Étiquette : arrière-pays niçois (Page 1 of 3)

Randonnée estivale aux Grès d’Annot

Le 27 août 2022, nous sommes partis à la découverte des grès d’Annot. Nous nous garons sur le parking de la gare d’Annot (705 mètres d’altitude) même s’il est possible de commencer le sentier du centre ville, au niveau du parking de la Mairie. Nous suivons le balisage jaune pour randonner le long du sentier bleu qui mène à la Chambre du Roi. Le panneau indique un parcours de 2 km pour une durée d’1 heure. Nous passons sous les rails du train puis tournons à droite pour suivre les rails par un sentier caillouteux. 

Nous arrivons ensuite dans les sous-bois et démarrons une pente plus abrupte entourée de gros morceaux de grès jusqu’à arriver à un panneau indiquant le site d’escalade, « Les Météores ».

Nous pouvons observer de plus près les blocs et falaises de grès et les châtaigniers. Il est amusant de voir les différentes formes des blocs dues à l’érosion et qui ont alimenté de nombreuses légendes. Nous pouvons aussi voir des « marmites » sculptées par le temps et l’eau et qui se remplissent d’eau de pluie.

Nous continuons à grimper jusqu’à arriver à la balise en bois n°2 sur laquelle je flashe le QR code afin d’en savoir plus sur l’abri qui témoigne d’une occupation humaine très ancienne. Nous faisons une pause pour explorer l’abri qui se décompose en deux parties, une qui servait aux humains et la seconde aux animaux. L’entrée se situe du côté humain. Cette habitation semi-troglodytique a été construite à partir de sable et de blocs de grès. 

Puis nous reprenons le sentier qui continue de monter jusqu’à arriver à la balise en bois n°3, la forêt laissant place à un paysage plus désertique et escarpée, celui des robines ou « roubines » et de marnes bleues. Cette roche particulièrement friable l’est encore plus en cette période de sécheresse. Le sentier très escarpé prête au vertige et est très glissant par endroit. Pour cette fois, nous n’irons pas plus loin et retournons faire une pause dans l’abri précédent. La Chambre du Roi sera pour une prochaine fois.

Le retour se fait plus facilement puisqu’en descente. Avant de regagner la voiture, nous en profitons pour manger quelques mûres. Il y a également quelques champignons que nous ne touchons pas, ne savant pas s’ils sont comestibles et une petite « construction » éphémère qui pourrait très bien servir d’abri à Jojo.

La Nature au fil de l’automne 2021

Ce mardi, je rejoins Syl et Isabelle et leur rendez-vous photo hebdomadaire d’écoute et d’observation de la Nature dans le cadre du Challenge Halloween 2021. Pour ce billet, ce sera un florilège des couleurs de l’automne, même si par chez nous c’est encore bien vert.

Voici quelques photos de notre balade de dimanche 24 octobre 2021, au-dessus de Lucéram, dans le Moyen-Pays niçois, entre les cols de l’Orme (1.005 mètres d’altitude) et de l’Ablé (1.149 mètres d’altitude). L’automne n’est pas encore à son apogée avec des températures encore bien douces pour la saison (22 degrés en début d’après-midi pour finir à 14 degrés vers 16h30 à la fin de la sortie). Mais ce temps ensoleillé a permis un jeu d’ombre et de lumière avec les feuilles d’automne très agréable à observer. Une ambiance très apaisante et ressourçante!

Pour d’autres ambiances automnales: Syl au joli prieuré de Notre-Dame d’Orsan dans le Cher et Isabelle à Honfleur en Normandie.

Participation #17 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Photo Nature

Semaine 36 du Projet 52-2020: Touriste

Pour la semaine 36 du Projet 52-2020 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Touriste« . Voici une photo prise lors de notre balade d’hier à Isola 2000, une station hautement touristique de l’arrière-pays niçois. Il s’agit de l’Aigle niçois, une sculpture de Cédric Pignataro, un carnavalier niçois. Cette sculpture qui était auparavant à Auron a remplacé le pointu niçois que nous avions vu lors d’une précédente balade en août 2019. Poke au #lemoisamericain même si ce n’est pas un pygargue à tête blanche!

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑