Étiquette : écologie (Page 1 of 4)

Au fil des pages avec Pompon Ours et Pompons blancs

Nous lisons Pompon Ours et Pompons blancs de Benjamin Chaud (éd. Hélium, 2021), un album jeunesse grand format à partir de 3 ans. Devant s’occuper de son petit frère, Pompon Ours décide d’organiser une fête avant l’hibernation. Mais alors qu’ils s’attèlent à la tâche, Tout Petit Ours n’en fait qu’à sa tête et est emporté avec un pot de peinture orange à travers la forêt. Pompon Ours part à sa poursuite. Il rencontre alors des petits oursons semblables à eux mais blancs, certains dérivant sur des gros glaçons en train de fondre.

Nous retrouvons la même dynamique de course-poursuite que dans d’autres albums de Benjamin Chaud, comme la série avec Papa Ours et Petit Ours, avec par exemple Une chanson d’ours. Les illustrations sont toujours aussi réussies, avec de l’humour, de la tendresse et de l’espièglerie dans un décor ici automnal renforcé par les touches orangées laissées par Tout Petit Ours. Elles fourmillent de détails avec ici en arrière-fond les personnages des contes et d’autres animaux de la forêt avec leurs propres scénettes. Nous pouvons ainsi voir Blanche-Neige et les sept nains, Alice au Pays des Merveilles et le Lapin Blanc, Le Petit chaperon rouge, Le Petit Poucet et ses frères ou bien encore Le corbeau de La fontaine ou Tintin et Milou… Il est toujours amusant d’essayer de découvrir les traces laissées par Tout Petit Ours qui s’amuse à laisser de la peinture de partout puis sur le chemin de retour, les traces de miel laissées par Pompon Ours.

Il y est ainsi question de relation fraternelle (et de responsabilité du plus grand à l’égard du plus jeune), d’entraide avec les ours polaires subissant la fonte des glaces et le réchauffement climatique et qui viennent rechercher un nouveau lieu de vie. Un très bon moment de lecture avec cet album-jeu qui associe l’imaginaire enfantin et les préoccupations environnementales actuelles et qui se finit sur une belle fête de l’hibernation avec de la convivialité, de la musique et des gourmandises!

Participation #29 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Personnages des contes

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Couleur: « Blancs »

Participation #107 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #54 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Pilu des bois

Fin août 2022, j’ai lu Pilu des bois de Mai K. Nguyen (éd. Kinaye, coll. Graphic Kids, 2021, 160 pages), une BD jeunesse à partir de 9 ans. Après le décès de sa mère, Willow a dû mal à gérer son deuil, se laissant submergée par la colère et le chagrin. Après une énième dispute avec sa grande sœur, la jeune fille s’enfuit dans les bois avec son chien Chicorée. Elle rencontre alors Pilu, une petite fée des bois qui s’est disputée avec sa mère et qui ne sait pas comment rentrer chez elle. Willow comprend très vite que Pilu habite le bosquet de magnolias où elle allait avec sa mère. La jeune fille parviendra-t-elle à maîtriser ses émotions, faire face à son chagrin et ramener saine et sauve Pilu chez elle?

Grâce à sa rencontre avec Pilu qui s’est fâchée avec sa mère, Willow va se plonger dans son propre deuil afin d’apaiser son chagrin et sa colère (qui prennent la forme de petits monstres incontrôlables) et ainsi se pardonner à elle-même et éviter à la petite fée des bois de faire les mettre erreur qu’elle avec sa famille. Au contact de la forêt, la jeune fille va s’apaiser avant de rentrer chez elle, auprès de sa sœur aînée et de son père.

En effet, la Nature autour d’elle va participer à son travail d’introspection et de gestion de ses émotions, la jeune fille ayant pris le sentier Pilumnus, du nom du dieu romain protecteur des cultures et des jeunes enfants. Willow partage d’ailleurs avec la petite fée des bois ses connaissances naturalistes et botaniques comme celles sur les champignons. Sous un fond un brin magique/féérique, il y est ainsi question de deuil, d’amitié, de nature et d’écologie. Un très bon moment de lecture avec cette BD jeunesse tout en douceur et bienveillance aux jolies illustrations automnales!

J’ai enfin noté quelques passages gourmands, en particulier le plat préféré de la défunte mère de Willow, le riz aux champignons. A la fin de la BD, il y a d’ailleurs la recette de ce plat japonais, « Kinoko gohan », l’autrice étant américaine d’origine vietnamienne et japonaise. 

Pour un autre avis sur cette BD jeunesse: Lou.

Participation #15 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #BD jeunesse

Participation #27 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Fée des bois

Participation #50 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Riz aux champignons

Participation #102 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

Au fil des pages avec Abeille et épeire

Nous avons emprunté à nouveau à la médiathèque Abeille et épeire d’Émilie Vast (éd. MeMo, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Une abeille et une épeire discutent entre elles après que l’abeille a été prise dans la toile de l’araignée, chacune expliquant leurs tâches quotidiennes, sous le regard discret d’un petit garçon. Bien que différentes, les deux jouent un rôle important dans la Nature, bien que l’abeille soit plus appréciée que l’araignée.

Il y est ainsi question d’écologie et de préservation de l’environnement, l’autrice présentant son histoire avec de nombreuses informations comme on pourrait les trouver dans des documentaires jeunesse animaliers.  Un bon moment de lecture instructif avec cet album jeunesse aux très jolies illustrations naturalistes et bien reconnaissables d’Émilie Vast!

Épeire – Étangs de Villepey

Nous avions emprunté pour la première fois à la médiathèque cet album jeunesse après avoir observé en août 2020 une épeire aux étangs de Villepey. Nous avions pu la voir pendant un long moment puisqu’elle n’avait pas bougé du milieu de sa toile. C’est certes une araignée commune. Pour autant, il est bien plus facile d’observer dans la Nature les abeilles butiner.

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Animal: « Épeire »

Participation #64 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Cap sur le trésor de Z la terreur!

Nous lisons et relisons Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse grand format à partir de 4 ans. Sur la plage, Mary et Jack découvrent une bouteille à la mer contenant une carte aux trésors. Quel est donc le mystérieux trésor de 2 la terreur qui les attend sur l’île des Perroquets? Arriveront-ils à atteindre l’île sans trop d’embûches (tempête, poulpe géant…)?

Dans ce livre-jeu, nous choisissons quelle aventure vont vivre deux pirates en herbe, en choisissant entre deux options grâce à un système d’onglets. Les illustrations sont colorées et pleines de pep’s avec des personnages qui plaisent aux enfants, des références à des contes et légendes (Pinocchio, sirènes…) et même des manchots.  L’histoire est très rigolote et pleine de suspense, le choix du jeune lecteur influant sur les péripéties des deux enfants de l’histoire tout en abordant les thèmes de l’égalité des sexes et de la protection de l’environnement. Arriveront-ils au trésor ou devront-ils revenir sur la plage de départ? Coup de cœur pour cet album jeunesse très rigolo que nous relisons très régulièrement lors des histoires du soir!

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Objet: « Trésor »

Participation #37 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #17 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib

Au fil des pages avec L’arbre-lit

Nous lisons L’arbre-lit de Silène Edgar et Gilles Freluche (éd. La Cabane bleue, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Ayant grandi, il est temps pour Valentine de changer de lit. Son père lui en fabrique un nouveau avec les branches d’un vieux poirier de leur jardin. L’arbre devenu lit devient conteur d’histoires tirées ou non de ses souvenirs pour la petite fille mais les jours passant, il devient bien triste en constatant qu’il n’a pas été remplacé par un nouvel arbre.

Il se dégage beaucoup de douceur des illustrations. Elles apportent également une touche poétique et imaginaire à travers les petits personnages des histoires racontées par l’arbre-lit. Nous prenons le temps d’identifier les personnages des contes ou classiques de littérature jeunesse. Il y a même des pirates pour le plus grand plaisir du mini lutin. Un bien joli conte écologique sur la transmission et le cycle de la vie sans oublier le plaisir de lire et d’écouter des histoires! En effet, la petite fille grandit avec le soutien de son père et du vieux poirier pour devenir elle-même un maillon actif du respect de la Nature.

Participation #4 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte écologique

Participation #13 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑