Étiquette : vivre ensemble (Page 1 of 4)

Au fil des pages avec Les Fantômes ne frappent pas à la porte

Nous lisons Les Fantômes ne frappent pas à la porte d’Eulalia Canal et Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans selon l’éditeur voire même avant. Ours et Marmotte sont amis. Mais un jour, Ours invite Canard pour le goûter, ce qui n’est pas du goût de Marmotte qui n’aime rien partager et surtout pas son ami. A l’insu d’Ours, Marmotte tente de décourager Canard d’entrer dans la maison en se faisant passer pour un fantôme. Et si avoir plusieurs amis était bien plus amusant que d’en avoir qu’un seul?

L’histoire aborde l’amitié exclusive, la jalousie et la difficulté de s’adapter aux changements sous un angle halloweenesque et avec humour. Il peut être parfois bien difficile aux tout-petits de partager et le jeune lecteur pourra se reconnaître dans l’attitude de Marmotte. D’ailleurs, nous avions déjà lu sur ce thème, il y a quelques mois, Clic et Cloc d’Estelle Billon-Spagnol. Les illustrations à l’aquarelle sont très jolies, expressives, rigolotes et se déclinant au fil des saisons. C’est avec beaucoup de plaisir que nous retrouvons le coup de crayon de Rocio Bonilla que nous reconnaissons dès la couverture de l’album et dont nous apprécions beaucoup les histoires avec Minimoni ou encore La montagne de livres. Une lecture cosy Halloween parfaite pour ma participation de ce samedi à la nouvelle journée « Album Jeunesse » du Challenge Halloween 2020! Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Fantôme

Participation #14 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Satanés lapins!

Nous empruntons à la médiathèque Satanés lapins! de Ciara Flood (éd. Circonflexe, 2016), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 29ème Prix des Incos en 2018. Monsieur Ours vit seul dans sa maison isolée loin de tout jusqu’à l’arrivée de nouveaux voisins, une famille de lapins qui ne cesse de venir le voir pour lui demander du miel ou échanger des livres par exemple. Cela met très en colère Monsieur Ours qui ne souhaite qu’une seule chose: voir sa vie redevenir comme avant, seul et sans ces satanés lapins. Et si pourtant leur présence lui était bénéfique?

Forcément, avec des personnages aussi diamétralement opposés (un ours grognon et solitaire et des lapins énergiques, envahissants mais bienveillants), l’humour fonctionne à merveille. Cela nous rappelle les amitiés d’Ours et Canard ou bien encore Bob & Marley. Il y est question d’amitié, de tolérance, de solidarité et de vivre ensemble malgré les différences de caractères… L’ours apprend ainsi qu’il est plus heureux en vivant avec des amis, même si cela lui a pris du temps de s’ouvrir aux autres. Les illustrations sont ainsi très jolies, se déclinant au fil des saisons et sont très expressives en retranscrivant les émotions ressenties comme la colère, la peur, la méfiance ou la joie de vivre. Mais même jusqu’à l’arrivée de ces nouveaux voisins, Monsieur Ours vivait-il vraiment tout seul? Car même si elle n’est pas un personnage à part entière de l’histoire, il est amusant de chercher sur chaque double page la petite souris grise qui vit dans la maison de l’ours. Coup de cœur pour cet album jeunesse à la fois tendre et drôle! Sur le même thème, nous avions déjà lu Chut! de Morgane de Cadier et de Florian Pigé.

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Animal: « Lapins »

Participation #13 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Viens, rejoins-nous!

Nous empruntons à la médiathèque Viens, rejoins-nous! de Chiaki Okada et Kimiko Aman (éd. Seuil Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jour de printemps, Petit Ours découvre une corde à sauter. Il tente de l’utiliser, sous les encouragements discrets de Marie cachée derrière un arbre. La petite fille avait oublié la veille sa corde à sauter. Trois lapins ne sont pas loin non plus. Et si tous finissaient par jouer ensemble? Cette histoire d’amitié et de plaisir de jouer ensemble est toute mignonne, bienveillante et pleine de douceur. Les illustrations pastel de Chiaki Okada sont magnifiques, dans les couleurs printanières avec les cerisiers en fleurs. Nous retrouvons la même tendresse, candeur et joie de vivre que dans un autre album de cette illustratrice, C’est toi le printemps?. Que nous aimerions nous joindre à eux! Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Au fil des pages avec Ouvre-moi

Nous lisons Ouvre-moi de Muka (éd. Alice Jeunesse, 2016, rééd. 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui a été Lauréat du 30ème Prix des Incos 2018/2019 dans la sélection CP. Un jeune garçon vit seul dans une maison en bois à la lisière de la forêt. Un hiver bien froid, un ours vient lui demander refuge. Après un temps de réflexion, le jeune garçon accepte. Mais la cohabitation semble bien difficile, l’ours étant bien grand et maladroit. A bout, le jeune garçon chasse l’ours. Et s’il avait finalement besoin de son aide? L’histoire permet au jeune lecteur de ressentir tout un tas d’émotions, à l’instar du jeune garçon: de la crainte, de la joie, de l’exaspération… Les illustrations dynamiques accompagnent à merveille le texte, notamment au moment des hésitations du jeune garçon.  L’histoire aborde les thèmes de l’amitié, de la différence et du partage. Qu’il peut être bien difficile parfois de vivre ensemble, de laisser sa porte ouverte à l’Autre, à l’étranger. Et pourtant un avenir commun est possible, comme par exemple à l’arrivée d’un bébé dans une fratrie ou encore dans l’accueil d’un étranger, d’un migrant… Coup de cœur pour cet album jeunesse plein de tendresse!

Au fil des pages avec Petite taupe, ouvre-moi ta porte!

Après avoir lu et relu à Noël Joyeux Noël, Petite taupe!, nous lisons une histoire qui précède cet album jeunesse: Petite taupe, ouvre-moi ta porte! d’Orianne Lallemand et Claire Frossard (éd. Auzou, 2009), un album jeunesse à partir de 3 ans. Par une nuit d’hiver, Petite taupe est bien au chaud dans son lit. Soudain, quelqu’un frappe à sa porte. Et s’enchaînent les toc toc toc, pour la plus grande joie des jeunes lecteurs. Petite taupe accueille chez elle de nombreux animaux de la forêt qui ont froid et faim. Mais au loin, un loup rôde. Construit comme un conte randonnée, cette histoire aborde l’entraide, la générosité et le vivre ensemble au cœur de l’hiver. Nous comprenons mieux la réaction des différents animaux à l’arrivée du loup dans Joyeux Noël, Petite taupe!. Un très bon moment de lecture plein d’humour et de bons sentiments autour d’une soupe à l’oignon!

Participation #166 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Couleur: « Taupe »

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑