Étiquette : exploitation pédagogique (page 2 of 2)

Au fil des pages avec 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3

Nous lisons 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3 de Michel Van Zeveren (éd. L’école des loisirs, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans que nous apprécions beaucoup. Tendre et drôle à la fois, cette histoire permet aux tout-petits de compter jusqu’à 3 avec les personnages de trois chatons dont la mère est un peu tête en l’air ou au bord du burn-out parental! La lecture de l’histoire se transforme alors en un cherche et trouve ou un jeu des trois différences pour repérer avant les chatons les objets oubliés par la mère. Cet album jeunesse renvoie également aux différents moments clés de la vie quotidienne du tout-petit, du lever au coucher. Beaucoup de fous rires à la clé!

Pour prolonger la lecture, place cette fois à une initiation aux mathématiques. Cet album jeunesse est parfait pour appréhender les chiffres de 1 à 3 et débuter les premiers calculs, comme dans Pop à l’école, Un ours à l’école ou Cassis veut jouer. Nous nous amusons à compter jusqu’à 3, avec les doigts ou en parlant. Nous jouons également avec des cartes à compter, des légos ou en recherchant 1 ou 2 ou 3 objets dans la chambre, associés ou non par couleur. Nous reprenons également notre livret à compter créé à partir de La chenille qui fait des trous. Il y a tant de façon rigolote de s’amuser avec les chiffres!

Participation #37 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Tortue Pingouin

Forcément avec un tel titre et une tortue qui est déguisée en manchot empereur, je suis immédiatement attirée par la couverture de cet album jeunesse que nous empruntons à la bibliothèque. Il s’agit de Tortue Pingouin de Valeri Gorbachev (éd. L’école des loisirs, 2009), album jeunesse à partir de 3 ans. Tous les soirs, au moment du coucher, le père de Petite Tortue lui lit une histoire. Ce soir-là, c’est un livre sur les pingouins. Petite Tortue en rêve toute la nuit et décide de partir en pingouin à l’école. Et c’est parti pour une journée du pingouin, les autres élèves souhaitant faire comme elle et la maîtresse leur proposant des activités adéquates! Cet album jeunesse permet d’aborder l’estime de soi, les jeux d’enfant autour de l’imitation d’un animal mais aussi de voir ou revoir le déroulement d’une journée type à l’école: le travail en classe, la récréation et la sieste.

Encore un bon moment de lecture avec beaucoup de rires! Pour prolonger la lecture, nous nous amusons à imaginer ce que Petite Tortue aurait fait déguisée en grenouille et en singe. Nous jouons également avec des cartes plastifiées que j’ai fabriquées à partir des illustrations de l’album et aussi des collages.

Puis place aux activités physiques: nous imitons le manchot empereur comme Petite Tortue en jouant avec un ballon, en dansant et plein d’autres activités autour de la motricité globale.

Participation #34 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Animal: « Pingouin »

Au fil des pages avec Rouge Thildou

Nous empruntons à la bibliothèque Rouge Thildou de Malou Ravella et Marianne Barcilon (éd. du Ricochet, coll. Les Bouées du Ricochet, 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans. Cet album jeunesse est le premier d’une série de quatre. Les autrices déclinent aussi trois autres couleurs avec Jaune Kajou, Bleu Linou et Vert Zabou. Dans Rouge Thildou, c’est le rouge qui est mis à l’honneur à travers de nombreux déguisements que des élèves sortent d’une boîte en cartons: un camion de pompier, un poisson, des fleurs, etc. Thildou trouvera-t-elle également un déguisement dans la boîte? Grâce à de jolies illustrations à l’aquarelle, l’histoire permet aux tout-petits de se familiariser avec la couleur rouge et de développer leur vocabulaire autour d’objets, personnages et animaux de cette couleur.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités à partir des illustrations de l’album: des collages et des gommettes pour se repérer dans l’espace ou dénombrer de 1 à 3. Nous collons autant de gommettes qu’il y a d’objets ou personnages sur le dessin. Puis nous collons des gommettes pour retracer le chemin permettant à Thildou de trouver son déguisement.

Nous continuons à nous repérer dans l’espace en collant au bon endroit les images pour reproduire le modèle sur un quadrillage. Nous nous amusons aussi avec des cartes plastifiées fabriquées à partir des illustrations et à rechercher des objets rouges dans la chambre. Il ne nous reste plus qu’à emprunter les trois autres albums pour s’amuser avec le jaune, le vert et le bleu.

Participation #33 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Adjectif: « Rouge »

Au fil des pages avec Un peu perdu

De Chris Haughton, nous avions lu, un nombre incalculable de fois, Oh non George!. J’avais repéré que dans notre bibliothèque municipale, nous pouvions emprunter Un peu perdu et Chut! On a un plan. Direction la bibliothèque et à force de rechercher ces deux albums, je ne fais pas attention que j’emprunte deux fois Un peu perdu mais dans deux formats différents. Encore une raison – si l’en fallait une – pour retourner à la bibliothèque pour Chut! On a un plan.

Nous lisons d’abord la version cartonnée, idéale pour les tout-petits: Un peu perdu de Chris Haughton (éd. Thierry Magnier, 2013). En plein sommeil, le Bébé Chouette (qui est en réalité un hibou) tombe du nid. Loin de sa mère, il n’a qu’une hâte, la retrouver au plus vite. Il sera aidé par un écureuil, pas très doué mais très enclin à l’aider du mieux possible. Heureusement, une grenouille saura reconnaître la Maman Chouette. Malgré le thème du sentiment d’abandon et la peur éprouvée par le Bébé Chouette d’être loin de sa mère, cette histoire est très drôle. Le texte répétitif y participe fortement tout comme les illustrations très colorées. La chute de l’histoire est aussi ouverte que celle de Oh non, George! et apporte avec elle de grands instants de rire.

Nous lisons également le format plus grand et plus souple: Un peu perdu de Chris Haughton (éd. Thierry Magnier, 2012), ce format permettant de mieux observer les détails des illustrations, en particulier les déplacements de la Maman Chouette qui recherche également son bébé.

Pour prolonger la lecture, nous faisons un hibou en rouleau de papier toilette à l’image du Bébé Chouette. Nous utilisons un rouleau que nous avions peint la semaine dernière en noir. Puis après avoir plié le haut du rouleau pour former les aigrettes du hibou, nous collons les yeux mobile et les différents morceaux de papier cartonné pour les autres parties du corps: des ailes grises, le contour des yeux violet, un bec orange et quatre bandes bleues sur le corps représentant des plumes.

Nous jouons également avec un imagier en cartes plastifiées et dans lequel nous retrouvons les différents animaux de l’histoire: chouette, écureuil, ours, lapin et grenouille. Nous faisons également des puzzles, un memory et des marottes de cet album jeunesse qui permet de dédramatiser cette peur de la séparation ou de l’abandon, comme par exemple un premier jour chez la nounou ou à la crèche ou le jour de rentrée à l’école maternelle.

Challenge Petit Bac d’Enna – #4 catégorie Adjectif: « Perdu »

Newer posts »

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑