Étiquette : amour

Au fil des pages avec Bisous, bisous

Nous empruntons à la bibliothèque Bisous, bisous de Joanna Walsh et Judi Abbot (éd. Gründ, 2011), un album jeunesse tout mignon pour les tout-petits. Dès la couverture de l’album, comment ne pas craquer pour ce Petit Pingouin?! Un petit pingouin nous entraîne dans un tourbillon de bisous. Tous les animaux se joignent à lui, même la pluie et la neige. À chacun son bisou: bisou surprise, bisou câlin, bisou gourmand ou bien encore bisou du soir! Les illustrations au graphisme simple et coloré invitent à donner et recevoir câlins et bisous. Un bien tendre moment de lecture! Et vous, quel est votre bisou préféré?

Participation #131 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Amour et relation amoureuse: « Bisous »

Au fil des pages avec Le cadeau des Rois mages

Le jour de l’Épiphanie approchant et pour changer des albums jeunesse centrés sur la galette des rois, j’ai emprunté à la bibliothèque deux versions illustrées du conte de Noël d’O. Henry écrit en 1905, Le Cadeau des Rois Mages.

Je commence par lire Le Cadeau des Rois Mages illustré par Patrick James Lynch (éd. Gründ, 2008), ayant été attirée par l’atmosphère dégagée par la couverture de l’album. La veille de Noël, une jeune femme pauvre se lamente, n’ayant pas réussi à économiser assez d’argent pour offrir un cadeau à son époux. Ne pourrait-elle pas sacrifier sa belle et longue chevelure par amour et par générosité pour son mari? Que lui réserve de son côté son époux? J’ai bien apprécié les illustrations de P.J. Lynch tout en détails, notamment les visages et postures très expressifs du couple. Mais le texte a mal vieilli, l’auteur étant très misogyne, malgré une histoire d’amour inconditionnel.

Puis j’enchaîne par une nouvelle traduction illustrée par Lisbeth Zwerger (éd. Nord Sud, 2004), seconde version que j’ai moins apprécié que la précédente, le texte traduit étant moins fluide. Les passages illustrés sont souvent les mêmes et se ressemblent beaucoup, même si le trait de crayon est bien différent. Si je n’avais pas vu en premier la version de P.J. Lynch, il est certain que je n’aurai pas emprunté celle-ci. Heureusement, nos autres lectures autour de l’Épiphanie ont été plus appréciées, comme La galette à l’escampette.

Pour un autre avis sur une troisième version de cette histoire illustrée par Sonja Danawski (éd. Minedition, 2013): Bidib.

Participation #125 Je lis aussi des albums

Participation #3 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #1 et #2 Catégorie Personne réelle: « Rois mages »

Au fil des pages avec Cœur de pierre

Dans le cadre du Halloween Challenge 2019 organisé par Hilde et Lou en duo avec Bidib de Ma Petite Médiathèque les 17 et 27 octobre 2019 pour le Challenge Contes et Légendes au pays d’Halloween 2019, j’emprunte à la bibliothèque Cœur de pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza (éd. Delcourt, 2013). Dès la couverture de cette bande dessinée jeunesse, je pense à Tim Burton et Dyonisos. Que de poésie dans le texte en alexandrins et dans les illustrations magnifiques! Mais aussi que de pincements au cœur à la lecture de cette histoire qui parlera à toute personne ayant vécu un chagrin d’amour! Nous suivons un garçon au cœur de pierre dont s’est épris une fille au cœur d’artichaut. Mais cet amour n’est pas réciproque. La petite fille n’a pourtant d’yeux que pour lui, ignorant elle-aussi un autre garçon secrètement amoureux d’elle. De ce trio, qui sortira indemne? A l’image des illustrations, tour à tour très sombres côté cœur de pierre ou très lumineuses et colorées côté cœur d’artichaut, ce conte onirique est bouleversant. Les plus jeunes lecteurs se feront ainsi une idée du sentiment amoureux et des émotions qui peuvent être ressenties (joie ou souffrance par exemple). Pour les plus grands, cela pourra les renvoyer à leur propre vécu comme, par exemple, à une occasion manquée, lorsque l’un est prêt à aimer mais pas l’autre. Un gros coup de cœur (si je puis dire) pour cette bande dessinée!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Challenge Petit Bac d’Enna – #10 catégorie Partie du corps: « Cœur »

Au fil des pages avec Les mots doux

Nous empruntons à la bibliothèque Les mots doux de Carl Norac et Claude K. Dubois (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous suivons Lola, un petit hamster qui, dès le réveil, se sent incapable de laisser sortir les mots doux qui semblent bloqués dans sa bouche et qui font grossir de plus en plus ses joues au fur-et-à-mesure que la journée avance. Arrivera-t-elle à les dire? Et à qui? Ses parents, sa maîtresse, son amoureux, chacun plus ou moins pressé et vacant à ses occupations? Lui laisseront-ils le temps de le faire? Cet album jeunesse avec les illustrations pleines de tendresse et de douceur de l’illustratrice met en scène une jolie histoire d’amour filial. Cela nous rappelle, si besoin était, l’importance de ces petits instants où de simples mots doux et des câlins suffisent à être heureux! Et bien sûr de prendre le temps de le faire, de les dire ou de les écouter! D’autre part, en cette semaine de rentrée des classes, cet album permet d’accompagner les tout-petits lors de ce moment bien particulier puisque le décor de l’histoire se déroule en grande partie à l’école.

Participation #43 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Lecture: « Mots »

Au fil des pages avec Un amour grand comme ça

Nous empruntons à la bibliothèque : Un amour grand comme ça de Jeanne Willis et Jan Fearnley (éd. Gründ, 2005), un album jeunesse cartonné tout mignon à partir de 3 ans. Nous suivons une souris, Pierrot Petiot qui tente, en grimpant sur de plus en plus d’objets, d’atteindre son amoureuse pour lui faire un bisou. Y parviendra-t-il? Nous voyons, en effet, page après page, la pyramide se former. Cet album jeunesse aborde le thème de l’amour que l’on soit petit ou grand et qui fait fit des différences. Un joli moment de lecture tout en tendresse!

Participation #41 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Adjectif: « Grand »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑