Étiquette : sommeil (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Dis Ours, tu dors?

Nous relisons ce soir Dis Ours, tu dors? de Jory John et Benji Davies (éd. Little Urban, 2017, rééd. 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit d’une histoire hilarante et dynamique avec un de nos duos préférés: Canard – surexcité voire un brin énervant/épuisant et Ours – grognon et un brin blasé. C’est le soir et Ours ne souhaite qu’une chose: dormir. Mais c’est sans compter sur son voisin Canard bien trop éveillé à son goût. Lequel des deux finira par s’endormir en premier? Quel duo de choc! Les illustrations de Benji Davies sont superbes, très expressives et dynamiques, accompagnant à merveille le texte de Jory John et renforçant le comique de situation.

Nous avions déjà emprunté à la médiathèque des tomes de la série Dis Ours. Puis début avril, pendant le confinement, Little Urban a mis en ligne une lecture racontée gratuite du premier tome, Dis Ours, tu dors? que nous avons écouté à plusieurs reprises, en la finissant même une fois par des cookies fait maison et encore tièdes. Encore un véritable coup de cœur pour cette histoire! Alors c’est tout naturellement que cet album est arrivé dans notre bibliothèque. 

Avec cet album jeunesse, je participe au Mois Anglais 2020, Benji Davies, l’illustrateur, étant Anglais.

96806251_2969818223244550_7958071458817638400_o

Le Mois Anglais de Lou, Titine et Lamousmé

Au fil des pages avec Croque-bisous

Nous avions emprunté à la médiathèque, fin août 2019, Croque-bisous de Kimiko (éd. L’école des loisirs, rééd. 2014), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. Mais je n’avais pas pris le temps de le chroniquer. Je le fais donc désormais pour le mois d’avril du Challenge Je lis aussi des albums 2019 consacré à Kimiko.  A la nuit tombée, Petite Souris est en train de se coucher lorsqu’elle entend Croque-bisous taper à sa fenêtre. Elle le laisse entrer. Mais il ne la laissera pas dormir tant qu’il n’aura pas eu suffisamment de bisous. Que va faire Petite Souris? L’histoire est pleine de tendresse avec un texte simple et des illustrations aux couleurs pastel. L’autrice aborde avec douceur et poésie les rituels du coucher. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse qui a fini bien sûr, à chaque relecture, en câlins et bisous!

Participation #179 Je lis aussi des albums #Kimiko – Mois Japon

Au fil des pages avec Une fois encore

Nous empruntons à la médiathèque Une fois encore d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2011), un album jeunesse avec des découpes à partir de 3 ans. C’est l’heure du coucher et un petit dragon demande encore et encore à lire la même histoire, celle de Cédric, un dragon rouge de colère qui ne veut pas dormir et qui tyrannise trolls et princesse. Il ne se lasse pas d’écouter l’histoire alors que son père (ou sa mère?) est de plus en plus fatigué et écourte – chamboule – à chaque relecture l’histoire. La colère du petit dragon ne peut qu’éclater.

Comme toujours chez Emily Gravett, les illustrations sont colorées, expressives, malicieuses et participent pleinement à la mise en abîme du moment de la lecture. De là à ce que le jeune lecteur crache des flammes comme le petit dragon de l’histoire? En effet, avec beaucoup d’humour, l’autrice aborde la frustration chez les tout-petits et la difficile maîtrise des émotions qui peut déclencher colère et tempête émotionnelle. Elle décrit à merveille la montée de la colère du petit dragon en créant même des trous dans le livre par exemple. Encore un coup de cœur pour ce livre participatif aux très jolies pages de garde et qui se lit jusqu’à la quatrième de couverture!

Participation #172 Je lis aussi des albums

Participation #17 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Au fil des pages avec Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits

Nous lisons Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits de Nicola O’Byrne (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Les albums du Père Castor, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il était une fois un lapin qui ne voulait absolument pas dormir au point d’enfermer la nuit, tenez-vous bien, dans une boîte à biscuits! Lapin est ravi de son subterfuge pour continuer de veiller. Mais très vite la Nuit va lui démontrer son utilité tant pour les animaux de la nuit que les carottes du potager dont Lapin raffolent. Devenant de plus en plus grognon et affamé par le manque de sommeil, l’appel du ventre sera-t-il plus grand pour Lapin? La nuit parviendra-t-elle à se libérer de la boîte?

Avec de jolies illustrations toutes douces, l’autrice nous conte une adorable histoire adorable et drôle tout en invitant le jeune lecteur, à l’instar de Lapin, à réfléchir sur l’importance du cycle du jour et de la nuit et du sommeil. Les tout-petits lecteurs s’identifieront facilement à Lapin qui finalement se rendra compte qu’il est aussi agréable de se coucher grâce aux histoires du soir. D’ailleurs, ce dernier les personnifie à merveille pour inventer mille facéties pour retarder l’heure de se coucher. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet de dédramatiser l’heure du coucher chez les tout-petits! Sans oublier la chute toute douce et poétique avec son joli pop-up et sa mise en abîme autour du plaisir de lire (ou d’écouter des histoires, selon l’âge de l’enfant).

Participation #158 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Objet: « Boîte à biscuits »

Au fil des pages avec Bonne nuit tout le monde!

Nous lisons Bonne nuit tout le monde! de Komako Sakaï et Chihiro Ishizu (éd. L’école des loisirs, 2018), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. Nous suivons la petite Louise sur le point d’aller se coucher. Mais comment la rassurer afin de l’accompagner le plus paisiblement dans le sommeil, à l’instar des animaux et objets de son quotidien? Cet album est à l’image de la magnifique illustration de la couverture. Que de poésie et de douceur dans cette histoire! Nous apprécions beaucoup le coup de crayon de cette illustratrice, Komako Sakaï dont nous avions déjà lu Ne bouge pas! et Dans l’herbe. En jouant avec le mouvement, elle donne magnifiquement vie aux animaux et objets du quotidien qui se préparent à aller dormir. Sans oublier le texte très mélodique avec les bruits du papillon ou du train par exemple que pourront facilement reprendre les tout-petits. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui peut très bien être lu au moment du coucher comme histoire du soir!

« Older posts

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑