Étiquette : fermes pédagogiques

La ferme de Noël à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Quand les animaux de la ferme s’invitent sur le marché de Noël, cela devient la ferme de Noël à Saint-Jean-Cap-Ferrat. L’année dernière, nous avions pu voir les décorations de Minnie et Mickey. Cette année, il y a, au même endroit, un Père Noël illuminé et une immense boule de Noël rouge et blanche.

Au théâtre de la Mer, après avoir passé la sécurité, nous pouvons voir des enclos avec chèvres, cochons, lapins, canards et aussi une vache et un âne, pour le plus grand plaisir des enfants.

Une cabane du Père Noël a également été aménagée avec jouets d’antan et cadeaux sous le sapin.

Le Parc Phœnix au fil du temps

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – novembre 2017

Un des parcs incontournables à Nice : le Parc Phœnix. Nous y allons régulièrement. Situé à l’Ouest de la ville, du côté de l’aéroport, ce parc permet de s’échapper du quotidien urbain. Au fil des années, il a bien changé, au gré des aménagements effectués et des expositions présentes. De même d’une saison à l’autre. Il y a tellement de choses à voir qu’une seule visite ne suffit pas.

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – mai 2016

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

 

 

 

 

Notre première visite du parc remonte à octobre 2006. A l’époque, deux pélicans étaient à l’entrée du parc.

Lorsque nous pénétrons dans le parc, nous pouvons voir sur notre droite le Musée des Arts asiatiques accolé au lac dans lequel il y a notamment des cygnes noirs, des canards, des bernaches et des tortues. Certains oiseaux sont ainsi migrateurs et d’autres ont été introduits. En face, en direction des loutres, il y a une fontaine d’eau dont les jets d’eau se déclenchent toutes les demi-heures au rythme des morceaux de musique classique. Un spectacle idéal pour les petits mais les grands aussi !

Parc Phoenix – février 2016

Parc Phoenix – février 2016

Parc Phoenix – octobre 2006

 

 

 

 

 

Parc Phoenix – mai 2016

Parc Phoenix – mai 2016

Ensuite un arrêt pour essayer de voir les loutres : tantôt elles se prélassent au soleil, tantôt elles sont sous l’eau. Parfois, elles sont collées les unes aux autres. Ce sont désormais des loutres d’Asie, plus petites que les loutres d’Europe qui ont pris leur place, ces dernières ayant été confiées à un autre parc.

Parc Phoenix – mai 2016

Parc Phoenix – octobre 2006

Nous remontons l’allée en direction des porcs-épics. Très souvent, ils se blottissent dans un coin de l’enclos. En 2006, il y avait des chiens de prairie.

Arrivés au niveau de la fontaine centrale, plusieurs choix sont possibles. Nous pouvons nous rendre au chaud dans la serre. Entre la serre centrale et les différentes salles, nous pouvons accéder en quelques pas à une énorme diversité de plantes et d’animaux : palmiers royaux, orchidées, cocotier, arbre du voyageur, plantes cailloux, hibiscus, fougères, plantes carnivores…

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – mai 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais aussi flamants roses, crocodiles du Nil, carpes, lémuriens, grandes tortues… Il est à noter qu’un programme de réintroduction de ces tortues a été mis en place avec le Sénégal. Depuis 2017, la zone des aquariums et terrariums a été fermée et laissera place d’ici 2019 à des chauve-souris. Le seul petit bémol est le fait que la serre ne soit pas adaptée aux personnes à mobilité réduite ni aux poussettes dans son intégralité.

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – février 2016

Parc Phoenix – mai 2016

Parc Phoenix – mars 2017

Parc Phoenix – février 2016


 

 

 

 

 

 

 

 

En retournant à l’extérieur de la serre, il y a également un jardin de jeux en plein air pour les enfants et même les tout-petits. Il leur permet de se défouler après avoir découvert ou redécouvert faune et flore du parc. Il est fréquent d’y croiser des paons au niveau des tables de pique-nique.

Il y a également un espace dédié aux wallabys, un autre aux tortues de Floride et encore un aux ouistitis. Tout au fond, a été aménagée une volière dans laquelle nous pouvons voir des perroquets, ibis, aras et grues. Il est triste de savoir qu’à l’instar des flamants roses, les aras ont subi un éjointage ancien, pratique qui ne se fait heureusement plus dans ce parc.

Parc Phoenix – mai 2016

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – octobre 2006

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – novembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 2017, le parc est désormais doté d’une ferme pédagogique. Nous pouvons désormais voir des chèvres, des lapins, des cochons, des poules, des oies et des juments. Il y a aussi un parc à insectes. Autour de cette ferme, il y a toujours le potager, des cucurbitacées, des plantes aromatiques… En novembre 2017, il y avait également un nouvel enclos faisant écho à la ferme.

Parc Phoenix – octobre 2017

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – novembre 2017

Parc Phoenix – octobre 2017

Parc Phoenix – octobre 2017

Parc Phoenix – novembre 2017

 

 

 

 

 

 

Parc Phoenix – février 2016

Parc Phoenix – février 2016

 

 

Le parc met enfin en avant des expositions, soit dans les deux salles à l’entrée du parc, soit dispersées dans le parc. C’est ainsi que nous avions pu voir en février 2016 l’exposition de Liu Yilin, « Les 12 fantastiques », grandes sculptures en bronze représentant les douze signes du calendrier chinois.

Ferme pédagogique de Blausasc

Nous nous rendons à Blausasc pour visiter la ferme pédagogique ouverte depuis juillet 2016. Une fois l’entrée payée, nous nous arrêtons dans le bâtiment d’accueil pour regarder les œufs et les poussins sous couveuse. Nous voyons également des ratons – bébés rats, blottis les uns contre les autres. Dans la salle suivante, des poules et des lapins. Puis derrière la porte des perruches. Nous revenons sur nos pas et passons les ânes et l’enclos des poules où des enfants sont en train de donner des graines à certaines, les plus téméraires. Il y a également quelques canards qui essayent de se rafraîchir avec un peu d’eau, vu la chaleur du jour. Au niveau des tables, d’autres enfants avec leurs parents sont présents. Cela sent bon les goûters d’anniversaire! Le temps de se rafraîchir un peu puis nous rentrons dans l’enclos des ânes et des chèvres qui se laissent très facilement caresser.

Mise à jour : Ce 22 août 2018, vers 10h, nous retournons à cette ferme pédagogique. De nombreuses cabanes en bois ont été aménagées pour les lapins et les poules, renforçant les coins d’ombre pour les animaux, surtout avec cette chaleur estivale. Nous sommes accueillis, dès l’entrée, par des ânes. Puis nous rentrons dans le bâtiment des couveuses pour les poussins et poules. Les plus petits poussins sont vraiment minuscules et n’ont qu’un jour d’existence. Ceux un peu plus loin ont déjà un à deux mois. Dans la salle suivante, ce sont des poules adultes. Puis ce sont au tour des lapins d’être approchés. Il y a également un couple de paons. Nous retournons vers l’entrée pour descendre voir les poules et leur donner des graines. Les enfants adorent ça et les poules se régalent. Nous y restons un moment avant d’aller dans l’enclos des moutons, ânes et chèvres. Nous faisons avant une halte devant la vache. Ces animaux sont plus impressionnants pour les enfants. Heureusement, c’est à nouveau le moment pour eux de manger du foin.

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑