Catégorie : Mini toque (Page 1 of 4)

Pause gourmande: un cake nature

Après avoir fait un curry indien le week-end dernier, il me restait de la crème de coco alors je l’ai utilisé pour faire un cake nature en modifiant un peu ma recette habituelle.

Les ingrédients: 2 œufs,100 g de sucre en poudre, 50 g de beurre fondu, 250 g de farine, 200 ml de crème de coco et 1 sachet de levure chimique.

Les étapes de la préparation: Je commence par mélanger avec une cuillère en bois les œufs et le sucre en poudre jusqu’à blanchissement puis je rajoute le beurre fondu puis la crème de coco puis la farine petit à petit et enfin, en remuant encore plus doucement, la levure chimique. Après avoir beurré et fariné le moule à cake, je verse la préparation en n’oubliant pas de tracer un trait avec le dessous d’un couteau sur le dessus. Je cuis enfin le cake pendant 35 minutes à 220 degrés.

Verdict? Nous l’avons trouvé très léger, que ce soit nature ou avec de la confiture. Il est vite parti, mangé au goûter ou au petit déjeuner. C’est sûr que j’en referai peut-être en y ajoutant des pruneaux.

Pour d’autres idées gourmandes, n’hésitez pas à aller voir comme chaque dimanche chez Syl et les autres marmitonnes.

Participation #2 Les gourmandises de Syl 2022

Pause gourmande: des muffins aux myrtilles

Ma belle-mère ayant acheté des myrtilles pour mon mini lutin, je me suis dit que c’était l’occasion de faire des muffins aux myrtilles. Pour la recette, j’ai ajusté celle que je suis d’habitude pour faire ces muffins car je les ai couverts de sucre perlé.

Les ingrédients: 2 œufs, 75 g de sucre en poudre, 50 g de beurre fondu, 200 g de farine, 10 cl de lait, 1 sachet de levure chimique,125 g de myrtilles fraîches et du sucre perlé.

Les étapes de la préparation: Je commence par mélanger au fouet les deux œufs et le sucre jusqu’à obtenir une crème plus ou moins blanchâtre. Puis avec une cuillère en bois, j’ajoute un à un tout en remuant le beurre fondu, le lait puis la farine. Je mets ensuite en remuant plus lentement la levure puis les myrtilles. Après avoir beurré et fariné notre moule à muffins, j’y verse la pâte puis je finis en recouvrant le dessus des muffins de sucre perlé. Il est alors temps de cuire les muffins (20 min à 200 degrés). Puis une seconde fournée car il restait encore assez de pâte pour faire deux muffins.

Une fois que les muffins sont refroidis, il ne nous reste plus qu’à les déguster avec des lectures de circonstance: un album jeunesse pour mini lutin que j’avais repéré il y a un moment chez Bidib: Des myrtilles pour Lily de Robert McCloskey (éd. Le Genévrier, 2011 et paru pour la première fois aux États-Unis en 1948) et une romance feel good pour moi: L’irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses (éd. NiL, 2018, 422 pages).

Pour d’autres idées gourmandes, n’hésitez pas à aller voir comme chaque dimanche chez Syl et les autres marmitonnes.

Participation #1 Les gourmandises de Syl 2022

Pause goûter: un gâteau halloweeneque

En ce 31 octobre 2021, je prépare un gâteau halloweenesque pour le goûter. Je commence par faire un gâteau au yaourt, un gâteau qui plaît toujours et facile à réaliser, même par des enfants puisqu’un des pots de yaourt sert de mesure. Si vous ne connaissez pas la recette, voici les ingrédients: deux yaourts nature, deux œufs entiers, deux pots de sucre en poudre (j’en mets toujours un peu moins), trois pots de farine, un demi-pot d’huile et un demi-sachet de levure (je mets souvent le sachet entier en dernier).  Je remue le tout et renverse la pâte dans un moule à gâteau préalablement huilé et fariné. Je le mets à cuire pendant environ 30 minutes à 180 degrés. En fin de cuisson, je vérifie en plantant délicatement un couteau. S’il ressort sec, le gâteau est cuit sinon il faut rajouter quelques minutes.

Puis pendant que le gâteau cuit au four, je fais la pâte de sablé en suivant la recette des magibiscuits prise dans Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans. Je laisse la pâte en boule reposer au frigo pendant plus de trente minutes, le temps de finir la cuisson du gâteau et qu’il commence à refroidir. Puis je prépare le plan de travail avec de la farine (ne pas oublier de mettre un peu de farine sur vos mains et sur le rouleau) pour étaler la pâte. Je fabrique ensuite des pierres tombales avec un couteau et des bonhommes avec un emporte-pièce. Je fais cuire les sablés au four à 200 degrés pendant 10 minutes.

Pendant la cuisson des sablés, je démoule le gâteau au yaourt sur l’envers et je passe à la décoration en forme de toile d’araignée en utilisant un crayon pâtissier de nappage blanc, au goût vanille. Puis une fois les sablés cuits et refroidis, j’utilise le même crayon pour faire les squelettes à la manière de Spooky puis j’en utilise un autre au goût chocolat noisette pour écrire « RIP » sur les pierres tombales. Je place enfin les sablés sur le gâteau.

Il ne nous reste plus qu’à déguster – euh dévorer – une part de ce gâteau accompagné soit d’un jus d’orange soit d’un thé ou d’une infusion. Miam miam! Une participation gourmande pour le challenge Halloween et pour le rendez-vous dominical de Syl et de ses marmitonnes.

Participation #19 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Gâteau

Participation #5 Les Gourmandises de Syl #Gâteau halloweenesque

Participation #70 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Sablés

Au fil des pages avec Sorcidonie et les magipotirons

Potironflette et la boulachagrin

Nous lisons les 4 histoires de Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans, chaque histoire abordant une émotion ressentie par l’un des magipotirons de Sorcidonie ou celui de sa tante: le chagrin (Potironflette étant triste qu’on se moque d’elle car elle a un doudou), la colère (Potironchon n’étant pas content du choix d’un jeu), la peur (du médecin, Potirongeur étant malade) et la timidité (de Potironron qui vient passer la journée chez Sorcidonie).

Les illustrations sont colorées avec une adorable petite sorcière et ses potirons de compagnie qui me rappelle Amélia Fang et sa citrouille de compagnie, Trouille. Le texte s’amuse à inventer plein de mots-valises et se prête à une lecture en rimes à voix haute. Un bon moment de lecture avec des histoires sous fond de sorcellerie mais évoquant des épisodes de vie quotidienne pour mettre des mots sur les émotions et des astuces pour apprendre à les gérer!

Potironron et les magibiscuits

Pour prolonger la lecture, nous faisons un goûter avec des magibiscuits en suivant la recette du livre (farine, beurre ramolli, sucre, une pincée de sel et puis un œuf mais sans mettre la vanille ni de cannelle), une des astuces pour la timidité. Mais pour nous ce sera de la pure gourmandise! Après avoir laissé reposer la pâte 30 minutes au frigo, j’ai fait les sablés avec un emporte-pièce en forme d’étoile. Dix minutes plus tard de cuisson au four à 200 degrés, nous les avons dévoré tièdes voire à peine sortis du four. Miam miam!

Participation #2 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #60 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Magibiscuits/Sablés

Participation #5 Les Gourmandises de Syl #Magibiscuits/Sablés

challenge 2021 lire au féminin

Participation #57 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice et française et illustratrice espagnole

Pause goûter: Charlotte au chocolat

Cette semaine, pour accompagner mes lectures d’Alice au pays des merveilles, j’ai préparé une charlotte au chocolat. Ce gâteau gourmand est d’origine anglaise. Créé au début du XIXème siècle en l’honneur de la Reine Charlotte, il a depuis évolué. Au départ, c’était un dessert dégusté chaud pour être servi à l’heure du thé. Il était composé de compotes de fruits (pommes, poires…) avec du pain de mie ou brioche beurrée.

Pour la recette, j’ai commencé par faire une mousse au chocolat en reprenant celle que j’ai l’habitude de faire. Ces derniers temps, je mets même une plaquette de chocolat noire entière. Alors je prends les ingrédients suivants: 4 œufs, 60 grammes de sucre en poudre, 50 grammes de beurre mou, 200 grammes de chocolat noir et une pincée de sel

Puis dans un plat spécial « Charlotte », je dispose les biscuits à la cuillère bien serrés les uns les autres et côté bombé vers l’extérieur (un gros paquet) après les avoir légèrement trempés dans de l’eau sur les bords et dans le fond du plat. Il est possible également de les tremper dans du kirsch, du rhum ou du sirop d’orange dilué avec de l’eau.

J’alterne ensuite une couche de mousse au chocolat et une rangée de biscuits préalablement trempés. Dans ce plat, j’ai mis deux rangées de biscuits en finissant par une couche de mousse. Il ne nous reste plus qu’à patienter jusqu’à demain pour la déguster, le temps que la mousse se fasse au frigo (au moins une nuit de repos).

Participation #10 au Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Recette

Participation #4 Les Gourmandises de Syl 2021 (chez Isabelle) #Charlotte au chocolat

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑