Étiquette : tempête

Au fil des pages avec Pas de panique, Belette!

En ce début d’automne, nous empruntons à la médiathèque Pas de panique, Belette! de Ciara Gavin et Tim Warnes (éd. Mijade, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans. Un jour d’automne, face à la tempête qui fait rage dehors, Belette se réfugie dans son abri le temps que les beaux jours reviennent. Plus qu’un abri, c’est une véritable forteresse de solitude qu’il s’est construit pour fuir le mauvais temps. Mais Taupe s’incruste bientôt chez Belette. D’un caractère joueur et optimiste, parviendra-t-il à faire aimer l’automne à Belette, plus peureux et solitaire?

Les illustrations de Tim Warnes aux couleurs automnales sont toutes douces et mignonnes, les deux protagonistes sont très expressifs, comme l’est d’ailleurs Arthur le rhinocéros dans d’autres albums. Les caractères diamétralement opposés de Belette et Taupe fonctionnent à merveille et entraînent des scènes rigolotes. Coup de cœur pour cet album jeunesse pour vaincre ses petites peurs et montrer l’importance de l’amitié face à l’adversité!

Au fil des pages avec L’enfant et Grand-Mère

Après avoir lu L’enfant et la baleine, nous lisons L’enfant et Grand-mère de Benji Davies (éd. Milan Jeunesse, ), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui est la troisième aventure de Noé. Nous apprécions, tout autant, voire même plus, cette histoire que la précédente. Ce sont les vacances d’été et Noé va chez sa grand-mère qui vit sur un rocher isolé. Noé s’ennuie avec sa grand-mère solitaire et qui semble toujours bien occupée. Il part découvrir l’île. Mais un jour, une tempête se lève. Noé et sa grand-mère arriveront-ils à s’apprivoiser l’un l’autre? C’est encore une très jolie histoire de famille que nous raconte l’auteur en se focalisant cette fois sur les rapports entre une grand-mère et son petit fils. Les illustrations sont toujours aussi réussies, la baleine n’étant jamais loin même si ce sont des oiseaux tout mignons qui sont sauvés. C’est d’ailleurs l’occasion de reparler de la migration des oiseaux. Nous nous amusons également à rechercher dans les premières pages les six chats de Noé. Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse!

Participation #183Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec L’enfant et la baleine

Nous lisons L’enfant et la baleine de Benji Davies (éd. Milan jeunesse, 2013), un album jeunesse à partir 4 ans selon l’éditeur voire même avant. Noé, un petit garçon vit avec son père, un marin-pêcheur et ses six chats. Il se sent bien seul, lorsque son père part travailler. Un lendemain de tempête, il découvre sur la plage une baleine échouée (ou plus exactement un baleineau) et décide de la ramener chez elle. Il souhaite en faire son ami. Comment va réagir son père à son retour? Et si ce baleineau avait lui aussi une famille qui l’attend?

Coup de cœur pour cet album jeunesse au récit tendre et poétique! Cette histoire abordant la solitude, l’amitié et l’amour filial est touchante. Les illustrations de Benji Davies accompagnent à merveille l’histoire, sans oublier les deux magnifiques pages de garde. Nous nous sommes d’ailleurs amusés à chercher les six chats de Noé dans la première page. Puis nous continuons avec L’enfant et Grand-mère.

Participation #181 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Son: « La »

Au fil des pages avec L’abri

Avec ces derniers jours aussi froids et pluvieux qu’en hiver, nous empruntons à la bibliothèque L’abri de Céline Claire et Qin Leng (éd. Bayard Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jour de tempête, les animaux de la forêt se préparent à l’affronter en préparant en hâte leurs maisons, avec du bois et des provisions. Mais deux étrangers, deux frères ours, n’ont pas cette chance. Très méfiants, les autres animaux refusent, chacun leur tour, de leur ouvrir leur porte. Les deux frères arriveront-ils quand même à se mettre à l’abri? Cet album jeunesse aux jolies illustrations à l’aquarelle aborde les thèmes de la peur de l’autre, de l’entraide et de l’hospitalité. Un coup de cœur pour cet album jeunesse, bien dans l’esprit de Noël!

Participation #94 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Lieu: « Abri »

Au fil des pages avec Le petit pêcheur et le squelette

J’emprunte à la bibliothèque Le petit pêcheur et le squelette de Chen Jiang Hong (éd. L’École des loisirs, 2013), un album jeunesse à partir de 9 ans se lisant comme un conte initiatique. Orphelin de père et pêcheur comme lui, un petit garçon brave la tempête pour quelques poissons. Mais dans une mer déchaînée, point de poisson mais un squelette inquiétant qui s’accroche à son embarcation. Après s’être évanoui et avoir été ramené chez lui par le squelette, le petit garçon va lui offrir gîte et couvert, lui offrant jusqu’à son dernier poisson. Et là, la vie reprend le dessus sur la mort, le petit garçon dépassant la terreur ressentie devant le squelette. Ou est-ce l’inverse? Vie, mort, les deux s’entremêlent. Cet album jeunesse aborde le deuil d’un parent, la bienveillance, l’entraide et la transmission du savoir. Les illustrations d’abord sombres deviennent plus vives et colorées, à l’instar de la relation qui s’instaure entre le petit garçon et le squelette faite d’entraide et de partage. Un album jeunesse touchant mais à lire par de « grands » jeunes lecteurs, pour éviter tout cauchemar!

Pour d’autres avis sur cet album jeunesse: Bidib, Tiphanya et Blandine.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Participation #77 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 catégorie Partie du corps: « Squelette »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑