Étiquette : ourson

Au fil des pages avec Viens, rejoins-nous!

Nous empruntons à la médiathèque Viens, rejoins-nous! de Chiaki Okada et Kimiko Aman (éd. Seuil Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un jour de printemps, Petit Ours découvre une corde à sauter. Il tente de l’utiliser, sous les encouragements discrets de Marie cachée derrière un arbre. La petite fille avait oublié la veille sa corde à sauter. Trois lapins ne sont pas loin non plus. Et si tous finissaient par jouer ensemble? Cette histoire d’amitié et de plaisir de jouer ensemble est toute mignonne, bienveillante et pleine de douceur. Les illustrations pastel de Chiaki Okada sont magnifiques, dans les couleurs printanières avec les cerisiers en fleurs. Nous retrouvons la même tendresse, candeur et joie de vivre que dans un autre album de cette illustratrice, C’est toi le printemps?. Que nous aimerions nous joindre à eux! Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Au fil des pages avec Ourson le terrible

Nous empruntons à la médiathèque Ourson le terrible de Christian Jolibois et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans la forêt, haut comme trois pommes, Ourson le Terrible effraie tous les habitants qui croisent sa route. Il enchaîne les bêtises et les mauvaises actions et cela l’amuse beaucoup. Seule la nuit semble laisser un peu de répit aux habitants de la forêt, Ourson le Terrible se retrouvant bien seul. Puis un matin, l’ourson rencontre Dame Ours et son arme secrète, des bisous. Cette rencontre va-t-elle le transformer pour le meilleur? Les auteurs s’amusent avec l’expression populaire d' »ours mal léché ». En effet, autrefois, on pensait que les oursons n’étaient pas complètement formés tant qu’ils n’avaient pas été léchés par leur mère. C’est une façon rigolote d’aborder avec les tout-petits les règles de la vie en société et le vivre ensemble, même si certaines expressions employées dans le texte sont un peu trop familières voire grossières pour de jeunes lecteurs. Nous apprécions beaucoup les illustrations de Marianne Barcilon, cette dernière rendant très expressifs les traits de visage de l’ourson mais aussi de ses pauvres victimes. Finalement, malgré sa mauvaise humeur et ses mauvais comportements, Ourson le Terrible a une frimousse attachante. Un très bon moment de lecture surtout avec une chute pleine de tendresse et de bisous!

Participation #164 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec les abeilles

Nous lisons les deux albums jeunesse achetés lors de la 25ème Fête du Miel de Mouans-Sartoux. Nous commençons par Lou P’tit Loup et les abeilles d’Antoon Krings (éd. Gallimard Jeunesse, coll. Giboulées, 2014). Lou P’tit Loup accompagne Nounours, un ourson déguisé en abeille, à chercher du miel. Mais au lieu d’une ruche, il tombe sur une cachette de noisettes d’un écureuil qui arrive très mécontent. Arriveront-ils à se régaler avec du miel? Cette histoire aux jolies illustrations permet une première approche des abeilles et du comportement à adopter si nous sommes prêts d’elle. Elle aborde aussi le thème de la peur puisque Lou P’tit Loup arrive à passer outre sa peur des abeilles depuis qu’il s’est fait piquer par l’une d’elles.

Puis nous lisons Mélie d’Isabelle Maquoi et Quentin Gréban (éd. Mijade, 2009). Cette fois-ci nous suivons Mélie, une abeille impatiente de découvrir le vaste monde. Après l’attaque d’un ours, elle va pouvoir sortir de la ruche et après avoir affronté de nombreux danger, découvrir un beau champ de tournesols. Là encore, cette histoire permet d’aborder la vie des abeilles à travers leurs différents métiers, leur rôle dans la pollinisation des fleurs mais aussi leurs prédateurs.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités autour du dernier album: des collages d’abeilles sur une ruche, des puzzles de la couverture de Mélie (qui d’ailleurs veut dire abeille en grec ancien), un jeu des paires, des imagiers sur les abeilles, la ruche, le métier d’apiculteur, les fleurs, etc. Nous jouons aussi avec une marotte de Mélie, une abeille magnétique ainsi qu’une abeille et des fleurs que j’avais fabriquées en feutrine.

L’occasion également de relire un ancien album jeunesse pour les tout-petits: Petit Ours, une histoire adorable pour les tout-petits (éd. L’imprévu, coll. Drôles de p’tits yeux, 2015). Trop gourmand, Petit Ours vole du miel dans la ruche des abeilles. Très mécontentes, ces dernières le poursuivent. Petit Ours sera aidé dans sa fuite par des animaux de la forêt. Puis après son mea culpa, tout se finira par un goûter de miel bien sûr! Ce petit album jeunesse cartonné permet d’aborder avec les tout-petits la gourmandise, l’amitié et l’entraide mais aussi les émotions de joie et de colère.

Challenge Petit Bac d’Enna – #3 catégorie Lecture: « Histoire », #4 catégorie Prénom « Lou »

Participation #8 Devine qui vient Bloguer?

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑