Étiquette : générosité (Page 1 of 5)

Au fil des pages avec Les trois brigands

Nous lisons et relisons Les trois brigands de Tomi Ungerer (éd. L’école des loisirs, rééd. 2011), un album jeunesse à partir de 6 ans paru pour la première fois en 1968 et que mon mini sorcier a voulu emprunter à la médiathèque après avoir été attiré par l’illustration de couverture. Cela faisait plusieurs années que je voulais l’emprunter à la médiathèque pour Halloween mais il n’était jamais disponible. C’est chose faite et il nous a plu.

Dans des temps anciens, trois brigands volent tous ceux qui croisent leur route jusqu’au jour où ils rencontrent une jeune orpheline, Tiffany. Les trois voleurs deviendront-ils bons et généreux en venant en aide aux orphelins?

Avec des illustrations très simples et épurées, l’histoire fait la part belle aux bons sentiments avec trois brigands pas si méchants que ça et qui deviennent les protecteurs des orphelins, un peu à la façon d’un Robin des Bois. Il y est question de rédemption, de générosité et d’adoption. Un très bon moment de lecture avec ce classique de littérature jeunesse, même si le basculement des trois brigands se fait très rapidement! J’ai également vu qu’il existait une adaptation en film d’animation sorti en 2007 et que je viens d’emprunter à la médiathèque. Peut-être que le changement d’attitude des trois brigands sera plus travaillé que dans l’album jeunesse…

Participation #6 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #13 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Classique de la littérature jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Chiffre: « Trois »

Participation #92 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #24 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte moderne

Au fil des pages avec Le Noël de Caroline

Nous lisons et relisons Le Noël de Caroline de Pierre Probst (éd. Hachette Jeunesse, 1992, rééd. 2011), un album jeunesse à partir de 3 ans. En cette veille de Noël, Caroline et ses amis préparent le réveillon. Boum et Youpi sont chargés d’acheter un beau et grand sapin en ville grâce à l’argent que tous ont économisé. Mais en chemin, ils donnent la quasi totalité de leur argent à un mendiant musicien et à un Père Noël faisant la quête pour des enfants défavorisés. Ils rentrent chez eux avec un minuscule sapin. C’est alors que Caroline reçoit une mystérieuse lettre du baron de l’Étoile. Auront-ils finalement l’arbre de Noël rêvé?

L’année dernière, j’avais fait découvrir, avec nostalgie, à mon mini lutin plusieurs aventures de Caroline et de ses amis comme Caroline à la mer et Caroline aux sports d’hiver, me replongeant ainsi dans mes souvenirs livresques d’enfance et ayant été ravie de découvrir que les histoires de Caroline avaient été rééditées dans les années 2010. Parue pour la première fois en 1992, cette histoire de Caroline aux jolies illustrations vintage met à l’honneur la magie de Noël, l’amitié et la générosité. Un bon moment de lecture doudou avec cette histoire drôle et tendre mais qui pourrait effrayer les plus jeunes et les questionner sur l’identité du Père Noël qui apparaît sous le costume du baron de l’Étoile et qui a, un moment donné, est pris pour un ogre!

Participation #1 Challenge Christmas Time 2021 de MyaRosa #Album jeunesse

Participation #1 Challenge Il était 9 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Challenge Petit Bac d’Enna #14 Catégorie Prénom: « Caroline »

Au fil des pages avec le tome 1 de Sous les arbres

Nous lisons le tome 1 de Sous les arbres, L’automne de Monsieur Grumpf de Dav (éd. de la Gouttière, 2019), un BD  jeunesse à partir de 5 ans et au format à l’italienne. Dans la forêt, les animaux se préparent pour l’hiver. Monsieur Grumpf, un blaireau râleur est en train de ramasser les feuilles mortes devant sa maison. Mais ses voisins ne cessent de le déranger, que ce soit un papa écureuil avec ses deux enfants pressé de stocker assez de provisions pour l’hiver, un hérisson glouton qui vient prendre un dernier ver avant d’hiberner ou bien encore une souris qui est triste que son cerf-volant se soit pris dans les branches d’un arbre. Tout en râlant, Monsieur Grumpf les aide. Soudain il pleut soudain à verse au point de mettre en colère le blaireau. Arrivera-t-il à finir sa tâche?

L’histoire est vraiment douce, généreuse et mignonne, ponctuée d’onomatopées notamment de la part de Monsieur Grumpf qui porte si bien son nom. Il y est question de générosité et d’entraide. Les illustrations colorées aux teintes automnales et arrondies sont très jolies et rendent attachants les différents animaux très expressifs. Coup de cœur pour cette BD jeunesse! Au passage, je coche la case 9 « Cocooning » du bingo. Nous avons hâte de découvrir le tome 2, Le Frisson de l’hiver que j’ai déjà glissé dans le calendrier livresque de Noël.

Pour prolonger la lecture, les éditions de la Gouttière propose une exploitation pédagogique pour le cycle 2 avec des fiches autour par exemple des onomatopées ponctuant l’histoire.

Participation #28 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #BD jeunesse et case 9 du bingo

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Être humain: « Monsieur »

Au fil des pages avec C’est mon arbre

Nous lisons C’est mon arbre d’Olivier Tallec (éd. L’école des loisirs, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et sa suite, Un peu beaucoup (éd. L’école des loisirs, 2020). Dans une forêt aux couleurs automnales, un écureuil roux égoïste et possessif s’est octroyé un arbre avec ses pommes de pin. Il entend bien protéger son bien de toute convoitise jusqu’à construire un mur protecteur. Et pourtant, cela ne lui suffit pas, l’écureuil commençant à envier ce qui pourrait être au-delà du mur dans lequel il s’est isolé.

Les illustrations de l’écureuil sont très expressives, les mimiques montrant toutes les émotions ressenties: la peur de perdre son arbre, l’égoïsme, l’envie et la jalousie de ce que pourrait avoir les autres… Le texte répétitif et rempli d’humour appuie sur l’attitude complètement loufoque et irrationnelle de l’écureuil qui ne veut rien partager. Il est ainsi question du vivre ensemble, des bienfaits du partage et des travers de l’individualisme et de la propriété. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse à la chute très ironique!

Au fil des pages avec Une surprise pour Pâques

Nous empruntons à la médiathèque Une surprise pour Pâques de Nancy E. Walker-Guye et Igor Oleïnikov (éd. Nord-Sud, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. C’est le grand jour pour le Lapin de Pâques qui part cacher tous les œufs multicolores qu’il a fini de fabriquer la veille au soir. Mais en chemin, son panier se casse et tous les œufs semblent perdus. Heureusement, les autres animaux de la forêt viennent l’aider. Le Lapin de Pâques aura-t-il le temps de faire sa tournée?

L’histoire est toute mignonne, avec une pointe de magie et avec de magnifiques illustrations douces et aux couleurs pastels. Il y est question d’amitié, d’entraide et de générosité. Sans oublier des instants gourmands avec la potée de carottes, la tisane d’herbes fraîches et un petit-déjeuner très convivial. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Participation #35 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #40 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Tisane

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑