Étiquette : gâteau (Page 1 of 2)

Pause goûter: Charlotte au chocolat

Cette semaine, pour accompagner mes lectures d’Alice au pays des merveilles, j’ai préparé une charlotte au chocolat. Ce gâteau gourmand est d’origine anglaise. Créé au début du XIXème siècle en l’honneur de la Reine Charlotte, il a depuis évolué. Au départ, c’était un dessert dégusté chaud pour être servi à l’heure du thé. Il était composé de compotes de fruits (pommes, poires…) avec du pain de mie ou brioche beurrée.

Pour la recette, j’ai commencé par faire une mousse au chocolat en reprenant celle que j’ai l’habitude de faire. Ces derniers temps, je mets même une plaquette de chocolat noire entière. Alors je prends les ingrédients suivants: 4 œufs, 60 grammes de sucre en poudre, 50 grammes de beurre mou, 200 grammes de chocolat noir et une pincée de sel

Puis dans un plat spécial « Charlotte », je dispose les biscuits à la cuillère bien serrés les uns les autres et côté bombé vers l’extérieur (un gros paquet) après les avoir légèrement trempés dans de l’eau sur les bords et dans le fond du plat. Il est possible également de les tremper dans du kirsch, du rhum ou du sirop d’orange dilué avec de l’eau.

J’alterne ensuite une couche de mousse au chocolat et une rangée de biscuits préalablement trempés. Dans ce plat, j’ai mis deux rangées de biscuits en finissant par une couche de mousse. Il ne nous reste plus qu’à patienter jusqu’à demain pour la déguster, le temps que la mousse se fasse au frigo (au moins une nuit de repos).

Participation #10 au Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Recette

Participation #4 Les Gourmandises de Syl 2021 (chez Isabelle) #Charlotte au chocolat

Au fil des pages avec Tu rentres quand?

En ce 4 avril 2021, journée « Gourmandises/livre gourmand » d’Un Mois au Japon, j’ai choisi une de nos dernières lectures: Tu rentres quand? de Nagako Suzuki(éd. Nobi Nobi!, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Après avoir préparé un gâteau d’anniversaire pour son père, Noémie, une petite fille attend avec impatience son retour. Mais l’attente est longue pour la petite fille. Guettant le moindre bruit qui pourrait annoncer le retour de son père, elle ne peut toutefois pas résister à la tentation de goûter le gâteau au potiron. Trouvera-t-elle des subterfuges pour cacher les petits bouts manquants du gâteau?

L’histoire est toute mignonne et se déroule lors d’une journée de fin d’automne. Il y est question du difficile apprentissage de la patience chez le tout-petit ainsi que d’amour filial. Les illustrations aux jolies couleurs automnales sont douces et retranscrivent les émotions ressenties par le petite fille au visage très expressif. Nous ressentons l’envie de la petite fille de retrouver son père tout comme son plaisir à prendre quelques bouchées du gâteau. Coup de cœur pour cet album jeunesse que nous emprunterons à nouveau à l’automne prochain!

Après la première lecture de cet album, mon mini lutin a eu envie de faire un gâteau aux yaourts à son père, ce que nous avons fait le lendemain, après l’école, après avoir acheté les yaourts nature. Une bien jolie surprise pour son père au retour de son travail comme dans l’histoire! Mais contrairement à la petite fille, nous avons résisté à la tentation de le grignoter. Mais pas suffisamment pour prendre une photo du gâteau entier…

Participation #4 Un mois au Japon 2021 de Hilde et Lou #Gourmandises/Livre gourmand

Participation #38 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Gâteau au potiron

challenge 2021 lire au féminin

Participation #17 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice japonaise

Au fil des pages avec Le livre de Charlie

Nous empruntons à la médiathèque Le livre de Charlie de Julia Donaldson et Axel Scheffler (éd. Autrement Jeunesse, 2006), un album jeunesse à partir de 3 ans. Charlie, un jeune garçon est en train de lire une histoire de pirate naufragé qui découvre dans un coffre un trésor un livre qui parle de Boucle d’Or et les trois ours. Boucle d’Or est elle-même surprise par les trois ours en train de lire un livre…. Et ainsi de suite jusqu’à la mise en abîme finale.

L’histoire est rigolote et aborde le plaisir de lire et le pouvoir de l’imagination. Il est d’ailleurs amusant de retrouver les thèmes de nos dernières lectures comme les pirates et Boucle d’Or. Il y a même un passage gourmand avec le plus grand gâteau d’anniversaire de la Reine. A noter qu’il existe une autre édition française de cette histoire sous le titre Les histoires à tiroirs de Charlie Grimoire (éd. Gallimard Jeunesse, 2019).

Participation #6 Challenge British Mysteries de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #6 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Album jeunesse

Participation #28 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #30 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Gâteau

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Objet: « Livre »

Au fil des pages avec La souris qui voulait faire une omelette

Lors du RAT gourmand de St-Valentin, nous avons lu un de nos derniers emprunts à la médiathèque, La souris qui voulait faire une omelette de Davide Cali et Maria Dek (éd. Hélium, 2017), un album jeunesse à partir de 4 ans. Il était une fois une souris qui souhaite faire une omelette mais qui n’a pas d’œufs. Elle part en chercher chez son voisin le merle qui n’en a pas non plus mais qui a de la farine. Ensemble, ils vont chez un autre voisin. De rencontres en rencontres, d’autres ingrédients sont rassemblés et l’idée d’omelette se transforme en préparation d’un gâteau aux pommes. Mais une fois le gâteau cuit dans le four, les amis s’interrogent sur le nombre de parts à faire. La souris en aura-t-elle une part?

C’est avec un plaisir gourmand que nous suivons la petite souris à la recherche des différents ingrédients pour le gâteau. Le texte est répétitif jusqu’à ce qu’un des voisins offre un œuf. Puis vient le moment délicat du partage où il est alors question de vivre ensemble. Un très bon moment de lecture avec ce conte-randonnée!

Participation #26 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Conte-randonnée

Participation #29 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Gâteau aux pommes

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Aliment/Boisson: « Omelette »

Au fil des pages avec Peau d’Âne

Pour le thème des « contes en cuisine » du mois de février 2021 du Challenge Contes et Légendes de Bidib, j’emprunte à la médiathèque Peau d’Âne d’Hélène Druvert, d’après Charles Perrault (éd. Gautier-Languereau, coll. Découpe Laser, 2015), un album jeunesse à partir de 6 ans. Au décès de sa mère, une princesse demande l’aide de sa fée marraine pour empêcher son père de se remarier avec elle. Brisant le tabou de l’inceste, le roi accepte même de tuer son âne magique pour en faire une peau pour la princesse et ainsi procéder au mariage. Ne voyant pas d’issue à son terrible sort, la princesse s’enfuit et devient Peau d’âne, une souillon qui, le dimanche, continue de revêtir une de ses anciennes robes, à l’abri du regard des autres. Mais un jour, un prince l’aperçoit et lui réclame un gâteau. La princesse y laisse une bague à l’intérieur.

Il s’agit d’une très jolie version illustrée du conte. Elle reprend celle de Charles Perrault parue en 1694 et fait aussi penser au film musical, Peau d’Âne de Jacques Demy, surtout pour le passage de la fabrication du cake d’amour liée aux paroles de Michel Legrand chantées par Catherine Deneuve alias Peau d’âne dans le film). Les illustrations en découpes lasers et en noir et bleu avec des reflets argentés sont tout en finesse et magnifiques, malgré un côté plus enfantin et moins fin pour le visage de la princesse lorsqu’il est en gros plan. Il en ressort un côté intemporel et féérique, notamment avec le côté girly des robes portées par la princesse.

Quant au conte lui-même, ce n’est vraiment pas l’un de mes préférés même s’il aborde un thème fort avec l’interdit de l’inceste et rappelle Cendrillon avec l’essayage de la bague découverte par le prince dans le gâteau. Au vu des conseils prodigués par la fée marraine, une femme pour ne pas finir seule et faire un beau mariage doit être belle, être bien habillée et savoir faire la cuisine. La princesse pardonne même à son père. Une lecture qui vaut surtout pour les illustrations d’Hélène Druvert!

Participation #12 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #conte traditionnel

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Animal: « Âne »

Participation #14 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Cake d’amour

Participation #3 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑