Étiquette : feutres

Des monstres des couleurs tout barbouillés de laine

Un peu de motricité fine avec de la laine et le Monstre des couleurs! Une activité repérée sur le blog de MC en maternelle qui relayait un article du blog de Parties de scrap à 4 mains qui met en avant les créations d’élèves de moyenne section, soit à partir de 4/5 ans. N’hésitez pas à aller les voir.

Avec le temps pluvieux de ce week-end, nous avons réalisé, à notre tour, nos petits monstres tout barbouillés de laine! J’ai recyclé du carton pour y découper des monstres des couleurs à partir d’une illustration de la Couleur des émotions d’Anna Llenas (éd. Quatre Fleuves, 2017). J’ai dessiné les contours et les visages. Puis nous les avons coloriés avec des feutres de toutes les couleurs. Nous avons ensuite choisi la couleur des fils de laine que nous avons entourés tout autour des monstres.

Et voilà nos monstres des couleurs tout barbouillés! Nous nous amusons à les accrocher avec des petites pinces à linge et jouons aussi avec nos marionnettes à doigt.

Les jours de la semaine avec Loup

Nous avons lu, il y a quelques semaines déjà, Le loup qui voulait changer de couleur d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2011). Cet album jeunesse à partir de 2/3 ans associe les couleurs aux jours de la semaine. Pour prolonger la lecture, nous nous amusons à colorier aux feutres ou aux crayons de couleur Loup, une couleur pour chaque jour de la semaine comme dans l’album, à partir d’un modèle de Loup trouvé sur le site coloriagepourtous.com et que nous avons redimensionné. Nous ajoutons des gommettes sur son ventre et son museau. Puis après avoir mis de la colle, nous finissons par des paillettes sur la tête et la queue.

Nous découpons ensuite tous les loups pour les coller sur une feuille blanche en rajoutant les jours de la semaine. Une fois le tout séché, nous les plastifions. Nous passons ensuite au cadre qui permettra de changer chaque jour de Loup : nous faisons le tour du cadre avec des gommettes de la même couleur des loups. Pour faciliter les changements de loup, nous utilisons au dos des fiches plastifiées un morceau de ruban aimanté. Il est alors temps de l’accrocher au mur de la chambre!

Lapin de Pâques en empreinte de main

Après avoir déjà commencé à relire nos livres sur le thème de Pâques et avant la chasse aux œufs au chocolat, nous faisons de la peinture: des œufs et le lapin de Pâques. Nous commençons par le lapin en étalant de la peinture grise sur notre main sauf sur le pouce. Nous prenons ainsi l’empreinte de notre main, ce qui fera la tête du lapin et complétons les oreilles avec des coups de pinceau de peinture rose. Puis nous faisons des œufs de Pâques avec du papier bulle sur le même principe que nos poissons d’Avril: des jaunes, des bicolores, des roses, des jaunes à pois rouges, etc. Une fois la peinture sèche, nous collons des yeux amovibles et des gommettes roses pour le nez des lapins. Puis nous finissons en utilisant des feutres pour dessiner les moustaches des lapins et les rubans des œufs.

Pop en peinture

Après avoir lu, une nouvelle fois, Pop mange de toutes les couleurs de Pierrick Bisinski et Alex Sanders (éd. L’école des loisirs, coll. Les lutins, 2013), nous faisons un peu de peinture avec Pop. Mais avant je fabrique l’accessoire indispensable pour pouvoir peindre Pop. Je dessine un patron de Pop sur une feuille de papier. Je le reproduis sur un morceau de carton à recycler puis sur un morceau de papier bulle. Je colle le tout. Une fois notre modèle sec, nous prenons un pinceau pour colorer la partie avec le papier bulle: du jaune, du bleu, du vert, de l’orange, du violet et du rouge. Et voilà presque terminé un Pop multicolore! Il ne reste plus qu’à attendre que le dessin sèche pour dessiner les contours de ce petit dinosaure avec un feutre noir.

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑