Catégorie : Mini crapahuteur (Page 1 of 40)

La Nature au fil de l’automne 2022 #4

Voici quelques photos prises le 16 octobre 2022 dans le parc de Vaugrenier pour notre rendez-vous photo hebdomadaire d’écoute et d’observation de la Nature dans le cadre du Challenge Halloween 2022 avec Syl, Isabelle et Hilde.

La pluie du week-end précédent a laissé quelques traces, des champignons ayant poussé de-ci de-là dans le parc, que ce soit du côté des sous-bois ou des pelouses. Nous entendons et observons également de nombreux oiseaux comme des rouges-gorges, des perruches à collier vertes… A l’étang, il y avait deux grèbes castagneux qui plongent à plusieurs reprises laissant des anneaux éphémères à la surface de l’eau. Côté arbustes, les sureaux noirs sont pleins de baies. Oups, Syl m’écrit que c’est un phytolacca (toxique) et non du sureau.

Pour d’autres ambiances automnales: des veinures chez Syl, Isabelle, Hilde et la Brèche au Diable chez Claude.

Participation #17 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Photo Nature

La Nature au fil de l’automne 2022 #3

Voici quelques photos prises sur la Coulée Verte de Nice pour notre rendez-vous photo hebdomadaire d’écoute et d’observation de la Nature dans le cadre du Challenge Halloween 2022 avec Syl, Isabelle et Hilde.

J’ai remonté de la place Masséna jusqu’au TNN qui est en cours de démolition la Promenade du Paillon, passant à côté de la statue en bronze Nikaïa de Cyril de la Patellière puis de la statue Masséna. J’ai pu observer de nombreuses fleurs, certaines aux couleurs automnales et d’autres encore estivales ainsi qu’un rouge-gorge et des capucins bec-de-plomb.

Cela faisait déjà un petit moment que je voulais photographier les faux kapokiers originaires d’Amérique latine et qui sont de la même famille que les baobabs. Leur floraison est estivale avec de grandes fleurs roses de 15 cm de diamètre et au tronc recouvert de piquants. Je les aurai très bien vus dans le Bois-dormant et ses ronces de ma dernière lecture, Carabosse, La légende des cinq Royaumes de Michel Honaker.

Pour d’autres ambiances automnales: balade à Houlgate chez Isabelle, les cyclamens d’Archy chez Syl et une lecture jeunesse automnale chez Hilde.

Participation #14 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Photo Nature

La Nature au fil de l’automne 2022

Comme l’année dernière, nous revoilà en ce premier jeudi automnal pour notre rendez-vous photo hebdomadaire d’écoute et d’observation de la Nature dans le cadre du Challenge Halloween 2022 avec Syl, Isabelle et Hilde.

Voici quelques photos de notre balade de dimanche 25 septembre 2022 après-midi sur la promenade Maurice Rouvier, un sentier littoral et pédestre qui relie Saint-Jean-Cap-Ferrat à Beaulieu-sur-Mer, dans la baie des Fourmis qui tirerait son nom de la présence de banquettes de posidonie.

Le sentier étant goudronné, ce fut l’occasion pour le mini lutin de faire de la trottinette. A l’aller, nous avons pris notre temps pour observer les bateaux et aussi trois cormorans. Puis après une pause dans le parc de jeux de Beaulieu-sur-Mer, nous avons fait le retour plus vite, le temps tournant à l’orage. Notre balade a ainsi commencé sous le soleil, malgré les gros nuages gris au loin et s’est terminée sous les gouttes de pluie mais avant la grosse averse.

La Nature n’a pas encore basculé totalement dans l’automne même si le temps orageux au loin, le retour des cormorans et les figuiers donnent le ton automnal. D’ailleurs, certains en profitent pour se baigner.

Pour d’autres ambiances automnales: le château médiéval d’Ainay-le-Vieil chez Syl, la chapelle et l’ancien hôpital de Honfleur chez Isabelle et des champignons dans la forêt chez Hilde.

Participation #3 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Photo Nature

Sortie en pointu dans le Port de Nice

Ce week-end des 17 et 18 septembre 2022 ont lieu les Journées du Patrimoine. Nous avons choisi ce samedi après-midi de nous rendre au Port de Nice où l’association La Mouette a organisé des événements autour des pointus. Nous faisons ainsi une bien chouette sortie en mer à bord d’un pointu dans le Port de Nice et même jusqu’à la sortie du port.
Mais le vent amène son lot de vagues (et de sensations fortes pour les plus jeunes moussaillons). Puis nous retournons à quai avec le sourire et déjà plein de beaux souvenirs! Merci encore à Les Pointus de Nice – La Mouette! N’hésitez pas à vous rendre sur le site pour en savoir plus.

Randonnée estivale aux Grès d’Annot

Le 27 août 2022, nous sommes partis à la découverte des grès d’Annot. Nous nous garons sur le parking de la gare d’Annot (705 mètres d’altitude) même s’il est possible de commencer le sentier du centre ville, au niveau du parking de la Mairie. Nous suivons le balisage jaune pour randonner le long du sentier bleu qui mène à la Chambre du Roi. Le panneau indique un parcours de 2 km pour une durée d’1 heure. Nous passons sous les rails du train puis tournons à droite pour suivre les rails par un sentier caillouteux. 

Nous arrivons ensuite dans les sous-bois et démarrons une pente plus abrupte entourée de gros morceaux de grès jusqu’à arriver à un panneau indiquant le site d’escalade, « Les Météores ».

Nous pouvons observer de plus près les blocs et falaises de grès et les châtaigniers. Il est amusant de voir les différentes formes des blocs dues à l’érosion et qui ont alimenté de nombreuses légendes. Nous pouvons aussi voir des « marmites » sculptées par le temps et l’eau et qui se remplissent d’eau de pluie.

Nous continuons à grimper jusqu’à arriver à la balise en bois n°2 sur laquelle je flashe le QR code afin d’en savoir plus sur l’abri qui témoigne d’une occupation humaine très ancienne. Nous faisons une pause pour explorer l’abri qui se décompose en deux parties, une qui servait aux humains et la seconde aux animaux. L’entrée se situe du côté humain. Cette habitation semi-troglodytique a été construite à partir de sable et de blocs de grès. 

Puis nous reprenons le sentier qui continue de monter jusqu’à arriver à la balise en bois n°3, la forêt laissant place à un paysage plus désertique et escarpée, celui des robines ou « roubines » et de marnes bleues. Cette roche particulièrement friable l’est encore plus en cette période de sécheresse. Le sentier très escarpé prête au vertige et est très glissant par endroit. Pour cette fois, nous n’irons pas plus loin et retournons faire une pause dans l’abri précédent. La Chambre du Roi sera pour une prochaine fois.

Le retour se fait plus facilement puisqu’en descente. Avant de regagner la voiture, nous en profitons pour manger quelques mûres. Il y a également quelques champignons que nous ne touchons pas, ne savant pas s’ils sont comestibles et une petite « construction » éphémère qui pourrait très bien servir d’abri à Jojo.

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑