Étiquette : conte-randonnée (Page 1 of 4)

Au fil des pages avec La soupe magique

Nous lisons et relisons La soupe magique de Katerina Gorelik (éd. Seuil Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans que j’ai acheté après avoir craqué sur la magnifique couverture d’illustration en le voyant dans la vitrine d’une librairie à l’automne dernier. Pour l’anniversaire de Mamie Chat, quatre chatons décident de lui apporter une grande marmite de soupe, celle de leur mère qui paraît-il est magique. En chemin, ils rencontrent de nombreux animaux à qui ils offrent un bol de soupe pour les aider. Restera-t-il un peu de soupe à la fin? Mamie Chat aura-t-elle son cadeau?

Les jolies illustrations pleines de couleurs et dynamiques fourmillent de détails, que ce soit dans les péripéties des chatons ou bien des autres personnages de l’histoire. En effet, outre l’aventure principale des petits chatons, il est amusant de s’arrêter sur les personnages secondaires qui ont leur propre histoire muette à suivre en parallèle de page en page comme le cheval qui distribue le courrier, le loup qui courtise la chèvre ou bien encore l’ours somnambule. Les personnages font également référence à des contes traditionnels comme par exemple l’un des chatons qui nous rappelle le Petit Chaperon rouge ou la chenille qui s’attriste de ne toujours pas être devenu un papillon celle d’Alice au Pays des Merveilles… Coup de cœur pour ce conte-randonnée!

Et au passage, je valide une nouvelle fois la catégorie « Plat (salé) » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

Participation #13 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte-randonnée

Participation #13 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Plat (salé)/Soupe

Participation #31 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Russie

Nos lectures « La moufle »

Bien que nous possédons déjà deux autres versions de La moufle, conte traditionnel que nous relisons régulièrement et pas seulement en hiver, j’en ai emprunté à nouveau une autre à la médiathèque et ai acheté d’autres versions qui reprennent plutôt la version ukrainienne que russe puisque l’objet qui deviendra un abri aux animaux est une moufle. La version russe « Teremok » (La Maisonnette) mettant en scène une mouche a été repris dans les Contes populaires russes d’Alexandre Afanassiev, un recueil de contes paru en  1873.

  • (Album jeunesse) La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier

La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrisier (éd. Didier Jeunesse, coll. A petits petons, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans. Une souris, un lièvre, un renard, un sanglier et un ours vont chercher à se réchauffer dans une moufle rouge déposée par le vent sur la neige du chemin. Mais y aura-t-il de la place pour tout ce petit monde? Fous-rires garantis! Les illustrations sont aussi attachantes que le texte est drôle.

  • (Album jeunesse) La moufle de Chloé Chauveau et Céline Bielak

La moufle de Chloé Chauveau et Céline Bielak (éd. Lito, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Une souris, un lapin, un renard, un sanglier, un ours et une fourmi vont chercher à se réchauffer dans une moufle perdue par un petit garçon. Cette version est tout aussi rigolote que la précédente. Les illustrations remplies de tendresse nous ont aussi beaucoup plu. La répétition du texte sert également à entretenir le rire à l’arrivée de chaque personnage.

  • (Album jeunesse) La moufle d’Elisa Paganelli

Nous découvrons également une nouvelle version de La moufle avec celle d’Elisa Paganelli (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans qui met en scène d’autres animaux. C’est un lapin qui découvre la moufle, la souris n’apparaissant qu’en toute fin de l’histoire dans le rôle dévolu d’habitude à la fourmi qui n’est pas présente ici. La moufle est présentée comme un véritable petit logis où il fait bon se réchauffer et partager un bon thé. Une bien jolie version colorée de ce conte-randonnée!

  • (Album jeunesse) La moufle de Robert Giraud et Olivier Latyk

Après l’avoir emprunté les années précédentes à la médiathèque, j’ai fini par acheter en format poche La moufle de Robert Giraud et Olivier Latyk (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2000, rééd. 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans, d’après un conte traditionnel russe. De toutes les versions que nous avons pu lire, celle-ci est celle à l’ambiance russe puisqu’elle met en scène un paysan russe qui en allant couper du bois perd une de ses moufles qui va devenir un abri pour différents de la forêt. Une bien jolie version également avec les illustrations épurées d’Olivier Latyk que nous avons encore pris plaisir à relire!

  • (Album jeunesse) La moufle de Céline Alvarez, Karine Michel et Julie Machado

Nous lisons La moufle de Céline Alvarez, Karine Michel et Julie Machado (éd. Les Arènes, 2020, rééd. 2021), un album jeunesse « premières lectures » aux jolies illustrations et à partir de 4/5 ans pour apprendre à lire seul, le texte étant en lettres majuscules (diagrammes en vert et lettres muettes en gris). Il y a trois niveaux de lectures avec à chaque double page une courte phrase, des bulles et des onomatopées. Une jolie version également!

  • (Album jeunesse) La moufle de Bernard Villiot et Antoine Guilloppé

Nous lisons enfin La moufle de Bernard Villiot et Antoine Guilloppé (éd. L’élan vert, 2012), un album jeunesse à partir de 4/5 ans. La moufle égarée est découverte par un petit rat. Puis d’autres animaux viennent s’y blottir jusqu’à l’explosion de la moufle. Mais l’histoire ne s’arrête pas là dans cette version, une araignée tissant un petit nid douillet avec le reste de la moufle. Les illustrations d’Antoine Guilloppé contrastent avec les versions précédemment lues, l’illustrateur s’étant surtout servi de trois couleurs (le noir, le blanc et le rouge), dans un jeu d’ombre et de lumière, les animaux étant à la fois représentés en gros plan ou en silhouettes comme des ombres chinoises.

Participation #5 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte ukrainien/russe

Participation #1 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Conte traditionnel

Au fil des pages avec La souris qui voulait faire une omelette

Lors du RAT gourmand de St-Valentin, nous avons lu un de nos derniers emprunts à la médiathèque, La souris qui voulait faire une omelette de Davide Cali et Maria Dek (éd. Hélium, 2017), un album jeunesse à partir de 4 ans. Il était une fois une souris qui souhaite faire une omelette mais qui n’a pas d’œufs. Elle part en chercher chez son voisin le merle qui n’en a pas non plus mais qui a de la farine. Ensemble, ils vont chez un autre voisin. De rencontres en rencontres, d’autres ingrédients sont rassemblés et l’idée d’omelette se transforme en préparation d’un gâteau aux pommes. Mais une fois le gâteau cuit dans le four, les amis s’interrogent sur le nombre de parts à faire. La souris en aura-t-elle une part?

C’est avec un plaisir gourmand que nous suivons la petite souris à la recherche des différents ingrédients pour le gâteau. Le texte est répétitif jusqu’à ce qu’un des voisins offre un œuf. Puis vient le moment délicat du partage où il est alors question de vivre ensemble. Un très bon moment de lecture avec ce conte-randonnée!

Participation #26 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Conte-randonnée

Participation #29 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Gâteau aux pommes

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Aliment/Boisson: « Omelette »

Au fil des pages avec Le bonhomme de pain d’épice

Lors du RAT de St-Valentin, nous avons lu deux versions du conte-randonnée gourmand du bonhomme de pain d’épice, un conte traditionnel paru pour la première fois aux États-Unis en 1875. Puis le week-end dernier, nous en avons lu une troisième version.

  • Le bonhomme de pain d’épice

  Nous commençons par lire Le bonhomme de pain d’épice de Jim Aylesworth et Barbara McClintock (éd. Circonflexe, 1998), un album jeunesse à partir de 3 ans. L’histoire se présente comme un conte-randonnée nous rappelant le conte slave avec une galette, Roule Galette. Une vieille et un vieux préparent ensemble un bonhomme de pain d’épice. Mais en cours de cuisson, le bonhomme de pain d’épice s’échappe du four. S’ensuit une course-poursuite, le biscuit chantant un petit refrain se vantant de ne pas être attrapé. Il croise alors un renard. Ce dernier sera-t-il plus rusé que les autres poursuivants pour manger le bonhomme de pain d’épice?

Les illustrations sont vintage pour ne pas dire vieillottes et rappellent des albums beaucoup plus anciens, nonobstant le fait que cet album jeunesse soit paru en 1998. Le bonhomme de pain d’épice avec ses jolies couleurs a une bouille mignonnette. Outre le biscuit, les autres animaux sont aussi anthropomorphes. 

  •  Malicieux pain d’épice

Puis nous enchaînons avec une autre version que j’ai préférée à la précédente: Malicieux pain d’épice de Jan Brett (éd. Gautier-Languereau, 1999), un album jeunesse à partir de 3 ans. Martin, un petit garçon prépare avec sa mère un bonhomme de pain d’épice. Mais il ouvre le four avant la fin de la cuisson et le bonhomme de pain d’épice s’échappe. Tandis que Martin reste en cuisine pour relire le livre de recettes, le biscuit tente d’échapper à ses poursuivants comme le chat ou le renard.

Comme dans d’autres albums jeunesse de Jan Brett, les illustrations sont vintage avec une mise en page dynamique et annonçant dans des petits cadres les illustrations suivantes. Nous avions déjà vu ce même procédé de cette autrice dans Le parapluie. Dans cette version, le bonhomme de pain d’épice a une fin heureuse, la chute de l’histoire se faisant avec un rabat à soulever.

  • Le petit bonhomme de pain d’épice

Nous lisons enfin, quelques jours plus tard, Le petit bonhomme de pain d’épice d’Anne Fronsacq et Gérard Franquin (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 1999), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui reprend la même trame narrative que Le bonhomme de pain d’épice de Jim Aylesworth et Barbara McClintock.

Une vieille femme prépare un petit bonhomme de pain d’épice qui s’enfuit lors de sa cuisson. Le couple le poursuit puis d’autres animaux. Mais arrivant au bord d’une rivière, il ne peut aller plus loin. Un renard lui propose son aide. Les illustrations sont plus douces que les précédents versions, rondes et colorées. 

***

Pour prolonger la lecture, nous avons également confectionné un petit bonhomme en pain d’épice avec sa maisonnette. J’avais acheté pour l’occasion un kit Baker Ross de décorations de pain d’épice à coudre à partir de 4/5 ans. Le kit comprend des aiguilles en plastique pour les enfants, des fils, des décorations à coller et de la nicofibre pour rembourrer les objets que nous pourrons suspendre sur notre sapin de Noël.

Participation #20 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #conte traditionnel

Participation #7 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie

Participation #20 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Pain d’épice

Challenge Petit Bac d’Enna #4 et #5 Catégorie Être humain: « Bonhomme » et #4 Catégorie Aliment/Boisson: « Pain d’épice »

challenge 2021 lire au féminin

Participation #4 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Auteure d’Amérique du Nord

Au fil des pages avec Occupé

Depuis plusieurs jours, nous lisons beaucoup un de nos derniers emprunts à la médiathèque, Occupé de Matthieu Maudet (éd. L’école des loisirs, coll. Loulou & Cie, 2020), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. Dans la forêt, le Petit Chaperon a très envie de faire pipi. Mais les toilettes mixtes sont occupées. D’autres personnages arrivent, les trois petits cochons et aussi le petit oiseau de J’y vais! (personnage d’un album précédent de l’auteur). Mais l’occupant des toilettes ne semble pas pressé de sortir. Qui peut-il bien être?

L’histoire construite en conte-randonnée aborde avec beaucoup d’humour la propreté et le plaisir de la lecture. Elle reprend également une comptine très célèbre qui est souvent chantée avec les enfants pour jouer à cache-cache mais je n’en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler. La chute finale nous a fait beaucoup rire. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui change des autres livres pour parler de propreté aux tout-petits et dont nous nous amusons à rejouer l’histoire!

challenge halloween 2020

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et légendes

Participation #56 Contes & Légendes 2020 de Bidib

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑