Étiquette : vache

Au fil des pages avec Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache

Au hasard d’un bac de rangement de la médiathèque, mon mini lecteur est tombé sur un livre au petit format allongé à la drôle de couleur verte fluo, au titre à rallonge surprenant et s’ouvrant par le haut: Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache d’Hélène Rice et Ronan Badel (éd. Thierry Magnier, 2014), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 27ème Prix des Incos en 2016. Ni une ni deux, nous l’avons emprunté et depuis nous le lisons régulièrement.

Est-ce comme le nom du livre l’indique un album didactique pour dessiner une vache? Que nenni! Le duo autrice/illustrateur nous donne deux techniques complètement loufoques pour obtenir un dessin de vache. Au fil de notre lecture, entre crocodile et pissenlit, nous nous demandons même s’il y aura vraiment une vache dans cette histoire. Certes le texte décrit bien les différentes étapes mais les illustrations, simples et expressives, un peu à la façon de Quentin Blake, disent bien autre chose. Ce décalage est vraiment hilarant jusqu’à la chute finale. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui à défaut d’être un cours de dessin nous rappelle l’utilité de la gomme pour dessiner! Fous-rires garantis!

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Objet: « Livre »

Au fil des pages avec Plus gros que le ventre

Nous empruntons à la médiathèque Plus gros que le ventre de Michaël Escoffier et Amandine Piu (éd. Frimousse, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été Lauréat du 30ème Prix des Incos dans la sélection Maternelle en 2019. Dès l’illustration de la couverture avec un monstre dévorant une des lettres du titre de l’album et plus encore avec le résumé de la quatrième de couverture, le ton est donné. Il nous est enjoint de ne pas ouvrir ce livre qui contient un horrible monstre prêt à nous dévorer. Or, en tournant les pages, nous réveillons ce monstre qui mange vraiment tout sur son passage, les lettres du livre, les pommes, les arbres et même les vaches… Finirons-nous aussi, lecteurs, dans son ventre?

Quelle inventivité de ce duo auteur/illustratrice dans ce livre participatif qui nous fait gentiment peur! La mise en page tant du texte avec des polices différentes que des illustrations très expressives et colorées est très réussie et apporte cette petite touche de frissons. Le monstre se rapproche dangereusement de nous. Comment pourrons-nous lui échapper sans refermer le livre? Sans trop dévoiler la chute finale, il est amusant de s’arrêter sur les détails des illustrations, en particulier les dernières. D’ailleurs, cette histoire me rappelle celle de Chhht! de Sally Grindley et Peter Utton, un album jeunesse avec des rabats dans lequel il faut faire très attention à ne pas réveiller le géant qui dort dans le château. Mais j’ai bien plus apprécié la bouille de ce monstre insatiable que celle du géant de Chhht. Gros coup de cœur pour cet album jeunesse hilarant!

Pour un autre avis sur cet album jeunesse: Syl.

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Monstre

Semaine 16 du Projet 52-2020: Animaux de la ferme

Pour la semaine 16 du Projet 52-2020 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Animaux de la ferme« . Avec cette période de confinement, il n’est pas possible d’en voir de nos fenêtres, pas plus que dans le périmètre autorisé de sortie. Je n’avais pas envie de piocher dans mes archives et profiterai des vrais animaux de la ferme lorsque nous pourrons à nouveau crapahuter. Alors ce sera une version « enfant » des animaux de la ferme avec un livre et des figurines. Même si ce sont encore les vacances, nous nous sommes amusés à nommer les différents animaux de la ferme, à les compter comme nos plantations. Et un renard rôdait pas loin du poulailler. Aurait-il réussi à manger une de nos poules? Vous l’aurez compris, nous avons fini notre jeu avec un renard et l’histoire de La petite poule rousse.

Au fil des pages avec Pêcheur de couleurs

Nous lisons, depuis lundi, un album jeunesse emprunté à l’école parmi une sélection proposée par la maîtresse: Pêcheur de couleurs d’Éric Battut et Michel Piquemal (éd. Didier Jeunesse, 2003), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dandine, une vache blanche rêve d’ailleurs et quitte ses verts pâturages. En compagnie de Martin, un martin-pêcheur – « oiseau qui pêche les couleurs », elle part explorer le vaste monde avec toute sa palette de couleurs. Mais l’herbe est-t-elle plus verte ailleurs? Un joli récit d’apprentissage des couleurs pour les tout-petits! A chaque double page, un paysage différent est illustré avec sa couleur primaire associée comme par exemple le jaune pour le sable du désert ou le blanc pour la neige des pays froids, malgré un petit bémol pour l’illustration du rouge. Un bon moment de lecture tout en poésie autour des couleurs!

Participation #135 Je lis aussi des albums

Participation #32 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Couleur: « Couleurs »

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑