Étiquette : Challenge Halloween 2020 (Page 1 of 10)

Au fil des pages avec Balthazar n’a pas peur du noir

Nous lisons, dans nos derniers emprunts à la médiathèque, Balthazar n’a pas peur du noir et Pépin presque pas non plus de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier (éd. Hatier Jeunesse, 2013), un album jeunesse à partir de 3 ans. La nuit est tombée. Balthazar et son doudou, Pépin vont se coucher. Mais Pépin n’arrive pas à dormir, ayant peur du noir et des monstres de la chambre. Tel un parent ou un grand frère patient, Balthazar tente de le rassurer. Pépin arrivera-t-il à surmonter ses peurs et à trouver le sommeil?

Il y a un charme désuet à lire les histoires bienveillantes de Balthazar et de son doudou Pépin et qui s’inspirent de la pédagogie Montessori. Les illustrations crayonnées témoignent de la peur ressentie par Pépin et qui est tempérée par les explications rationnelles de Balthazar et les rituels du soir. D’ailleurs, la mise en page permet au jeune lecteur en reconnaissant le visage de Balthazar ou de Pépin de savoir qui parle dans leurs différentes discussions. Un bon moment de lecture bienveillante pour rassurer le jeune lecteur avant d’aller dormir et qui peut lui aussi avoir des terreurs nocturnes ou peur du noir!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Monstre

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Personne réelle: « Balthazar »

Des cahiers d’activités en attendant Noël 2020

En attendant les fêtes de fin d’année, nous reprenons les cahiers d’activités de Noël que nous n’avions pas terminés l’année dernière. Pour cette première journée « Activités de Noël » du Challenge Christmas Time de MyaRosa, je vous présente deux cahiers d’activités à partir de 3 ans – mais plus pour les 4/5 ans – qui nous permet de passer d’Halloween à Noël.

  • D’abord un cahier Je trace, j’efface Halloween de Manola Caprini et Kirsteen Robson (éd. Usborne, 2020) avec des jeux qui permettent de développer la motricité fine et la concentration des enfants  en faisant des labyrinthes, en reliant des points ou en terminant des dessins, en cherchant de différences ou en comptant… Les illustrations sont colorées et mignonnes. Une façon d’apprendre ou de réviser en s’amusant! Pour un autre avis sur ce cahier d’activités: Lou.
  • Puis celui de l’année dernière, avec des jeux similaires, le cahier Je trace, j’efface Activités de Noël avec Poppy et Sam de Sam Taplin, Krysia Ellis, Simon Taylor-Kielty (éd. Usborne, 2019).

Dans les deux cahiers, un feutre effaçable est fourni, ce qui permet de recommencer à l’envie! Et chez vous, vous avez aussi prévu des cahiers d’activités de Noël? Chez nous, d’autres attendent dans le calendrier de l’Avent cette année.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Cahiers d’activités

Challenge Christmas Time de MyaRosa #Cahiers d’activités

Au fil des pages avec Le petit ogre veut aller à l’école

Nous lisons, dans nos derniers emprunts à la médiathèque, Le petit ogre veut aller à l’école de Marie-Agnès Gaudrat et David Parkins (éd. Bayard Jeunesse, coll. Les Belles Histoires, 2007), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été lauréat de la sélection CP du 13ème Prix des Incos en 2002. Un petit ogre vit avec ses parents qui passent leur temps à manger des enfants. Mais lui s’ennuie et rêve de pâtisseries. Un jour, après avoir trouvé un livre oublié par un petit garçon et qu’il n’arrive pas à déchiffrer, il convainc ses parents d’aller à l’école. Il découvre le plaisir des livres. Parviendra-t-il à donner le goût de la lecture aussi à ses parents et à les faire renoncer à la chair fraîche? Peut-être avec un livre de recettes?

Dans cette histoire, les rôles sont inversés puisque le goût de la lecture est transmis par l’enfant. L’illustrateur décrit des ogres très expressifs, notamment dans les émotions ressenties en écoutant ou en lisant une histoire. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse sur l’école et le plaisir de la lecture! D’ailleurs, cet album est souvent étudié en maternelle.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Ogre

Participation #62 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Participation #21 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Pâtisseries

Au fil des pages avec Les fantômes zen

Lors du Challenge Halloween 2020, j’ai lu Les fantômes zen de John J. Muth (éd. Fei, 2016), un album jeunesse à partir de 6 ans et que j’avais repéré l’année dernière chez Bidib. Le jour d’Halloween, trois enfants, Michael, Karl et Addy se préparent pour les festivités. A la nuit tombée, après la collecte de bonbons, Source-Tranquille, un panda calme et zen, les invitent chez lui pour écouter une histoire de fantômes, celle de la légende de la jeune Senjo éprise de son ami d’enfance et promise par ses parents à un autre homme fortuné. Et nous, lecteurs, nous nous laissons plonger également dans ce conte à l’intérieur de l’histoire. Quel en sera le dénouement?

L’auteur nous offre une histoire halloweenesque surprenante, énigmatique et qui invite à la réflexion philosophique via le personnage de Source-Tranquille faisant le lien entre les deux histoires du présent et du passé. En effet, que ce soit le choix du déguisement entre hibou ou pirate d’un des trois enfants ou le dilemme amoureux de Senjo, il est question de dualité entre corps et esprit ou de coexistence des deux, chacun devant trouver sa propre réponse.

Les illustrations à l’aquarelle sont magnifiques et reprennent également cette dualité dans l’emploi des couleurs avec des couleurs chaudes pour l’effervescence joyeuse de la fête d’Halloween avec les trois enfants et des couleurs froides pour la légende de la jeune Senjo racontée par le panda et qui semble bien triste et s’étant déroulée dans des temps anciens. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet d’initier les jeunes lecteurs à la philosophie bouddhiste zen! En effet, l’auteur a rajouté une note à la fin de l’album pour apporter un éclairage à son histoire qui renvoie à l’un des koans de La barrière sans porte de Wumen Huikai, moine bouddhiste chinois qui a publié ce recueil en 1228. Chaque lecteur donnera ainsi sa propre interprétation à cette histoire de fantôme énigmatique, l’histoire se finissant sur une mise en abîme.

Pour un autre avis sur cet album jeunesse: Bidib.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Fantôme

Participation #61 Contes & Légendes 2020 de Bidib#légende chinoise

Participation #19 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #bonbons

Notre sélection « Monstres » pour le Challenge Halloween

Pour cette édition 2020 du Challenge Halloween, je continue dans mes sélections spéciales Halloween avec cette fois les Monstres et créatures fantastiques d’autant qu’hier nous avons relu Max le terrible.

Des albums jeunesse:

  • Cher monstre d’Emma Yarlett (éd. Albin Michel Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans, un petit garçon finira-t-il comme plat d’un monstre? Un album rigolo aux chouettes illustrations d’Emma Yarlett!
  • Julia et les monstres perdus de Ben Hatke (éd. Dargaud Jeunesse, 2017), une bande dessinée pour les 3-6 ans au format à l’italienne, Julia transformant sa maison en accueil pour monstres perdus. La cohabitation va vite nécessiter quelques règles de savoir-vivre…
  • Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver… d’Antoine Dole et Bruno Salamone (éd. Actes Sud Junior, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Que d’imagination chez ce petit garçon qui cohabiterait avec un monstre du placard!
  • Plus gros que le ventre de Michaël Escoffier et Amandine Piu (éd. Frimousse, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été Lauréat du 30ème Prix des Incos dans la sélection Maternelle en 2019. Au fil des pages, nous réveillons ce monstre qui mange vraiment tout sur son passage, les lettres du livre, les pommes, les arbres et même les vaches… Finirons-nous aussi, lecteurs, dans son ventre? Gros coup de coeur pour cet album participatif hilarant!
  • Cap ou pas cap? de Nicole Maubert (éd. Milan, 2018, un album jeunesse pop-up et cartonné pour les tout-petits. Un album à toucher pour faire gentiment peur!
  • Glouton, Le croqueur de livres d’Emma Yarlett (éd. Gründ, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Roi de l’évasion, Glouton n’a qu’un seul objectif: croquer et encore croquer des livres jusqu’à en bouleverser leur contenu.
  • Gare au monstre! de Sunghee Shin (éd. Circonflexe, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection Maternelle du 30ème Prix des Incos en 2019. Un jour dans la forêt, une souris aperçoit un animal fort étrange avec un long cou et un dos voûté. S’agit-il vraiment d’un monstre ou d’un animal tout à fait inoffensif? Construite en randonnée, l’histoire aborde la puissance de l’imagination et la rumeur.
  • Max le terrible d’Ed Vere (éd. Milan, 2016), un album jeunesse au format d’une bande dessinée à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection Maternelle du 27ème Prix des Incos en 2016. C’est l’histoire d’un chat, Max, qui voudrait chasser les souris – car il est terrible – sans savoir au préalable à quoi ressemble une souris.
  • Gruffalo de Julia Donaldson et Axel Scheffler (éd. Gallimard Jeunesse, rééd. 2019), un album jeunesse à partir de 3/4 ans et qui a fait l’objet d’une adaptation en court film d’animation. Une petite souris se promène dans un grand bois profond mais un renard, un hibou et un serpent en ferait bien leur repas. Elle leur raconte à chacun qu’elle a un rendez-vous imaginaire avec un terrible gruffalo.
  • Gloups de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. L’école des loisirs, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous suivons un petit gloupson, à la frimousse adorable, lors de sa première journée d’école. Nous retrouvons tous les moments clé d’une journée à l’école maternelle mais de façon un brin décalée. Gloups arrivera-t-il à terminer la journée sans dévorer personne?
  • La couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Aidée de son amie, une petite fille, le Monstre des couleurs va tenter de comprendre toutes les émotions qui le traversent.
  • Bob & Marley, Le monstre de Frédéric Marais et Thierry Dedieu (éd. Seuil Jeunesse, 2016), album jeunesse dès 3 ans. Bob  et Marley sont en pleine cueillette de framboises.  Mais soudain, Bob est attaqué par un monstre.

Des BD jeunesse:

  • le tome 1 de Sorceline, Un jour, je serai fantasticologue! de Sylvia Douyé et Paola Antista (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2018), une BD jeunesse à partir de 9/10 ans. Sorceline, une jeune adolescente fait partie d’un groupe d’élèves se rendant sur l’île de Vorn pour étudier la cryptozoologie auprès du Professeur Archibald Bazar le temps d’un stage d’été. Sur l’île, nous croisons de nombreux êtres fantastiques la plupart nocturnes: gorgone, vampire, fadette, adeuti…
  • le tome 2 de Sorceline, La fille qui aimait les animonstres de Sylvia Douyé et Paola Antista (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2019), une BD jeunesse à partir de 9/10 ans et dans lequel nous retrouvons l’univers fantastique du premier tome comme par exemple les fadettes.
  • le tome 1 de Spooky, Les contes de travers, Pension pour monstres de Carine-M et Élian Black’Mor (éd. Glénat, 2015), une BD jeunesse à partir de 9 ans. Spooky, une princesse du Pays des Contes est invitée chez ses trois oncles, les Trois Petits Cochons, à la pension de Gray’s Inn Road qu’ils tiennent à Londres et qui accueillent de nombreux monstres et personnages des contes de fée. Parmi les résidents de la pension, il y a un monstre gourmand et amateur de confitures aux fruits rouges.
  • le tome 2 de Spooky, Les contes de travers, Charmant vampire de Carine-M et Élian Black’Mor (éd. Glénat, 2016), une BD jeunesse à partir de 9 ans. Spooky contine en compagnie de ses trois oncles et du Petit Chaperon rouge à retourner et détourner les contes traditionnels.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Monstre

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑