Étiquette : 3-6 ans (Page 2 of 79)

Au fil des pages avec Un monstre très spécial

Fin novembre 2023, dans nos dernières lectures halloweenesques, nous avons lu et relu Un monstre très spécial de Patrick McDonnell (éd. Circonflexe, septembre 2023, 32 pages), un album jeunesse joliment illustré et à partir de 3 ans. Bougon, Grognon et Ronchon passent leur temps à se disputer pour savoir quel est le plus méchant d’entre eux jusqu’au jour où ils décident de créer le plus grand méchant monstre. Mais si ce dernier se révélait gentil?

L’histoire est toute mignonne avec ce gentil monstre qui prend les traits si familiers et connus de celui du Dr. Frankenstein. Il y est ainsi question d’amitié, de chamailleries enfantines, de vivre ensemble, de politesse, de gentillesse et de savoir profiter de l’instant présent. Un très bon moment de lecture rigolo entre les onomatopées, comique de répétition et petits monstres pas si méchants si expressifs! Sans oublier un passage gourmand avec des beignets à la confiture tout chauds.

Participation # Challenge Halloween 2023 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation # Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2023 de Bidib et Fondant #Beignet à la confiture

Participation #39 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #États-Unis

Au fil des pages avec Au bois dormant

Nous relisons encore cet automne Au bois dormant de Karen Jameson et Marc Boutavant (éd. L’école des loisirs, 2020, rééd. 2021, 32 pages), un album jeunesse à partir de 3 ans et que nous avions eu avec l’abonnement Kilimax 2021/2022. À l’automne, alors que la nuit se couche dans les bois, une petite fille accompagnée de son chien observe ce qu’il entoure. Sera-t-il également temps pour elle de rentrer chez elle dormir?

Les attitudes des animaux qui se préparent  pour l’hiver, certains en hibernant, font écho aux rituels du coucher des enfants, l’automne étant une période propice aux instants plus cosy. La petite fille se révèle curieuse et attentive à la faune et la flore de la forêt qui s’est parée de jolies teintes automnales. Il y est ainsi question du cycle des saisons, de la relation avec les animaux, de respect de la Nature, de coucher…

Accompagnant une texte sous forme de poésie, Karen Jameson étant une poète américaine, les illustrations de Marc Boutavant sont toujours aussi jolies et douces. Comme pour Gâteau aux pommes de Dawn Casey et Geneviève Godbout (éd. La Pastèque, 2019), cet album jeunesse est une invitation à découvrir la Nature à l’automne. Un bon moment de lecture poétique qui parlera peut-être plus au lecture adulte qu’aux jeunes enfants, l’histoire reposant sur un doux poème appelant au sommeil et aux songes!

Participation # Challenge Halloween 2023 de Hilde et Lou #Automne cosy

Challenge Petit Bac  d’Enna #4 Catégorie Paysage: « Bois »

Participation #33 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #États-Unis (Autrice-poète)

Au fil des pages avec Une si belle journée!

En ce dimanche pluvieux, nous avons relu Une si belle journée! de Richard Jackson et Suzy Lee (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2022), un album jeunesse à partir de 3/4 ans que j’avais acheté lors de sa parution. Il pleut. Et si c’était pourtant une belle journée, que ce soit en jouant dans la maison ou en sortant dehors et profiter de la Nature? La pluie sera-t-elle un obstacle à la joie des enfants?

Nous apprécions toujours autant les illustrations de Suzy Lee que nous avions découverte avec La vague dont nous retrouvons au début de l’histoire le « code » couleur (bleu, noir et blanc).  Il y est question de joie de vivre, du monde de l’enfance avec son imagination et son exubérance ou bien encore  la quatrième de couverture posant une bien intéressante philosophie: « et si c’était à nous de colorier nos journées? ». D’ailleurs, plus la journée avance dans l’histoire plus les illustrations deviennent colorées. Nous sommes entraînés dans le tourbillon de vie de ses trois enfants. Sans oublier une pause gourmande estivale autour d’une glace, une fois l’averse passée.  Un très bon moment de lecture tout mignon qui permet aux plus grands de replonger en enfance!

Participation # Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2023 de Bidib et Fondant #Glaces

Participation #30 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #États-Unis (Auteur) et Corée du Sud (Illustratrice)

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Moment de la journée: « Journée »

Au fil des pages avec Poucette

J’avais relu l’année dernière avec mon mini lutin, sans prendre le temps de le chroniquer, Poucette, d’après Hans Christian Andersen et illustré par Charlotte Gastaut (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2011, 32 pages), un album jeunesse pour les 3/6 ans selon l’éditeur. Il était une fois Poucette, une toute petite fille qui n’était pas plus haute qu’un pouce qui vivait paisiblement jusqu’au jour où elle rencontra une vieille grenouille. Commence alors pour elle un long voyage aux multiples dangers. Arrivera-t-elle à trouver le bonheur et finir sa vie en compagnie d’un prétendant à sa hauteur et qu’elle aimera en retour?

J’apprécie toujours autant les illustrations de Charlotte Gastaut qui apportent une touche asiatique/japonaise au long voyage initiatique de la petite fille. On ressent les émotions de Poucette, que ce soit la solitude, la faim, le froid de l’hiver ou la peur à chaque pression exercée sur elle afin qu’elle prenne, sans son consentement, un mari, que ce soit le fils de la vieille grenouille ou la taupe, voisin de la souris qui la recueille l’hiver venu. On est loin du modèle rousseauiste de l’éducation des jeunes filles aux XVIIIe et XIXe siècles décrit dans Émile ou De l’éducation (1762) selon lequel les femmes devraient tout faire pour plaire et faire honneur à leur mari, en leur rendant la vie agréable et douce, même si c’est dans la souffrance. Toutefois, le choix d’un mari reste important jusqu’à la fin du conte, comme l’était la condition de la femme du XIXe siècle, l’histoire s’achevant par la rencontre avec le prince des fleurs. Il y est également question d’entraide, la petite fille se liant d’amitié avec une hirondelle qu’elle a soigné pendant l’hiver. Poucette se révèle forte face à l’adversité et bienveillante à l’égard de ses amis. Un très bon moment de lecture avec cet album magnifiquement illustré et qui est paru pour la première fois en 1835!

Participation #7 Challenge Contes et Légendes 2023 de Bidib #Conte traditionnel

Participation #3 Challenge 2023 sera classique de Blandine et Nathalie #Conte traditionnel

Au fil des pages avec Les vacances de Donald

Début juin 2023, nous avons lu Les vacances de Donald de Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci (éd. Glénat, 2021, 48 pages), un album jeunesse sans textes à partir de 3/4 ans. Ne supportant plus les bruits quotidiens de la ville, Donald part à la campagne, pensant s’y reposer. Mais bien vite, rien ne se passe comme prévu. Ses vacances ne se révèlent pas si calmes et paisibles que souhaitées. Donald parviendra-t-il quand même à en profiter un peu?

Les illustrations de Federico Bertolucci sont très expressives, dynamiques et cartoonesques. Elles rendent vivantes l’histoire rythmée et pleine d’humour, les gags s’enchaînant malgré une trame narrative simple centrée sur le personnage de Donald, toujours aussi gaffeur et râleur, que ce soit quand il essaye de camper, de randonner ou se baigner. Nous croisons même Tic et Tac. Un bon moment de lecture avec cette aventure muette qui respecte les canons du personnage et qui est un joli hommage aux films d’animation Disney des années 50!

Participation #29 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #Italie (illustrateur)

Participation # Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2023 de Bidib et Fondant #Cuisine de camping

« Older posts Newer posts »

© 2024 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑