Étiquette : albums jeunesse (page 2 of 27)

Au fil des pages avec Chhht!

Nous empruntons à la bibliothèque Chhht! de Sally Grindley et Peter Utton (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2010), un album jeunesse avec des rabats à partir de 3 ans. Le petit lecteur est invité à tourner les pages du livre sans réveiller le géant qui habite dans un château. Nous lisons en chuchotant et en vérifiant dans chaque fenêtre si personne ne nous a surpris dans la page précédente. Les illustrations de l’album très colorées nous rendent tout minuscules et jouent sur notre peur qui monte de plus en plus jusqu’à la chute, à la quatrième de couverture. Un chouette album pour se faire (un petit) peur et surtout rire (en silence)!

Participation #87 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec La petite poule rousse

Nous empruntons à la bibliothèque La petite poule rousse de Pierre Delye et Cécile Hudrisier (éd. Didier Jeunesse, 2011), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il s’agit d’une version très rigolote du conte traditionnel: une petite poule rousse trouve quelques grains de blé qu’elle plante. Le temps passe. Elle demande de l’aide à trois amis, un canard, un cochon et un chat. Mais aucun d’eux ne veut l’aider dans les différentes tâches qui permettront de déguster un bon gâteau: s’occuper du champ de blé, récolter le blé, en faire de la farine au moulin puis préparer le gâteau. Ils préfèrent se prélasser sur la plage. Mais en sentant la bonne odeur de gâteau, ils se précipitent chez la petite poule rousse. Comment cette dernière va-t-elle réagir? Les illustrations en collage et très colorées distillent ça et là des références pour le parent lecteur et sont pleines d’humour, comme par exemple les magazines lus par les personnages de l’histoire ou la décoration de la maison de la petite poule rousse. Les tout-petits apprécieront ce conte-randonnée qui aborde les thèmes du travail, du partage et de la patience.

Cet album jeunesse permet une riche exploitation pédagogique, que ce soit sur le cycle du blé, la fabrication de la farine, le cycle de vie de la poule (les cadres de poussins dans la maison de la poule rousse), les émotions par exemple. Pour prolonger la lecture, nous faisons des puzzles de la couverture de l’album, des jeux pour compter autour des personnages de l’album. Nous jouons également avec des cartes plastifiées faites à partir des illustrations de l’album. Nous fabriquons également un moulin à vent à partir d’un rouleau de papier toilette, aux couleurs de celui de l’album. Nous y rajoutons la poule rousse (une marionnette à doigts en feutrine que j’avais fabriquée) et un sac de farine. Nous avons également prévu de faire un gâteau en réajustant la recette de la petite poule rousse : une brioche au citron.

Participation #86 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Couleur: « Rousse »

Au fil des pages autour d’un œuf

À quelques jours d’intervalles, nous empruntons à la bibliothèque deux albums jeunesse traitant une histoire similaire: la découverte d’un œuf par un animal, même si la fin diffère.  Il s’agit, tout d’abord, de C’est à moi, ça! de Michel Van Zeveren (éd. L’école des loisirs, 2010), l’auteur s’amusant avec la période des « c’est à moi » des tout-petits, vers 2/3 ans. Une grenouille trouve un œuf. Mais d’autres animaux veulent le lui prendre. S’ensuivent des disputes jusqu’à ce que l’œuf éclose. De cet auteur, nous avions déjà  lu 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à 3. Quel animal sortira de cet œuf? La grenouille ne devrait-elle pas se méfier? L’histoire comporte des rebondissements rigolos. Cet album jeunesse aborde, avec beaucoup d’humour, les thèmes de la possession et de l’apprentissage du partage chez les tout-petits.

Puis nous lisons Drôle d’œuf d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2008). Cette fois-ci, c’est un canard qui trouve un œuf qu’il couve, longtemps, jusqu’à son éclosion, sous le regard moqueur d’autres oiseaux. La méfiance sera-t-elle à nouveau de mise? Nous retrouvons avec plaisir l’humour de l’autrice que nous avons découvert avec Sortilèges. Les illustrations sont rigolotes et dynamiques grâce aux découpes et rabats de l’album, sans oublier les petits détails (les livres lus par la chouette, les chaussons tricotés par le canard) qui rendent la chute vraiment très drôle. Un bon moment de lecture ponctué de rires!

Pour prolonger la lecture de ces deux albums, nous nous amusons à classer les œufs par leur taille. Nous abordons également la notion d’ovipare ainsi que le cycle de vie d’un animal ovipare, comme la poule que nous avions déjà évoqué à Pâques. Nous voyons ainsi, par exemple, que le papillon, le lézard des murailles, le serpent, la chouette, la poule, le canard, le crocodile, l’abeille, la tortue, le manchot empereur et les poissons sont ovipares.

Participation #85 Je lis aussi des albums

Participation #24 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Lieu: « Moi » (localité de Norvège) et catégorie Adjectif: « Drôle »

Petit récap’ du Halloween Challenge 2019

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Pour clore le Halloween Challenge 2019 de Hilde et Lou, voici un petit récap’ du mois écoulé avec des lectures, bricolages, décorations halloweenesques, etc. Un mois riche en découvertes, en échanges et partages avec les autres participants!

Le challenge a débuté par un premier Hallow RAT du 27 septembre minuit au 29 septembre 2019. Lors de ce RAT, nous avons surtout lu des albums jeunesse comme Merci Fantôminus! de Brigitte Weninger et Ève Tharlet, Une maison à hanter de Morgane de Cadier et Florian Pigé et Oscar le fantôme d’André Bouchard. J’ai également un roman jeunesse: La fiancée du fantôme de Malika Ferdjoukh et un roman policier sur fond d’Halloween: Le Crime d’Halloween d’Agatha Christie, mettant en scène une enquête d’un Hercule Poirot vieillissant après le meurtre d’une petite fille pendant une fête d’Halloween.  

Puis du 2 au 4 octobre 2019, la France Obscure a été mise à l’honneur. J’ai alors lu Généalogie d’une sorcière de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, le coffret comprenant deux albums jeunesse: La Petite Sorcière et Grimoire de Sorcières.

Nous sommes ensuite passés à un week-end cosy les 5 et 6 octobre 2019 au cours duquel nous avons lu des livres jeunesse: le tome 2 de la BD Pepper et Carrot, Les sorcières de Chaosah de David Revoy, Le fantôme de Canterville et autres nouvelles d’Oscar Wilde, Pas la pomme, Blanche-Neige! d’Alexandre Jardin et Hervé le Goff.

Puis c’est au tour des Monstres et Créatures d’être mis à l’honneur du 7 au 9 octobre 2019: Le Fantôme de l’Opéra de Fabrice Boulanger, d’après Gaston Leroux, Une drôle de maison hantée de Janet Lawler et Anna Chambers, Julia et les monstres perdus de Ben Hatke, Sortilèges d’Emily Gravett.

Des 11 au 13 octobre 2019, nous faisons un second Hallow RAT avec surtout des albums et romans jeunesse: Belfégor et l’orage de Laurence Bourguignon et Vincent Hardy, Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver… d’Antoine Dole et Bruno Salamone, le tome 1 des Chroniques de Spiderwick de Tony Diterlizzi et Holly Black, Les Monsieur Madame fêtent Halloween de Roger Hargreaves, La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et Marianne Barcilo et le tome 1, Amélia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson.

Puis du 18 au 20 octobre 2019, place au British Halloween au cours duquel nous avons lu Glouton, Le croqueur de livres d’Emma Yarlett.

Un autre Cosy Halloween s’est déroulé des 22 au 24 octobre 2019, ce qui a entraîné de nouvelles lectures d’albums jeunesse: Petit Dragon des Neiges d’Andrew Breakspeare, L’après-midi d’une fée d’André Bouchard et la relecture de La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et Marianne Barcilon.

Challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson

Sans oublier des rendez-vous en commun avec d’autres participants comme la lecture commune d’Amélia Fang de Laura Ellen Anderson avec les deux premiers tomes: Amélia Fang et le bal des barbares et Amélia Fang et les seigneurs licornes,  un duo tous les samedis avec le Challenge Je lis aussi des Albums de Sophie Hérisson avec notamment D’entre les ogres de Gilles Baum et Thierry Dedieu.

Mais aussi les deux rendez-vous des 17 et 27 octobre 2019 avec le Challenge Contes & Légendes au pays d’Halloween de Bidid avec notamment: Cœur de pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza, les cinq tomes des Chroniques de Spiderwick de Tony Diterlizzi et Holly Black, Le petit pêcheur et le squelette de Chen Jiang Hong et Le sortilège des enfants squelettes de Sébastiaan Van Doninck.

Mercredi bricolage et couture chez Syl

Nous avons également fait quelques activités autour d’Halloween comme des petites momies en papier et en laine, des maisons hantées en collage et avec des gommettes, un hibou sorcier en pomme de pin, une citrouille en feutrine, des sorcières en empreinte de main. J’ai également repris des créations faites l’année dernière en feutrine comme la chauve-souris et la sorcière

Il y a eu aussi les rendez-vous gourmands du dimanche avec Syl. Je n’y ai participé qu’une fois pour des petits biscuits de monstres. N’hésitez pas à aller voir les recettes de Syl et des autres participants, surtout si vous adorez les potirons, potimarrons et citrouilles.

Nos sorties ont également été placées sous le signe d’Halloween: au parc Vaugrenier, nous avons pu voir des coeurs de sorcière. Puis le jour d’Halloween, une journée spéciale avait été organisée au Parc Alpha.

Nous finissons le mois avec d’autres albums jeunesse et qui permettent de faire la transition avec des histoires sur l’automne: Vicky la petite sorcière de Marion Billet puis La soupe au potiron d’Helen Cooper et sa suite, Un délice!.

N’hésitez pas à aller sur les blogs des organisatrices: Hilde et Lou et des autres participants pour continuer l’ambiance halloweenesque avant de plonger dans Noël et ses nouveaux challenges. Pour ma part, je repars avec plein de nouvelles idées pour l’année prochaine! Merci à Hilde et Lou pour toute l’organisation. Ce fut un très bon mois halloweenesque.

Challenge Halloween 2019, calendrier

 

Au fil des pages avec La soupe de potiron et Un délice!

Nous empruntons à la bibliothèque La soupe au potiron d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2001) et sa suite, Un délice! d’Helen Cooper (éd. Kaléidoscope, 2007), ce qui nous permet de terminer en ce début du mois de novembre le Halloween Challenge de Hilde et Lou tout en reprenant nos lectures sur le thème de l’automne.

Nous commençons par lire La soupe au potiron. Dans un vieux cabanon au fin fond d’une forêt, vivent un écureuil, un chat et un canard qui se régalent de soupes au potiron. Tout semble parfait jusqu’au jour où le canard s’empare de la cuillère en bois d’écureuil. S’ensuit une dispute qui finit par le départ de canard. Les trois amis arriveront-ils à se réconcilier? L’histoire se lit tant dans le texte que dans les illustrations qui rendent très dynamiques la lecture. Cet album jeunesse aborde l’amitié, le vivre ensemble, le partage mais aussi les émotions comme la colère, l’inquiétude et la joie. Un bon moment de lecture! De quoi donner envie aux tout-petits de manger une bonne soupe?

Dans Un délice!, l’histoire est plus légère et rigolote. Les trois amis sont bien en peine, les potirons n’étant pas encore mûrs pour en faire de la soupe. Ils dénichent dans leur bibliothèque un vieux livre de recettes. Trouveront-ils la recette idéale pour satisfaire le canard, le plus malheureux des trois de ne plus avoir de soupe au potiron? Les illustrations sont aussi plaisantes que dans le précédent album. Elles fourmillent de petits détails puisqu’il y a une histoire dans l’histoire avec des insectes du potager qui récupèrent les soupes refusées par le canard. En effet, le canard personnifie à merveille le tout-petit au moment de la diversification alimentaire ou au moment de néophobie alimentaire, le potiron du canard remplaçant le lait du bébé. Un album très rigolo pour faire apprécier les légumes aux tout-petits!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou # Cosy Halloween

Participation #84 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Végétal: « Potiron »

« Older posts Newer posts »

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑