Étiquette : magie (Page 2 of 4)

Au fil des pages avec La boîte à musique

J’emprunte à la bibliothèque le tome 1 de La boîte à musique, Bienvenue à Pandorient de Gijé et Carbone (éd. Dupuis, 2018), un bande dessinée jeunesse à partir de 6 ans. Pour ses 8 ans, Nola reçoit de son père Martin un cadeau inestimable: la boîte à musique qui appartenait à sa mère Hannah, disparue depuis quelques mois. Et là voilà plongée dans le monde de Pandorient, tout comme nous, lecteurs, qui découvrons les habitants de ce monde magique! En effet, dans ce premier tome introductif, les auteurs nous font découvrir au fil des pages les différents protagonistes de l’histoire: une famille humaine – « de l’hexomonde » – avec Nola et son père puis une famille de Percecœurs avec Andréa, Igor et leur mère malade et bien d’autres créatures surnaturelles, pas vraiment effrayantes, comme le voisin Grinchouille ou le médecin Guérimaux. En aidant ses nouveaux amis à soigner leur mère, Anna découvre un monde la fois fabuleux et inquiétant. Le danger ne serait-il pas loin? L’histoire certes classique enchaîne les rebondissements tout en laissant une part de mystères, ce qui plaira aux jeunes lecteurs s’initiant à la bande dessinée fantasy. Les illustrations jouent avec les ombres et lumières, même si souvent les arrière-plans restent plus vagues et moins travaillés que les visages très expressifs. Les personnages sont attachants, avec chacun leur caractère propre bien qu’enfantin. Un bon moment de lecture avec cette BD jeunesse qui appelle à découvrir les tomes suivants!

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Son: « Boîte à musique »

Au fil des pages avec Le joueur de flûte de Hamelin

J’emprunte à la bibliothèque Le joueur de flûte de Hamelin de Thomas Baas, d’après les Frères Grimm (éd. Actes Sud Junior, 2015), un album jeunesse à partir de 6 ans. Bien que l’auteur pose l’histoire la veille de Noël 1283, il l’illustre dans un décor plus proche de la première moitié du XXe siècle. Nous retrouvons les habitants de Hamelin, une petite ville allemande, très orgueilleux et privilégiant les fêtes à leurs enfants. C’est alors que des rats envahissent la ville. Incapable de les chasser, le maire promet une récompense de mille pièces d’or. Un étranger, joueur de flûte arrive alors. Qu’adviendra-t-il de la ville et de ses habitants, en particulier des enfants? L’histoire s’attarde sur les rats, leur faim insatiable et la peur des habitants face à ce danger, les illustrations étant alors très sombres voire effrayantes pour de jeunes lecteurs. Quant au joueur de flûte, tout de noir vêtu, il y a un côté sobre et magique qui se dégage de lui, ce qui contraste avec l’attitude des parents ancrés dans leurs vices et celle des enfants au mine joyeuse presque naïve. Une relecture intéressante du conte traditionnel des frères Grimm, lui-même issu d’une légende allemande de disparition d’enfants de 1284!

Participation #2 Challenge Contes de Noël de Bidib

Challenge Christmas Time 2019 de Mya Rosa #Contes d’hiver et de Noël

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Participation #108 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #16 catégorie Lieu: « Hamelin »

Au fil des pages avec Harper

J’emprunte à la bibliothèque trois tomes de la série Harper, romans jeunesse fantasy à partir de 7 ans. Je commence par lire Harper et le parapluie magique de Cerrie Burnell et Laura Ellen Anderson (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Mes premiers Witty, 2016). Nous suivons les aventures de Harper, une jeune fille douée pour la musique, qui vit avec sa grande-tante Suzie au sein de la Cité des Nuages. Les chats de la cité disparaissant les uns après les autres, dont Minuit, le chat noir à la queue blanche de Harper, cette dernière va mener son enquête avec ses amis – une enquête placée sous le signe de la musique. Quelle équipe de choc avec Harper et son parapluie magique qui peut voler, Nate, aveugle de naissance avec sa fidèle louve, Fumée ainsi que Freddy, écrivain dans l’âme et sa petite sœur Lisette, adorant les souris et les contes de fées! Je retrouve avec plaisir les illustrations de Laura Ellen Anderson dont le trait de crayon est reconnaissable dès la couverture du roman. Harper n’a-t-elle pas des faux airs d’Amélia Fang? L’histoire se lit très facilement, avec de nombreuses illustrations, rappelant par moment Le joueur de flûte de Hamelin des Frères Grimm. Pleine de bons sentiments, de générosité et de musique, elle transportera facilement le jeune lecteur, un brin mélomane, dans son univers fantasy.

Puis j’enchaîne avec Harper et le cirque des rêves de Cerrie Burnell et Laura Ellen Anderson (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Mes premiers Witty, 2017), deuxième tome qui permet d’en savoir un peu plus sur le passé de Harper et sur ses parents. Harper et ses amis vont ainsi être amenés à pénétrer le Cirque des rêves, un cirque magique dont le chapiteau se déplace dans le ciel au gré des tempêtes. Ce tome permet de répondre aux interrogations et mystères laissés sans réponse dans le tome précédent. Les illustrations de Laura Ellen Anderson sont toujours aussi plaisantes à regarder.

Puis je finis avec Harper et la forêt de la Nuit de Cerrie Burnell et Laura Ellen Anderson (éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Mes premiers Witty, 2017), troisième tome dans lequel ce conte moderne se mélange avec les contes traditionnels, la forêt de la Nuit étant le berceau de tous les contes de fées. Cette fois-ci, Harper et ses amis vont se retrouver au cœur de la légende d’une corneille de glace que souhaite capturer le chef d’orchestre fou. Dans cette nouvelle aventure, Cerrie Burnell s’amuse à distiller ça et là des éléments et personnages des contes traditionnels comme les horloges chantantes et une maison en pain d’épices. Mais à la lecture de ce troisième tome, c’est surtout le film Ladyhawke qui me vient en tête, référence que n’auront certainement pas les jeunes lecteurs.

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégories Prénom: « Harper », Lieu: « Forêt » et Objet: « Parapluie »

Au fil des pages avec Le Dragon au Cœur de chocolat

J’emprunte à la bibliothèque Le Dragon au Cœur de chocolat de Stephanie Burgis (éd. Gallimard Jeunesse, 2018), un roman jeunesse fantasy à partir de 9 ans. Écrit à la première personnage du singulier, ce roman jeunesse plonge le jeune lecteur dans la peau d’Aventurine, une jeune dragonne vivant dans une caverne de la montagne avec sa famille, loin des humains. Encore trop jeune pour sortir explorer le monde, elle enrage et décide d’aller chasser un humain pour prouver à toute sa famille ce dont elle est capable. Mais la rencontre avec son premier humain – un mage alimentaire – ne se passe pas comme elle l’avait imaginée. Ce dernier lui prépare une boisson qui va bouleverser à jamais son existence: un chocolat chaud. Et voilà Aventurine transformée en une jeune fille de 12 ans! Livrée à elle-même dans ce nouveau corps, Aventurine a trouvé sa vocation: devenir apprentie chocolatière dans la ville la plus proche, Drachenburg. Y parviendra-t-elle? Courage, détermination et soif d’apprendre lui seront d’une grande aide. Sous des traits de jeune fille bien fragile, Aventurine n’en reste pas moins un dragon méfiant, prêt à sortir les griffes. L’histoire est pleine de rebondissements qui s’enchaînent vite, au gré des rencontres d’Aventurine: Greta qui en ferait bien sa bonne, les propriétaires d’une maison de chocolat, Marina et Horst, sans oublier Silke, une jeune fille de 13 ans, très débrouillarde, qui travaille sur les marchés avec son frère aîné et qui semble connaître la ville comme sa poche. Ce roman jeunesse aborde notamment les thèmes de la famille, de l’amitié, de l’aventure, de l’apprentissage de la vie, de la peur de l’échec et de reconnaissance. L’histoire se déroulant dans une société du passé, il y est également question de travail des enfants et de classes sociales. Un bon moment de lecture que ce roman jeunesse qui ravira les jeunes lecteurs amateurs de dragon et de chocolat!

Challenge Petit Bac d’Enna – #13 catégorie Partie du corps: « Cœur »

Petit récap’ du Halloween Challenge 2019

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Pour clore le Halloween Challenge 2019 de Hilde et Lou, voici un petit récap’ du mois écoulé avec des lectures, bricolages, décorations halloweenesques, etc. Un mois riche en découvertes, en échanges et partages avec les autres participants!

Le challenge a débuté par un premier Hallow RAT du 27 septembre minuit au 29 septembre 2019. Lors de ce RAT, nous avons surtout lu des albums jeunesse comme Merci Fantôminus! de Brigitte Weninger et Ève Tharlet, Une maison à hanter de Morgane de Cadier et Florian Pigé et Oscar le fantôme d’André Bouchard. J’ai également un roman jeunesse: La fiancée du fantôme de Malika Ferdjoukh et un roman policier sur fond d’Halloween: Le Crime d’Halloween d’Agatha Christie, mettant en scène une enquête d’un Hercule Poirot vieillissant après le meurtre d’une petite fille pendant une fête d’Halloween.  

Puis du 2 au 4 octobre 2019, la France Obscure a été mise à l’honneur. J’ai alors lu Généalogie d’une sorcière de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, le coffret comprenant deux albums jeunesse: La Petite Sorcière et Grimoire de Sorcières.

Nous sommes ensuite passés à un week-end cosy les 5 et 6 octobre 2019 au cours duquel nous avons lu des livres jeunesse: le tome 2 de la BD Pepper et Carrot, Les sorcières de Chaosah de David Revoy, Le fantôme de Canterville et autres nouvelles d’Oscar Wilde, Pas la pomme, Blanche-Neige! d’Alexandre Jardin et Hervé le Goff.

Puis c’est au tour des Monstres et Créatures d’être mis à l’honneur du 7 au 9 octobre 2019: Le Fantôme de l’Opéra de Fabrice Boulanger, d’après Gaston Leroux, Une drôle de maison hantée de Janet Lawler et Anna Chambers, Julia et les monstres perdus de Ben Hatke, Sortilèges d’Emily Gravett.

Des 11 au 13 octobre 2019, nous faisons un second Hallow RAT avec surtout des albums et romans jeunesse: Belfégor et l’orage de Laurence Bourguignon et Vincent Hardy, Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver… d’Antoine Dole et Bruno Salamone, le tome 1 des Chroniques de Spiderwick de Tony Diterlizzi et Holly Black, Les Monsieur Madame fêtent Halloween de Roger Hargreaves, La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et Marianne Barcilo et le tome 1, Amélia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson.

Puis du 18 au 20 octobre 2019, place au British Halloween au cours duquel nous avons lu Glouton, Le croqueur de livres d’Emma Yarlett.

Un autre Cosy Halloween s’est déroulé des 22 au 24 octobre 2019, ce qui a entraîné de nouvelles lectures d’albums jeunesse: Petit Dragon des Neiges d’Andrew Breakspeare, L’après-midi d’une fée d’André Bouchard et la relecture de La sorcière Tambouille de Magdalena Guirao-Jullien et Marianne Barcilon.

Challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson

Sans oublier des rendez-vous en commun avec d’autres participants comme la lecture commune d’Amélia Fang de Laura Ellen Anderson avec les deux premiers tomes: Amélia Fang et le bal des barbares et Amélia Fang et les seigneurs licornes,  un duo tous les samedis avec le Challenge Je lis aussi des Albums de Sophie Hérisson avec notamment D’entre les ogres de Gilles Baum et Thierry Dedieu.

Mais aussi les deux rendez-vous des 17 et 27 octobre 2019 avec le Challenge Contes & Légendes au pays d’Halloween de Bidid avec notamment: Cœur de pierre de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza, les cinq tomes des Chroniques de Spiderwick de Tony Diterlizzi et Holly Black, Le petit pêcheur et le squelette de Chen Jiang Hong et Le sortilège des enfants squelettes de Sébastiaan Van Doninck.

Mercredi bricolage et couture chez Syl

Nous avons également fait quelques activités autour d’Halloween comme des petites momies en papier et en laine, des maisons hantées en collage et avec des gommettes, un hibou sorcier en pomme de pin, une citrouille en feutrine, des sorcières en empreinte de main. J’ai également repris des créations faites l’année dernière en feutrine comme la chauve-souris et la sorcière

Il y a eu aussi les rendez-vous gourmands du dimanche avec Syl. Je n’y ai participé qu’une fois pour des petits biscuits de monstres. N’hésitez pas à aller voir les recettes de Syl et des autres participants, surtout si vous adorez les potirons, potimarrons et citrouilles.

Nos sorties ont également été placées sous le signe d’Halloween: au parc Vaugrenier, nous avons pu voir des coeurs de sorcière. Puis le jour d’Halloween, une journée spéciale avait été organisée au Parc Alpha.

Nous finissons le mois avec d’autres albums jeunesse et qui permettent de faire la transition avec des histoires sur l’automne: Vicky la petite sorcière de Marion Billet puis La soupe au potiron d’Helen Cooper et sa suite, Un délice!.

N’hésitez pas à aller sur les blogs des organisatrices: Hilde et Lou et des autres participants pour continuer l’ambiance halloweenesque avant de plonger dans Noël et ses nouveaux challenges. Pour ma part, je repars avec plein de nouvelles idées pour l’année prochaine! Merci à Hilde et Lou pour toute l’organisation. Ce fut un très bon mois halloweenesque.

Challenge Halloween 2019, calendrier

 

« Older posts Newer posts »

© 2020 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑