Étiquette : livres pop-up (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec 8 pièces de William Shakespeare

Pour la Journée  « Avant 1837 » du Mois Anglais 2021, j’ai choisi de lire 8 pièces de William Shakespeare de Fiona Waters, Lupita et Hasson Créations (éd. Auzou, 2018), un livre-théâtre avec de magnifiques illustrations réalisées en papiers découpés, à partir de 6 ans. Ce livre adapte, en effet, pour les jeunes lecteurs 8 de ses pièces de théâtre les plus célèbres, qu’elle soit drame ou comédie.

Chaque double page correspond à une pièce de théâtre: à gauche, le texte résumé de la pièce et à droite, une illustration pop-up d’une scène représentative. Pour un jeune lecteur qui découvre pour la première fois les œuvres de William Shakespeare, il n’est peut-être pas si simple de si retrouver dans toutes les intrigues et noms des personnages.

Pour ma part, je les avais déjà toutes lues quand j’avais 14/17 ans, à l’exception de Jules César. Avec les années, je les ai presque toutes vues au théâtre, au cinéma et à la télévision, certaines ayant été adaptées en film par exemple par Roman Polansky avec Macbeth (1971), par Kenneth Branagh avec Beaucoup de bruit pour rien (1993) ou Hamlet (1996), par Baz Luhrmann avec Roméo + Juliette (1996) ou bien encore par Michael Hoffmann avec Le Songe d’une nuit d’été (1999) et même en comédies musicales… Il m’était donc plus aisé de remettre dans leur contexte les passages illustrés.

  • Le Songe d’une nuit d’été (1600) avec la scène dans laquelle Titania, la reine des fées s’éprend d’un âne sous l’effet d’un philtre d’amour, après un mauvais de Puck, un lutin au service de son mari
  • Macbeth (1623) avec la seconde rencontre de Macbeth avec les trois sorcières maléfiques à l’Acte III, Scène 4, Macbeth leur demandant des gages d’assurance sur son avenir, après avoir accédé au trône et désormais plongé dans un aveuglement et une folie meurtrière pour le conserver
  • Roméo et Juliette (1597) avec la scène du balcon à l’Acte II, Scène 2.
  • Hamlet (1603) avec la scène du célèbre monologue d’Hamlet, « to be or not be, that is the question » à l’Acte III, Scène 1.
  • Beaucoup de bruit pour rien (1600) avec la scène du bal masqué organisé par le gouverneur Léonato, dans un palais italien à Messine à l’Acte II, Scène 1.
  • Jules César (1623) avec la scène de son assassinat au Sénat par Brutus et d’autres conspirateurs
  • Comme il vous plaira (1623) avec la découverte des poèmes d’Orlando dans la forêt par Rosalinde et Célia
  • et La Tempête (1623) avec le sorcier Prospero en train de provoquer le naufrage d’un navire en détresse, sous les yeux interrogatifs de sa fille Miranda.

Je m’attarde plus volontiers et longuement sur les illustrations de ce livre que sur le texte qui malgré son effort louable de simplification pour un jeune lecteur n’a pas la saveur du texte originel. 

Après ma lecture, cela m’a d’ailleurs donné envie de relire des pièces de théâtre de William Shakespeare dans leur version intégrale ou d’autres adaptées comme Roméo et Juliette de Pierre Coran et Charlotte Gastaut (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 2018). Et vous, connaissez-vous ces pièces de théâtre? Appréciez-vous l’œuvre de William Shakespeare comme moi?

Participation #3 au Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Avant 1837

Participation #20 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais #Pièce de théâtre

Participation #15 au Challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie #William Shakespeare

Au fil des pages avec A l’intérieur des méchants

Nous empruntons à la médiathèque À l’intérieur des méchants de Clotilde Perrin (éd. Seuil Jeunesse, 2016), un album jeunesse pop-up au très grand format à partir de 3 ans. Que se cache-t-il à l’intérieur des méchants des contes traditionnels? L’autrice tente de percer les secrets, avec points forts et points faibles par exemple, de trois grandes figures emblématiques de méchants: le Loup, l’Ogre et la Sorcière. Sur chaque double page dédié, à gauche, nous en apprenons plus en soulevant les rabats et à droite nous pouvons déshabiller le personnage en rentrant à l’intérieur de lui en soulevant les flaps.

La mise en page est très originale et permet aux plus jeunes lecteurs d’apprendre plein d’informations notamment en s’arrêtant sur les petits détails cachés sous les flaps des illustrations. Je n’aurai qu’un petit bémol, ayant moins apprécié l’illustration de l’ogre. Nous lisons également les trois histoires reprenant les contes traditionnels qui y sont consignés: Le loup et les sept chevreaux, Jack et le haricot magique ainsi que Aliochka et la Baba Yaga. Coup de cœur pour cet album jeunesse! Il existe aussi dans cette série deux autres albums sur les émotions et sur les gentils.

challenge halloween 2020

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et légendes, Sorcière et Ogre

Participation #57 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Au fil des pages avec Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits

Nous lisons Le lapin, la nuit et la boîte à biscuits de Nicola O’Byrne (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Les albums du Père Castor, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans. Il était une fois un lapin qui ne voulait absolument pas dormir au point d’enfermer la nuit, tenez-vous bien, dans une boîte à biscuits! Lapin est ravi de son subterfuge pour continuer de veiller. Mais très vite la Nuit va lui démontrer son utilité tant pour les animaux de la nuit que les carottes du potager dont Lapin raffolent. Devenant de plus en plus grognon et affamé par le manque de sommeil, l’appel du ventre sera-t-il plus grand pour Lapin? La nuit parviendra-t-elle à se libérer de la boîte?

Avec de jolies illustrations toutes douces, l’autrice nous conte une adorable histoire adorable et drôle tout en invitant le jeune lecteur, à l’instar de Lapin, à réfléchir sur l’importance du cycle du jour et de la nuit et du sommeil. Les tout-petits lecteurs s’identifieront facilement à Lapin qui finalement se rendra compte qu’il est aussi agréable de se coucher grâce aux histoires du soir. D’ailleurs, ce dernier les personnifie à merveille pour inventer mille facéties pour retarder l’heure de se coucher. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui permet de dédramatiser l’heure du coucher chez les tout-petits! Sans oublier la chute toute douce et poétique avec son joli pop-up et sa mise en abîme autour du plaisir de lire (ou d’écouter des histoires, selon l’âge de l’enfant).

Participation #158 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Objet: « Boîte à biscuits »

Au fil des pages avec Cap ou pas cap?

Nous empruntons à la bibliothèque Cap ou pas cap? de Nicole Maubert (éd. Milan, 2018, un album jeunesse pop-up et cartonné pour les tout-petits qui nous replonge dans la période d’Halloween, le sous-titre étant « Un livre à toucher… si tu l’oses! ». Le petit lecteur est invité à tourner les pages du livre et à toucher les différents monstres et créatures de l’album: une araignée, un dragon, une sorcière ou encore un loup, etc. Ce livre à toucher permet au tout-petit de se faire gentiment peur et de découvrir différentes textures (douces, rugueuses, collantes par exemple). Fous rires garantis! Coup de cœur pour ce livre à toucher!

Participation #97 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Le problème avec les lapins

Nous empruntons à la bibliothèque Le problème avec les lapins d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2009), un album jeunesse à partir de 6 ans. Partant des suites du mathématicien italien Fibonacci et de son problème de population des lapins résolu au XIIIe siècle, l’autrice s’amuse à décrire, mois par mois, la vie d’un couple de lapins dans un champ et de sa descendance. Au fil des mois, il y a bien sûr de plus en plus de lapins.

Sous forme de calendrier (même des trous ont été prévus pour l’accrocher!), cet album pop-up est rempli d’humour et dépeint la vie quotidienne des lapins et leurs problèmes comme la pluie, l’ennui, le froid ou la chaleur. Les illustrations d’Emily Gravett sont toujours aussi craquantes et drôles, comme dans Drôle d’œuf ou Sortilèges. Elles sont remplies de détails notamment à travers les rabats, les découpes et les petits livres intégrés à l’album: des recettes de carottes, un faire-part de naissance ou bien encore un carnet de rationnement délivré par le Ministère de carottes. Que de situations rigolotes imaginées par l’autrice! Un véritable coup de cœur pour cet album jeunesse! À lire sans modération!

Participation #93 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Animal: « Lapins »

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑