Étiquette : Le tour du monde en 80 livres 2022 (Page 1 of 14)

Au fil des pages avec Tombée du ciel

Nous lisons aussi Tombée du Ciel des The Fan Brothers – Eric et Terry Fan (éd. Little Urban, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans. Un matin, les insectes et araignées découvrent un mystérieux objet sur le sol. très vite, l’Araignée décrète en être la propriétaire, l’objet étant tombé sur sa toile et fait payer les autres animaux pour venir voir ce spectacle. Mais cette bille n’est-elle pas un bien commun qui devrait être accessible gratuitement?

Il y est question de curiosité, de découverte du monde (celui des petites bêtes) et de l’inconnu, de convoitise, de profit et de partage d’un bien commun. Les illustrations en noir et blanc (à l’exception de la bille et des feuilles) sont magnifiques et vintages, pleines de détails de la société hiérarchisée des petites bêtes du jardin portant des hauts-de-forme du XIXe siècle. Les jeunes lecteurs s’émerveilleront des illustrations du jardin et s’amuseront des interrogations des petites bêtes se demandant bien ce que peut être cet objet si merveilleux à leurs yeux. Les plus grands lecteurs y verront aussi une critique du capitalisme avec une Araignée égoïste et faisant fortune grâce à la bille et le vert symbolique des feuilles me rappelant celui du Magicien d’Oz illustré par Benjamin Lacombe. Un très bon moment de lecture avec une morale qui peut se transposer à la problématique de l’eau en cette période de sécheresse et de réchauffement climatique ou tout autre ressource bien commun ou bien encore aux œuvres d’art et qui nous rappelle également de s’émerveiller sur la beauté qui nous entoure, même les plus anodines!

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Couleur: « Ciel »

Participation #69 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

Au fil des pages avec Le rêve de Jonas

Nous lisons et relisons Le rêve de Jonas de Marlies van der Wel (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021), un album jeunesse au format à l’italienne à partir de 5 ans. Lorsque Jonas découvre la mer à l’âge de 2 ans, il rêve alors de vivre au milieu des poissons. Mais est-ce possible, les pêcheurs riant de lui?

 Au fil des pages, nous voyons Jonas grandir et poursuivre son rêve, malgré les échecs et les rires moqueurs des pêcheurs. Sa volonté et son optimisme perdurent tout au long de sa vie, malgré les échecs, qu’il soit âgé de 2 ans, 8 ans, 18 ans, 30 ans puis 80 ans. Il continue à fabriquer des inventions de plus en plus élaborées pour réaliser son rêve à partir des déchets rejetés par la mer. Dans le même temps, nous voyons également évoluer les techniques de pêche des pêcheurs (de simples cannes à pêches au départ jusqu’à de gros bateaux de pêche avec des filets…).

Il y est ainsi question de persévérance, de patience, de croire en ses rêves, de pollution marine… Les illustrations sont très jolies, jouant avec les ombres et lumières et en nous immergeant, comme Jonas, dans les profondeurs de la mer. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui s’inspire du court-métrage d’animation, Jonas and the sea, réalisé par l’autrice elle-même en 2017 et que nous avons aussi regardé, après avoir flashé le QR code en fin d’album (le court-métrage comprenant plus de scènes, notamment lorsque Jonas est pris dans les filets du chalutier)!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Prénom: « Jonas »

Participation #68 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Pays-Bas

Au fil des pages avec L’ours qui jouait du piano

Nous avions lu et relu en avril 2021 L’ours qui jouait du piano de David Litchfield (éd. Belin Jeunesse, 2016), un album jeunesse à partir de 5 ans. Un matin, dans la forêt, un ours découvre un piano abandonné et apprend jour après jour, avec patience et persévérance, à en jouer pour le plus grands plaisirs de ses amis qui viennent l’écouter. Mais ils ne sont pas les seuls: un homme et sa fille découvrant son talent de pianiste invitent l’ours à les suivre dans la grande ville. Malgré le succès, l’ours se sent bien seul, loin de ses amis. Les retrouvera-t-il à son retour dans la forêt?

Dans la première partie de l’histoire, nous voyons bien l’Ours se prendre de passion pour la musique et devenir un pianiste talentueux. Puis après avoir quitté sa forêt, l’Ours est amené à s’interroger sur la vie qu’il souhaite réellement, partagé entre les émotions ressenties par la célébrité et le plaisir de vivre de sa passion mais une vie de solitude et de doutes qui l’assaillent. L’équilibre entre vivre son rêve et conserver ses racines n’est pas si simple à trouver. L’un exclut-il l’autre ou peuvent-ils se concilier? Il y est ainsi question de musique, de vie rêvée, de célébrité, d’épanouissement personnel et d’amitié. Un très bon moment de lecture avec une fin toute mignonne! Il existe deux autres suites que nous n’avons pas encore lus: L’ours et son orchestre (2018) et L’ours et le concert de Petite Ourse (2020).

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Art: « Piano »

Participation #67 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

Au fil des pages avec L’Affaire des cookies disparus

Nous lisons et relisons très régulièrement L’Affaire des cookies disparus d’Eoin McLaughlin et Marc Boutavant (éd. Nathan, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans sous-titré L’anti-abécédaire. Une chose terrible est arrivée dans cet abécédaire: les cookies ont disparu pour le plus grand malheur de Bob, un ours bien décidé à mener l’enquête. Qui peut bien être l’auteur de ce terrible méfait: un renard, un poulpe géant ou bien encore un porcelet? Et si les apparences étaient trompeuses?

Bob le narrateur passe de lettre en lettre pour débusquer le coupable tout en s’accordant des pauses gourmandes (glace à l’italienne, yaourt…) et croise même la route d’un manchot empereur musicien. Les illustrations de Marc Boutavant sont toujours aussi jolies et pleines de malice. Coup de cœur pour cet abécédaire décalé et loufoque pour apprendre l’alphabet sous fond d’enquête policière farfelue et menée par un ours bien gourmand!

Et au passage, je valide à nouveau la catégorie « Un dessert (sucré) » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine avec des cookies.

Participation #31 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Un dessert (sucré)/Cookies)

Participation #66 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Irlande (Auteur) et France (Illustrateur)

Au fil des pages avec Au commencement

Nous avons lu et relu en octobre 2021 Au commencement d’Henri Meunier et Vincent Bergier (éd. Seuil Jeunesse, 2017), un grand album jeunesse documentaire à partir de 6 ans qui aborde avec humour et du point de vue des fourmis l’apparition de la vie sur Terre, après le point de vue des poules dans Toute la vérité sur les dinosaures de Guido Van Genechten (éd. Mijade, 2018) ou L’hôpital des dinosaures de Hye-Won Kyung (éd. Versant Sud Jeunesse, 2020). 

Cet album jeunesse reprend les étapes-clés de l’histoire de la Terre et de l’évolution des espèces en mettant en scène avec humour et en personnifiant les éléments de vie ayant marqué le cours de l’Histoire: le Big bang, les premières cellules, les dinosaures, les fourmis… C’est une approche originale et ludique pour se rappeler ou découvrir la théorie de l’évolution à travers les dialogues entre les éléments de vie. Un très bon moment de lecture à la fois rigolo et instructif et à double lecture puisqu’il plaira autant aux enfants qu’aux parents qui y trouveront de nombreuses références à la Pop culture (jeux, films…)!

Et j’ai même noté un passage gourmand pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine lorsqu’il est question de l’apparition et du développement exponentielles des eucaryotes, organismes vivants complexes qui se régalent ici de desserts sucrés.

Participation #31 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Participation #65 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑