Étiquette : nouvelles

Notre sélection « Fantômes » pour le Challenge Halloween

Pour le Challenge Halloween 2020, je continue mes sélections suivant les créatures halloweenesques que nous pouvons croiser. Après les sorcières et les ogres, voici notre sélection « Fantômes ».

Des albums jeunesse:

  • Oscar le fantôme d’André Bouchard (éd. Saltimbanque, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans selon l’éditeur mais, selon moi, plus pour les 6-9 ans. Oscar, un fantôme hantant le château de Canterbourg se retrouve propulser par mégarde dans notre monde moderne.
  • Le Fantôme de l’Opéra de Fabrice Boulanger, d’après  Gaston Leroux (éd. de la Bagnole, 2015), un album jeunesse pour les 6-9 ans.
  • Merci Fantôminus! de Brigitte Weninger et Ève Tharlet (éd. Minedition, 2008), un album jeunesse à partir de 3 ans. Léonie est une petite fille qui a peur de trois grands fantômes qui viennent hanter ses nuits. Heureusement, elle se lie d’amitié avec un plus petit fantôme, Fantôminus.
  • Une maison à hanter de Morgane de Cadier et Florian Pigé (éd. Balivernes, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Petit Fantôme, du haut de ses mille ans, est en quête d’une maison à hanter. En se liant d’amitié avec Nathan, un petit garçon d’une des maisons qu’il tente de hanter, arrivera-t-il à ses fins?
  • Le train fantôme de Didier Lévy et Pierre Vaquez (éd. Sarbacane, 2019), un album jeunesse à partir de 7 ans selon l’éditeur. Lina, une petite fille de 8 ans, part à la recherche de son frère aîné qui vient de fuguer. Le trouvera-t-elle dans l’ancienne fête foraine abandonnée où il a l’habitude d’aller?
  • Les Fantômes ne frappent pas à la porte d’Eulalia Canal et Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans selon l’éditeur voire même avant. Pour conservé exclusivité de son amitié avec Ours, Marmotte fait croire à Canard qu’ils sont des fantômes.
  • Les fantômes Zen de Jon J. Muth (éd. Fei, 2016), un album jeunesse à partir de 5/6 ans. Le soir d’Halloween, Source-Tranquille, un panda zen, raconte une histoire de fantômes à trois enfants qui viennent de finir leur collecte de bonbons et de friandises.

Des BD jeunesse:

  • le tome 7 d’Ana Ana, On n’a pas peur du noir! d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2016), une bande dessinée au format à l’italienne pour les 3-6 ans, et même avant. Un étrange et inquiétant fantôme oreiller réveille Ana Ana et ses doudous en pleine nuit. Mais les fantômes existent-ils?

Des romans jeunesse:

  • Le fantôme de Canterville et autres nouvelles d’Oscar Wilde (éd. Le Livre de Poche Jeunesse, 2011), une nouvelle à partir de 9 ans. Le fantôme de Sir Simon de Canterville hante depuis plusieurs siècles un manoir récemment acheté par la Famille Otis, des Américains venus s’installer au Domaine de Canterville Chase, en Angleterre et qui ne semble pas avoir peur de lui.
  • La fiancée du fantôme de Malika Ferdjoukh (éd. L’école des loisirs, 2013), un roman jeunesse à partir de 6 ou 7 ans. Horace, un jeune garçon de 9 ans s’installe dans une vieille demeure de Forest Lodge, en Écosse avec sa famille et notamment sa cousine Olivia. Dès leur arrivée, en pleine nuit, toute la famille découvre que le fantôme de Lord Aloysius Mac Bligh hante les lieux, ce dernier s’étant suicidé par amour pour Lady Livia.
  • Lili Goth et la souris fantôme de Chris Riddell (éd. Milan, 2014), un roman jeunesse à partir de 11 ans. Au Manoir des Frissons frissonnants, la jeune Lili Goth se lie d’amitié avec Ismaël, une souris fantôme et tente avec elle de déjouer un sombre mystère.

Pour d’autres idées-lecture autour des fantômes: FondantGrignote.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Fantôme

Au fil des pages avec Le fantôme de Canterville et autres nouvelles

Nous empruntons à la bibliothèque Le fantôme de Canterville et autres nouvelles d’Oscar Wilde (éd. Le Livre de Poche Jeunesse, 2011), une nouvelle à partir de 9 ans. Comme le titre l’indique,  nous suivons le fantôme de Sir Simon de Canterville qui hante depuis plusieurs siècles un manoir récemment acheté par la Famille Otis, des Américains venus s’installer au Domaine de Canterville Chase, en Angleterre. Aucun tour de fantôme ne semble fonctionner sur cette famille si matérialiste et pragmatique. Le fantôme, piqué dans son orgueil, est bien en peine face aux farces des jumeaux Otis et au scepticisme des parents? Serait-ce la fin de vie du fantôme terrifiant? Les premiers chapitres auraient pu être sous-titrés les malheurs d’un fantôme tant celui est martyrisé par les jumeaux Otis et bafoué par les époux Otis qui ont remède à tout (de l’huile pour graisser les chaînes du fantôme par exemple). Puis l’humour grinçant et satirique laisse place à un texte plus intimiste avec la rencontre du fantôme avec Virginia, la fille des époux Otis. Dans cette nouvelle, sous des airs de conte surnaturel, l’auteur s’amuse du choc culturel de la fin du XIXème siècle entre la bourgeoisie américaine bien trop matérialiste et l’aristocratie britannique ancrée dans ses vieilles traditions et superstitions. Un brin d’humour so british également dans les deux autres nouvelles de ce livre, Le crime de Lord Arthur Savile et Le millionnaire modèle!

Pour un autre avis sur Le fantôme de Canterville: Isabelle du blog Une ribambelle d’histoires.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Challenge Petit Bac d’Enna – #11 catégorie Lecture: « Nouvelles »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑