Étiquette : activités d'Halloween (Page 1 of 2)

Des décos halloweenesques en perles à repasser

Pour ce troisième Atelier créatif de Syl dans le cadre du Challenge Halloween, nous avons fait cette semaine des petites créations halloweenesques en perles à repasser (une activité à faire avec des enfants à partir de 6 ans et même avant qui allie concentration et motricité fine). Pour les faire, nous avons utilisés les modèles fournis dans la boîte de perles à repasser ou laisser libre cours à notre imagination, en utilisant ou non la pince pour placer les perles sur la plaque. Nous avons ainsi réalisé des fantômes et un chat noir (qui sait un familier d’une de nos sorcières en peg doll?). Une fois le personnage fini, je l’ai repassé avec un fer à repasser, en recouvrant au préalable les perles avec un morceau de feuille de cuisson.

Pour d’autres jolies créations: une jolie citrouille chez Syl, Hilde et une  jolie composition automnale chez Isabelle avec un renard en feutrine.

Atelier créatif #3 de Syl

Participation #6 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Loisirs créatifs et Case 11 du bingo

Des peg dolls halloweenesques

Hier avait lieu le deuxième Atelier créatif de Syl de l’édition 2021 du Challenge Halloween de Hilde et Lou. Depuis une semaine, m’inspirant de créations DIY vues sur Internet ou sur Pinterest, nous faisons des pegs dolls automnales et halloweenesques. J’ai commencé par un bonhomme champignon dimanche dernier après avoir fait des fruits et légumes en feutrines. J’ai fait le chapeau champignon en feutrine en cousant des ronds blancs et rembourrant l’intérieur avec de la nicofibre. Puis j’ai fait colorié en blanc la figurine avec un feutre Posca blanc.

En début de semaine, j’ai fait des citrouilles Jack O’Lantern et fantômes en peg dolls en utilisant des feutres Posca. Puis mecredi, j’ai continué avec un vampire et une fille portant une robe candy corn.

Ce matin, je fais une nouvelle petite sorcière avec un chapeau noir en feutrine sur lequel j’ai collé une petite plume et les cheveux avec de la laine verte. Contrairement à l’année dernière, j’ai rajouté pour maintenir la forme du chapeau de la nicofibre comme dans celui du chapeau du bonhomme citrouille. Pour le reste des vêtements, j’ai colorié avec des feutres Posca.

Pour d’autres jolies créations: un coussin automnal chez Syl, un tableau avec une sorcière chez Hilde, un joli coussin de porte avec un tendre et délicat renard brodé chez Isabelle.

Atelier créatif #2 de Syl

Participation #3 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Loisirs créatifs

Billet de suivi: Challenge Halloween 2021

Je participe à nouveau cette année au Challenge Halloween organisé par Hilde et Lou et qui se déroule du 15 septembre au 15 novembre 2021. Dès le 15 septembre, elles ouvrent les portes de leur manoir pour deux mois halloweenesques. Le challenge commence en douceur par un dépoussiérage de PAL et premières suggestions et ambiances automnales. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à aller sur leurs blogs, le thème de cette année étant « Cocooning, bien-être, nature, DIY, pour un Halloween bon pour soi et respectueux de la nature ».

Les Gourmandises de Syl

Mardi bricolage et couture chez Syl

Il y aura aussi un RAT, des lectures communes et des rendez-vous inter-challenges avec Syl (du bricolage et des décorations tous les mardi et des gourmandises halloweenesques tous les dimanches), avec Bidib et son challenge Contes et légendes, le mois d’octobre étant dédié à « Halloween! Sorcières, fantômes et monstres en tout genre» mais aussi d’autres challenges que je suis déjà: le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et FondantGrignote, Lire au féminin de Tiphanya et le challenge Cottagecore de MissyCornish.

De mon côté, j’ai déjà commencé à piocher dans ma PAL tant automnale qu’halloweenesque que j’ai préparée depuis mi-août. Ce billet sera ainsi actualisé au fil du challenge tout en faisant un billet séparé pour chaque participation.

Voici déjà un avant-goût de mes prochaines lectures avec des albums jeunesse, des BD jeunesse ou adulte, des romans jeunesse ou adulte (j’en ai déjà lues certaines) et à fort dominante « Sorcières »: Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020), Pome de Marie Desplechin et Magali le Huche (éd. Rue de Sèvres, 2018), Le talisman du loup de Myriam Dahman, Nicolas Digard et Júlia Sardà (éd. Gallimard Jeunesse, 2020), Les filles de Salem de Thomas Gilbert (éd. 2018, éd. Dargaud, 198 pages), Coraline de Neil Gaiman et illustré par Aurélie Neyret (éd. Albin Michel, 2020, 175 pages), le tome 3 de Sorceline, Au cœur de mes zoorigines de Sylvia Douyé, Paola Antista et Lowenael (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2020), le tome 1 de Royal Special School, Frissons et plum-pudding d’Yaël Hassan, Nancy Guilbert et Coralie Muce (éd. Gulf Stream, 2021, 219 pages), le tome 1 de 109 rue des soupirs, Fantômes à domicile de Mr. Tan et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2019, 125 pages) et le tome 2 de 109 rue des soupirs, Fantômes sur le grill de Mr. Tan et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2020, 127 pages), le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages) ou bien encore La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019, 351 pages). Et bien sûr, il y aura également beaucoup de lectures jeunesse avec mon mini lutin.

Semaine 1 du Challenge Halloween:

Cette semaine, je ressors des placards nos décorations automnales et halloweenesques, même si une de nos petites sorcières fabriquées l’année dernière n’a jamais quitté nos bibliothèques.

Pour les histoires d’hier soir, nous relisons deux albums jeunesse que nous apprécions beaucoup: un automnal avec Le grand ménage d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2016, rééd. 2020), Benoît, un Blaireau tellement obnubilé par la propreté met à mal la forêt lorsque l’automne arrive et un halloweenesque avec Cher dragon d’Emma Yarlett (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), Alex un petit garçon se demandant comment apprivoiser un dragon. 

Le 15 septembre 2021, je fais un petit tour chez les participantes qui ont pris, comme moi, une chambre au Manoir. Ambiance cosy et cocooning garantie avant de se plonger dans les ambiances plus angoissantes et halloweenesques d’octobre: Hilde et son journal de bord (au programme notamment des lectures jeunesse avec la BD Pome et les albums jeunesse Mortina et des loisirs créatifs avec une guirlande automnale), Syl et un programme également très tentant avec des lectures, gourmandises et loisirs créatifs, Samlor qui est aussi ravie que moi de se poser au Manoir pour les semaines à venir et Chicky Poo avec un joli programme jeunesse comme Le Grimoire d’Elfie, Le garçon sorcière, L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur ou encore Coraline

Nous relisons dans la journée et pour les histoires du soir Les Fantômes ne frappent pas à la porte d’Eulalia Canal et Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2020), Marmotte se faisant passer pour un fantôme auprès de Canard pour rester seul avec son ami Ours, Splat à la chasse aux citrouilles de Rob Scotton (éd. Nathan, 2019), Splat partant chercher une citrouille avec Harry Souris et nous découvrons aussi une des 4 histoires de Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), Le gros chagrin de Potironflette, Potironflette, la citrouille de compagnie de Sorcidonie ayant un gros chagrin lorsqu’une autre petite sorcière se moque d’elle car elle a un doudou.

Challenge Contes et Légendes de Bidib #Rendez-vous avec les fantômes

Le 16 septembre 2021, Bibid et Carfax nous ont rejointes, mélangeant leur PAL du Pumpking Autumn Challenge avec celle du Challenge Halloween, Bidib précisant que pour le rendez-vous interchallenge avec le Challenge Contes et Légendes, ce seront les Fantômes à l’honneur cette année et en créant de nouveaux logos monstrueux pour l’occasion.

De mon côté, je suis passée à la médiathèque emprunter de nouveaux livres qui vont s’ajouter à ma PAL automnale et halloweenesque déjà conséquente. Il y a des albums jeunesse automnaux déjà lus l’année dernière: Au revoir l’automne, bonjour l’hiver… de Kenard Pak (éd. Mijade, 2018), L’énorme potiron de Françoise Bobe et Yann Lovato (éd. du Bastberg, 1999) et aussi des romans jeunesse halloweenesques: le tome 1 d’Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (éd. Talents Hauts, 2016, 125 pages), le tome 5 d’Amélia Fang et le trésor des yétis (éd. Casterman Jeunesse, 2021, 237 pages) et Sacrées Sorcières de Roald Dahl (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior n°613, 1990, rééd. 2001, 238 pages). Et j’attends encore des réservations à ma librairie. et d’autres emprunts à récupérer dans une autre annexe de la médiathèque. Aurons-nous assez de temps pour tout lire? Réponse à la mi-novembre…

Pour les histoires du soir, nous lisons Dans la forêt de Rob Hodgson (éd. Clorophyl, 1,2,3,Soleil!, 2020), un album jeunesse rigolo à partir de 3 ans et qui est plein de clins d’oeil au livre précédent de l’auteur, Gros Loup et la petite bête (les donuts et le ver de terre), trois renards vivant dans la forêt en tentant de chasser des lapins. Puis nous enchaînons avec Nina et le petit chat perdu de Nicola Killen (éd. Quatre Fleuves, 2020), Nina partant se promener avec son chat Citrouille dans une forêt aux teintes hivernales et qui découvrent un chat noir perdu. Une histoire toute mignonne et poétique comme déjà dans Nina et le doudou magique!

Le 17 septembre 2021, je fais un passage rapide à une autre annexe de la médiathèque pour récupérer de nouvelles réservations: des albums jeunesse: Frimousse et ses amis d’Églantine Thorne et John Butler (éd. Quatre Fleuves, 2005), Grommelle et Bretelle de Christine Naumann-Villemin et Pascal Vilcollet (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2008) et Les cauchemars sont dans de beaux draps! de Sandra Nelson et Nicolas Francescon (éd. Gautier-Languereau, 2014), Un pique-nique très réussi de Kimiko (éd. L’école des loisirs, 2017), une BD jeunesse: le tome 8 de Petit Poilu, La forêt des Ombres de Pierre Bailly et Céline Fraipont (éd. Dupuis, 2010) ainsi que deux romans: Les sept sorciers de Caro King (éd. Prisma, 2012, 376 pages) et Le réveil des sorcières de Stéphanie Janicot (éd. Albin Michel, 2020, 330 pages).

Ce week-end, nous lisons la plupart des derniers emprunts jeunesse comme par exemple Grommelle et Bretelle, une histoire qui se lit dans les deux sens, d’un côté une petite sorcière qui voudrait faire peur et de l’autre un petit clown qui voudrait faire rire.

Dimanche soir, le 19 septembre 2021, je commence à lire Les sept sorciers de Caro King (éd. Prisma, 2012, 376 pages) jusqu’au chapitre 6 (62 pages lues), une jeune fille Nin découvrant qu’elle est la seule à se souvenir de son jeune frère, Toby qui a disparu, ayant été enlevé par un croquemitaine, Skerridge et qui a son tour arrive à échapper à ce dernier. Nin parviendra-t-elle à retrouver son frère? Pour le moment, l’univers fantastique se met doucement en place.

Semaine 2 du Challenge Halloween:

Le 20 septembre 2021, je fais un saut à la librairie pour récupérer des réservations: le dernier tome d’Ana Ana paru vendredi dernier, L’histoire incroyable (T18) d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2021), une BD jeunesse pour les 3/6 ans et qui – pur hasard – parle d’un monstre buveur de thé (déjà lu et relu), l’intégrale de Capucine, la petite sorcière de Tanguy et Quentin Gréban (éd. Mijade, coll. Passerelle, rééd. 2020) et le tome 3 de Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (éd. Glénat Jeunesse, 2017), une BD jeunesse pour la LC avec Hilde à la mi-octobre.

Du côté des participantes, Tiphanya et sa fille Nine nous ont rejointes, Tiphanya proposant un swap et Nine ayant déjà attaqué sa jolie PAL de romans jeunesse: Le grand livre de l’horreur, Le fantôme de Canterville, Comment se débarrasser d’un vampire, Wicca, le manoir de Sorcelage… ainsi que Purple Velvet qui va se plonger dans l’univers de La Dame de Pique. Samarian a concocté une PAL halloweenesque avec des cosy mystery et des lectures jeunesse inspirées de Chicky Poo et aussi des albums jeunesse avec ses élèves comme Une soupe 100% Sorcière ou Cornebidouille.

En fin d’après-midi, avec la Team Loisirs créatifs de Syl, je fais avec mon mini lutin de la feutrine. Pour les histoires du soir, c’est relecture du dernier Ana Ana et Des cauchemars sont dans de beaux draps!, des albums jeunesse. Et en soirée, je continue Les sept sorciers.

Le 22 septembre 2021, nous finissons dans l’après-midi une guirlande d’automne que nous avions commencé il y a quelques jours en faisant d’autres renards et hiboux en feutrine. En soirée, je finis de coudre de nouvelles feuilles en feutrine. Le lendemain, je l’installe sur une de nos bibliothèques, ce qui me permet de rajouter des photos dans mon billet. 

Côté lecture, cela fait plusieurs jours que nous lisons et relisons Le grand ménage et le dernier tome d’Ana Ana, L’histoire incroyable. Le 23 septembre 2021, je finis dans la soirée Les sept sorciers.

Logo Plumes féminines d'automneDu côté des participantes, Tiphanya a publié une longue liste de suggestions de romans d’autrices pour Halloween. Je me renote au passage un de ses coups de cœur, Les tribulations d’Esther Parmentier. Blandine nous a également rejointes avec une PAL tout aussi intéressante et constituée de livres « exhumés ou fraîchement inhumés » comme Les Croques ou Kiki la petite sorcière.

Le 24 septembre 2021, je lis en soirée les deux premiers tomes de 109 Rue des Soupirs de Mr. Tran et Yomgui Dumont (éd. Casterman, 2019 et 2020), une BD jeunesse: Fantômes à domicile puis Fantômes sur le grill. Elliot, un petit garçon de 9 ans laissé très souvent seul par ses parents devient ami avec les fantômes hantant le 109 Rue des Soupirs, trouvant auprès d’eux une seconde famille. Parviendra-t-il à les protéger des chasseurs de fantômes? Une BD rigolote par Antoine Dole alias Mr. Tran, l’auteur de Mortelle Adèle.

Le 25 septembre 2021, après une sortie à Vaugrenier qui a pris fin avec une averse, nous sommes rentrés et avons fait une petite pause lecture après le goûter avec notamment des albums jeunesse automnaux et halloweenesques: La fête d’automne de la famille souris, La famille Souris et le potiron, Un thé à l’eau de parapluie de Karen Hottois et Chloé Malard (éd. Seuil Jeunesse, 2020), Le Crafougna de Stéphane Servant et Anne Montel (éd. Didier Jeunesse, 2012), Une soupe 100% Sorcière de Quitterie Simon et Magali Le Huche…

Le 26 septembre 2021, nous relisons, comme hier, des albums jeunesse donc certains automnaux et halloweenesques comme La fête d’automne de la famille souris, La famille Souris et le potiron, Le Crafougna, le dernier tome d’Ana Ana, L’histoire incroyable, Sorcidonie et les magipotirons

A l’heure du goûter, nous mangeons des magibiscuits, la recette de sablés ayant été prise dans Sorcidonie et les magipotirons. Dans la journée, nous faisons également des petites créations DIY comme par exemple des champignons en feutrine, des Jack O’Lantern avec des billes en bois ou encore un bonhomme en champignon.

En soirée, je commence à lire jusqu’au chapitre 7 le tome 5 d’Amélia Fang, Amélia Fang et le trésor des Yétis de Laura Ellen Anderson (éd. Casterman, 2021), Amélia, Florence, Grimaldi et Tangine passant un séjour au mont des Yétis pour les 350 ans de la grand-mère de Florence. Je finis ce roman la semaine suivante, en reprenant là où des objets pailletés disparaissent puis plus tard Tangine. Encore une chouette aventure d’Amélia et ses amis qui résolvent une nouvelle fois une enquête pailletée et « citrouillée »!

Semaine 3 du Challenge Halloween:

Le 29 septembre 2021, c’est un deuxième Atelier créatif avec Syl, Hilde, Isabelle. Avec mon mini lutin, nous faisons avec de la feutrine et/ou des feutres Posca depuis quelques jours des peg dolls halloweenesques: bonhomme champignon, citrouille Jack O’Lantern, fantôme, vampire, sorcière ou encore une fille portant une robe candy corn…

Je commence également à lire dans l’après-midi puis en soirée un roman jeunesse, coup de cœur de Tiphanya: Les tribulations d’Esther Parmentier, Cadavre haché Vampire fâché, Une enquête sang pour sang de Maëlle Desard (éd. Rageot, 2019, 383 pages), un roman jeunesse pour adolescents. Je m’arrête au chapitre 17 au vu l’heure et continuerai demain. La narration est à l’image du titre du roman, avec de nombreuses références à la pop culture et beaucoup d’humour, avec les premiers pas d’Esther Parmentier en tant que sorcière stagiaire auprès de l’agent Loan qui est chargé d’enquêter sur la disparition d’adolescents à Strasbourg et alentour. Je finis de le lire dans les jours qui suivent. Un très bon moment de lecture en compagnie d’Esther! J’ai déjà noté qu’un deuxième tome est paru.

Le 2 octobre 2021, je commence un autre roman jeunesse pour adolescents jusqu’à la page 104: Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw (éd. Rageot, 2020, 399 pages) avec l’histoire de Nora Walker, jeune fille de 17 ans et descendante d’une lignée de sorcières qui recueille Oliver Huntsman après l’avoir découvert dans la neige une nuit de pleine lune dans la sombre forêt de Wicker Woods et alors que celui-ci a disparu depuis 15 jours du camp de redressement, en pleine tempête hivernale. Comment a-t-il pu survivre au froid?

Logo de Pedro

Pedro nous a également rejoint avec cette année un Wiccan Halloween pour fil conducteur avec Sabrina l’apprentie sorcière (nouvelle version) et un Sabbat placé sous le sceau de la Wicca et le paganisme, l’occasion de nous présenter encore cette année un très joli logo pour le challenge. 

En fin d’après-midi, nous lisons l’intégrale de Capucine, la petite sorcière de Tanguy et Quentin Gréban (éd. Mijade, rééd. 2020), un album jeunesse comprenant trois histoires avec une petite fille Capucine apprenant la magie.

Semaine 4 du Challenge Halloween:

Le 4 octobre 2021, nous relisons des albums jeunesse halloweenesques: Julia et les monstres perdus de Ben Hatke, Une soupe 100% Sorcière de Quitterie Simon et Magali Le Huche et Nina et le petit chat perdu de Nicola Killen. En soirée, je finis de lire Winterwood, La forêt des âmes perdues de Shea Ernshaw, confirmant mes intuitions sur l’intrigue sentimentale et magique. Un bon moment de lecture!

En fin de soirée, je commence à lire le tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages), l’histoire reprenant juste où c’était arrêté le précédent tome. Je n’en dirai pas plus pour le moment, cette lecture faisant partie d’une lecture commune de Magic Charly, certains étant en train de lire le tome 1.

Le 5 octobre 2021, le tant attendu bingo concocté par Hilde et Lou a été mis en ligne: le Haunted Reading Bingo avec une grille de 25 cases halloweenesques, plus tentantes les unes que les autres à valider. Je prends donc une grille et ferai un billet séparé mais d’ores et déjà, si vous souhaitez en savoir plus, voici les liens chez Lou et Hilde. Reste à savoir quel palier vais-je atteindre (palier 1: Crapaud-prince en phase de mutation, palier 2: Marraine fée de Brocéliande, palier 3: Sorcière experte surdiplômée ou palier 4: Vampire écologiste en reconversion)? Heureusement, il est possible de cocher plusieurs cases à la fois. J’espère qu’il finira bien mieux que celui auquel ont participé Esther et l’agent Loan dans Les tribulations d’Esther Parmentier.

Nous continuons de faire des créations halloweenesques en perles à repasser (fantômes et chat noir). Puis nous relisons Julia et les monstres perdus, La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et aussi un autre album jeunesse qu’a également chroniqué Syl: Et si la nuit avait peur de toi? de Peter Vegas et Benjamin Chaud (éd. Milan Jeunesse, 2021).

Le 6 octobre 2021, je mets de côté ma lecture du tome 2 de Magic Charly, le livre étant peu transportable et je lis sur la journée (un peu dans l’après-midi puis en soirée) Sorcière Blanche d’Anne-Marie Desplat-Duc (éd. Rageot, 2006, 221 pages), un roman jeunesse à partir de 12 ans pour la thématique Wicca, sorcellerie et paganisme. Le roman retrace la vie d’Agathe de Préault-Aubeterre, de sa naissance à son mariage à 17 ans, au XVIIe siècle et de son initiation aux secrets des plantes et de la découverte de son don de guérison (coupeur de feu) auprès d’une vieille guérisseuse bretonne puis d’un vieux sage de Saint-Domingue, Zaka.

Le 7 octobre 2021, après des relectures pour les histoires du soir (Julia et les monstres perdus et Dans la forêt), je lis en soirée pour une lecture commune avec Hilde le tome 3 de Spooky, Les contes de travers, Malices de princesse de Carine-M et Élian Black’mor (éd. Glénat Jeunesse, 2017), une BD jeunesse à partir de 9 ans. C’est avec plaisir que je retrouve l’univers de Spooky, une jeune princesse qui est, dans ce tome, dans les préparatifs de sa fête d’anniversaire d’Halloween, étant née un 31 octobre.

Le 8 octobre 2021, je continue avec la lecture de bandes dessinées que je dois rendre à la médiathèque demain et mardi prochain: Les filles de Salem, Comment nous avons condamné nos enfants de Thomas Gilbert (éd. Dargaud, 2018, 198 pages), une BD adulte relatant la courte vie d’Abigail Hobbs, accusée à 14 ans de sorcellerie avec d’autres filles et femmes de son village sous la pression du révérend Parris. Il est ainsi question du procès des sorcières de Salem ayant eu lieu en 1692 et dont s’inspire très librement Thomas Gilbert en reprenant les noms des protagonistes principaux.

Je lis également en vue d’une autre lecture commune avec Hilde, l’adaptation en BD jeunesse du roman éponyme lu l’année dernière, Pome de Marie Desplechin et Magali Le Huche (éd. Rue de Sèvres, 2018), à partir de 8/9 ans et qui est la suite de Verte. Verte continue l’apprentissage de la sorcellerie auprès d’Anastabotte, sa grand-mère maternelle toujours prête à dégainer son rouge à lèvre lorsque Raymond, le grand-père paternel de Verte est dans les parages et à faire des crêpes. Elle se fait également une nouvelle amie de son âge: Pome qui est aussi une sorcière. Un bon moment de lecture!

Lors d’une petite pause dans l’après-midi, je relis le tome 1 de Mortina, Une histoire qui te fera mourir de rire de Barbara Cantini (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 6 ans, Mortina, une petite fille zombie entend bien se faire des amis. Et si le jour d’Halloween était l’occasion de rencontrer les enfants du village? Une histoire toute mignonne et qui fait gentiment peur!

Je commence également et finis en soirée le dernier roman de la trilogie Les filles du siècle avec La capucine de Marie Desplechin (éd. L’école des Loisirs, 2020, 220 pages), un roman jeunesse pour les adolescents avec une jolie illustration de couverture de Mayalen Goust. Comme l’avait fait remarquer Bibid dans son billet, c’est une lecture qui se prête à Halloween, la jeune héroïne Louise, âgée de 13 ans et travaillant pour un patron qui la bat régulièrement dans un petit village de maraîchers, Bobigny à 10 kilomètres de Paris peut compter sur sa mère, domestique chez de riches bourgeois parisiens et sur Bernadette, douée pour la cuisine et ayant le don de voir des fantômes alors que le spiritisme est en vogue à Paris.

Le 9 octobre 2021, je continue de découvrir des romans jeunesse avec une autre série livresque pour les 8/12 ans: le tome 1 d’Esther et Mandragore, Une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide et Marie-Pierre Oddoux (éd. Talents Hauts, 2016, 125 pages). A l’école des Sorcières, Esther Fleurdefer, élève de première année, se voit décerner le premier prix de curiosité lui permettant de se rendre quand elle le souhaite dans l’Autre Monde, chez les Humains avec son chat Mandragore. C’est ainsi qu’elle va vivre chez la sorcière Agatha et qu’elle va aider une petite Zoé à retrouver son chaton noir Puce.

En soirée, je reprends ma lecture du tome 2 de Magic Charly, Bienvenue à Saint-Fouettard d’Audrey Alwett (éd. Gallimard Jeunesse, 2021, 523 pages) que je continue aussi dimanche jusqu’au chapitre 13.

nos petites potions magiques #1 – baume réparateur

De son côté, Bidib nous a concocté un Défi Potions magiques et qui s’inscrit dans le thème Nature, DIY, cocooning et bien-être de cette année du Challenge Halloween. Elle nous propose une une première potion faite maison: un baume réparateur pour les mains. A vos chaudrons si cela vous intéresse aussi!

Semaine 5 du Challenge Halloween:

Bidib, Hilde, Fondant et Lou nous ont prévu du 15 au 17 octobre 2021 un Halloween Cosy RAT. Il est également possible de faire toute cette semaine un journal de bord. De mon côté, je continue de mettre à jour régulièrement ce billet de suivi. Nos 4 sorcières gourmandes et spookosy ont prévu des défis de trois sortes: des effrayants, des cosy et à l’écoute de la Nature ou bien encore littéralement gourmands. Vivement vendredi matin!

Ce 12 octobre 2021, je passe à la médiathèque pour emprunter à nouveau Sortilèges d’Emily Gravett, les noms des paliers du bingo m’ayant donné envie de le relire. Dans cet album jeunesse à partir de 5 ans, un crapaud tente de fabriquer un sortilège pour devenir Prince Charmant. En fin d’après-midi et pour les lectures du soir, nous relisons  Sortilèges et Gâteau aux pommes de Dawn Casey et Geneviève Godbout mais aussi d’autres albums jeunesse.

En soirée, après avoir rédigé mon billet sur le tome 3 de Spooky, je continue, comme hier soir, le tome 2 de Magic Charly jusqu’au chapitre 21 et je le termine le lendemain. Vivement le tome 3 pour connaître la fin des aventures de Charly et Sapotille!

Le 15 octobre 2021, en soirée, je commence un autre roman jeunesse avec aussi des orphelins vivant de façon pathétique dans un foyer lugubre. Il s’agit de La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz (éd. Seuil Jeunesse, 2019, 351 pages), un roman jeunesse pour les 9/12 ans. Le narrateur est un livre qui nous raconte, à travers essentiellement des notes de bas de page, ce qui semble être une improbable amitié entre une vieille sorcière et une jeune orpheline du Foyer Salles-Cardeur à Fabulia.

Pour cette fin de semaine, j’ai fait un billet dédié au Halloween Cosy RAT avec bien sûr des lectures automnales et halloweenesques mais pas que même si la thématique Sorcière a été prédominante avec deux albums jeunesse parus cette semaine: La petite sorcière et la forêt noire de Chiaki Okada et Mutsumi Ishii (éd. Seuil Jeunesse, 2021) et La sorcière Crabibi de Laurent et Olivier Souillé et Frédéric Pillot (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2021) et un documentaire jeunesse: Secrets de sorcières, Une initiation à notre histoire et à no savoirs de Julie Légère, Elsa Whyte et Laura Pérez (éd. de la Martinière Jeunesse, 2019, 77 pages) en lien avec ma lecture de début de semaine: Sorcières! Une histoire des sorcières à travers l’Art de Pauline Duclos-Grenet (éd. Seuil Jeunesse, 2020, 61 pages). Sans oublier un chouette dimanche après-midi dans une ambiance automnale au Fort de la Revère.

Semaine 6 du Challenge Halloween:

En début de ce semaine, je finis de lire La pathétique histoire de Birdie Bloom de Temre Beltz, Birdie une Pathétique orpheline se liant d’amitié avec Madame Crabouille, une méchante sorcière pour changer son destin de Triste Fin. Un bon moment de lecture!

Nous relisons également des albums jeunesse comme La petite sorcière et la forêt noire et Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans avec des enfants « pirates » partant à la recherche d’un trésor sur l’île des Perroquets.

Le 20 octobre 2021, c’est journée BD jeunesse avec le tome 1 du diptyque Amelia Woods, Le manoir de Lady Heme de Carole Breteau et Morgane Lafille (éd. Glénat, coll. Vents d’Ouest, 2021), une BD jeunesse fantastique dans laquelle en 1899, Amelia Woods venue étudier les oiseaux migrateurs à St-Mickael’s Bay est rattrapée par le passé mystérieux et magique de sa mère, récemment décédée et Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre (éd. Delcourt Jeunesse, 2018), une BD jeunesse à partir de 9 ans avec un jeune Dracula victime de harcèlement scolaire, les traits du vampire me rappelant ceux d’Épiphanie dans le tome 1 de L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur également illustrée par Clément Lefèvre.

Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou

Une peluche Hibou en feutrine

Après Isabelle et Syl, me voici à faire aussi une chouette en feutrine d’après un tuto partagé par Mes Madeleines sur le groupe FB du Challenge Halloween et venant du blog d’Erica Catarina. A regarder d’un peu plus près le patron, il y a des aigrettes sur la tête. Alors ne serait-ce pas plutôt un hibou? Nous pensons alors à Bébé chouette d’Un peu perdu de Chris Haughton et aussi à Georges Hibou dans la série Edmond et ses amis d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant. Alors lequel choisir? Nous partons sur celui de notre dernière lecture avec un hibou, Edmond et ses amis, La pièce secrète (éd. Nathan, 2020).

Au départ, je pensais le faire seule comme activité de couture mais c’était sans compter sur mon assistant qui voulait le faire aussi. Alors finalement notre Georges Hibou est devenu une petite peluche à quatre mains. Mon assistant a choisi les couleurs pour être le plus proche du personnage. Puis j’ai tout coupé dans les morceaux de feutrine. Au lieu de les coudre, les plus petits bouts de feutrine ont été collés. J’ai ensuite cousu le contour pour l’assemblage avant que nous rembourrons l’intérieur avec des nicofibres. Nous en faisons ensuite un deuxième hibou sur le même modèle mais cette fois avec des yeux mobiles. 

Pour d’autres idées de bricolage du 27 octobre 2020: un mobile d’automne chez Isabelle, une Jack O’Lantern chez Syl et des chauve-souris et une couronne « yeux de tritons » chez Chicky Poo.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Loisirs créatifs

Mardi bricolage et couture chez Syl

Des lanternes d’automne

Séance de rattrapage pour l’Atelier Bricolage de Syl de cette semaine puisque ce n’est pas mardi mais mercredi que nous avons pu faire notre petite activité automnale avec les enfants que j’avais repérée fin septembre par un post de Sous le feuillage sur son compte Instagram. Il s’agit de fabriquer des lanternes d’automne à effet vitrail à partir d’un kit clé en main Baker Ross avec du papier cartonné et des films colorés transparents de teintes différentes. Nous prévoyons en plus des ciseaux et de la colle. Nous découpons des morceaux de films transparents sur chaque partie choisie des animaux ou des feuilles de la lanterne puis les collons. Une fois les quatre face de trois lanternes terminées, nous les assemblons suivant le schéma fourni.

Et après patience et minutie, voici nos lanternes terminées, la première avec des écureuils, la deuxième avec des renards et la dernière avec des chouettes. Nous y mettons des bougies LED. Nous sommes ainsi prêts à veiller tard la nuit d’Halloween pour apercevoir quelques créatures halloweenesques voire même nous lier d’amitié avec elles.

Puis le 23 octobre 2020, nous faisons la dernière lanterne avec un cerf. Après avoir fait les premières mercredi, nous avons un peu de dextérité et de savoir-faire pour coller la dernière et changeons pour chaque motif de couleur de film transparent.

Pour d’autres idées de bricolage du 20 octobre 2020: une chouette sur le chapeau de Syl et une citrouille-lanterne chez Isabelle. Après Isabelle et Syl, j’ai bien envie de faire aussi des chouettes en feutrine. Réponse mardi prochain!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Loisirs créatifs

Mardi bricolage et couture chez Syl

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑