Étiquette : saisons (page 1 of 2)

Au fil des pages avec Devine combien je t’aime au fil des saisons

Nous empruntons à la bibliothèque Devine combien je t’aime au fil des saisons de Sam McBratney et Anita Jeram (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2009). Nous suivons deux lièvres bruns, un grand et un petit du printemps à l’hiver. Cet album jeunesse aux illustrations toutes douces mêle beaucoup de tendresse et de l’humour pour décrire les sentiments entre un père et son fils au fil des saisons. Nous avions déjà lu Devine combien je t’aime au printemps qui met en avant le cycle de la vie avec l’arbre ou la grenouille par exemple. Au moment de l’été, ce sont les couleurs qui sont abordées, entre le bleu du ciel ou le rouge des coquelicots. Puis vient le tour de l’automne et son « monstre ». L’album jeunesse se termine sur l’hiver avec un jeu de détectives dans la forêt enneigé. A chaque fois, la complicité entre Petit Lièvre Brun et Grand Lièvre Brun est mise en avant entre preuves d’amour, câlins et tendresse, malgré un petit bémol sur le fait qu’un enfant appartienne à ses parents. Un très joli moment de lecture!

Participation #54 Je lis aussi des albums

Participation #19 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Objet : « Fil »

Au fil des pages avec Raymond l’escargot

Après C’est l’histoire, nous empruntons à la bibliothèque deux autres albums jeunesse d’Anne Crausaz dont le personnage principal est un escargot appelé Raymond. Nous lisons d’abord Raymond rêve (éd. MeMo, 2007), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a reçu le Prix Sorcières en 2009. En pleine hibernation, Raymond l’escargot rêve et se transforme au fil des pages en plein d’autres animaux et fruits issus de son imagination. Mais finalement ne vaut-il pas mieux être soi-même? Et qui sait cela lui permettra peut-être de trouver l’amour.

Puis nous lisons une des suites de cette histoire, Réveille-toi Raymond! (éd. MeMo, 2015). Cette fois-ci, le rêve a laissé place aux cauchemars. Raymond l’escargot réussira-t-il à se réveiller à temps? Cet album fait écho au premier. Mais les fraises, par exemple, sont bien plus terrifiantes. Heureusement, Juliette n’est pas loin.

Dans ces deux histoires, nous retrouvons le style épuré de l’autrice avec la part belle à l’imagination. Tant le texte que les illustrations permettent également une riche exploitation pédagogique autour de l’escargot, du sommeil, des saisons, etc. Par exemple, pour prolonger la lecture, nous nous amusons à colorier des escargots. Cela permet de dessiner de nouvelles formes comme la spirale et d’y coller ou non des gommettes rondes.

Participation #46 Je lis aussi des albums

Participation #17 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Prénom: « Raymond »

Au fil des pages avec C’est l’histoire

Nous empruntons à la bibliothèque C’est l’histoire d’Anne Crausaz (éd. MeMo, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Quatre enfants animaux, Souris, Lapin, Éléphant et Singe sont impatients de voir arriver Madame Ourse et ses livres. Dans cet album, l’autrice décrit de façon poétique la transmission du goût de la lecture aux tout-petits. Madame Ourse nous renvoie immédiatement au moment de l’histoire – du « spectacle » alternant des comptines, marionnettes et lecture d’albums jeunesse – organisé chaque semaine pendant l’année par le personnel de notre bibliothèque municipale. D’ailleurs, l’autrice dédie son album à l’association « Lire et faire lire » composée de bénévoles qui lisent des histoires aux enfants dans les écoles. Les illustrations jouant sur les couleurs des quatre enfants animaux sont certes simples et épurées mais permettent de s’imaginer l’entre-deux des histoires racontées et qui renvoient aux différentes saisons. Nous sommes ainsi dans le même esprit curieux du petit hérisson de l’album : nous nous délectons des fraises ou nous mettons aussi notre frontale pour explorer les profondeurs de la terre par exemple. Un très bon moment de lecture partagée!

Participation #27 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégorie Lecture: « Histoire »

Au fil des pages avec Petits riens grande nature

Nous empruntons à la bibliothèque un album jeunesse qui suit un petit garçon au fil des saisons. Il s’agit de Petits riens grande nature de Géraldine Collet et Kerascoët (éd. Albin Michel Jeunesse, 2018), un album jeunesse dès 2 ans. Un vrai coup de cœur pour cet album jeunesse au texte poétique et aux illustrations à l’aquarelle! Cet album parle, en effet, aux tout-petits qui ont l’habitude de passer du temps dehors, dans la nature. Un rien permet de s’amuser, comme observer les insectes ou les oiseaux, ramasser des cailloux ou des pommes de pin, les jeter dans l’eau, souffler sur un pissenlit, sauter dans des flaques d’eau, s’amuser dans la neige ou les feuilles mortes, etc. A chaque saison, ces petits riens qui font pourtant la grandeur de la nature et qui permettent de faire vagabonder l’imagination des petits comme des grands! D’ailleurs, les auteurs s’amusent à décliner les variations autour des adjectifs « petit » et « grand ».

Participation #26 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #6 catégorie Végétal: « Nature »

Au fil des pages avec Le Grand Livre de Petit Ours

Nous lisons Le Grand Livre de Petit Ours de John Prater (éd. Les Livres du Dragon d’Or, 2002), un album jeunesse emprunté à la bibliothèque qui regroupe plusieurs histoires ou plutôt des comptines, poèmes et petites scénettes de la petite enfance. Nous suivons Petit Ours avec son père, Grand Ours ou avec ses amis au fil des pages.

Nous retrouvons avec grand plaisir des comptines connus comme « Au clair de la lune », « Pirouette, Cacahuète », etc… Nous lisons nos premiers poèmes avec par exemple un poème de Robert-Louis Stevenson, auteur bien connu de L’île au trésor et de L’étrange cas du Dr. Jekyll et de M. Hyde. Cela me donne envie de lire d’autres poèmes de cet auteur, ayant repéré Petit jardin de poésie ou Au jardin des poèmes d’enfance dans le catalogue de la bibliothèque et même une version pour les petits de L’île au trésor… Mais revenons à Petit Ours tout en fredonnant d’autres comptines de l’album: « Dansons la capucine », « Bateau sur l’eau »… Nous le suivons aussi au gré des saisons qui passent et dans des moments de complicité avec Grand Ours.

Cet album jeunesse tout en tendresse peut être lu pour différents moments de la journée: une petite activité musique et chanson – en sortant bien sûr les instruments de musique et en jouant aux marionnettes ou en imitant Petit Ours – mais aussi pour un moment plus calme, comme avant d’aller se coucher. Les illustrations me rappellent celles de Sam McBratney, l’auteur de Devine combien je t’aime avec ses deux lièvres bruns, un petit et un grand, le père. D’ailleurs, les deux auteurs sont britanniques et de la même génération.

Participation #13 Devine qui vient Bloguer?

Participation #4 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #4 catégorie Lecture: « Livre »

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑