Étiquette : loup (page 1 of 2)

Halloween au Parc Alpha

Ce 31 octobre 2019, malgré le temps pluvieux annoncé, nous allons au Parc Alpha qui a organisé des animations toute la journée pour Halloween: ateliers de la trouille avec fabrication par exemple de masque d’Halloween, de potion magique ou citrouille… Finalement, nous échappons à la pluie sauf pour le trajet de retour en voiture.

Certaines de ces activités ont lieu à la petite ferme, une des cabanes étant devenue pour la journée la maison de la sorcière. En témoigne le linge accroché. Un cimetière lugubre est également sorti de terre. Un moment de recueillement s’impose alors devant la tombe de Jack (Jack O’Lanterne bien sûr).

Nous croiserons également dans le parc la sorcière Grabouilla qui propose aux enfants des bonbons. Mais méfiance, il se pourrait qu’ils soient empoisonnés comme la pomme mangée par Blanche Neige… Nous assistons enfin à la seconde représentation d’une pièce de théâtre pour les enfants, à partir de 4 ans, « Le Petit Chaperon voit rouge », de la Compagnie niçoise BAL Arts Légers, (rajoutée au dernier moment vu le nombre d’enfants présents, ce qui fut très apprécié). Une version revisitée et déjantée du Petit Chaperon Rouge dans laquelle rien ne fait peur à la petite fille qui en arriverait même à rendre docile et végétarien le loup. Pourquoi le petit chaperon devrait mourir et ne jamais connaître ce que ça fait d’être grande? La morale de ce conte détourné fera réfléchir tant les jeunes spectateurs que leurs parents. Une bien belle ambiance halloweenesque en territoire des loups!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Au fil des pages avec La soupe au caillou

Avec l’arrivée de l’automne, nous relisons La soupe au caillou d’Anne Royer et Coralie Vallageas (éd. Lito, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Un vieux loup rusé arrivera-t-il à manger une bonne soupe grâce à l’aide des animaux de la forêt un peu trop crédules? Cet album jeunesse se présente sous la forme d’un conte-randonnée où chaque animal apporte un ingrédient supplémentaire dans la confection de la soupe. Miam miam! Cela nous donne également l’envie de déguster à notre tour un bon pot-au-feu. La répétition du texte et les illustrations colorées nous emportent dans un bien joli moment de lecture.

Participation #53 Je lis aussi des albums

Les jours de la semaine avec Loup

Nous avons lu, il y a quelques semaines déjà, Le loup qui voulait changer de couleur d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2011). Cet album jeunesse à partir de 2/3 ans associe les couleurs aux jours de la semaine. Pour prolonger la lecture, nous nous amusons à colorier aux feutres ou aux crayons de couleur Loup, une couleur pour chaque jour de la semaine comme dans l’album, à partir d’un modèle de Loup trouvé sur le site coloriagepourtous.com et que nous avons redimensionné. Nous ajoutons des gommettes sur son ventre et son museau. Puis après avoir mis de la colle, nous finissons par des paillettes sur la tête et la queue.

Nous découpons ensuite tous les loups pour les coller sur une feuille blanche en rajoutant les jours de la semaine. Une fois le tout séché, nous les plastifions. Nous passons ensuite au cadre qui permettra de changer chaque jour de Loup : nous faisons le tour du cadre avec des gommettes de la même couleur des loups. Pour faciliter les changements de loup, nous utilisons au dos des fiches plastifiées un morceau de ruban aimanté. Il est alors temps de l’accrocher au mur de la chambre!

Au fil des pages avec P’tit Loup apprend à jardiner

Nous lisons une nouvelle histoire de P’tit Loup. Cette fois-ci, il s’agit de P’tit Loup apprend à jardiner d’Orianne Lallemand et d’Éléonore Thuillier (éd. Auzou éveil, 2018), un album jeunesse à partir de 2/3 ans: P’tit Loup apprend les rudiments du jardinage avec son père. Que de complicité entre les deux! Comme dans les autres albums de cette collection, les tout-petits peuvent se remémorer des situations de la vie quotidienne et enrichir leur vocabulaire (outils de jardinage, cycle de la vie de la plante, bons gestes du jardinier, etc.). Nous avions déjà lu cette histoire à plusieurs reprises lorsque nous avions emprunté à la bibliothèque Dix petites graines abordant également le cycle des plantes.

Avec cet album jeunesse, nous associons lecture et jardinage puisque nous nous retrouvons dans la même situation que P’tit Loup, (presque) aussi impatients de pouvoir manger nos tomates cerises.

Il en a fallu du temps passé entre le moment où nous avions planté les graines et que les premières tomates deviennent rouges. En attendant, nous continuons d’arroser les plants de tomates avant la nouvelle récolte de tomates bien mûres. Quelle délice et fierté de pouvoir les déguster en sachant qu’elles proviennent de notre labeur!

Participation #35 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Le loup qui criait au garçon!

Nous empruntons à la bibliothèque un album jeunesse reprenant de façon décalée l’expression « à force de crier au loup ». Il s’agit de l’album Le loup qui criait au garçon! de James O’Neill et Russel Ayto (éd. Circonflexe, 2017), conte détourné de la fable d’Ésope, Le garçon qui criait au loup. Entre les villageois et les loups de la forêt, la peur de l’autre domine. Les enfants apprennent très vite à se méfier des loups, les louveteaux des humains. Que peut-il bien arriver lorsqu’un louveteau et un petit garçon, chacun avec ses préjugés, se rencontrent au bord de la rivière? Cet album jeunesse aborde avec beaucoup d’humour la peur de l’inconnu et l’amitié. Certes le graphisme des illustrations est simple mais la mise en page du texte est très dynamique et joue avec l’effet miroir entre le louveteau et le garçon. Grâce aux apartés, le petit lecteur (dès 3 ans) est lui-même partie prenante de l’histoire. Encore un bon moment de lecture rempli de fous rires et de cris « Au loup! »… euh « Au garçon! »… euh « A l’amitié! ».

À noter que cet album jeunesse a fait partie de la sélection CP pour le 30ème Prix des Incorruptibles 2018-2019. Nous ne pouvons qu’approuver ce choix.

Participation #21 Je lis aussi des albums

« Older posts

© 2019 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑