Étiquette : Prix des Incos 2020

Au fil des pages avec Il n’y a pas de dragon dans cette histoire

Nous empruntons à la médiathèque Il n’y a pas de dragon dans cette histoire de Lou Carter et Deborah Allwright (éd. Circonflexe, 2018), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui a été Lauréat du 31ème Prix des Incos en 2020 dans la sélection CE1.  Un dragon en a assez d’être le méchant de son histoire et voudrait en être le héros. Il s’en va alors à la recherche d’un personnage de contes à sauver. Mais aucun n’accepte son aide au motif qu’il n’y a pas de dragon dans son histoire, que ce soit Boucle d’Or ou les trois petits cochons par exemple. Mais lorsque le dragon tente d’aider Jacques (et le haricot magique), il se fait attraper par l’ogre et tout dérape. Pourra-t-il finalement être le héros de son histoire?

L’histoire est originale et très drôle tant dans son texte – le narrateur interpelant le jeune lecteur – que dans sa mise en page avec des illustrations très colorées, dynamiques et avec des personnages très expressifs. Jouant avec son titre d’album, il y a pourtant bien un dragon dans cette histoire, un dragon qui se révèle très attachant dans sa quête de faire le bien autour de lui, faisant fi de sa nature de méchant et de ses doutes. Voir le dragon passer de conte en conte nous rappelle d’ailleurs Glouton, Le croqueur de livres d’Emma Yarlett et la mise en abîme – le dragon lisant tout en la changeant sa propre histoire – Une fois encore d’Emily Gravett. Il y est question d’aventure, de transcender sa condition, de confiance en soi et d’entraide.  Il est aussi amusant pour le lecteur de rechercher les nombreuses références aux contes traditionnels dont certaines ne sont pas évidentes, comme le conte tiré de la « vraie fin » de l’histoire (et dont je reparlerai très prochainement). Coup de cœur pour cet album jeunesse que je choisis pour le samedi « Albums » du 24 octobre 2020 du Challenge Halloween!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Ogre

Participation #53 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Challenge Petit Bac d’Enna #12 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Histoire »

Au fil des pages avec Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup?

Emprunté à la médiathèque le mois dernier, nous lisons et relisons Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup? de Christine Naumann-Villemin et Annick Masson (éd. Mijade, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CE1 du 31ème Prix des Incos en 2020. Le loup en a assez d’être le grand méchant de l’histoire. Et il n’est pas le seul. Les grands méchants des histoires (loup, sorcière, ogre ou encore fantôme) se sont, en effet, réunis en syndicat car ils ne veulent plus être choisis par les écrivains comme archétypes de méchant. C’est ainsi que le loup se retrouve devant l’autrice de son histoire pour se plaindre et lui demander de remédier à la situation en lui permettant d’être aussi aimé. Mais comment l’autrice pourra-t-elle rendre un loup mignon et gentil? Le loup pourra-t-il dépasser sa condition notamment en présence de lapins? Et quel méchant choisir pour de futures histoires?

Les illustrations d’Annick Masson sont très drôles et très expressives. Les situations hilarantes s’enchaînent jusqu’à la chute inattendue et surprenante de l’histoire. Le loup est mis à rude épreuve par l’autrice qui tente de le réhabiliter en gentil. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui détourne avec humour le statut de méchant du loup dans les contes traditionnels!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #48 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Aimé »

Participation #11 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Clic et Cloc

Nous empruntons à la médiathèque Clic et Cloc d’Estelle Billon-Spagnol (éd. Talents Hauts, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été sélectionné pour le Prix des Incos 2019/2020 dans la catégorie « Maternelle ». Clic et Cloc sont deux oiseaux bleus inséparables depuis leur naissance, à tel point qu’il est bien difficile de savoir qui est qui. Mais un jour, Cloc disparaît. Clic s’inquiète jusqu’à ce qu’il voit Cloc en train de s’amuser sans lui. Est-ce la fin de leur amitié?

Estelle Billon-Spagnol aborde avec humour et douceur le thème de l’amitié qui permet au jeune lecteur de s’interroger sur sa nature: amitié exclusive, partage de passions différentes… Et si une séparation pour mieux se retrouver était plus forte et enrichissante qu’une amitié exclusive? Dans son texte, l’autrice s’amuse d’ailleurs autour de cette exclusivité dans les jeux de mots puis laisse son envol à chacun des deux oiseaux pour une bien jolie scène de retrouvailles. Les illustrations sont épurées sur fond de noir et blanc faisant ressortir les oiseaux très colorés, à l’image de l’illustration de la couverture. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Au fil des pages avec Ameline, Joueuse de flûte

Je lis Ameline, Joueuse de flûte de Clémentine Beauvais et Antoine Déprez (éd. Alice Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 8/9 ans. Orpheline, Ameline grandit auprès de son grand-père, Popi qui lui raconte très régulièrement une histoire sombre et terrifiante, celle du Joueur de flûte de Hamelin. Au décès de son grand-père, la jeune fille de 10 ans est adoptée par un couple qui vit dans un étrange village envahi par les chats et dans lequel il est interdit de siffler. Les enfants se font rares au dire de ses nouveaux parents. Et pourtant, Ameline croise la route de trois enfants aux habits vieillots et aux pieds trempés. Et si l’histoire de son grand-père était véridique?

Les illustrations d’Antoine Déprez sont magnifiques à l’image de la couverture de l’album représentant non Ameline mais Griselda, l’une des enfants du village. L’histoire se présente comme une suite de la légende allemande reprise par les Frères Grimm en 1816. Il y est question de peur, de mort mais aussi de transmission, de pardon et de résilience. Les personnages vivants sont plus modernes et colorés et tranchent avec le côté mortifère et fantomatique des enfants aux pieds trempés. Coup de cœur pour cet album jeunesse au charme mystérieux et inquiétant, à l’image du conte traditionnel! A noter que cet album jeunesse fait partie de la 31ème Sélection du Prix des Incos 2019/2020 pour le niveau CM2/6e.

Pour d’autres avis sur cet album jeunesse: Blandine et Bidib.

Participation #22 Contes & Légendes 2020 de Bidib

année

Participation #6 au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et Blandine

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Son: « Flûte »

Au fil des pages avec Banquise blues

Un vrai petit régal que Banquise Blues de Jory John et Lane Smith (éd. Gallimard Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 31e Prix des Incos en 2020. Nous lisons cet album jeunesse avec beaucoup de rire (peut-être plus chez le parent que l’enfant surtout si ce dernier est encore petit). Pourtant, le petit manchot empereur de l’histoire ne fait que se plaindre et râler: du froid, de la blancheur de la banquise, de son être même, etc. Les paroles d’un morse lui permettront-elles de changer sa nature? Pas si sûr… Tout est bien résumé au dos de la couverture: « Oui je râle et alors? ». Encore un coup de cœur déniché à la bibliothèque! Cette histoire toute rigolote peut être transposée sans problème à notre vie quotidienne car n’avons-nous pas tous un peu en nous ce côté râleur…

Challenge Petit Bac d’Enna – #3 catégorie Lieu : « Banquise »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑