Étiquette : Prix des Incos (Page 1 of 5)

Au fil des pages avec Gros Loup et la petite bête

Ces derniers jours, nous lisons et relisons Gros Loup et la petite bête de Rob Hodgson (éd. Belin Jeunesse, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection Maternelle du 30e Prix des Incos en 2019. Dans une ambiance automnale, un loup guette une petite bête qui se cache dans une grotte. Arrivera-t-il à l’attraper?

L’histoire est très rigolote et loufoque, le suspense allant crescendo dans les tentatives du loup pourtant malin pour déloger la petite bête pour la manger et notre envie de connaître l’identité de cette petite bête jusqu’à la chute finale hilarante, inattendue et son retournement de situation qui permet de relancer l’histoire. Les illustrations épurées sont jolies et dynamiques dans l’esprit BD, le loup étant expressif et reprennent bien le temps qui passe avec les différentes saisons. Il est également amusant de s’arrêter sur deux autres petites bêtes de l’histoire qui apparaissent en arrière-plan, le ver de terre et l’escargot. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui nous a donné envie de manger des donuts, ce que nous avons fait samedi dernier!

Participation #2 au Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Auteur anglais

Participation #19 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais #Album jeunesse

Participation #57 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Donut

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Animal: « Loup »

Au fil des pages avec Le bon côté du mur

Nous lisons Le bon côté du mur de Jon Agee (éd. Gallimard Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fait partie de la sélection Maternelle du Prix des Incos 2021. Au milieu du livre, il y a un mur. Un petit chevalier est content d’être du bon côté du mur. Mais l’est-il vraiment?

L’histoire aborde avec humour les préjugés, les dangers et la peur de l’inconnu. Les illustrations épurées sont très expressives, chaque personnage ayant sa propre petite histoire qui se lit tantôt à gauche du mur tantôt à droite. Le petit chevalier ayant peur de l’ogre a dressé un mur qu’il est en train de réparer et ne se méfie pas de l’eau qui monte et qui est pourtant bien plus dangereuse que les habitants de l’autre côté du mur. Jon Agee s’amuse ainsi avec les codes des personnages, ceux qui sont réputés effrayants comme les animaux sauvages et l’ogre ne l’étant pas. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui peut amener à débattre avec les jeunes lecteurs sur leurs peurs et les dangers auxquels ils peuvent être confrontés!

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Adjectif: « Bon »

Au fil des pages avec Laissez-moi tranquille…

Nous lisons Laissez-moi tranquille… de Galia Bernstein (éd. Nathan Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Leyla est une jeune femelle babouin faisant partie d’une très grande famille qui prend soin d’elle mais qui parfois est envahissante. Qu’il lui est difficile de trouver sa place! Il est parfois bon de se retrouver seul… Un jour où Leyla recherche du calme, elle part loin des siens et, à la lisière du désert, elle rencontre un lézard qui ne fait rien, assis dans le calme sous le soleil. Leyla parviendra-t-elle à apprendre à s’apaiser en compagnie de son nouvel ami?

Les illustrations sont douces et rigolotes. Leyla et sa famille sont très expressifs. On peut facilement reconnaître les émotions ressenties comme l’énervement, la peur ou l’incrédulité… avec même les trois singes de la sagesse. Parfois cela fait du bien d’être seul pour mieux se retrouver ensuite avec sa famille ou ses amis. Un très bon moment de lecture!

challenge 2021 lire au féminin

Participation #29 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice israélienne

Challenge Petit Bac d’Enna #9 Catégorie Adjectif: « Tranquille »

Au fil des pages avec J’en rêvais depuis longtemps

Nous lisons J’en rêvais depuis longtemps d’Olivier Tallec (éd. Actes Sud Junior, 2018), un album jeunesse au grand format et s’ouvrant par le haut, à partir de 4 ans. Il fait également partie de la sélection Maternelle du Prix des Incos 2021. A Noël, un chien devient l’animal de compagnie d’un petit garçon. Nous les voyons grandir et s’apprivoiser l’un l’autre, à travers des petites scénettes de leur vie quotidienne.

Mais très vite, nous nous interrogeons: est-ce l’histoire d’un petit garçon et de son chien ou d’un chien et de son petit garçon. En effet, l’humour du texte tient au contrepied narratif, les illustrations révélant avant le texte l’identité du narrateur. Quant aux illustrations, elles sont très jolies avec un duo garçon/chien très expressif. Nous retrouvons avec beaucoup de plaisir le trait de crayon d’Olivier Tallec qui a déjà illustré par exemple une autre série livresque avec un chien, Rita et Machin. Coup de cœur pour cet album jeunesse avec une histoire d’amitié tendre, drôle et décalée (même dans les séquences gourmandes)!

Participation #43 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

 

 

Nos lectures de la sélection Maternelle du Prix des Incos 2021

Cette année et comme déjà l’année dernière, nous avons pu lire la sélection Maternelle du 32ème Prix des Incos 2020/2021:

  • Le bon côté du mur de Jon Agee (éd. Gallimard Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Au milieu du livre, il y a un mur. Un petit chevalier est content d’être du bon côté du mur. Mais l’est-il vraiment? Un album qui aborde les préjugés et la peur de l’inconnu.
  • Il neige! de Hyejin Go (éd. Picquier Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Réveillé alors qu’il est en train d’hiberner, un ours découvre la neige. Il entend partager cette jolie découverte avec ses amis oiseaux partis en migration.
  • J’en rêvais depuis longtemps d’Olivier Tallec (éd. Actes Sud Junior, 2018), un album jeunesse grand format et s’ouvrant par le haut, à partir de 4 ans. Une histoire d’amitié tendre, drôle et décalée entre un petit garçon et son chien ou entre un chien et son petit garçon.
  • Laissez-moi tranquille… de Galia Bernstein (éd. Nathan Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Leyla est une jeune femelle babouin faisant partie d’une très grande famille qui prend soin d’elle mais qui parfois est envahissante. Qu’il lui est difficile de trouver sa place! Il est parfois bon de se retrouver seul…

Ce n’est pas facile de n’en choisir qu’un préféré pour voter à ce Prix. Peut-être en choisissant le plus lu depuis un mois? Mais Le bon côté du mur et J’en rêvais depuis longtemps arrivent presque à égalité. Il nous reste d’ailleurs le dernier de la sélection à emprunter à la médiathèque, La bonne étoile de Taupe de Britta Teckentrup (éd. Circonflexe, 2019).

Mise à jour de mai 2021: nous avons également pu lire La bonne étoile de Taupe de Britta Teckentrup (éd. Circonflexe, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans abordant les thèmes du partage et de l’amitié. En voyant une étoile filante, une taupe fait le vœu de posséder toutes les étoiles du ciel. Mais son bonheur d’avoir dans son terrier toutes les étoiles ternit la vie des autres animaux, le ciel étant devenu tout noir. Une belle histoire douce et poétique aux magnifiques illustrations!

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑