Étiquette : ennui (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Le secret du loup

Nous empruntons à la médiathèque Le secret du loup de Morgane de Cadier et Florian Pigé (éd. Hongfei, 2017), un album jeunesse à partir de 7 ans selon l’éditeur voire même avant. Se sentant seul et s’ennuyant, un loup quitte la meute pour chercher un ami. Mais dans la forêt, les autres animaux ont peur de lui, ne l’aidant même pas lorsqu’il tombe dans l’eau de la rivière qu’il tente de franchir. Sa réputation de prédateur l’a précédé. Seul un petit garçon habitant de l’autre côté de la rivière lui vient en aide. Une belle amitié sera-t-elle au rendez-vous?

Ce duo autrice/illustrateur nous offre une belle histoire d’amitié et de tolérance entre un loup et un jeune garçon qui font fi de leurs différences, bien loin des préjugés que peuvent avoir les autres animaux de la forêt à l’égard des loups. Il est aussi question de peur de l’inconnu. Les illustrations de Florian Pigé sont magnifiques, dans un décor hivernal glacial et avec un loup très expressif et attendrissant.  Coup de cœur pour cet album jeunesse qui a même son instant gourmand avec une plaque de chocolat!

Participation #5 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Chocolat

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Animal: « Loup »

Au fil des pages avec Bulle d’été

Nous empruntons à la médiathèque Bulle d’été de Florian Pigé (éd. HongFei, 2019), un album jeunesse à partir de 7 ans selon l’éditeur voire même avant. Un jeune garçon passe les vacances d’été seul, se créant sa propre bulle d’été – ce temps suspendu dans les rêveries, le dessin, le vélo et la nature jusqu’au jour de la rentrée des classes. Parviendra-t-il à vaincre sa timidité et parler à Lily, jeune fille croisée tout l’été mais à qui il n’a jamais osé parler?

Les illustrations aux crayons de couleurs sont superbes, poétiques et douces, de cette douceur enfantine de fin d’été avant le moment quelque peu stressant de la reprise de l’école. Le texte court, parfois même absent, accompagne à merveille les illustrations qui transcrivent l’imagination débordante de ce jeune garçon s’épanouissant dans sa bulle d’été. En effet, elle lui permettra de grandir en toute liberté et simplicité tout en vivant ses premiers émois amoureux. Coup de cœur pour cet album jeunesse, l’auteur le dédiant « à la douceur de l’ennui et au plaisir de rêver »!

Au fil des pages avec L’enfant et Grand-Mère

Après avoir lu L’enfant et la baleine, nous lisons L’enfant et Grand-mère de Benji Davies (éd. Milan Jeunesse, 2009), un album jeunesse à partir de 4 ans et qui est la troisième aventure de Noé. Nous apprécions, tout autant, voire même plus, cette histoire que la précédente. Ce sont les vacances d’été et Noé va chez sa grand-mère qui vit sur un rocher isolé. Noé s’ennuie avec sa grand-mère solitaire et qui semble toujours bien occupée. Il part découvrir l’île. Mais un jour, une tempête se lève. Noé et sa grand-mère arriveront-ils à s’apprivoiser l’un l’autre?

C’est encore une très jolie histoire de famille que nous raconte l’auteur en se focalisant cette fois sur les rapports entre une grand-mère et son petit fils. Les illustrations sont toujours aussi réussies, la baleine n’étant jamais loin même si ce sont des oiseaux tout mignons qui sont sauvés. C’est d’ailleurs l’occasion de reparler de la migration des oiseaux. Nous nous amusons également à rechercher dans les premières pages les six chats de Noé. Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse!

Participation #183Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Tu t’ennuies, Minimoni?

Nous lisons Tu t’ennuies, Minimoni? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fera partie de la sélection Maternelle du 33e Prix des Incos en 2022. Nous avions beaucoup apprécié l’album précédent de cette autrice, De quelle couleur sont les bisous? qui mettait en scène la même petite fille, Monica surnommée Minimoni.

Cet album jeunesse aborde le thème de l’ennui chez les tout-petits et rappelle, si besoin était, l’importance des jeux libres et des moments de rêverie. Quand l’ennui rime avec jeux d’enfant, cela permet, en effet, d’inventer un tas d’histoires et de ne pas voir le temps passé. Les illustrations de l’album reflètent toute l’imagination de ce personnage toujours aussi attachant et à l’énergie débordante. N’y a-t-il vraiment rien à faire le dimanche comme l’affirme Minimoni? Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse, éloge de l’ennui!

Participation #82 Je lis aussi des albums

Participation #23 Devine qui vient Bloguer?

Au fil des pages avec Julia et les monstres perdus

Lors des trois jours consacrés aux monstres et créatures du Halloween Challenge 2019 (du 7 au 9 octobre), nous lisons Julia et les monstres perdus de Ben Hatke (éd. Dargaud Jeunesse, 2017), une bande dessinée pour les 3-6 ans au format à l’italienne.

À peine Julia a-t-elle emménagé dans sa maison au bord de la mer qu’elle se sent bien seule et qu’elle s’ennuie même. Qu’à cela ne tienne! Pleine d’idées et d’énergie, elle accroche une pancarte au-dessus de sa porte d’entrée souhaitant la bienvenue à tous les monstres perdus. Aussitôt écrit, aussitôt fait. Bientôt arrive une foule de monstres de toute nature: troll, sirène, fantôme, etc. Mais comment faire pour que tout ce petit monde arrive à cohabiter dans le calme, la bonne humeur et sans peur?

Que de gentillesse et de bienveillance chez cette jeune fille pétillante et dynamique! Cette bande dessinée permet d’aborder avec les tout-petits le vivre ensemble, les règles de la vie quotidienne et l’entraide dans un univers gentiment monstrueux dans lequel défile des créatures plus fantastiques les unes que les autres (trolls, feux follets, sirènes, fantômes…). Un coup de cœur pour cette bande dessinée aux jolies illustrations colorées!

Pour un autre avis sur cette BD jeunesse: Syl.

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou

Participation #21 Devine qui vient Bloguer?

Challenge Petit Bac d’Enna – #12 catégorie Prénom: « Julia »

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑