignote et Les Gourmandises de Syl) tamponnée
  • Case 14 « Plume féminine » (un texte écrit par une femme, en rapport avec Halloween, ses créatures, la nature, l’automne, ou d’inspiration gothique en lien avec le challenge Lire au Féminin de  Tiphanya)
  • Case 15 « Fantôme » (histoires de fantômes, des livres aux écrans. Des documentaires sur les chasseurs de fantômes ou les lieux dits hantés. Des histoires de spiritisme. Et pourquoi pas… vos histoires vraies? En lien avec les contes de fantômes du Challenge Contes et Légendes de Bidib et les fantômes russes de Purple)
  • Case 16 « Un oublié de la PAL » (poussière et toiles d’araignées, ce livre attend chez vous depuis trop longtemps! Sortez un vieux grimoire de votre PAL!)
  • Case 17 « Demeures et campagne hantées » (respirez le bon air de la campagne et visitez les plus belles demeures hantées du monde entier. Livres, films, séries, mais aussi visites et photos. En lien avec le challenge Cottagecore de Missycornish)
  • Case 18 « Écrans » (films & séries, du douillet au plus horrifique en passant par l’humoristique)
  • Case 19 « Familiers » (présentez nous votre animal de compagnie! Chats, araignées, loups (comment ça? personne n’aurait de loup). Et si vous n’en avez pas, un livre consacré à un animal pourra vous servir de joker)
  • Case 20 « Magie » (initiation à la Wicca et aux cultes païens avec différentes lectures, séries (Sabrina, Charmed…) et films. Guides d’initiation. Secret des pierres et des plantes. Tarot, oracle. Vos propres expériences.  Proposition de Pedro Pan Rabbit)
  • Case 21 « USA » (même le Nouveau monde peut être hanté, peuplé de monstres ou simplement majestueux à l’automne. Lectures, séries, films, mais aussi photos si vous en avez l’occasion. Et pourquoi ne pas en profiter pour relire le maître Stephen King ?)
  • Case 22 « Classiques » (du roman gothique aux textes du XIXe de tous pays et continents, de vraies pépites nous attendent!)
  • Case 23 « Bulles » (BD, manga ou comics, en automne, monstrueusement drôles, revisitant les classiques, gentiment effrayants, ou carrément flippants selon les envies. En lien avec le Challenge la BD de la semaine) tamponnée
  • Case 24 « Geek » (laissez votre côté geek s’exprimer avec des jeux vidéo ou des jeux de plateau et de cartes pour petits et grands. Jeux de fantômes, labyrinthe hanté, univers lovecraftien, vampires et loups-garous, les inspirations ne manquent pas)
  • Case 25 « Bookshelf / book selection » (faites nous rêver en nous partageant des photos de plusieurs livres en rapport avec le thème ou vos bibliothèques… peut-être décorées pour l’occasion!)

J’ai bien des idées pour plusieurs cases mais j’ai bien peur de voir sortir la même boule de bingo plusieurs fois! Bon bingo si vous prenez votre grille!

Case 1
«Sorcières»

Case 2
«Jeunesse»
Case 3
«Dark London»

Case 4 «Écologie»
Case 5
«Vampire»
Case 6
«Asie»

Case 7 «Cimetière»
Case 8
«Contes et nouvelles»
Case 9
«Cocooning»
Case 10
«Lovecraft & Dérivés»

Case 11 «DIY»
Case 12
«French touch»

Case 13 «Marmite»
Case 14
«Plume féminine»
Case 15
«Fantôme»

Case 16
«Un oublié
de la PAL»
Case 17
«Demeures et campagne hantées»
Case 18
«Écrans»
Case 19
«Familiers»
Case 20
«Magie»
Case 21
«USA»
Case 22
«Classiques»

Case 23 «Bulles»
Case 24
«Geek»
Case 25
«Bookshelf / book selection»

Pour d’autres grilles: Hilde, Lou, Isabelle, Syl, Bidib, Carfax et Maggie.

Participation #5 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Haunted Reading Bingo

Billet de suivi: Challenge Halloween 2021

Je participe à nouveau cette année au Challenge Halloween organisé par Hilde et Lou et qui se déroule du 15 septembre au 15 novembre 2021. Dès le 15 septembre, elles ouvrent les portes de leur manoir pour deux mois halloweenesques. Le challenge commence en douceur par un dépoussiérage de PAL et premières suggestions et ambiances automnales. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leurs blogs, le thème de cette année étant « Cocooning, bien-être, nature, DIY, pour un Halloween bon pour soi et respectueux de la nature ».

Les Gourmandises de Syl

Mardi bricolage et couture chez Syl

Il y aura aussi un RAT, des lectures communes et des rendez-vous inter-challenges avec Syl (du bricolage et des décorations tous les mardi et des gourmandises halloweenesques tous les dimanches), avec Bidib et son challenge Contes et légendes, le mois d’octobre étant dédié à « Halloween! Sorcières, fantômes et monstres en tout genre» mais aussi d’autres challenges que je suis déjà: le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et FondantGrignote, Lire au féminin de Tiphanya et le challenge Cottagecore de MissyCornish.

De mon côté, j’ai déjà commencé à piocher dans ma PAL tant automnale qu’halloweenesque que j’ai préparée depuis mi-août. Ce billet sera ainsi actualisé au fil du challenge tout en faisant un billet séparé pour chaque participation.

Voici déjà un avant-goût de mes prochaines lectures avec des albums jeunesse, des BD jeunesse ou adulte, des romans jeunesse ou adulte (j’en ai déjà lues certaines) et à fort dominante « Sorcières »: Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020), Pome de Marie Desplechin et Magali le Huche (éd. Rue de Sèvres, 2018), Le talisman du loup de Myriam Dahman, Nicolas Digard et Júlia Sardà (éd. Gallimard Jeunesse, 2020), Les filles de Salem de Thomas Gilbert (éd. 2018, éd. Dargaud, 198 pages), Coraline de Neil Gaiman et illustré par Aurélie Neyret (éd. Albin Michel, 2020, 175 pages), le tome 3 de Sorceline, Au cœur de mes zoorigines de Sylvia Douyé, Paola Antista et Lowenael (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2020), le tome 1 de Royal Special School, Frissons et plum-pudding d’Yaël Hassan, Nancy Guilbert et Coralie Muce (éd. Gulf Stream, 2021, 219 pages), le tome 1 de 109 rue des soupirs, Fantômes à domicile de Mr. Tan et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2019, 125 pages) et le tome 2 de 109 rue des soupirs, Fantômes sur le grill de Mr. Tan et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2020, 127 pages), le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages) ou bien encore La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019, 351 pages). Et bien sûr, il y aura également beaucoup de lectures jeunesse avec mon mini lutin.

Semaine 1 du Challenge Halloween:

Cette semaine, je ressors des placards nos décorations automnales et halloweenesques, même si une de nos petites sorcières fabriquées l’année dernière n’a jamais quitté nos bibliothèques.

Pour les histoires d’hier soir, nous relisons deux albums jeunesse que nous apprécions beaucoup: un automnal avec Le grand ménage d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016, rééd. 2020), Benoît, un Blaireau tellement obnubilé par la propreté met à mal la forêt lorsque l’automne arrive et un halloweenesque avec Cher dragon d’Emma Yarlett (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), Alex un petit garçon se demandant comment apprivoiser un dragon. 

Le 15 septembre 2021, je fais un petit tour chez les participantes qui ont pris, comme moi, une chambre au Manoir. Ambiance cosy et cocooning garantie avant de se plonger dans les ambiances plus angoissantes et halloweenesques d’octobre: Hilde et son journal de bord (au programme notamment des lectures jeunesse avec la BD Pome et les albums jeunesse Mortina et des loisirs créatifs avec une guirlande automnale), Syl et un programme également très tentant avec des lectures, gourmandises et loisirs créatifs, Samlor qui est aussi ravie que moi de se poser au Manoir pour les semaines à venir et Chicky Poo avec un joli programme jeunesse comme Le Grimoire d’Elfie, Le garçon sorcière, L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur ou encore Coraline

Nous relisons dans la journée et pour les histoires du soir Les Fantômes ne frappent pas à la porte d’Eulalia Canal et Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2020), Marmotte se faisant passer pour un fantôme auprès de Canard pour rester seul avec son ami Ours, Splat à la chasse aux citrouilles de Rob Scotton (éd. Nathan, 2019), Splat partant chercher une citrouille avec Harry Souris et nous découvrons aussi une des 4 histoires de Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), Le gros chagrin de Potironflette, Potironflette, la citrouille de compagnie de Sorcidonie ayant un gros chagrin lorsqu’une autre petite sorcière se moque d’elle car elle a un doudou.

Challenge Contes et Légendes de Bidib #Rendez-vous avec les fantômes

Le 16 septembre 2021, Bibid et Carfax nous ont rejointes, mélangeant leur PAL du Pumpking Autumn Challenge avec celle du Challenge Halloween, Bidib précisant que pour le rendez-vous interchallenge avec le Challenge Contes et Légendes, ce seront les Fantômes à l’honneur cette année et en créant de nouveaux logos monstrueux pour l’occasion.

De mon côté, je suis passée à la médiathèque emprunter de nouveaux livres qui vont s’ajouter à ma PAL automnale et halloweenesque déjà conséquente. Il y a des albums jeunesse automnaux déjà lus l’année dernière: Au revoir l’automne, bonjour l’hiver… de Kenard Pak (éd. Mijade, 2018), L’énorme potiron de Françoise Bobe et Yann Lovato (éd. du Bastberg, 1999) et aussi des romans jeunesse halloweenesques: le tome 1 d’Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (éd. Talents Hauts, 2016, 125 pages), le tome 5 d’Amélia Fang et le trésor des yétis (éd. Casterman Jeunesse, 2021, 237 pages) et Sacrées Sorcières de Roald Dahl (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior n°613, 1990, rééd. 2001, 238 pages). Et j’attends encore des réservations à ma librairie. et d’autres emprunts à récupérer dans une autre annexe de la médiathèque. Aurons-nous assez de temps pour tout lire? Réponse à la mi-novembre…

Pour les histoires du soir, nous lisons Dans la forêt de Rob Hodgson (éd. Clorophyl, 1,2,3,Soleil!, 2020), un album jeunesse rigolo à partir de 3 ans et qui est plein de clins d’oeil au livre précédent de l’auteur, Gros Loup et la petite bête (les donuts et le ver de terre), trois renards vivant dans la forêt en tentant de chasser des lapins. Puis nous enchaînons avec Nina et le petit chat perdu de Nicola Killen (éd. Quatre Fleuves, 2020), Nina partant se promener avec son chat Citrouille dans une forêt aux teintes hivernales et qui découvrent un chat noir perdu. Une histoire toute mignonne et poétique comme déjà dans Nina et le doudou magique!

Le 17 septembre 2021, je fais un passage rapide à une autre annexe de la médiathèque pour récupérer de nouvelles réservations: des albums jeunesse: Frimousse et ses amis d’Églantine Thorne et John Butler (éd. Quatre Fleuves, 2005), Grommelle et Bretelle de Christine Naumann-Villemin et Pascal Vilcollet (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2008) et Les cauchemars sont dans de beaux draps! de Sandra Nelson et Nicolas Francescon (éd. Gautier-Languereau, 2014), Un pique-nique très réussi de Kimiko (éd. L’école des loisirs, 2017), une BD jeunesse: le tome 8 de Petit Poilu, La forêt des Ombres de Pierre Bailly et Céline Fraipont (éd. Dupuis, 2010) ainsi que deux romans: Les sept sorciers de Caro King (éd. Prisma, 2012, 376 pages) et Le réveil des sorcières de Stéphanie Janicot (éd. Albin Michel, 2020, 330 pages).

Ce week-end, nous lisons la plupart des derniers emprunts jeunesse comme par exemple Grommelle et Bretelle, une histoire qui se lit dans les deux sens, d’un côté une petite sorcière qui voudrait faire peur et de l’autre un petit clown qui voudrait faire rire.

Dimanche soir, le 19 septembre 2021, je commence à lire Les sept sorciers de Caro King (éd. Prisma, 2012, 376 pages) jusqu’au chapitre 6 (62 pages lues), une jeune fille Nin découvrant qu’elle est la seule à se souvenir de son jeune frère, Toby qui a disparu, ayant été enlevé par un croquemitaine, Skerridge et qui a son tour arrive à échapper à ce dernier. Nin parviendra-t-elle à retrouver son frère? Pour le moment, l’univers fantastique se met doucement en place.

Semaine 2 du Challenge Halloween:

Le 20 septembre 2021, je fais un saut à la librairie pour récupérer des réservations: le dernier tome d’Ana Ana paru vendredi dernier, L’histoire incroyable (T18) d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2021), une BD jeunesse pour les 3/6 ans et qui – pur hasard – parle d’un monstre buveur de thé (déjà lu et relu), l’intégrale de Capucine, la petite sorcière de Tanguy et Quentin Gréban (éd. Mijade, coll. Passerelle, rééd. 2020) et le tome 3 de Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (éd. Glénat Jeunesse, 2017), une BD jeunesse pour la LC avec Hilde à la mi-octobre.

Du côté des participantes, Tiphanya et sa fille Nine nous ont rejointes, Tiphanya proposant un swap et Nine ayant déjà attaqué sa jolie PAL de romans jeunesse: Le grand livre de l’horreur, Le fantôme de Canterville, Comment se débarrasser d’un vampire, Wicca, le manoir de Sorcelage… ainsi que Purple Velvet qui va se plonger dans l’univers de La Dame de Pique. Samarian a concocté une PAL halloweenesque avec des cosy mystery et des lectures jeunesse inspirées de Chicky Poo et aussi des albums jeunesse avec ses élèves comme Une soupe 100% Sorcière ou Cornebidouille.

En fin d’après-midi, avec la Team Loisirs créatifs de Syl, je fais avec mon mini lutin de la feutrine. Pour les histoires du soir, c’est relecture du dernier Ana Ana et Des cauchemars sont dans de beaux draps!, des albums jeunesse. Et en soirée, je continue Les sept sorciers.

Le 22 septembre 2021, nous finissons dans l’après-midi une guirlande d’automne que nous avions commencé il y a quelques jours en faisant d’autres renards et hiboux en feutrine. En soirée, je finis de coudre de nouvelles feuilles en feutrine. Le lendemain, je l’installe sur une de nos bibliothèques, ce qui me permet de rajouter des photos dans mon billet. 

Côté lecture, cela fait plusieurs jours que nous lisons et relisons Le grand ménage et le dernier tome d’Ana Ana, L’histoire incroyable. Le 23 septembre 2021, je finis dans la soirée Les sept sorciers.

Logo Plumes féminines d'automneDu côté des participantes, Tiphanya a publié une longue liste de suggestions de romans d’autrices pour Halloween. Je me renote au passage un de ses coups de cœur, Les tribulations d’Esther Parmentier. Blandine nous a également rejointes avec une PAL tout aussi intéressante et constituée de livres « exhumés ou fraîchement inhumés » comme Les Croques ou Kiki la petite sorcière.

Le 24 septembre 2021, je lis en soirée les deux premiers tomes de 109 Rue des Soupirs de Mr. Tran et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2019 et 2020), une BD jeunesse: Fantômes à domicile puis Fantômes sur le grill. Elliot, un petit garçon de 9 ans laissé très souvent seul par ses parents devient ami avec les fantômes hantant le 109 Rue des Soupirs, trouvant auprès d’eux une seconde famille. Parviendra-t-il à les protéger des chasseurs de fantômes? Une BD rigolote par Antoine Dole alias Mr. Tran, l’auteur de Mortelle Adèle.

Le 25 septembre 2021, après une sortie à Vaugrenier qui a pris fin avec une averse, nous sommes rentrés et avons fait une petite pause lecture après le goûter avec notamment des albums jeunesse automnaux et halloweenesques: La fête d’automne de la famille souris, La famille Souris et le potiron, Un thé à l’eau de parapluie de Karen Hottois et Chloé Malard (éd. Seuil Jeunesse, 2020), Le Crafougna de Stéphane Servant et Anne Montel (éd. Didier Jeunesse, 2012), Une soupe 100% Sorcière de Quitterie Simon et Magali Le Huche…

Le 26 septembre 2021, nous relisons, comme hier, des albums jeunesse donc certains automnaux et halloweenesques comme La fête d’automne de la famille souris, La famille Souris et le potiron, Le Crafougna, le dernier tome d’Ana Ana, L’histoire incroyable, Sorcidonie et les magipotirons

A l’heure du goûter, nous mangeons des magibiscuits, la recette de sablés ayant été prise dans Sorcidonie et les magipotirons. Dans la journée, nous faisons également des petites créations DIY comme par exemple des champignons en feutrine, des Jack O’Lantern avec des billes en bois ou encore un bonhomme en champignon.

En soirée, je commence à lire jusqu’au chapitre 7 le tome 5 d’Amélia Fang, Amélia Fang et le trésor des Yétis de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2021), Amélia, Florence, Grimaldi et Tangine passant un séjour au mont des Yétis pour les 350 ans de la grand-mère de Florence. Je finis ce roman la semaine suivante, en reprenant là où des objets pailletés disparaissent puis plus tard Tangine. Encore une chouette aventure d’Amélia et ses amis qui résolvent une nouvelle fois une enquête pailletée et « citrouillée »!

Semaine 3 du Challenge Halloween:

Le 29 septembre 2021, c’est un deuxième Atelier créatif avec Syl, Hilde, Isabelle. Avec mon mini lutin, nous faisons avec de la feutrine et/ou des feutres Posca depuis quelques jours des peg dolls halloweenesques: bonhomme champignon, citrouille Jack O’Lantern, fantôme, vampire, sorcière ou encore une fille portant une robe candy corn…

Je commence également à lire dans l’après-midi puis en soirée un roman jeunesse, coup de cœur de Tiphanya: Les tribulations d’Esther Parmentier, Cadavre haché Vampire fâché, Une enquête sang pour sang de Maëlle Desard (éd. Rageot, 2019, 383 pages), un roman jeunesse pour adolescents. Je m’arrête au chapitre 17 au vu l’heure et continuerai demain. La narration est à l’image du titre du roman, avec de nombreuses références à la pop culture et beaucoup d’humour, avec les premiers pas d’Esther Parmentier en tant que sorcière stagiaire auprès de l’agent Loan qui est chargé d’enquêter sur la disparition d’adolescents à Strasbourg et alentour. Je finis de le lire dans les jours qui suivent. Un très bon moment de lecture en compagnie d’Esther! J’ai déjà noté qu’un deuxième tome est paru.

Le 2 octobre 2021, je commence un autre roman jeunesse pour adolescents jusqu’à la page 104: Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw (éd. Rageot, 2020, 399 pages) avec l’histoire de Nora Walker, jeune fille de 17 ans et descendante d’une lignée de sorcières qui recueille Oliver Huntsman après l’avoir découvert dans la neige une nuit de pleine lune dans la sombre forêt de Wicker Woods et alors que celui-ci a disparu depuis 15 jours du camp de redressement, en pleine tempête hivernale. Comment a-t-il pu survivre au froid?

Logo de Pedro

Pedro nous a également rejoint avec cette année un Wiccan Halloween pour fil conducteur avec Sabrina l’apprentie sorcière (nouvelle version) et un Sabbat placé sous le sceau de la Wicca et le paganisme, l’occasion de nous présenter encore cette année un très joli logo pour le challenge. 

En fin d’après-midi, nous lisons l’intégrale de Capucine, la petite sorcière de Tanguy et Quentin Gréban (éd. Mijade, rééd. 2020), un album jeunesse comprenant trois histoires avec une petite fille Capucine apprenant la magie.

Semaine 4 du Challenge Halloween:

Le 4 octobre 2021, nous relisons des albums jeunesse halloweenesques: Julia et les monstres perdus de Ben Hatke, Une soupe 100% Sorcière de Quitterie Simon et Magali Le Huche et Nina et le petit chat perdu de Nicola Killen. En soirée, je finis de lire Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw, confirmant mes intuitions sur l’intrigue sentimentale et magique. Un bon moment de lecture!

En fin de soirée, je commence à lire le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages), l’histoire reprenant juste où c’était arrêté le précédent tome. Je n’en dirai pas plus pour le moment, cette lecture faisant partie d’une lecture commune de Magic Charly, certains étant en train de lire le tome 1.

Le 5 octobre 2021, le tant attendu bingo concocté par Hilde et Lou a été mis en ligne: le Haunted Reading Bingo avec une grille de 25 cases halloweenesques, plus tentantes les unes que les autres à valider. Je prends donc une grille et ferai un billet séparé mais d’ores et déjà, si vous souhaitez en savoir plus, voici les liens chez Lou et Hilde. Reste à savoir quel palier vais-je atteindre (palier 1: Crapaud-prince en phase de mutation, palier 2: Marraine fée de Brocéliande, palier 3: Sorcière experte surdiplômée ou palier 4: Vampire écologiste en reconversion)? Heureusement, il est possible de cocher plusieurs cases à la fois. J’espère qu’il finira bien mieux que celui auquel ont participé Esther et l’agent Loan dans Les tribulations d’Esther Parmentier.

Nous continuons de faire des créations halloweenesques en perles à repasser (fantômes et chat noir). Puis nous relisons Julia et les monstres perdus, La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et aussi un autre album jeunesse qu’a également chroniqué Syl: Et si la nuit avait peur de toi? de Peter Vegas et Benjamin Chaud (éd. Milan Jeunesse, 2021).

Le 6 octobre 2021, je mets de côté ma lecture du tome 2 de Magic Charly, le livre étant peu transportable et je lis sur la journée (un peu dans l’après-midi puis en soirée) Sorcière Blanche d’Anne-Marie Desplat-Duc (éd. Rageot, 2006, 221 pages), un roman jeunesse à partir de 12 ans pour la thématique Wicca, sorcellerie et paganisme. Le roman retrace la vie d’Agathe de Préault-Aubeterre, de sa naissance à son mariage à 17 ans, au XVIIe siècle et de son initiation aux secrets des plantes et de la découverte de son don de guérison (coupeur de feu) auprès d’une vieille guérisseuse bretonne puis d’un vieux sage de Saint-Domingue, Zaka.

Le 7 octobre 2021, après des relectures pour les histoires du soir (Julia et les monstres perdus et Dans la forêt), je lis en soirée pour une lecture commune avec Hilde le tome 3 de Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (éd. Glénat Jeunesse, 2017), une BD jeunesse à partir de 9 ans. C’est avec plaisir que je retrouve l’univers de Spooky, une jeune princesse qui est, dans ce tome, dans les préparatifs de sa fête d’anniversaire d’Halloween, étant née un 31 octobre.

Le 8 octobre 2021, je continue avec la lecture de bandes dessinées que je dois rendre à la médiathèque demain et mardi prochain: Les filles de Salem, Comment nous avons condamné nos enfants de Thomas Gilbert (éd. Dargaud, 2018, 198 pages), une BD adulte relatant la courte vie d’Abigail Hobbs, accusée à 14 ans de sorcellerie avec d’autres filles et femmes de son village sous la pression du révérend Parris. Il est ainsi question du procès des sorcières de Salem ayant eu lieu en 1692 et dont s’inspire très librement Thomas Gilbert en reprenant les noms des protagonistes principaux.

Je lis également en vue d’une autre lecture commune avec Hilde, l’adaptation en BD jeunesse du roman éponyme lu l’année dernière, Pome de Marie Desplechin et Magali Le Huche (éd. Rue de Sèvres, 2018), à partir de 8/9 ans et qui est la suite de Verte. Verte continue l’apprentissage de la sorcellerie auprès d’Anastabotte, sa grand-mère maternelle toujours prête à dégainer son rouge à lèvre lorsque Raymond, le grand-père paternel de Verte est dans les parages et à faire des crêpes. Elle se fait également une nouvelle amie de son âge: Pome qui est aussi une sorcière. Un bon moment de lecture!

Lors d’une petite pause dans l’après-midi, je relis le tome 1 de Mortina, Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 6 ans, Mortina, une petite fille zombie entend bien se faire des amis. Et si le jour d’Halloween était l’occasion de rencontrer les enfants du village? Une histoire toute mignonne et qui fait gentiment peur!

Je commence également et finis en soirée le dernier roman de la trilogie Les filles du siècle avec La capucine de Marie Desplechin (éd. L’école des Loisirs, 2020, 220 pages), un roman jeunesse pour les adolescents avec une jolie illustration de couverture de Mayalen Goust. Comme l’avait fait remarquer Bibid dans son billet, c’est une lecture qui se prête à Halloween, la jeune héroïne Louise, âgée de 13 ans et travaillant pour un patron qui la bat régulièrement dans un petit village de maraîchers, Bobigny à 10 kilomètres de Paris peut compter sur sa mère, domestique chez de riches bourgeois parisiens et sur Bernadette, douée pour la cuisine et ayant le don de voir des fantômes alors que le spiritisme est en vogue à Paris.

Le 9 octobre 2021, je continue de découvrir des romans jeunesse avec une autre série livresque pour les 8/12 ans: le tome 1 d’Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (éd. Talents Hauts, 2016, 125 pages). A l’école des Sorcières, Esther Fleurdefer, élève de première année, se voit décerner le premier prix de curiosité lui permettant de se rendre quand elle le souhaite dans l’Autre Monde, chez les Humains avec son chat Mandragore. C’est ainsi qu’elle va vivre chez la sorcière Agatha et qu’elle va aider une petite Zoé à retrouver son chaton noir Puce.

En soirée, je reprends ma lecture du tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages) que je continue aussi dimanche jusqu’au chapitre 13.

nos petites potions magiques #1 – baume réparateur

De son côté, Bidib nous a concocté un Défi Potions magiques et qui s’inscrit dans le thème Nature, DIY, cocooning et bien-être de cette année du Challenge Halloween. Elle nous propose une une première potion faite maison: un baume réparateur pour les mains. A vos chaudrons si cela vous intéresse aussi!

Semaine 5 du Challenge Halloween:

Bidib, Hilde, Fondant et Lou nous ont prévu du 15 au 17 octobre 2021 un Halloween Cosy RAT. Il est également possible de faire toute cette semaine un journal de bord. De mon côté, je continue de mettre à jour régulièrement ce billet de suivi. Nos 4 sorcières gourmandes et spookosy ont prévu des défis de trois sortes: des effrayants, des cosy et à l’écoute de la Nature ou bien encore littéralement gourmands. Vivement vendredi matin!

Ce 12 octobre 2021, je passe à la médiathèque pour emprunter à nouveau Sortilèges d’Emily Gravett, les noms des paliers du bingo m’ayant donné envie de le relire. Dans cet album jeunesse à partir de 5 ans, un crapaud tente de fabriquer un sortilège pour devenir Prince Charmant. En fin d’après-midi et pour les lectures du soir, nous relisons  Sortilèges et Gâteau aux pommes de Dawn Casey et Geneviève Godbout mais aussi d’autres albums jeunesse.

En soirée, après avoir rédigé mon billet sur le tome 3 de Spooky, je continue, comme hier soir, le tome 2 de Magic Charly jusqu’au chapitre 21 et je le termine le lendemain. Vivement le tome 3 pour connaître la fin des aventures de Charly et Sapotille!

Le 15 octobre 2021, en soirée, je commence un autre roman jeunesse avec aussi des orphelins vivant de façon pathétique dans un foyer lugubre. Il s’agit de La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019, 351 pages), un roman jeunesse pour les 9/12 ans. Le narrateur est un livre qui nous raconte, à travers essentiellement des notes de bas de page, ce qui semble être une improbable amitié entre une vieille sorcière et une jeune orpheline du Foyer Salles-Cardeur à Fabulia.

Pour cette fin de semaine, j’ai fait un billet dédié au Halloween Cosy RAT avec bien sûr des lectures automnales et halloweenesques mais pas que même si la thématique Sorcière a été prédominante avec deux albums jeunesse parus cette semaine: La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii (éd. Seuil Jeunesse, 2021) et La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021) et un documentaire jeunesse: Secrets de sorcières, Une initiation à notre histoire et à no savoirs de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez (éd. de la Martinière Jeunesse, 2019, 77 pages) en lien avec ma lecture de début de semaine: Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’Art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020, 61 pages). Sans oublier un chouette dimanche après-midi dans une ambiance automnale au Fort de la Revère.

Semaine 6 du Challenge Halloween:

En début de ce semaine, je finis de lire La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz, Birdie une Pathétique orpheline se liant d’amitié avec Madame Crabouille, une méchante sorcière pour changer son destin de Triste Fin. Un bon moment de lecture!

Nous relisons également des albums jeunesse comme La petite sorcière et la forêt noire et Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans avec des enfants « pirates » partant à la recherche d’un trésor sur l’île des Perroquets.

Le 20 octobre 2021, c’est journée BD jeunesse avec le tome 1 du diptyque Amelia Woods, Le manoir de Lady Heme de Carole Breteau et Morgane Lafille (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2021), une BD jeunesse fantastique dans laquelle en 1899, Amelia Woods venue étudier les oiseaux migrateurs à St-Mickael’s Bay est rattrapée par le passé mystérieux et magique de sa mère, récemment décédée et Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre (éd. Delcourt Jeunesse, 2018), une BD jeunesse à partir de 9 ans avec un jeune Dracula victime de harcèlement scolaire, les traits du vampire me rappelant ceux d’Épiphanie dans le tome 1 de L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur également illustrée par Clément Lefèvre.

Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou

Récap’ du Challenge Petit Bac 2021

Cette année 2021, je participe pour la troisième fois consécutive au Challenge Petit Bac d’Enna, les cinq premières catégories restant identiques aux années précédentes. En ce début d’août, j’avais envie de faire un petit point sur mes participations au challenge, ayant fini ma 10e ligne et commencé la 11e. Voici donc un récapitulatif provisoire de toutes nos lignes de cette année par catégorie mis à jour au 28 septembre 2021, cette fois avec la 12e ligne commencée:

Catégorie Prénom:

  • Ligne 1: (Album jeunesse) LUCIEN – Lucien le magicien d’Anne Loyer et Marjorie Béal (éd. Tourbillon, coll. Premières histoires des petits, 2014)
  • Ligne 2: (Album jeunesse) MICHKA – Michka de Marie Colmont et Feodor Rojankovsky (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 1941, rééd. 2013)
  • Ligne 3: (Album jeunesse) ADÉLIE – Adélie de Jean-Claude Alphen (éd. D²eux, 2019)
  • Ligne 4: (BD jeunesse) ELMA – Elma, une vie d’ours, Derrière la montagne d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé T2 (éd. Dargaud, 2019)
  • Ligne 5: (BD) MARY JANE – Mary Jane de Frank Le Gall et Damien Cuvillier (éd. Futuropolis, 2020)
  • Ligne 6: (BD jeunesse) SARAH – Les Sœurs Grémillet, Le rêve de Sarah, T1 de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (éd.  Dupuis, 2020)
  • Ligne 7: (Album jeunesse) ANNO – Le Japon d’Anno d’Anno Mitsumana (éd. L’école des loisirs, 2014)
  • Ligne 8: (Album jeunesse) JULES – Capitaine Jules et les pirates de Peter Bentley et Helen Oxenbury (éd. L’école des loisirs, 2016)
  • Ligne 9: (Album jeunesse) HANSEL – Hansel et Gretel de Solène Gaynecoetche et Laurent Tardy (éd. Bilboquet, 2016)
  • Ligne 10: (Album jeunesse) NORIG – Norig et l’or de l’île de Ghislaine Roman et Sophie Lebot (éd. Saltimbanque, 2018)
  • Ligne 11: (Roman) BETTY – Betty de Tiffany McDaniel (éd. Gallmeister, 2020, 720 pages)
  • Ligne 12: (Roman) HAMNET – Hamnet de Maggie O’Farrel (éd. Belfond, 2021, 368 pages)
  • Ligne 13:
  • Ligne 14:
  • Ligne 15:

Catégorie Lieu:

Catégorie Animal:

Catégorie Objet:

  • Ligne 1: (Album jeunesse) ANNEAU D’OR – La malédiction de l’anneau d’or de Fred Bernard et François Roca (éd. Albin Michel Jeunesse, 2017)
  • Ligne 2: (Album jeunesse) DOUDOU – Le doudou de la directrice de Christophe Nicolas et Maurèen Poignonec (éd. Didier Jeunesse, 2016)
  • Ligne 3: (Documentaire jeunesse) LIVRE – Le livre extraordinaire des oiseaux spectaculaires de Tom Jackson et Val Walerczuk (éd. Little Urban, 2020)
  • Ligne 4: (Album jeunesse) HERBIER – L’Herbier des Fées de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Albin Michel Jeunesse, 2011)
  • Ligne 5: (Album jeunesse) LIT – Le lit des parents de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2007)
  • Ligne 6: (Album jeunesse) LIVRE – Le livre de Charlie de Julia Donaldson et Axel Scheffler (éd. Autrement Jeunesse, 2006)
  • Ligne 7: (Album jeunesse) LIVRE – Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache d’Hélène Rice et Ronan Badel (éd. Thierry Magnier, 2014)
  • Ligne 8: (Album jeunesse) ESTAMPES – Le Maître des estampes de Thierry Dedieu (éd. Seuil Jeunesse, 2010)
  • Ligne 9: (Album jeunesse) TABLE – À table! de Rebecca Cobb (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2012)
  • Ligne 10: (Album jeunesse) DOUDOU – Nina et le doudou magique de Nicola Killen (éd. Quatre Fleuves, coll. Livres poétiques, 2019)
  • Ligne 11: (BD jeunesse) SLIP – Le loup en slip de Wilfrid Lupano, Mayanna Itoïz et Paul Cauuet (éd. Dargaud, 2016, rééd. 2018)
  • Ligne 12: (Album jeunesse) OMBRELLE – Jojo L’Ombrelle de Didier Lévy et Nathalie Dieterlé (éd. Belin Jeunesse, 2018)
  • Ligne 13:
  • Ligne 14:
  • Ligne 15:
  •  

Catégorie Couleur:

Catégorie Être humain:

Catégorie Adjectif:

Catégorie Aliment/Boisson:

  • Ligne 1: (Album jeunesse) GALETTE – La galette et le roi de Schéhérazade Zeboudji et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des Loisirs, 2020)
  • Ligne 2: (BD/Roman graphique) CAFÉ – Les gens heureux lisent et boivent du café de Véronique Grisseaux et Cécile Bidault, d’après Agnès Martin-Lugand (éd. Michel Lafon, 2019)
  • Ligne 3: (Album jeunesse) SOUPE AUX POIS – La soupe aux pois de Françoise Diep et Magali Le Huche (éd. Didier Jeunesse, 2006)
  • Ligne 4: (Album jeunesse) PAIN D’ÉPICE – Malicieux pain d’épice de Jan Brett (éd. Gautier-Languereau, 1999)
  • Ligne 5: (Album jeunesse) TARTE – La tarte aux fées de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo (éd. Frimousse, 2013)
  • Ligne 6: (Album jeunesse) OMELETTE – La souris qui voulait faire une omelette de Davide Cali et Maria Dek (éd. Hélium, 2017)
  • Ligne 7: (Album jeunesse) CHOCOLAT – Le loup à la bonne odeur de chocolat de Paule Battault et Maud Legrand (éd. L’Élan Vert, 2015)
  • Ligne 8: (Album jeunesse) RAVIOLIS – Mercredi, c’est raviolis! de Makato Tachibana et Setsuko Hasegawa (éd. L’école des loisirs, 2008)
  • Ligne 9: (Album jeunesse) HARICOT – Jacques et le haricot magique de Richard Walker et Niamh Sharkey (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2000)
  • Ligne 10: (Album jeunesse) HARICOT – Jack et le haricot magique d’Agnès Cathala et Marion Girerd (éd. Milan Jeunesse, coll. Mes p’tits contes, 2014, rééd. 2020)
  • Ligne 11: (Album jeunesse) POTIRON – L’énorme potiron de Françoise Bobe et Yann Lovato (éd. du Bastberg, 1999)
  • Ligne 12: (Album jeunesse) VAILLANTE – Savitri la Vaillante, conte de l’Inde de Béatrice Tanaka (éd. Messidor/La Farandole, coll. Parolimages,1985)
  • Ligne 13:
  • Ligne 14:
  • Ligne 15:
  •  

Catégorie Voyage:

Catégorie Météo:

Challenge Petit Bac d’Enna

RAT Contes et Légendes d’Inde 2021

Du 2 au 4 juillet 2021, Bidib, Hilde et Blandine coorganisent un marathon de lectures (read-a-thon) autour des Contes et Légendes d’Inde, à la croisée de leurs challenges respectifs, celui des Contes et Légendes et des Étapes Indiennes. Encore de chouettes moments de lecture et d’échange au fil du week-end à venir avec les autres participants!

L’objectif de ce RAT? Lire au moins une lecture en rapport avec des contes et légendes d’Inde. J’en ai déjà emprunté deux à la médiathèque et je vais en récupérer d’autres que j’ai réservés cet après-midi ou demain. Mais pas que. Ce sera aussi l’occasion de partager des gourmandises comme dimanche avec Syl et ses marmitonnes et bien sûr échanger avec les autres participants.

Alors que vais-je lire pendant ce RAT? J’ai prévu de lire des albums jeunesse de contes et légendes d’Inde que j’avais repérés l’année dernière et/ou en début d’année chez Bidib, Blandine et Hilde. Mais avant je vais terminer De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll et peut-être continuer le tome 6 des Détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec la ruse de Julia Chapman.

  • Contes et récits de l’Inde d’Anna Milbourne et Linda Edwards (éd. Usborne, 2005), un recueil d’histoires jeunesse
  • La Belle et Ganesh de La Luciole Masquée et Joël Cimarrón (éd. Karibencyla, 2009), un album jeunesse à partir de 6 ans (LU)
  • La souris de Vishnou de Muriel Carminati et Frédérick Mansot (éd. Picquier Jeunesse, 2009), un album jeunesse à partir de 6 ans (LU)
  • Savitri la Vaillante, conte de l’Inde de Béatrice Tanaka (éd. Messidor/La Farandole, 1985), un album jeunesse
  • Comptines de Roses & et de Safran de Chantal Grosléziat, Jean-Christophe Hoarau, Aurélia Fronty et Valérie Voyer (éd. Didier Jeunesse, 2011), un album jeunesse accompagné d’un CD avec 28 comptines, berceuses, chants et jeux de doigts d’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka
  • Le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling et Quentin Gréban (éd. Mijade, 2016, rééd. 2017), un album jeunesse grand format adaptant et abrégeant le roman originel
  • Les veuves de Malabar Hill de Sujata Massey (éd. Charleston, 2020), une aventure de Perveen Mistry, un roman pour la lecture commune du 18 juillet 2021 des Étapes Indiennes (EN COURS DE LECTURE)
  • Le jardin secret, T1 de Maud Begon, d’après Frances H. Burnett (éd. Dargaud, 2021), une BD jeunesse adaptant en diptyque le roman éponyme (LU)

Pour d’autres idées autour de l’Inde (lectures, recettes et autres activités), les autres participantes: Bidib, Hilde, Blandine, Nathalie et Ninijolivre.

Vendredi 2 juillet 2021, je commence la journée en rédigeant mon billet de suivi du RAT et en faisant un petit tour sur les blogs des coorganisatrices (et déjà des lectures qui donnent envie chez elles) puis poursuis de 3 chapitres ma lecture de De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll et illustré par Benjamin Lacombe, Alice étant plongée dans une partie d’échec ayant des règles logiques bien fantaisistes.

Dans l’après-midi, je passe récupérer mes réservations dans deux annexes différentes de notre médiathèque et en rajoutant (puisqu’il me restait encore une place sur ma carte et qui me fait de l’œil depuis un moment) Le livre de la Jungle illustré par un Quentin Gréban (un illustrateur que nous apprécions beaucoup). Pendant le trajet de retour en tram, je lis le premier chapitre des Veuves de Malabar Hill de Sujata Massey avec la première Avocate d’Inde, Perveen Mistry qui travaille dans le cabinet de son père dans les années 20.

Plus tard, dans l’après-midi, après l’école et puis après le repas, pour les histoires, nous (re)lisons des albums et BD jeunesse hors thème: Mon bus de Byron Barton (éd. L’école des loisirs, 2014) avec la tournée d’un chauffeur de bus qui voient des chiens et des chats monter et descendre de son bus, le tome 9 de Petit Poilu, Le trésor de Coconut de Pierre Bailly et Céline Fraipont (éd. Dupuis, 2011)…

Vers 23h, je vais dormir après avoir lu deux histoires mettant en scène des dieux hindous et des souris: La souris de Vishnou de Muriel Carminati et Frédérick Mansot que Bidib avait lu et apprécié l’année dernière et La Belle et Ganesh de La Luciole Masquée et Joël Cimarrón que Blandine avait aussi lu et apprécié l’année dernière. Deux bien jolies histoires! Dans la première, il y est question d’un puissant Maharajah indigne de sa fonction et passant tout son temps sur un superbe train électrique offert par les Anglais plutôt que de s’occuper des affaires de son royaume ni même de sa nièce et de son neveu. Les deux enfants rejetés et bien seuls demandent de l’aide à Vishnou, dieu protecteur et bienveillant. De petites souris espiègles redonneront-elles le sourire aux deux enfants? Je retrouve tous les ingrédients d’un conte traditionnel dans un décor indien et de biens jolis passages gourmands. De même dans la seconde qui est une revisite du conte La Belle et la Bête, la Bête étant ici le dieu Ganesh, dieu de la Sagesse et de l’Intelligence.

Samedi 3 juillet 2021, après le petit déjeuner, je lis le tome 1 du Jardin secret de Maud Begon, d’après Frances H. Burnett (éd. Dargaud, 2021), une BD jeunesse que Blandine a lu également récemment. Pendant ce temps-là, un mini lutin pourtant pas encore en vacances est allé chiper son cahier de vacances Pat’Patrouille et a déjà fait bien trop de pages pour la journée. Un bon moment de lecture qui s’ouvre avec le décès des parents de la jeune Mary Lennox du choléra aux Indes britanniques puis son départ en Angleterre chez son oncle vivant dans un manoir au fin fond des landes anglaises et entourés de jardins!

Comme dans le roman éponyme, je retrouve une petite fille qui s’épanouit au contact de la Nature, se faisant des amis avec qui elle partage l’existence d’un jardin secret. Le printemps arrive avec toute la magie enfantine qui l’entoure. J’ai hâte de lire le second tome. Les illustrations de Maud Begon témoignent de la transformation physique de Mary qui rajeunit et devient plus rayonnante au fil des pages. J’en reparlerai dans les jours à venir.

Après le déjeuner, petit tour chez les autres participantes, Ninijolivre nous ayant rejointes ce samedi sur Insta. De chouettes et jolies lectures autour des contes d’Inde aussi chez elles! Contrairement à Hilde et Bidib, nous n’avons pas de pluie propice à la lecture et c’est une belle journée très ensoleillée.

Pendant le dernier cours de l’année de baby tennis pour mon mini tennisman, je reprends ma lecture du tome 6 des Détectives du Yorkshire de Julia Chapman commencé en début de semaine. Je passerai également ma soirée en compagnie de Samson et Delilah (en mode infiltration, alias Denise) qui se retrouvent à enquêter sur le maire lors d’une partie de chasse organisée par Rick Procter et le maire de Bruntcliffe. Et pour une fois, pas de vol de moutons pour le moment. Mais le danger guette toujours nos deux détectives.

Entretemps, en fin d’après-midi et pour les histoires du soir, ce sera des relectures d’albums jeunesse très hétéroclites: Papa coin coin! de Rosalinde Bonnet (éd. Circonflexe, 2018), une histoire choupinou avec Apout, un renard polaire adoptant un oison et qui demande conseille aux autres animaux pour devenir un bon père, Mon bus de Byron Barton, Les chiens pirates à la rescousse (éd. Hachette Jeunesse, 2018), une histoire de la Pat’Patrouille reprenant un des épisodes de la série, Drôle de coccinelle d’Alissia Waeles et Angie Aubert (éd. Ebla Jeunesse, 2021), Brindille, une coccinelle pas tout à fait comme les autres partant à la recherche d’une coccinelle comme elle…

Dimanche 4 juillet 2021, je reprends ma lecture au chapitre 12 de Rendez-vous avec la ruse. Une matinée semblable à celle d’hier, mon mini lutin continuant son cahier de vacances, si ce n’est que le temps est grisâtre et même pluvieux.

En fin de matinée, je mets à jour ce billet, réponds à tous vos chouettes commentaires et là catastrophe, bug de mon site suite à une mise à jour d’un plugin… Ouf, me voici de retour pour rajouter quelques photos des lectures d’hier après un déjeuner à base de saucisses mais pas empoisonnées comme dans le tome 4 des Détectives du Yorkshire (poke Hilde).

Finalement, à part quelques chapitres lus ce matin (jusqu’au chapitre 17) et des albums jeunesse en fin d’après-midi, peu de place à la lecture ce dimanche. Nous avons joué un peu à Stardew Valley et le soir, un film pour finir le week-end. Après un petit tour chez les autres participantes, j’ai toutefois noter des idées de lecture. Encore merci pour ce RAT aux coorganisatrices!

Participation #51 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #3 aux Étapes Indiennes de Hilde et Blandine #RAT

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑