Étiquette : tortue

Au fil des pages avec Mukashi Mukashi, Contes du Japon

Pour la journée du 27 avril 2021 consacré à un titre publié par les éditions Issekinicho, j’ai choisi les deux premiers recueils de Mukashi Mukashi, Contes du Japon reprenant des contes du folklore japonais à partir de 5 ans.

Dans le premier recueil d’Alexandre Bonnefoy (éd. Issekinicho, 2019), nous lisons trois histoires, la plus longue étant la première. Les illustrations sont rondes, colorées et enfantines.

  • Issun Bôshi: le conte est semblable à celui que nous avions déjà lu il y a quelques jours: Issunbôshi, le petit samouraï d’Alice Brière-Haquet et Sanoe (éd. Nobi Nobi!, 2016). Le jeune garçon pas plus grand qu’un pouce se montre courageux, prêt à affronter de redoutables onis. Nous retrouvons les mêmes thèmes abordés: quête initiatique, aventures, romance et persévérance…
  • Un mariage venteux: une jeune femme venant de se marier se retient de péter. Et si pourtant ses pets étaient magiques? Derrière cette histoire de pets et de prouts, on peut se dire qu’un défaut peut devenir une qualité.
  • Le voyage du mille-pattes: un mille-pattes part chercher un docteur pour soigner un ami malade mais il tarde. Cette histoire courte est rigolote dans sa chute.

Puis nous lisons le deuxième recueil de Mukashi Mukashi, Contes du Japon de Delphine Vaufrey (éd. Issekinicho, 2019) qui comprend également trois histoires:

  • Le moineau à la langue coupée: Emiko est une jeune fille orpheline et qui est élevée par sa méchante tante. Elle se lie d’amitié avec un moineau au joli chant. Et si ce moineau lui apportait le bonheur et la richesse? Cette histoire reprend la structure narrative d’autres contes que nous avons déjà pu lire avec un objet magique ou un être surnaturel qui peut selon la façon dont on se comporte apporter le bonheur ou le malheur. Cela me fait penser par exemple à Dame Hiver ou à  La rivière aux crocodiles Baama-Ba.
  • Le singe et la tortue: au fond des océans, la princesse Otohime entend manger un nouveau plat: le foie d’un singe. Elle ordonne à une tortue de lui ramener un singe. Le singe finira-t-il dans l’assiette de la princesse? Mais comme dit l’expression, malin comme un singe…
  • Une peur étrange: la dernière histoire de ce recueil est rigolote, un jeune garçon gourmand se jouant de ses amis en révélant une phobie étrange: il aurait peur des brioches. Une histoire parfaite pour le Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine!

Participation #23 Un mois au Japon 2021 de Hilde et Lou #Contes japonais

Participation #42 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Contes japonais

challenge 2021 lire au féminin

Participation #29 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice française

Participation #51 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec La grande glissade de l’ours

Nous lisons régulièrement ces dernières semaines La grande glissade de l’ours de Richard T. Morris et LeUyen Pham (éd. Albin Michel Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fera partie de la sélection Maternelle du 33e Prix des Incos en 2022. Il était une fois un ours curieux qui s’approche trop près d’une rivière et qui tombe à l’eau. Il s’accroche à un tronc d’arbre qui flotte sur l’eau. Commence alors une drôle d’aventure, l’ours étant rejoint par d’autres animaux. Mais où la rivière les mènera-t-elle ainsi?

Commençant par « il était une fois » et jouant sur la répétition du texte « jusqu’à ce que… », l’histoire est construite comme un conte moderne. Les illustrations  dynamiques qui se colorent de plus en plus au fil des pages annoncent à bien y regarder un bout de personnage que va rencontrer l’ours sur la page suivante. La rivière est ainsi un chouette terrain de jeux aquatiques et rassemble finalement des animaux bien différents mais qui prennent beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Aventure, amitié et rigolade sont au rendez-vous. Un bon moment de lecture rigolo avec ses jolies pages de garde qui permettent de revenir sur le parcours de l’ours!

Participation #27 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Animal: « Ours »

Au fil des pages avec Tortue Pingouin

Forcément avec un tel titre et une tortue qui est déguisée en manchot empereur, je suis immédiatement attirée par la couverture de cet album jeunesse que nous empruntons à la bibliothèque. Il s’agit de Tortue Pingouin de Valeri Gorbachev (éd. L’école des loisirs, 2009), album jeunesse à partir de 3 ans. Tous les soirs, au moment du coucher, le père de Petite Tortue lui lit une histoire. Ce soir-là, c’est un livre sur les pingouins. Petite Tortue en rêve toute la nuit et décide de partir en pingouin à l’école. Et c’est parti pour une journée du pingouin, les autres élèves souhaitant faire comme elle et la maîtresse leur proposant des activités adéquates! Cet album jeunesse permet d’aborder l’estime de soi, les jeux d’enfant autour de l’imitation d’un animal mais aussi de voir ou revoir le déroulement d’une journée type à l’école: le travail en classe, la récréation et la sieste.

Encore un bon moment de lecture avec beaucoup de rires! Pour prolonger la lecture, nous nous amusons à imaginer ce que Petite Tortue aurait fait déguisée en grenouille et en singe. Nous jouons également avec des cartes plastifiées que j’ai fabriquées à partir des illustrations de l’album et aussi des collages.

Puis place aux activités physiques: nous imitons le manchot empereur comme Petite Tortue en jouant avec un ballon, en dansant et plein d’autres activités autour de la motricité globale.

Participation #34 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #8 catégorie Animal: « Pingouin »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑