Étiquette : amitié (Page 2 of 23)

Au fil des pages avec le tome 1 d’Eli & Gaston

J’emprunte à la médiathèque le tome 1 d’Eli & Gaston, L’esprit de l’automne de Ludovic Villain et Céline Deregnaucourt (éd. Ankama, 2019), une BD jeunesse à partir de 7 ans. Cette année, Eli ne passe pas ses vacances d’été avec ses parents mais chez sa grand-mère Jo. Et ça ne l’enchante guère. Dès la première soirée, tout se passe de travers, sa grand-mère la rassurant par une vieille histoire de gardiens de la forêt. Pourtant le lendemain matin, cette dernière semble préoccupée. Elle charge Eli de récupérer des œufs dans la ferme voisine. Mais Alexandre, un jeune garçon lui joue un mauvais tour en l’enfermant dans le poulailler. Après tant de frayeurs, la petite fille décide de s’enfuir et de retrouver ses parents. Mais en chemin, avec Gaston, son chat grassouillet et froussard, elle passe par une forêt aussi magnifique avec ses couleurs automnales qu’effrayante. Il y règne un silence inquiétant, les animaux semblant fuir quelque chose et certains arbres ayant été attaqués. Eli parviendra-t-elle à en savoir plus sur le mal qui ronge peu à peu la forêt?

Les jolies illustrations dynamiques et tout en rondeurs de Céline Deregnaucourt accompagnent à merveille la quête initiatique de la jeune héroïne. Eli est une petite fille un peu boudeuse qui, embarquée malgré elle dans une aventure fantastique, fait preuve de beaucoup de courage. Et que dire de cet esprit d’automne prenant la forme d’un dragon volant! Un très bon moment de lecture cosy et qui permet également de sensibiliser les jeunes lecteurs à l’écologie et à l’importance du cycle des saisons! Des suites sont prévues que je lirai avec plaisir, notamment pour en savoir plus sur la grand-Mère Jo.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Esprit 

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Prénom: « Eli »

Au fil des pages avec Vlad le pire vampire du monde

J’emprunte à la médiathèque Vlad le pire vampire du monde d’Anna Wilson et Kathryn Durst (éd. Talents Hauts, coll. Zazou, 2019), un roman jeunesse à partir de 8 ans et avec une couverture qui brille dans le noir. Vladimir Empaleur surnommé Vlad est un vampire âgé de 9 ans et descendant d’une grande lignée de vampires de Transylvanie. Ayant peur du noir et encore incapable de se transformer en chauve-souris, il s’ennuie dans le gigantesque et luxueux manoir où il habite avec ses parents, son grand-père et un majordome. La seule compagnie de Flit, son ami chauve-souris, ne lui suffit plus. Il décide de fuguer la journée, pendant que tout le manoir dort, pour aller à l’école avec des enfants humains comme dans son livre de chevet, L’Académie Jolibois. Va-t-il enfin se faire des amis? Arrivera-t-il à préserver son secret et sa condition de vampire?

Il y est question d’amitié et d’estime de soi dans un univers fantasy. Il n’est parfois pas si simple de se faire des amis à l’école lorsqu’on se sent différent. Cette histoire me fait penser à Mortina de Barbara Cantini qui raconte le quotidien d’une petite fille zombie qui se lie d’amitié avec des enfants humains et les illustrations en noir et blanc me font penser à Amélia Fang de Laura Ellen Anderson. Les codes du vampire sont détournés puisque Vlad n’est pas détruit par le soleil par exemple. Une histoire simple et mignonne qui pourra plaire aux jeunes lecteurs! Il existe un second tome, Sang pour sang copains sorti en 2019.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Vampire

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Lieu: « Monde »

Au fil des pages avec Les chemins secrets de la liberté

Après l’avoir lu il y a presque trente ans, j’ai ressorti la semaine dernière, pour le Mois Américain, Les chemins secrets de la liberté de Barbara Smucker et illustré par Yves Beaujard (éd. Castor Poche Flammarion, 1982, rééd. 1991), un roman jeunesse à partir de 10 ans. Âgées de 13 ans, Julilly et Lisa sont deux jeunes esclaves qui se lient d’amitié dans une plantation de cotons du Mississippi. Ensemble, elles tentent de s’enfuir au Canada. Mais leur périple de nuit est très long et dangereux, les chasseurs d’esclave pouvant les retrouver à tout moment, même dans les États du Nord non esclavagistes. Elles peuvent toutefois compter sur des abolitionnistes, souvent Quakers et qui font partie du Chemin de fer souterrain. Esclaves fugitives, parviendront-elles à être enfin libres et en sécurité?

C’est la même émotion que je ressens à la lecture de cette histoire certes fictive mais reprenant des faits historiques et des abolitionnistes qui ont participé au Chemin de fer clandestin au XIXe siècle: Alexander Milton Ross  et Levi Coffin. Même si ce roman est destiné à de jeunes lecteurs avec une fin plutôt heureuse, son propos n’est pas édulcoré face aux conditions de vie des jeunes esclaves: maltraitance, coups et humiliations, pauvreté… Le texte est accompagné de quelques illustrations en noir et blanc qui mettent en scène le périple accompli par les deux jeunes filles. Un roman à lire pour tout jeune futur citoyen du monde!

america

Le Mois Américain de Titine #Roman jeunesse

Au fil des pages avec Les trois grains de riz

Nous empruntons à la médiathèque Les trois grains de riz d’Agnès Bertron-Martin et Virginie Sanchez (éd. Flammarion, coll. Père Castor, 2002), un album jeunesse à partir de 3 ans. Petite Sœur Li se rend au marché pour vendre le riz récolté par ses parents. Mais en chemin, elle croise des animaux dont un redoutable dragon qui veut lui prendre tout son riz. Comment réussira-t-elle à s’en sortir?

Il y est question d’amitié, de courage, de générosité et de partage. Les illustrations sont magnifiques. Un bien joli conte-randonnée qui nous plonge dans la culture chinoise avec des animaux emblématiques comme le panda! Avec cet album jeunesse, je participe au jeu de pistes du Mois des Contes et Légendes de Bidib pour la piste n°4, « Escale en Asie ».

Participation #46 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Escale en Asie

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Mot au pluriel: « Grains de riz »

Au fil des pages avec Minusculette en automne

Nous empruntons à la médiathèque Minusculette en automne de Kimiko et Christine Davenier (éd. L’école des loisirs, coll. Loulou & Cie, 2018), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits, à partir de 2 ans. Par un jour d’automne, Minusculette la petite fée se promène dans la forêt lorsqu’elle rencontre Maurice, un muscardin en pleurs d’avoir perdu ses frères et sœurs. Arriveront-ils à les retrouver? En chemin, il croise la route de Gustave l’écureuil qui prépare ses réserves pour l’hiver. 

Les illustrations de Christine Davenier sont toutes douces et automnales, à l’image de la très jolie page de garde. Un très bon moment de lecture avec Minusculette et cette jolie histoire d’entraide! C’est également l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le muscardin, petit animal qui ressemble à une souris et qui hiberne. Nous revoyons également la façon dont les animaux de la forêt préparent l’arrivée de l’hiver. A noter que les aventures de Minusculette se décline selon les saisons.

« Older posts Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑