Étiquette : humour (Page 1 of 19)

Au fil des pages avec L’Affaire des cookies disparus

Nous lisons et relisons très régulièrement L’Affaire des cookies disparus d’Eoin McLaughlin et Marc Boutavant (éd. Nathan, 2020), un album jeunesse à partir de 4 ans sous-titré L’anti-abécédaire. Une chose terrible est arrivée dans cet abécédaire: les cookies ont disparu pour le plus grand malheur de Bob, un ours bien décidé à mener l’enquête. Qui peut bien être l’auteur de ce terrible méfait: un renard, un poulpe géant ou bien encore un porcelet? Et si les apparences étaient trompeuses?

Bob le narrateur passe de lettre en lettre pour débusquer le coupable tout en s’accordant des pauses gourmandes (glace à l’italienne, yaourt…) et croise même la route d’un manchot empereur musicien. Les illustrations de Marc Boutavant sont toujours aussi jolies et pleines de malice. Coup de cœur pour cet abécédaire décalé et loufoque pour apprendre l’alphabet sous fond d’enquête policière farfelue et menée par un ours bien gourmand!

Et au passage, je valide à nouveau la catégorie « Un dessert (sucré) » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine avec des cookies.

Participation #31 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Un dessert (sucré)/Cookies)

Participation #66 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Irlande (Auteur) et France (Illustrateur)

Au fil des pages avec Vous ici

Nous avions lu et relu l’année dernière, tout au long du mois de février,  Vous ici? d’Olivier Dupin et Séverine Duchesne (éd. Frimousse, coll. Maxi’boum, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CP du 32ème Prix des Incos en 2021. Le grand méchant loup part manger le petit chaperon rouge et sa grand-mère. Parviendra-t-il à ses fins avant sa famille?

Cet album jeunesse rigolo détourne le conte du Petit Chaperon rouge en se positionnant du point de vue du loup. Cela se voit dès la couverture de l’album puisque mon petit lutin m’avait dit alors « Maman, le petit chaperon c’est un loup comme on dirait son ombre ». L’histoire enchaîne les rebondissements inattendus avec une famille de loups aimante et cultivée partie chasser des humains. Les illustrations accompagnant le texte en rimes sont colorées et avec tout un tas de références à d’autres contes comme le tee-shirt du père loup ou dans la chambre du petit loup (Les Trois petits cochons…)  Un très bon moment de lecture avec cette version détournée du conte originel!

Participation #21 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte détourné

Participation #10 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Conte détourné

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Lieu: « Ici »

Participation #59 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Maman Oie Ours et le cousin catastrophe

Nous lisons et relisons Maman Oie Ours et le cousin catastrophe de Ryan T. Higgins (éd. Albin Michel Jeunesse, 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. L’ours Michel toujours aussi grincheux part à la pêche. Mais ni les souris ni les oies ne s’en aperçoivent et pensent que leur vœu de voir Michel amusant est exaucé lorsqu’il confonde son cousin, Kevin toujours prêt à rigoler pour lui. Mais très vite, Kevin, sosie de Michel insouciant, enchaîne les bêtises au point que les souris et les oies ne veulent plus rigoler. Ces dernières retrouveront-elles Michel égal à lui-même et grincheux?

Dans cette sixième histoire, l’ours Michel laisse sa place sans le savoir à son cousin Kevin qui est une véritable catastrophe ambulante au point de faire regretter aux souris et aux oies le caractère grincheux de Michel. Il est agréable de s’amuser mais pas tout le temps et surtout pas à l’excès ou en commettant des interdits et des actes dangereux. Un bon moment de lecture rigolo au cours duquel nous apprenons les prénoms des trois souris! Sans oublier des passages gourmands avec les sandwichs, les bonbons et les pizzas.

Participation #28 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Famille: « Cousin »

Participation #58 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

Au fil des pages avec Aïe Aïe Aïe!

Nous lisons et relisons très régulièrement Aïe Aïe Aïe! de Christine Naumann-Villemin et Ana Duna (éd. Auzou, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été lauréat du 33ème Prix des Incos en 2022 dans la sélection Maternelle. Dans la savane africaine, les animaux sont inquiets de l’arrivée d’un nouveau venu. Chacun tente courageusement de l’approcher en découvrant, un à un, des parties de l’animal inquiétant. Mais ce dernier est-il si dangereux?

Le texte très rythmé, répétitif et qui se prête à une lecture à voix haute passe, à chaque double page, d’un animal à un autre, entretenant ainsi le suspense sur l’identité du nouveau. Le vocabulaire employé est tout aussi drôle que les illustrations très vivantes et colorées. Il y est ainsi question de courage, de préjugés et de la peur de l’autre. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse rigolo qui se termine sur une note explicative sur l’aye-aye, un animal menacé de la famille des primates et en voie de disparition vivant à Madagascar!

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Ponctuation: « ! »

Participation #52 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Moon river

J’ai lu fin mai 2022 Moon river de Fabcaro (éd. 6 Pieds sous terre, 2021, 80 pages), une BD adulte à la couverture noire, chic et sobre qui contraste fortement avec son contenu totalement décalé, absurde, loufoque et plein d’autodérision. A Hollywood, dans les années 50, l’actrice Betty Pennyway est victime d’un « crime » atroce. L’inspecteur Hernie Baxter est alors chargé de l’enquête. Qui a bien pu commettre un tel acte sur cette actrice en vogue?

Mélangeant les genres, les graphismes et les époques, Fabcaro s’amuse avec les codes du polar tout en parodiant le film noir et les films à l’eau de rose. Pourtant, derrière ce grand n’importe quoi, une cohérence se dégage dans l’utilisation des graphismes : le tournage de films hollywoodiens avec beaucoup de couleurs ou des photo-montages, l’enquête à proprement dite dans des tons noir, gris et blanc ou bien encore une vraie/fausse autobiographie mettant en scène le dessinateur et ses filles dans les tons sepia. Le texte est bourré de jeux de mots et de références à la pop culture (pubs, Scooby-Doo ou encore un détournement non pour les enfants de Mireille l’abeille d’Anton Krings…). L’enquête policière n’est alors qu’un prétexte à ne pas se prendre en sérieux tout en pointant du doigt les travers hollywoodiens (vanité, gloire, célébrité…) et les difficultés de création d’une œuvre par exemple. Un moment de lecture très rigolo!

Et au détour d’une case, il y a même de façon totalement incongrue la recette des endives au jambon que je note pour le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

Pour d’autres avis sur cette BD: Aproposdelivres.

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Art: « Moon River » (chanson)

Participation #51 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #25 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Endives au jambon

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑