Étiquette : Et dans leur bibliothèque il y a

Au fil des pages sur le thème de l’école

Ce mois-ci, le thème du rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » est l’école. Cela est de circonstance, la rentrée scolaire venant d’avoir lieu. Tout l’été, nous avons lu plusieurs albums jeunesse pour préparer la rentrée scolaire en maternelle. Nous en avons emprunté à la bibliothèque, comme Un ours à l’école, Mon premier jour d’école et Tortue Pingouin. Voici les nôtres, sans ordre de préférence et la plupart à partir de 3 ans.

Nous lisons Petit Lapin Blanc à la maternelle de Marie-France Floury et Fabienne Boisnard (éd. Gautier-Laugereau, 2011), album jeunesse que nous avions déniché dans un range ta chambre. Dans cette histoire, Petit Lapin Blanc découvre le déroulement d’une journée type à l’école maternelle. Cela permet aux tout-petits de se préparer à leur premier jour d’école, même si chaque professeur des écoles a ses propres rituels pour sa classe. Nous avions d’ailleurs déjà fait des activités autour de cet album jeunesse en jouant et chantant la comptine « Petit escargot ».

Nous lisons également T’choupi fait la sieste de Thierry Courtin (éd. Nathan, 2004). Nous suivons T’choupi au moment de la sieste à l’école. Comme certain tout-petit, il lui est bien difficile d’arriver à s’endormir. Cet album jeunesse permet de poser ou reposer, si besoin était, l’importance de la sieste et les rituels qui l’accompagne tant à la maison qu’à l’école, même si les règles peuvent ne pas être les mêmes.

Puis nous lisons Gloups de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon (éd. L’école des loisirs, 2018). Nous suivons un petit gloupson, à la frimousse adorable, lors de sa première journée d’école. Nous retrouvons tous les moments clé d’une journée à l’école maternelle mais de façon un brin décalée. Gloups arrivera-t-il à terminer la journée sans dévorer personne? Nous avions bien rigolé à la lecture de cet album et apprécié les illustrations. Que de tentations pour ce « pôvre » Gloups! Comme dans les albums jeunesse précédents, cela permet de rappeler les règles à suivre en classe.

Nous lisons également Pop à l’école de Pierrick Bisinski et Alex Sanders (éd. L’école des loisirs, coll. Les lutins, 2018). Nous retrouvons avec plaisir ce dinosaure multicolore que nous avions découvert avec Pop mange de toutes les couleurs. Nous suivons cette fois-ci Pop lors d’une journée d’école et apprenons à compter jusqu’à 10.

Enfin, notre coup de cœur va pour Le monstre des couleurs va à l’école d’Anna Llenas (éd. Quatre fleuves, 2019), album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit de la suite de La couleur des émotions. Le monstre des couleurs se retrouve dans la peau d’un élève lors de sa première rentrée scolaire. Que d’émotions à gérer lors de son premier jour d’école!

Participation #4 Mon Bazar coloré

Participation #52 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Lieu : « École » et #10 catégorie Adjectif : « Petit »

Au fil des pages sur le thème de l’espace

Ce mois-ci, le thème du rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » est l’espace. C’est un thème qui nous plaît, notamment avec la Lune. En effet, en janvier 2019, nous avions pu voir une éclipse lunaire. Ce mois- ci, c’est Jupiter qui est bien visible. Et le 20 juillet 2019, cela fera 50 ans qu’ont eu lieu les premiers pas sur la Lune. Voici nos albums jeunesse, sans ordre de préférence : des histoires d’extraterrestres et des documentaires.

Nous lisons Le loup qui avait la tête dans les étoiles d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2017). Nous avions déjà lu des histoires de Loup sur les émotions et l’Histoire. Cette fois-ci, nous suivons Loup passionné d’astronomie. Arrivera-t-il a sauvé la planète des Loops? Il y a encore beaucoup d’humour dans cet album, tout en distillant ici et là des informations sur l’espace pour les tout-petits.

Puis nous lisons C’est quoi… une étoile? de Katie Daynes et Marta Álvarez Miguéns (éd. Usborne, 2018). Cet album cartonné avec de nombreux rabats explique simplement et de façon rigolote les étoiles. C’est un joli album aux illustrations colorées qui permet une première approche de l’espace pour les tout-petits et qui nous donne envie de rester dans les étoiles un peu plus longtemps.

Cela tombe bien. Nous enchaînons avec L’espace de Marie Kolaczek, Olivier Latyk et Philippe Mignon (éd. Nathan, coll. Kididoc, 2018), à lire à partir de 5 ans selon l’éditeur (ou même avant). L’album commence par un quiz dont les réponses seront apportées au fil de la lecture. Avec de nombreux rabats, il explique de façon beaucoup plus détaillée que le précédent le système solaire, les planètes et la station spatiale notamment. Nous aussi nous aimerions bien aller sur la Lune quand le prix sera abordable bien sûr!

Nous lisons ensuite Wall-E (éd. Hachette, coll. Disney Club du Livre, 2012). Dans un futur très lointain, la Terre, tellement polluée de déchets, a été abandonnée par les humains qui vivent désormais dans une station spatiale. Un petit robot nettoyeur, Wall-E est seul sur Terre. Il a pour ami un petit cafard. Son passe-temps est de collectionner des objets. Cela changera-t-il avec la découverte d’une plante et l’arrivée d’un autre robot, Ève? Cet album jeunesse reprend fidèlement l’histoire du dessin animé des studios Pixar (à partir de 6 ans).

Ce sont des albums que nous allons relire régulièrement cet été, notamment en vue de la 20ème Nuit des Coupoles Ouvertes le 6 juillet 2019 ou des Nuits des Étoiles en août comme tous les ans.

Participation #3 Mon Bazar coloré

Participation #13 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #5 catégorie Partie du corps: « Tête » et #6 catégorie Objet: « Étoile »

Au fil des pages sur le thème de Pâques

Ce mois-ci, le thème du rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » est Pâques. Nous n’avons pas attendu le 20 avril pour commencer à lire ou relire des albums jeunesse sur cette fête. Voici les nôtres, sans ordre de préférence et la plupart à partir de 3 ans (voire même bien avant).

De l’année dernière, nous avions T’choupi cherche les œufs de Pâques de Thierry Courtin (éd. Nathan, 2017). Les grands-parents ont organisé une chasse aux œufs dans leur jardin. Mais il n’est pas si simple de les trouver. Heureusement, T’choupi va pouvoir compter sur ses grands-parents. Un joli moment de complicité et de partage avec les grands-parents!

Nous lisons également Petit Lapin Blanc et les œufs de Pâques de de Marie-France Floury et de Fabienne Boisnard (éd. Gautier-Laguereau, 2017). Comme pour T’choupi, Petit Lapin Blanc et sa petite sœur font une chasse aux œufs dans le jardin puis la maison de leurs grands-parents. Un joli moment de rigolade avec eux mais aussi de partage entre frère et sœur!

Nous passons, ensuite, à une histoire un peu différente mais tout autant attachante avec Joyeuses Pâques Fenouil! de Brigitte Weninger et Eve Tharlet (éd. Mijade, 2012). Dès la couverture de cet album, nous retrouvons le coup de crayon d’Eve Tharlet, l’illustratrice de Cassis! A défaut de Lapin de Pâques, Fenouil va se faire passer pour lui au plus grand plaisir de ses frères et sœurs. Mais qui sait, le lapin de Pâques passera peut-être aussi pour Fenouil. Cette histoire est pleine de tendresse, à l’instar des illustrations.

Nous continuons par Joyeuses Pâques, Petit Hérisson! de M. Christina Butler et Tina Macnaughton (éd. Milan, 2018). Nous partons à la chasse aux œufs avec Petit Hérisson et ses amis. Mais cette chasse va se transformer en une recherche de deux petits canetons. Là encore, la chasse aux œufs est l’occasion de beaux moments d’amitié et de partage. Les illustrations sont tendres à croquer comme les petits personnages de cette histoire. Au fil des pages, les tout-petits peuvent également s’amuser à caresser le bonnet rouge de Petit Hérisson.

Après la lecture, nous continuons avec deux autres livres, un cherche et trouve (Joyeuses Pâques d’Emma Martinez, éd. Lito, 2019) et le second avec des gommettes de T’choupi qui reprend le décor de l’album jeunesse précédemment lu (T’choupi, les œufs de Pâques en autocollants de Thierry Courtin, éd. Nathan, 2017).

Nous lisons également un autre album jeunesse un peu décalé avec la rencontre insolite entre la Petite Souris, le Père Noël et le Lapin de Pâques. Il s’agit de La Petite Souris, le Père Noël et le Lapin de Pâques de Marie Dufeutrel, Grégoire Horveno et Claire Le Grand (éd. Milan, 2018). Les trois personnages s’entraident pour livrer à temps les cadeaux et les chocolats pour les enfants. Beaucoup d’humour dans cet album aux illustrations colorées!

Participation #2 Mon Bazar coloré

Challenge Petit Bac d’Enna – #4 catégories Animal: « Hérisson », Couleur: « Blanc », Métier: « Père Noël » et Végétal: « Fenouil »

Au fil des pages sur le thème du printemps

Nous avons découvert la famille écureuil de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016) en suivant les aventures automnales de Nic, Nac et Noc dans Tout est rouge puis hivernales avec Vive la neige. Nous les retrouvons, avec beaucoup de plaisir, dans deux histoires printanières. Les illustrations sont toujours aussi splendides, le texte dispersant ça et là de petites touches pédagogiques sur la nature pour les enfants.

Nous commençons par C’est déjà le printemps de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Un beau matin, le printemps semble être enfin arrivé. Nic, Nac et Noc en profitent pour partir se promener et en viennent à observer la fonte des neiges. Ils suivent alors le cours d’eau jusqu’à se retrouver au milieu d’un immense lac. Ils seront alors aidés par des canards Colvert qui les ramèneront sur les bords du lac. Sous un aspect très poétique, l’histoire aborde le cycle de l’eau et la migration des canards.

Puis nous lisons A table! de Kazuo Iwamura (éd. Mijade, 2016). Lors d’une balade printanière, Nic, Nac et Noc aperçoivent un oisillon qui pleure de faim. Ils décident de le nourrir. Mais que mange un oisillon? Des pommes de pain? Des fleurs de cerisier? Les trois petits écureuils sont bien embêtés jusqu’au retour de la mère de l’oisillon qui revient avec une chenille verte pour le nourrir. Pleine de tolérance, cette histoire permet d’aborder avec les enfants les différences de régime alimentaire entre les espèces.

Pour les tout-petits lecteurs, le printemps peut s’inviter à travers des imagiers sur les saisons comme par exemple Les 4 saisons (Collectif, éd. Hemma, coll. Les 100 premiers mots, 2018). Cet imagier aux jolies illustrations colorées permet d’enrichir le vocabulaire autour, par exemple, des animaux, des vêtements, des activités ludiques, des couleurs ou des sons changeant au fil des saisons. Lorsque l’enfant est plus grand, il peut servir dans l’apprentissage de l’écriture.

Dans notre bibliothèque, nous avons un autre album jeunesse pour les tout-petits (de plus de 18 mois selon l’éditeur) qui se déroule au printemps, dans un style bien différent de celui de Kazuo Iwamura. Cette fois-ci, nous nous retrouvons dans une ferme  avec des naissances d’animaux: Maman Poule et les trois petits œufs de Beck Ward et Sami Sweeten (éd. Lipokili, 2004). En réalité, il y a quatre histoires: la naissance des poussins dans le livre en forme de poule et trois autres histoires connexes dans les trois petits œufs. Pour les plus petits lecteurs, ce qui est le plus amusant ce n’est pas tant l’histoire que de faire pivoter la queue de la poule ou de faire pondre les œufs. Restera toutefois toujours la question de savoir qui est arrivé en premier: l’œuf ou la poule.

Participation #1 Mon Bazar coloré

Avec cet article, je participe, pour la première fois, au rendez-vous « Et dans leur bibliothèque il y a… » de Mon Bazar coloré qui propose de publier tous les 20 du mois des livres sur un thème précis: ce mois-ci le printemps. Bien évidemment, il s’agit d’une liste non-exhaustive et qui ne tient pas compte de nos emprunts à la bibliothèque. Le printemps ne faisant que commencer, nous continuerons à lire d’autres albums jeunesse sur ce thème. Nous nous attendons, peut-être voire même sûrement, à de jolis coups de cœur comme celui de Kazuo Iwamura, sans compter tous nos activités printanières à venir.

Challenge Petit Bac d’Enna – #2 catégories Animal « Poule » et Objet « Table »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑