Étiquette : lectures d'hiver (Page 1 of 11)

Au fil des pages avec Entre neige et loup

Déjà en janvier 2020 puis encore cette année, en février, j’ai lu Entre Neige et Loup d’Agnès Domergue et Hélène Canac (éd. Jungle, 2019), une BD jeunesse à partir de 7 ans. Je ne prends qu’aujourd’hui le temps d’en parler dans un billet, tout en ayant pris plaisir à le relire une nouvelle fois – une lecture un peu différente car empreinte de tout ce que j’ai pu lire ces dernières semaines sur le folklore japonais et faisant ainsi résonner plus distinctement l’épigraphe de la BD, un célèbre haïku de Matsuo Bashô.

Élevée par son père, Lila vit cloitrée dans sa maison, sur une île enneigée. Depuis son plus jeune âge, son père la protège d’une malédiction et d’un démon. Un jour qu’il s’absente plus longuement, Lila l’imagine déjà prisonnier du démon et décide de partir à sa recherche. Accompagnée de son chat Bambou et de ses deux grenouilles, Mochi et Moshi, la jeune fille découvre alors une forêt endormie sous la neige, peuplée de jizos énigmatiques et d’un loup blanc. Et si en retrouvant son père elle en apprenait plus sur sa mère?

L’histoire, certes classique, est poétique, douce et d’une candeur enfantine, notamment dans la relation de Lila avec ses animaux de compagnie et dans sa découverte du monde. Les magnifiques illustrations d’Hélène Canac accompagnent à merveille la quête initiatique de la jeune héroïne, intrépide et courageuse, qui se découvre des dons magiques. La recherche de son père lui permettra, en effet, de se souvenir de sa petite enfance avec sa mère et d’en apprendre plus sur l’identité du démon. Son parcours n’est pas sans embûches et est fait de rencontres avec des jizos parlant en haïkus. Nous sommes ainsi plongés dans le monde de l’enfance empreint du folklore japonais et rempli de mystères, de magie et de Yokaï avec même un Totoro en arrière-plan d’une case.

Sous une intrigue fantastique, il est aussi question, au travers de la relation parent/enfant, du fait de grandir pour un enfant et pour le parent de l’accompagner dans cette autonomie avec son lot d’erreurs et de succès tant pour l’enfant que pour le parent. Un très bon moment de lecture avec cette BD jeunesse fantastique qui ravira les jeunes lecteurs!

Pour d’avis sur cette BD jeunesse: Chicky Poo et Hilde.

Participation #21 Un mois au Japon 2021 de Hilde et Lou #BD jeunesse

challenge 2021 lire au féminin

Participation #27 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrices/Illustratrices européennes

Challenge Petit Bac d’Enna #9 Catégorie Météo: « Neige »

Participation #40 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #49 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Bonjour Monsieur Froid

Nous empruntons à la médiathèque Bonjour Monsieur Froid de Carles Porta (éd. Seuil Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans, dans la série des Contes de la Vallée après avoir relu à l’automne dernier Les Feuilles Volantes. Après l’automne, cette fois-ci le conte se déroule en hiver. Maximilien Froid, un étrange visiteur arrive avec son chapeau et sa valise dans la Vallée. Frigorifié et bien seul, il est aidé par Tête-d’Oignon, une petite ballerine avec une tête d’oignon qui l’habille chaudement et lui trouve un abri dans le creux d’un arbre. Mais en chemin, Monsieur Froid prend avec lui la petite louve, Yula. Les amis de Yula tente de la sauver. Mais a-t-elle vraiment été kidnappée?

Nous retrouvons avec plaisir la petite bande d’amis hétéroclites que nous avions découvert dans Les Feuilles Volantes: Yula, Tête-d’Oignon, Sara la renarde… mais sans le petit oiseau Ticky parti en migration. Carles Porta crée tout un univers tendre et loufoque. En arrivant par hasard dans la vallée, Maximilien Froid dépasse sa solitude et la froideur de sa riche famille en se faisant des amis grâce à la musique. Il y est question de peur de l’autre et de préjugés. Les illustrations sont douces et colorées. Un très bon moment de lecture! A noter qu’il existe quatre tomes dans cette série des Contes de la Vallée, un par saison.

Participation #30 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Conte moderne

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Météo: « Froid »

Au fil des pages avec Le carnaval de l’ogre

Dans nos derniers emprunts à la médiathèque sur le thème du carnaval, nous lisons Le carnaval de l’ogre de Catherine Tamain et Marjorie Béal (éd. Âne bâté, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Pour le carnaval organisé à l’école maternelle de Margotte, un ogre ne sait pas quel déguisement choisir. Il demande conseil auprès de ses amis bien occupés mais qui lui font cadeau de morceaux de tissus. Quel déguisement portera-t-il?

Quelle chouette histoire tendre et rigolote avec un gentil ogre! Les illustrations sont colorées et invitent à faire la fête. Il y est aussi question du Bonhomme Hiver, symbolisant une fois brûlé le passage de l’hiver au printemps. Un très bon moment de lecture! J’ai vu qu’il existait d’autres histoires de l’ogre et Margotte avec la soupe: La bonne soupe de l’ogre et la galette: L’ogre, Margotte et la galette.

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités trouvées sur le blog de La Maternelle de Bambou (associer les personnages à leur lieu de travail et un arlequin à colorier) et aussi des bugnes en suivant la recette insérée sur la dernière page de garde de l’album. La recette est toute simple puisqu’il faut remuer tous les ingrédients avec les doigts jusqu’à obtenir une pâte assez élastique. Une fois la pâte reposée, j’ai découpé des morceaux légèrement épais pour les faire dorer dans une friteuse. Délicieux saupoudrés de sucre glace! Je pense que la prochaine fois à la place du zeste de citron je mettrai de la fleur d’oranger voire même reprendrai la recette pour des beignets à la pomme.

Participation #21 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Traditions

Participation #21 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Bugnes

Peut être une illustration de texte qui dit ’Les Gourmandises 2021 10ème édition’

Participation #2 Les Gourmandises de Syl 2021 #Bugnes

challenge 2021 lire au féminin

Participation #5 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Auteure européenne

Au fil des pages avec Papy, il neige!

Nous empruntons à la médiathèque Papy, il neige! de Sam Usher (éd. Little Urban, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans. Tout heureux de découvrir en se levant un la matin qu’il neige, un petit garçon est impatient de pouvoir en profiter. Mais c’est sans compter sur son grand-père qui prend son temps pour se préparer. Et si la patience avait du bon?

Forcément avec un petit manchot empereur sur la couverture je ne pouvais que l’emprunter. Les illustrations nous permettent de nous immerger dans un jour de neige. D’ailleurs, à choisir, nous aurions aussi préféré comme le petit garçon pouvoir profiter de la neige immaculée, quitte à être rejoints après par des amis. Un très bon moment de lecture avec cette album jeunesse, l’auteur ayant été influencé par Quentin Blake! Il ne nous reste plus qu’à découvrir les trois autres tomes de cette série « Papy », chacun étant consacré à une saison.

Participation #1 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Auteur anglais

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Météo: « Neige »

Au fil des pages avec le tome 3 de L’émouvantail

Nous empruntons à la médiathèque le tome 3 de L’émouvantail, Un, deux, trois… Soleil! de Renaud Dillies (éd. de la Gouttière, 2020), une BD jeunesse à partir de 5 ans. Accompagné de son ami Petit Oiseau, l’émouvantail découvre le cycle des saisons. Il est émerveillé devant les couleurs prises par les feuilles de l’automne. Mais les feuilles sont vite remplacées par les premiers flocons et le froid qui les accompagnent. L’émouvantail part alors à la recherche d’un abri avec Petit Oiseau. Mais les deux amis se perdent et sont séparés. L’émouvantail arrive-t-il à survivre à l’hiver?

Les illustrations de ce conte sont toujours aussi magnifiques. Après l’été des deux tomes précédents, place aux autres saisons, en particulier l’hiver.  Dans ce tome, il y a plus de tension et d’inquiétudes pour le jeune héros candide et touchant qui découvre pour la première fois l’hiver, la nature pouvant être aussi belle que dangereuse (intempéries, animaux prédateurs…).  Heureusement, il pourra une nouvelle fois compter sur son ami, Petit Oiseau. Un très bon moment de lecture avec cette BD jeunesse toujours très poétique et qui se finit bien!

Participation #11 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #conte moderne

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Météo: « Soleil »

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑