Étiquette : Des livres (et des écrans) en cuisine 2020 (Page 1 of 5)

Au fil des pages avec Jules et le renard

Nous lisons Jules et le renard de Joe Todd-Stanton (éd. L’école des loisirs, 2019, rééd. 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Jules est un souriceau qui a appris à vivre seul dans la forêt et à éviter les dangers tant des profondeurs de la terre que de l’extérieur comme la fermière ou la chouette. Mais un jour, un renard affamé tente de dévorer Jules et se retrouve bloqué dans son terrier. Le souriceau finira-t-il en proie du renard?

De cet auteur, nous avions apprécié Le Secret du rocher noir, un album jeunesse pour les un peu plus grands (à partir de 6 ans). Dans Jules et le renard, il décrit une jolie amitié improbable entre un souriceau solitaire et un renard affamé. Les illustrations sont tout aussi magnifiques avec une mention spéciale pour retranscrire le comportement de chasse du renard. La mise en page alterne entre des petites cases dynamiques à la façon des BD et des double-pages. Je note aussi quelques passages gourmands pour le challenge Des livres en cuisine tant dans les échanges entre le souriceau et le renard que dans les scénettes des animaux vivant sous terre. Pour les plus jeunes lecteurs, ce peut être aussi l’occasion de prolonger la lecture en s’intéressant à la chaîne alimentaire des animaux de la forêt. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui peut faire une adorable histoire du soir en cette période automnale!

Challenge Petit Bac d’Enna #14 Catégorie Prénom: « Jules »

Participation #22 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Le petit ogre veut aller à l’école

Nous lisons, dans nos derniers emprunts à la médiathèque, Le petit ogre veut aller à l’école de Marie-Agnès Gaudrat et David Parkins (éd. Bayard Jeunesse, coll. Les Belles Histoires, 2007), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un petit ogre vit avec ses parents qui passent leur temps à manger des enfants. Mais lui s’ennuie et rêve de pâtisseries. Un jour, après avoir trouvé un livre oublié par un petit garçon et qu’il n’arrive pas à déchiffrer, il convainc ses parents d’aller à l’école. Il découvre le plaisir des livres. Parviendra-t-il à donner le goût de la lecture aussi à ses parents et à les faire renoncer à la chair fraîche? Peut-être avec un livre de recettes?

Dans cette histoire, les rôles sont inversés puisque le goût de la lecture est transmis par l’enfant. L’illustrateur décrit des ogres très expressifs, notamment dans les émotions ressenties en écoutant ou en lisant une histoire. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse sur l’école et le plaisir de la lecture! D’ailleurs, cet album est souvent étudié en maternelle.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Ogre

Participation #62 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Participation #21 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Pâtisseries

Au fil des pages avec Edmond et ses amis, La pièce secrète

Nous lisons et relisons en ce moment la dernière histoire parue d’Edmond et ses amis, La pièce secrète d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant (éd. Nathan, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans. En plein préparatif du concert des oiseaux et alors que le vent souffle dehors, Edmond l’écureuil découvre en faisant le ménage dans le châtaignier une trappe conduisant à une pièce secrète. Il y descend avec Georges Hibou et Polka, l’ours Édouard n’ayant pas réussi à passer par la trappe. Mais bientôt ils y sont coincés. Qui pourra venir les aider?

C’est encore une fois une chouette histoire d’Edmond et ses amis et qui porte de belles valeurs! Les illustrations sont toujours aussi jolies et colorées. Il y est question d’amitié, de jardin secret et de préjugés, les apparences pouvant s’avérer trompeuses. Ce n’est pas l’ours Édouard qui dirait le contraire. Cette lecture pourra ainsi inviter les jeunes lecteurs à la réflexion, à l’instar de la souris Polka. Et au passage, une lecture gourmande avec le concert des oiseaux!

Participation #20 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #brioche au sucre

Au fil des pages avec Les fantômes zen

Lors du Challenge Halloween 2020, j’ai lu Les fantômes zen de John J. Muth (éd. Fei, 2016), un album jeunesse à partir de 6 ans et que j’avais repéré l’année dernière chez Bidib. Le jour d’Halloween, trois enfants, Michael, Karl et Addy se préparent pour les festivités. A la nuit tombée, après la collecte de bonbons, Source-Tranquille, un panda calme et zen, les invitent chez lui pour écouter une histoire de fantômes, celle de la légende de la jeune Senjo éprise de son ami d’enfance et promise par ses parents à un autre homme fortuné. Et nous, lecteurs, nous nous laissons plonger également dans ce conte à l’intérieur de l’histoire. Quel en sera le dénouement?

L’auteur nous offre une histoire halloweenesque surprenante, énigmatique et qui invite à la réflexion philosophique via le personnage de Source-Tranquille faisant le lien entre les deux histoires du présent et du passé. En effet, que ce soit le choix du déguisement entre hibou ou pirate d’un des trois enfants ou le dilemme amoureux de Senjo, il est question de dualité entre corps et esprit ou de coexistence des deux, chacun devant trouver sa propre réponse.

Les illustrations à l’aquarelle sont magnifiques et reprennent également cette dualité dans l’emploi des couleurs avec des couleurs chaudes pour l’effervescence joyeuse de la fête d’Halloween avec les trois enfants et des couleurs froides pour la légende de la jeune Senjo racontée par le panda et qui semble bien triste et s’étant déroulée dans des temps anciens. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet d’initier les jeunes lecteurs à la philosophie bouddhiste zen! En effet, l’auteur a rajouté une note à la fin de l’album pour apporter un éclairage à son histoire qui renvoie à l’un des koans de La barrière sans porte de Wumen Huikai, moine bouddhiste chinois qui a publié ce recueil en 1228. Chaque lecteur donnera ainsi sa propre interprétation à cette histoire de fantôme énigmatique, l’histoire se finissant sur une mise en abîme.

Pour un autre avis sur cet album jeunesse: Bidib.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Fantôme

Participation #61 Contes & Légendes 2020 de Bidib#légende chinoise

Participation #19 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #bonbons

Au fil des pages avec Ouste!

Dans nos derniers emprunts à la médiathèque, nous lisons Ouste! de Sally Grindley et Peter Utton (éd. L’école des loisirs, 2013), un album jeunesse à flaps à partir de 3 ans. Ce livre participatif est sur le même principe que Chhht! des mêmes auteurs, cette fois-ci le jeune lecteur étant invité à faire demi-tour pour ne pas rencontrer de dangereux ours habitant dans une maison au fond d’une forêt sombre.

L’histoire nous rappelle l’ogre de Chhht (« Danger! Ici on mange des enfants »). Elle multiplie également les références à Boucle d’Or et les trois ours. Nous nous sentons un peu comme Boucle d’Or mais en étant beaucoup plus inquiets. D’autre part, qui dit ours dit miel! Il y est ainsi question de pots de miel et de bols de porridge. Un très bon moment de lecture pour se faire gentiment peur à chaque fois qu’un flap est soulevé!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #59 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Contes et Légendes

Participation #18 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

 

au

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑