Au fil des pages avec Abeille et épeire

Nous avons emprunté à nouveau à la médiathèque Abeille et épeire d’Émilie Vast (éd. MeMo, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Une abeille et une épeire discutent entre elles après que l’abeille a été prise dans la toile de l’araignée, chacune expliquant leurs tâches quotidiennes, sous le regard discret d’un petit garçon. Bien que différentes, les deux jouent un rôle important dans la Nature, bien que l’abeille soit plus appréciée que l’araignée.

Il y est ainsi question d’écologie et de préservation de l’environnement, l’autrice présentant son histoire avec de nombreuses informations comme on pourrait les trouver dans des documentaires jeunesse animaliers.  Un bon moment de lecture instructif avec cet album jeunesse aux très jolies illustrations naturalistes et bien reconnaissables d’Émilie Vast!

Épeire – Étangs de Villepey

Nous avions emprunté pour la première fois à la médiathèque cet album jeunesse après avoir observé en août 2020 une épeire aux étangs de Villepey. Nous avions pu la voir pendant un long moment puisqu’elle n’avait pas bougé du milieu de sa toile. C’est certes une araignée commune. Pour autant, il est bien plus facile d’observer dans la Nature les abeilles butiner.

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Animal: « Épeire »

Participation #64 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

4 Comments

  1. Nathalie

    J’ai horreur des araignées. Pourtant je trouve fascinant de les regarder faire leur toile ! Tant qu’elles restent à leur place (c’est à dire hors de la maison !!) tout va bien. 😉
    De manière générale, vu le nombre décroissant d’insectes, j’évite de les écraser !!

    • Jojo

      Je dois dire que je n’apprécie pas non plus les araignées mais là elle était dehors, sur sa grande toile et surtout immobile 😅 Bonne semaine!

  2. Chicky Poo

    J’aime beaucoup cet album 🙂 J’essaie de le garder en tête quand je croise une araignée, mais pfiouh, c’est plus fort que moi, elles me font peur ^^

    • Jojo

      J’apprécie également les livres d’Émilie Vast. Je crois que nous sommes nombreux à être plus ou moins (et plutôt plus) arachnophobes… Bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑

%d blogueurs aiment cette page :