Étiquette : plages (Page 2 of 3)

Au fil des pages avec la plage

Nous continuons à emprunter des livres sur l’été, la plage et les vacances (dès 2/3 ans). Nous lisons Les souris à la plage de Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura (éd. L’école des loisirs, 1999). Nous retrouvons avec plaisir le coup de crayon de Kazuo Iwamura pour les illustrations mais une autre famille de souris: les parents et les sept enfants qui se rendent à la plage, en ce premier jour des vacances d’été. Fort inquiet pour ses petits, le papa Souris fabrique des bouées. La journée se passera-t-elle paisiblement? Rien n’est moins sûr avec la marée. Il faudra alors compter sur l’entraide familiale. Cela nous rappelle les dangers qui peuvent exister au bord de la mer, comme dans le tome 3 d’Ana Ana, Une virée à la mer d’Alexis Dormal et Dominique Roques (éd. Dargaud, 2017).

Puis nous lisons P’tit Loup va à la plage d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2015), un album à partir de 2 ans.  Nous suivons P’tit Loup, sa cousine Louna et leur grand-mère, Mamie Loup lors d’une sortie plage, entre baignade et châteaux de sable et bien sûr les chamailleries des enfants très complices. L’histoire renvoie une nouvelle fois à la vie quotidienne des tout-petits. Il ne reste plus qu’à aller, nous aussi, à la plage!

Participation #15 Je lis aussi des albums

Participation #16 Devine qui vient Bloguer?

Un bac sensoriel sur l’été

En ce premier jour de l’été, nous faisons un bac sensoriel sur ce thème avec une plage artificielle, quelques figurines playmobil, légos et autres petits jouets, ainsi que des cailloux et des coquillages.

Pour la mer, je verse dans une bouteille de l’eau, quelques gouttes de colorant alimentaire bleu et de l’huile. Je secoue le tout et verse le mélange dans un petit sac de congélation zippé. Pour le sable, je mélange dans un bol de la farine, quelques gouttes de colorant alimentaire jaune et de l’huile jusqu’à obtenir une pâte sableuse.

Les pieds dans l’eau à Villefranche-sur-Mer

En cette fin d’après-midi du 6 mai 2019, nous allons sur la plage des Marinières à Villefranche-sur-Mer. Le soleil est encore bien présent. Certains se baignent déjà et d’autres bronzent sur la plage. Nous tentons également de tremper les pieds dans l’eau. Mais elle reste encore bien froide. Il faut encore attendre un peu avant les beaux jours de cet été!

Quelques pas sur la plage des Marinières – Villefranche-sur-Mer

Ce 17 mars 2018, le soleil faisant une petite apparition,  nous allons à Villefranche-sur-Mer prendre un peu l’air marin. Nous nous garons sur le parking (gratuit hors saison) de la plage des Marinières. Le vent souffle un peu. A plusieurs endroits, la plage a même disparu sous les vagues.

Nous marchons quelques pas et nous nous asseyons sur le peu de plage qu’il reste en cette période de l’année. Nous ne sommes pas les seuls à être venus sur cette plage. Des enfants s’amusent à marcher sur le sable et éviter les vagues qui arrivent à toute vitesse. De nombreux voiliers profitent également de cette météo clémente.

Il est déjà 18 heures. Le vent se lève de plus en plus. Le soleil est en train de se coucher et nous ne tardons pas à rentrer à notre tour.

Petite balade hivernale autour des étangs de Villepey dans la zone des Esclamandes

étangs de Villepey

Ce 9 février 2018, en fin d’après-midi, nous partons nous promener autour des étangs de Villepey dans la zone des Esclamandes. Ces étangs font partie des zones humides littorales et sont un site Natura 2000. Nous nous garons sur l’un des grands parkings prévus sur la RD559 et qui donne accès à la plage des Esclamandes. Nous marchons à travers les dunes, avec d’un côté les étangs et de l’autre la plage. Nous nous approchons des hauts roseaux et des ganivelles et apercevons, derrière, des foulques macroules, des mouettes rieuses et des cygnes tuberculés.

Plage des Esclamandes

Nous reprenons notre marche pour la plage des Esclamandes qui reste encore très impactée par les intempéries de décembre 2017. Puis nous reprenons le sentier jusqu’à contourner la dune permettant de rejoindre l’embouchure de l’Argens, avec de l’autre côté de la rive la Base Nature.

Embouchure de l’Argens

Ferme des Esclamandes

Puis nous revenons sur nos pas et prenons, sur notre droite, le sentier, en passant un petit pont, en direction de la Ferme des Esclamandes. Nous voyons, à nouveau, deux cygnes tuberculés qui s’approchent du bord qui, malheureusement, est rempli de détritus (sacs plastiques, pneus usagés….). La luminosité de cette fin d’après-midi offre un beau spectacle, sous les chants des passereaux. Nous n’irons toutefois pas, cette fois-ci, jusqu’à l’observatoire des Cisticoles.

« Older posts Newer posts »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑